Les résultats et la remise des prix des Yaztromo 2018 sont disponibles ! Bravo aux participants et merci aux votants !
C'est parti pour les Mini-Yaz 2019 sur le thème de la mer et l'océan. Dépôt des AVH sur Littéraction jusqu'au 31 mai.
***
Posidonia : Grand succès de la deuxième campagne Ulule (130%), merci à tous ! Appel à texte permanent pour des livres-jeu.
Bienvenue, Visiteur
Vous devez vous enregistrer avant de pouvoir poster.

Nom d’utilisateur
  

Mot de passe
  





Rechercher dans les forums

(Recherche avancée)

Statistiques du Forum
» Membres : 493
» Dernier membre : kyosuke
» Sujets du forum : 2767
» Messages du forum : 66469

Statistiques complètes

Utilisateurs en ligne
Il y a actuellement 30 utilisateurs connectés.
» 0 Membre(s) | 30 Visiteur(s)

Derniers sujets
Avancement des projets 20...
Forum : L'Atelier
Dernier message : Caïthness
Il y a 5 heures
» Réponses : 9
» Affichages : 321
Flamme rouge
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : VIK
Hier, 00:29
» Réponses : 1
» Affichages : 395
Les âmes seules (Gwalchme...
Forum : Les AVH
Dernier message : Outremer
22/03/2019, 18:52
» Réponses : 4
» Affichages : 300
Le premier paragraphe
Forum : L'Atelier
Dernier message : Akka
18/03/2019, 20:53
» Réponses : 201
» Affichages : 112823
Disruption (Gynogege)
Forum : Les AVH
Dernier message : gynogege
18/03/2019, 18:41
» Réponses : 35
» Affichages : 3736
[Makaka] Le Grand Tournoi
Forum : Bandes Dessinées
Dernier message : Fitz
17/03/2019, 18:54
» Réponses : 3
» Affichages : 139
Dans le nid du mal
Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros
Dernier message : Sukumvit
17/03/2019, 15:40
» Réponses : 1
» Affichages : 322
Compte-rendu des soirées ...
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : Salla
17/03/2019, 01:02
» Réponses : 1402
» Affichages : 761836
LDVELH avec Cartes / Plan...
Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros
Dernier message : tholdur
16/03/2019, 19:46
» Réponses : 3
» Affichages : 92
Mini-Yaz 2019 (Thème : la...
Forum : Les AVH
Dernier message : linflas
15/03/2019, 14:51
» Réponses : 68
» Affichages : 2813

 
  Mini-Yaz 2019 (Thème : la mer, l'océan)
Posté par : Outremer - 31/01/2019, 23:53 - Forum : Les AVH - Réponses (68)

Vous me direz que je m'y prends un peu tôt pour lancer le sujet, mais vu que le Yaz classique s'achève dans deux semaines, autant faire en sorte d'enchaîner rapidement. La qualité était indubitablement au rendez-vous l'année dernière, mais pas tellement la quantité. En lançant le mini-Yaz le plus tôt possible, on peut allonger la période d'écriture, ce qui augmente les chances d'avoir cette fois-ci un nombre raisonnable de participants (on peut aussi allonger un peu la période de vote).

Traditionnellement, le mini-Yaz d'Or de l'année passée choisit trois thèmes possibles, puis les mini-Yaz d'Argent et de Bronze en éliminent chacun un. L'année dernière, cependant, le faible nombre de participants a fait qu'il n'y a pas eu de mini-Yaz de Bronze.

Une solution possible serait que le mini-Yaz d'Or (Merlinpinpin) choisisse trois thèmes comme d'habitude, puis que le mini-Yaz d'Argent (Gynogege) en élimine un, puis qu'on organise un vote (durant une semaine) pour départager les deux thèmes restants. Il y a d'autres possibilités, bien sûr.

Imprimer cet élément

  Les âmes seules (Gwalchmei)
Posté par : Outremer - 27/01/2019, 01:39 - Forum : Les AVH - Réponses (4)

Cette AVH se déroule en décembre 1906, dans une petite ville montagneuse de Franche-Comté. On y incarne un inspecteur chargé d'enquêter sur la profanation d'une tombe et la mutilation du cadavre qui y reposait.

Une fois passé le début, l'aventure est structurée de façon très non-linéaire. On dispose de quatre jours pour mener notre enquête. Chaque jour, on dispose de quatre "points de temps" (sauf le dernier jour, où on n'en a que trois). L'utilisation d'un point de temps nous permet d'aller interroger quelqu'un, d'aller visiter un lieu, ou de suivre une piste spécifique (dans certains cas, il faut dépenser plus d'un point).

Au début de l'enquête, il y a six personnes qu'on peut interroger, trois lieux qu'on peut visiter et (selon la façon dont on s'y est pris tout au début) une ou deux pistes à suivre. Au fil du temps, on va entendre parler d'autres personnes, d'autres lieux et ainsi de suite, ce qui va débloquer de nouvelles possibilités.

L'un des éléments essentiels de l'enquête, ce sont les indices, qui sont désignés par des lettres (indice A, indice B, etc.). On obtient un indice lorsqu'on découvre une information particulièrement importante. Lorsque vous interrogez quelqu'un, la possession de certains indices débloquera de nouveaux sujets de conversation (sachant toutefois que l'usage d'un point de temps ne permet d'aborder que six sujets de conversation, et qu'il n'est pas rare qu'un individu ne puisse ou ne veuille rien vous apprendre sur un sujet donné).

Autant vous avertir tout de suite : 15 points de temps, ça n'est vraiment pas beaucoup ! Vous ne tarderez pas à hurler à la lune chaque fois qu'il vous arrive de claquer un de vos précieux points pour causer à un connard qui ne vous apportera pas la moindre information nouvelle.



J'ai fait deux tentatives pour le moment. La première s'est achevée à l'issue du troisième jour, lorsque j'ai tout simplement laissé tomber. J'avais acquis très peu d'indices et plusieurs fois perdu du temps en effectuant des actions dans un ordre mal choisi, ce qui me condamnait de toute évidence à l'échec.

La deuxième fois, j'ai davantage progressé et découvert plusieurs informations qui doivent (je pense) mener à la vérité, mais j'ai fini par manquer de temps. J'ai par ailleurs fait preuve d'un tact tout à fait exceptionnel lors de mes interrogatoires, puisque deux personnes m'ont chassé de chez elles en hurlant, et qu'une troisième a plongé grâce à mes questions dans un état d'hystérie incohérente.

Je pense que ma troisième tentative devrait être la bonne, mais qui sait ?


L'aventure a une bonne atmosphère et de bons personnages (comme d'habitude avec Gwalchmei). Ces éléments bénéficient activement à l'enquête. Les habitants de cette petite ville semi-isolée ont des histoires, des intérêts, des rancoeurs... Il n'est pas évident au premier abord de faire la différence entre ce qui a de l'importance pour votre enquête et ce qui n'en a pas.

Je donnerai un avis plus global une fois que j'aurai fini l'aventure.

Imprimer cet élément

  Concours sur le site « fiction interactive »
Posté par : Dagonides - 26/01/2019, 13:36 - Forum : Discussions Médias Littéractifs - Réponses (2)

Ce sujet pour donner un petit peu de visibilité à un concours organisé par le site fiction-interactive.fr, site qui met en avant des outils pour la rédaction d'AVH.

Le concours est sur le thème des écrans, ça se passe en notant, les trois meilleurs... auront la satisfaction d'avoir été lus, la date buttoir est le 24/02/19 au soir. Wink J'espère ne vexer personne pour ce qui d'une concurrence avec les Mini-Yaz ou la site Litteraction que nous adorons.

Je vais mettre ici mes mini-critiques, en éditant au fur et à mesure de mes lectures.


ESCAPE GAME
de Bryan
Un court escape game assez classique, façon Saw. Dispositif très simple : enfermé dans une pièce, un homme masqué apparaît sur un écran (c'est le thème du concours) et nous soumet plusieurs énigmes. A chaque bonne réponse on reçoit une partie du code qui permet de sortir. Trop de mauvaises réponses = on est livrés en pâture à un psychopathe au couteau... Je le répète, le dispositif est simple. On clique sur les réponses suggérées, façon ancien site en HTML, mais on ne peut pas revenir en arrière. La partie est courte, c'est vite fait de s'y remettre. Le background et la psychologie du personnage ne sont pas travaillés, c'est volontaire, à mon avis le but est surtout de faire une démo d'un moteur pour fictions à embranchements.
Deux petits soucis : l'orthographe, et le fait que deux bonnes réponses successives débloquent parfois le même morceau du code. Avantage du système : les choses sont troussées de sorte à ce qu'on reçoive une aide vers la fin, du moment qu'on n'a pas trop foiré.
Le jeu reste très simple, le moteur peut-être moins exploité que dans les deux AVH suivantes (ci-dessous).


LE JOUR OU LA TERRE DEGUSTA
de Yakkafo
Même moteur que l'aventure précédente, aventure un peu plus longue, divisée en cinq courts chapitres. Le moteur sert :
- tantôt au classique texte à embranchements (une AVH, quoi !)
- tantôt à simuler un écran d'ordi à l'ancienne, sur lequel on fait des saisies avant de valider, très Alien 1.
Chemins nombreux mais convergents vers un petit nombre de fins, que l'auteur précise d'ailleurs dans un fichier de solution. Votre personnage est une prof de linguistique désespérée par le bas niveau de son salaire et par ses étudiants (peut-être pas tout à fait dans cet ordre). Ces larves collées à leur portable du début à la fin d'un cours pourtant passionnant et plein de polycopiés avec des arbres de Chomsky et des axes syntagmatiques. A la sonnerie (une fac avec une sonnerie), notre héroïne est cueillie par un général qui a besoin de sa science pour communiquer avec... des extra-terrestres. Sous formes d'émojis. Lol.
Le ton est volontairement parodique. J'ai souri et même ri ! Ne serait-ce que du double sens de certains messages incluant des émojis pêches et des émojis aubergines. Et qui pourtant décrivent clairement ce que veulent les ET :
Show ContentSpoiler:
Dans l'histoire, la question de la langue universelle (les émojis) se mélange à la question... des moyens de l'Etat, du budget, du salaire, du flouze quoi ! Ça sent bon la LOLF ou la RGPP Smile
Bref je me suis bien marré et ça se jouait vite. A la fin, on pouvait revenir en arrière à un chapitre donné pour essayer autre chose sans tout reprendre à zéro Smile


PANOPTIQUE
de Les Contrôleurs
Un jeu très inhabituel ! Ça émule plus ou moins de vieilles commandes MS_DOS. Il faut d'abord taper un code pour faire défiler les règles du jeu et connaître les autres commandes. On incarne un vigile ou un gendarme devant un écran, qui appelle les différents caméras par des codes après l'invite >
Si j'ai bien saisi il faut faire défiler toutes les caméras, certaines plusieurs fois, en repérant les délits en cours (vol, drague lourde, mendicité, un gars qui pisse dans un buisson... Pas vraiment de la délinquance en col blanc...). Je n'ai pas atteint la fin de la partie, je suppose qu'il faut avoir repéré tous les délits pour ça, ou fait défiler un nombre précis de caméras. On est alors notés sur notre performance (un rapport nombre de caméras vues / nombre de délits signalés, je suppose, à optimiser de partie en partie selon une heuristique skarnienne).
Un jeu étrange, minimaliste, qui tire partie des spécificités du moteur, quitte à sortir vraiment le le lecteur de ses habitudes... en le mettant dans la peau d'un observateur qui ne fait que prendre note des délits sans rien faire pour intervenir. Un brûlot, une dénonciation ? Une curiosité en tout cas.


FIREFLY
d'Indigo
Moteur proche de celui retenu pour animer Night City 2020 (ci-dessous), mais avec le choix d'un format court et surtout d'animations : texte dynamique qui apparaît progressivement, schéma cliquable, fond sonore à quelques moments, changement de couleur de l'écran pour mimer l'une des péripéties... L'histoire rappelle assez Cargo H, une aventure du même auteur, de moins de 20 paragraphes : thématique proche, présence d'une mini-énigme, et fonctionnement OTP.
L'histoire : on est une sorte de RoboCop, seul rescapé d'un peloton de cyber-métalleux envoyé casser du rebelle. Et en fâcheuse posture : mémoire indisponible, batterie principale détruite, radio déconnectée. On doit se réparer en urgence et trouver dans nos souvenirs à court terme la trace du code qui débloque notre mémoire. Comme la batterie de secours est presque épuisée, les gestes sont comptés... Trouver d'abord de quoi se défendre ? Ou chercher une nouvelle batterie ? Se signaler à la base ? S'obstiner après les rebelles ? Ces choix ont tous des conséquences. Un système de sauvegarde permet de ne pas recommencer à zéro... Retenons juste que les apparences sont trompeuses.
Show ContentSpoiler:
Cette aventure exploite au max l'effet d'immersion par les animations. En homme mécanisé, on ne voit rien d'autre que notre écran facial (du texte vert qui défilé), on clique sur un schéma technique, on actionne des ON/OFF. Un usage particulier des moyens qui se justifie parfaitement par le background retenu !


NIGHT CITY 2020
de Hoper / Alana
Changement brusque de braquet : avec ce récit interactif-ci, on n'est plus dans un jeu calibré pour se faire en quelques minutes avant d'être un peu rejoué pour tester quelques alternatives. On est dans une AVH de longue haleine - déjà connue et remise au moteur du jour pour la circonstance. L'histoire : odyssée des bas-fonds d'un homme d'action dans une métropole cyberpunk... Piégé par le biais d'un écran et d'une vidéosurveillance, on se retrouve soupçonné de terrorisme, en fuite sans pouvoir prouver notre innocence. Notre seul but : survivre avec une poignée de menue monnaie et beaucoup de désespoir.
L'intérêt du moteur est ici de faire à notre place les nombreux calculs liés au combat. Il y a un système de sauvegardes (limité à 4, bien utile avant un jet de dés virtuel décisif) et de restart, plus un compteur de points de victoire. Les paragraphes sont très rédigés, ce texte-ci est davantage prévu pour un écran d'ordi ou de tablette, là où les autres titres en lice visent l'écran de smartphone. C'est programmé en Twine (je crois) avec un affichage plus technique que la version twinisé de Au coeur d'un cercle de sable et d'eau d'Outremer : présence d'un tableau de bord sous forme d'une colonne à gauche. Une AVH 2.0, ou 3.0, je ne sais plus où on en est dans les chiffres pour dire que c'est récent (tout comme "2000" a cessé de signifier "futur" alors on met 2020, 3000, 4000 Wink )
La fin fait assez Blade Runner, première version (la fuite avec la fille, fin quasi optimiste).

Imprimer cet élément

  plans ?
Posté par : ashimbabbar - 25/01/2019, 21:11 - Forum : L'Atelier - Réponses (2)

Tel que ça se présente, je me demande s'il ne conviendrait pas de mettre plusieurs plans dans mon AVH, représentant les parties de Vatos qui nous sont accessibles à ce moment.

Au cas où, comment diable ça se fabrique-t-il ? ( sur un Mac )

Imprimer cet élément

  Always Choose Cthulhu 06 - The Dreams in the Witch House
Posté par : Vesper - 23/01/2019, 12:26 - Forum : Critiques - Pas de réponse

The Dreams in the Witch House
Edward T. Riker
Always Choose Cthulhu n°6


Premier volume reçu d'Always Choose Cthulhu (ACC) reçu l'année dernière, après ma contribution au Kickstarter de janvier 2018. Ce petit livre fait 111 paragraphes + deux pages d'annexes + 11 illustrations noir et blanc. 


Je possède la version de base (à couverture vintage verte), écrit par Edward Riker, illustré par Eliezer Mayor et traduit de l'espagnol par Carla Lopez Mederos (je précise au passage que j'ai lu une version anglaise; sinon pour ceux que cela intéresse, il existe aussi en espagnol). En revanche, pas de VF prévue à l'horizon.


La couverture représente la fameuse maison de la sorcière, Keziah Mason, baignée par la lune. On dirait un peu celle du Manoir de l'Enfer, mais en plus soft.


Parmi les illustrations, on peut citer: un dédale de rues, Keziah participant à un sabbat, l'Homme Noir alias Nyarlathotep, le monde des rêves, le manoir d'Olme Street...


Vous incarnez Walter Gilman, érudit et expert en physiques et mathématiques à la recherche du surnaturel d'une ancienne pension ayant autrefois abritée une sorcière de Salem.


La grosse nouveauté de ce livre – par rapport aux précédents ACC – c'est l'introduction de Cultist Point (CP). J'ai gagné ce premier point en consultant les grimoires maudits du professeur Armitage à la bibliothèque Orne. Selon moi, ces CP sont comme des points de connaissance du Mythe dans le jeu de rôle AdC.


Tout au long du livre, le personnage est partagé entre expliquer par les sciences occultes certains faits étranges, ou au contraire, préférer la démarche scientifique (qui permet de diminuer les CP).


La réussite du livre passe par l'acquisition d'un crucifix et d'un total de CP inférieur à douze; sinon vous risquez d'être maudit à tout jamais. Il existe aussi des fins mauvaises ou en demie teintes.


Étant un amateur éclairé de Lovecraft, et pour la gestion des CP rehaussant l'intérêt de l'aventure, je lui attribue un point supplémentaire et passe la note à 13/20.

Imprimer cet élément