BONNE ANNEE ET MEILLEURS VOEUX POUR 2019 !!
Votez pour les Yaztromo 2018 jusqu'au 15 février !
Nouvelle campagne Posidonia sur Ulule !
Appel à texte permanent pour des livres-jeu chez Posidonia.
Bienvenue, Visiteur
Vous devez vous enregistrer avant de pouvoir poster.

Nom d’utilisateur
  

Mot de passe
  





Rechercher dans les forums

(Recherche avancée)

Statistiques du Forum
» Membres : 486
» Dernier membre : Юлия
» Sujets du forum : 2749
» Messages du forum : 66113

Statistiques complètes

Utilisateurs en ligne
Il y a actuellement 77 utilisateurs connectés.
» 2 Membre(s) | 75 Visiteur(s)
Aragorn, Skarn

Derniers sujets
Compte-rendu des soirées ...
Forum : Jeux de rôles
Dernier message : Albatur
Il y a 1 heure
» Réponses : 79
» Affichages : 20846
Les Chroniques de Titan 1...
Forum : Les AVH
Dernier message : Skarn
Il y a 10 heures
» Réponses : 1
» Affichages : 183
[05] La Cité des Voleurs
Forum : Défis Fantastiques
Dernier message : Voyageur Solitaire
Hier, 19:10
» Réponses : 20
» Affichages : 16329
Liste des jeux des forume...
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : VIK
18/01/2019, 21:28
» Réponses : 443
» Affichages : 205397
Robinson Crusoe
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : VIK
18/01/2019, 21:20
» Réponses : 10
» Affichages : 1326
livres-jeux.fr
Forum : Discussions Médias Littéractifs
Dernier message : Dagonides
18/01/2019, 16:58
» Réponses : 9
» Affichages : 630
le temple ?
Forum : L'Atelier
Dernier message : tholdur
17/01/2019, 17:48
» Réponses : 18
» Affichages : 172
Cyclades (Fitz)
Forum : Les AVH
Dernier message : Outremer
17/01/2019, 17:22
» Réponses : 80
» Affichages : 7747
[Always Choose Cthulhu 01...
Forum : Critiques
Dernier message : Vesper
16/01/2019, 15:38
» Réponses : 2
» Affichages : 78
[Always Choose Cthulhu 03...
Forum : Critiques
Dernier message : Vesper
16/01/2019, 15:27
» Réponses : 0
» Affichages : 24

 
  [Bestiaire de Titan] La Huitième Plaie
Posté par : Fitz - 07/12/2018, 18:05 - Forum : Critiques - Réponses (2)

Dans le Bestiaire de Titan, la 2ème aventure interactive proposée est signée Gwalchmei. Un peu comme dans la série Double Jeu, elle permet à deux lecteurs de la vivre ensemble, par le biais de renvois de paragraphes différents selon les décisions de l'autre dans son parcours parallèle. La grande différence avec ce qu'on connaît déjà dans ce système est que le 2ème larron est indispensable, l'aventure n'étant pas prévue pour le jeu en solo. C'est original mais surtout une grosse contrainte, n'ayant pas forcément sous la main une bonne âme pour nous accompagner dans cette drôle d'expérience.
J'ai donc choisi de la vivre en mode schizophrène, lisant alternativement les paragraphes de l'un et l'autre héros incarnés. Ce ne sont pas les conditions idéales pour profiter de l'aventure, j'en ai peur.

Visiblement amoureux de l'Ile du Roi-Lézard (n'attendons-nous pas d'ailleurs une suite presque achevée du même auteur ?...), Gwalchmei nous propose de revisiter un passage mythique de ce DF : le bourbier avec la sauterelle... pardon sauteuse du marais. Souvenez-vous : les crocos, l'hydre à deux têtes et le terrifiant SUCEUR DE VASE, marquant à trois titres : son nom, son illustration et ses caracs (Habileté 12 avec le malus de 2 points!).
Donc ici j'ai joué un aventurier bien chevronné, plus costaud même en moyenne que l'aventurier anonyme de l'Ile du Roi-Lézard. Entre sa grosse Habileté et ses capacités de combat spéciales, il semble taillé pour survivre à bien des aventures. En parallèle, je me suis mis dans la peau écailleuse d'une sauteuse des marais, frêle au possible mais possédants plein de petits pouvoirs et surtout, une connaissance parfaite de l'environnement.

La mini-AVH semble proposer de prime abord un jeu de chat et la souris entre ces deux êtres si différents. Mais on découvre vite que la symbiose est nécessaire entre ces deux rivaux et on va avoir à un vrai scénario, avec son rebondissement. Pas simplement un duel détaillé. Et quand on voit la taille réduite de l'aventure (30 longs paragraphes multipliés par deux, mais ce dédoublement change les points de vue, pas les évènements), c'est un beau tour de force et une bonne surprise. J'ai en particulier adoré la fin en suspens qui fait frémir d'indignation et de peur pour l'un des héros. Je ne peux pas en dire plus...

L'atmosphère est très soignée mais cela ne surprendra personne connaissant l'écrivain. On sent la culture géologique et botanique de Gwalchmei, ou son souci de la documentation. Car les descriptions des sensations, du paysage et de la faune sont précises, nombreuses et pertinentes. On sent l'humidité qui glace nos chevilles, les senteurs âcres des végétaux en décomposition, les piqures de moustiques. On entend les cris lointains des oiseaux, les grondements d'un volcan... Bref on y est. Impressionnant de voir comment 8 ou 9 malheureux paragraphes de Ian Livingstone ont pu ainsi donner lieu à un micro-monde si riche et criant de réalisme.
J'ai quand même regretté à deux ou trois reprises quelques longueurs qui éraillaient un peu à mon sens le suspense et le rythme. Mais rien de rédhibitoire.

Un élément essentiel de l'aventure est le système de combat. Car ça fight pas mal en plus, surtout pour l'humain.
C'est le système Défis Fantastiques assorti de capacités spéciales ou pouvoirs que l'on va pouvoir déclencher à chaque assaut et modifier en conséquence la résolution. Cela vaut pour nos deux héros mais aussi pour tous les adversaires! Et c'est là que je suis resté le plus sur ma faim. Que la sauce n'a pas trop pris pour moi.
C'est admirablement mis en page : clarté des explications, encarts, mini-dessins. Chaque pouvoir est différent, c'est excitant. Mais une fois dans le bain, j'ai trouvé ça un peu complexe. Enfin non, plutôt lourd à gérer. Limite usine à gaz alors que dans le texte ce n'est pourtant pas bien compliqué!
Je crois que ça vient du système Défis Fantastiques. Il est simple mais exige de nombreux lancers de dés. Les combats peuvent parfois être longs. Alors si l'on y ajoute des règles et options tactiques différentes à chaque round, la baston perd encore plus en rythme.
M'est avis que ces options martiales bien intéressantes et visuellement agréables seraient très à leur avantage dans un autre système, plus léger, plus fluide. Dans du Dragon d'Or par exemple. D'ailleurs, n'est-ce pas ce que tu avais fait pour Ad Nauseam il me semble? Et ça marchait alors rudement bien.

Si cette aventure ne m'a pas conquis, elle est quand même franchement curieuse et intéressante pour quelqu'un d'habitué aux LDVELH. Nouveau concept, atmosphère unique, illustrations de Koa réussies pour représenter les bêbêtes. Dommage que le jeu ne soit pas trop satisfaisant pour ces deux raisons (pas de système solo, combats un peu lourds).

Imprimer cet élément

  Collection Littéraction
Posté par : Sukumvit - 03/12/2018, 21:59 - Forum : L'Atelier - Réponses (26)

Posidonia va bientôt inaugurer une collection composée de plusieurs recueils d'avh de litteraction, un premier livre est en préparation actuellement dans le genre de l'horreur (il sera proposé dans la prochaine campagne de financement). Du coup :
1/ Si vous avez des suggestions pour le nom de la collection, n'hésitez pas. (on a quelques idées mais on préfère consulter d'abord)
2/ on pensait reprendre le logo du site, mais est-ce possible ? Vous savez qui en est propriétaire ?

Merci !

Imprimer cet élément

  Spoken adventures
Posté par : NicolasLu - 30/11/2018, 14:19 - Forum : Discussions Médias Littéractifs - Pas de réponse

Bonjour,

Je viens de découvrir spoken adventurers et de jouer au 1er chapitre. C'est un livre-audio-interactif, j 'ai bien aimé ! ;-)
Les prochains chapitres seront débloqués à la fréquence d'un par mois.
Comme je n'ai rien vu à ce sujet dans le forum :
https://www.facebook.com/525190784483227...849072923/

A++

Imprimer cet élément

  Le Bal au Pont [Les Pérégrinations d'un Voyageur onirique]
Posté par : Fitz - 28/11/2018, 17:58 - Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros - Pas de réponse

A l'époque où je faisais du jeu de rôle, le monde se divisait en deux catégories : Donjons&Dragons et le reste. Le bourrinage assumé contre les jeux où l'on passait plus de temps à discuter qu'à lancer les dés. J'aimais les deux. On jouait aussi bien à AD&D qu'à Warhammer, Cthulhu, Starwars et autres James Bond.
Mais il est un jeu de rôle qui était bien connu mais que je n'ai pourtant jamais eu l'occasion d'essayer, c'était Rêve de Dragon. Son épithète d' "onirique" lui donnait une réputation de jdr intello.
Donc je n'ai pas résisté à la curiosité de me procurer le premier LDVELH dans ce monde à découvrir. Surtout qu'au vu des notes données par les forumeurs, il a l'air bien.

Ma première impression en recevant le bouquin fut la déception. Pour 13,50 € (hors frais de port), j'ai un livre de poche aux illustrations intérieures passables. Moins de 200 paragraphes et une police de caractère assez grosse. Me suis-je fait avoir? La suite verra que finalement la durée de vie globale est correcte. Mais l'objet est cheap par rapport au prix.
Fin du chapitre trivial.

Je ne connais pas l'auteur au pseudonyme mystérieux, Inbadreams. Quand je vois la liste des personnes impliquées, j'ai un instant pensé à un collectif. Mais non ce n'est pas possible vu le style de la narration.

Maintenant, pour parler du livre dans sa globalité et sur son fond, je suis bien embêté. Mon jugement est très contrasté (et quelle galère pour donner une note pour la Taverne) tant les qualités côtoient les faiblesses, l'original le bancal.

L'aspect littéraire est très intéressant. En tout premier lieu, le style littéraire utilisé.
Nous avons droit à un vocabulaire un peu suranné, désuet, riche en couleurs, pittoresque. Un vocabulaire très médiéval mais pas le médiéval de vieux roman, plutôt le médiéval comme on pouvait le parler dans les campagnes. Pas de l'argot mais des mots bien français de la vie de tous les jours d'il y a longtemps. C'est très raccord avec le scénario, l'univers de Rêve de Dragon. L'ambiance est au rendez-vous. Juste pour ça ce LDVELH est plutôt mémorable.
Quant à l'histoire, elle va de paire : on est confronté au quotidien très simple des gens de la campagne, mais dans un univers fantasy juste un peu différent du notre. Des espèce végétales et animales nouvelles par exemple. Mais pour le reste, tout est décrit comme dans une aventure historique, avec plein de petits détails intéressants sur l'artisanat, la façon de vivre en extérieur, la pitance... C'est très réaliste malgré le contexte hautement onirique (nos rêves ont des significations, le monde n'est qu'un songe de grand reptile ailé...).
Les heures du jour et de la nuit portent des noms pittoresques, les régions alentours à notre petit village sont juste évoquées et font la part belle à l'imagination des aventuriers en herbe. Bref, Rêve de Dragon est un univers à part entière que l'auteur nous permet de découvrir progressivement. C'est très agréable par rapport à un contexte embryonnaire comme pouvaient avoir les tout premiers Défis Fantastiques.
Enfin, le scénario en lui-même est plutôt plaisant, amusant et dépaysant. Il fait penser à un conte traditionnel avec cette histoire de villages jumeaux qui se font la guerre et sa galerie de personnages atypiques. Cela change des quêtes épiques pleines de méchants sorciers et de trésors faramineux.

Au niveau ludique par contre, ce n'est pas l'extase.

Les règles sont inspirées du jeu de rôle, donc avec beaucoup de caractéristiques qui ne servent à rien. On aurait pu supprimer par exemple Chance, Rêve et quelques autres que je n'ai jamais vu sollicitées. Elles sont heureusement assez simples et fluides, sous le principe d'un jet de pourcentage à effectuer pour les épreuves / tests.
Du coup, c'est plus la chance aux dés (ou Table de Hasard) qui va déterminer la réussite d'une action et non pas les points forts du personnage en priorité. On a le choix entre trois zigs au départ, un équilibré, un costaud et un roublard. Pour grossièrement schématiser, l'équilibré aura environ 50% de chances de réussite, 60% pour le perso dont c'est le point fort et 40% dont c'est le point faible. C'est un peu plus nuancé que ça mais j'essaie de donner l'idée. On peut très bien choisir le balaise et avoir quand même de bonnes chances de se viander au moment de passer une épreuve physique ou d'échouer à emberlificoter le majordome alors qu'on a choisi exprès le tchatcheur de service.
Les combats sont encore plus aléatoires car on peut mourir en moyenne en trois coups reçus, vu l'importance des dégâts et leur variation possible (un dé à 10 faces!). Il existe bien une règle d'esquive pour nous sauver la mise mais au final, même le balaise du trio de départ peut mourir en duel si on est un poil malchanceux.
Malgré ça, le jeu pur en lui-même est plutôt équilibré au final. J'ai obtenu la meilleure fin à ma troisième tentative, une fois obligé de quitter les villages après m'être fait choper par des gardes, une autre fois en combat contre une écrevisse géante.

Seulement, d'autres points noirs existent. Le pire étant selon moi le nombre incroyable de choix sans conséquence aucune en terme de jeu. Surtout dans la première partie de l'aventure. Quand on commence à passer de l'autre côté du pont ça va déjà mieux. Mais avant, nos décisions comptent pour du beurre. On peut éventuellement passer à côté d'objets inutiles...
Dans le premier village, c'est le bouquet. On mène une enquête en visitant plusieurs lieux, en interrogeant nombre de gens. Mais tout cela dans l'ordre de notre choix et sans que ça ait le moindre impact sur notre feuille d'aventure, ni même en terme d'indices récoltés. Pour les relectures, ce n'est pas top... A la fin, on a droit à cinq ou six paragraphes de suite à choix unique.
On a aussi plusieurs bugs structurels, où l'on nous parle de la chanson comme si on l'avait déjà entendue ce qui n'est pas forcément le cas. Ou encore ces deux PFA dans la forêt de départ où l'on se rappelle les habitants des deux villages Saque et Resaque... alors que nous ne les avons jamais atteints!

Bref peut-être que je commence à développer une forme de paranoïa particulière car j'avais déjà eu le sentiment par le passé d'AVH qui étaient selon moi des romans à la base. Ici, j'ai la furieuse impression que l'auteur a pris un (bon) scénario de son cru pour Rêve de Dragon et qu'il l'a simplement transformé en livre-jeu pour aventure en solo. J'imagine très bien le plan détaillé du village de Saque avec en encart le descriptif détaillé de chacun des lieux importants, chaque PNJ que l'on peut y croiser...
En soi, le procédé n'a rien de révoltant ou de malhonnête. Mais si recyclage il y a, il faut qu'il soit fait en profondeur. Sinon, on a ce risque de tenir à la fin entre les mains un scénario de jdr en solo plutôt qu'un vrai livre-jeu. Et ce qui est bien dans le jeu de rôle, c'est justement l'aspect collectif, les discussions et interactions du groupe avec les PNJ entre autres. Mais quand on est tout seul, ça ne marche pas pareil, c'est pas fun du tout. Il faut alors apporter d'autres ressorts comme de la baston, des indices à trouver, des objets ou infos à utiliser, des prises de risque calculées, la possibilité de développer et d'approfondir son personnage...
Alors le constat ne vaut pas pour toute l'aventure. Certains moments sont un peu plus excitants comme réussir à pénétrer dans Resaque par exemple.

C'est dommage car l'aspect très pittoresque de l'histoire et la qualité d'écriture rendent par ailleurs la lecture de cette aventure bien plaisante.

Imprimer cet élément

  Le Guide Des Vins Dont Vous Êtes Le Héros
Posté par : permusashi - 13/11/2018, 19:30 - Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros - Réponses (6)

Je suis tombé sur cette news.
Quelqu'un connait ? 

https://www.amazon.fr/guide-vins-dont-vo...2955966061


Je ne bois pas de vin main ça semble amusant comme approche pour les néophytes

Imprimer cet élément