Bienvenue sur le forum de la littérature interactive ; nous y discutons de la rédaction d’Aventures dont Vous êtes le Héros
***
Les résultats du Mini YAZ 2020 ont été annoncés ! Merci à tous les particpants !
***
Posidonia : Grand succès de la deuxième campagne Ulule (130%), merci à tous ! Appel à texte permanent pour des livres-jeu.
Bienvenue, Visiteur
Vous devez vous enregistrer avant de pouvoir poster.

Nom d’utilisateur
  

Mot de passe
  





Rechercher dans les forums

(Recherche avancée)

Statistiques du Forum
» Membres : 560
» Dernier membre : Tchey
» Sujets du forum : 2941
» Messages du forum : 69492

Statistiques complètes

Utilisateurs en ligne
Il y a actuellement 146 utilisateurs connectés.
» 0 Membre(s) | 146 Visiteur(s)

Derniers sujets
Les Lieutenants des Ombre...
Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros)
Dernier message : Vesper
Il y a 8 heures
» Réponses : 22
» Affichages : 564
Compte-rendu des soirées ...
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : Aragorn
26/09/2020, 12:18
» Réponses : 1456
» Affichages : 1031049
Les Heures Bleues
Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros)
Dernier message : Fitz
25/09/2020, 18:12
» Réponses : 3
» Affichages : 76
Nils Jacket et le Puzzle ...
Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros)
Dernier message : Jin
24/09/2020, 06:41
» Réponses : 81
» Affichages : 58922
[BD] 2070
Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros
Dernier message : linflas
23/09/2020, 09:13
» Réponses : 13
» Affichages : 1392
Créer un livre dont vous ...
Forum : Discussions Médias Littéractifs
Dernier message : UtopicBook
22/09/2020, 21:03
» Réponses : 0
» Affichages : 90
Financements participatif...
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : Lyzi Shadow
14/09/2020, 19:59
» Réponses : 106
» Affichages : 62962
Dune
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : Fitz
13/09/2020, 19:48
» Réponses : 62
» Affichages : 14470
Les Marées de Chrome
Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros)
Dernier message : Dagonides
13/09/2020, 12:29
» Réponses : 7
» Affichages : 1294
[Transformers] L'Île de l...
Forum : Critiques
Dernier message : Dagonides
12/09/2020, 09:29
» Réponses : 2
» Affichages : 286

 
  Les Heures Bleues
Posté par : UtopicBook - 25/09/2020, 12:41 - Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros) - Réponses (3)

   
Hello
Je ne sais pas si je suis au bon endroit, n'étant pas un aficionado des forums, je maîtrise pas les usages de bases!

Je voulais vous parler de mon projet de gamebook "Les heures bleues".  Je vois beaucoup d'AVH qui sont en pdf mais j'ai choisi une autre voie. J'espère que vous n'allez pas me lancer des pierres et que je peux avoir une petite place ici!  Big Grin
Je travaille sur Celestory et vous pouvez allez voir ce que ça donne pour l'instant sur mon blog https://www.utopicbook.fr/



L'histoire des Heures Bleues se situe dans un univers fantasy. J'ai repris les bases du genre mais j'essaye d'y rajouter mes envies et mes inspirations.
C'est mon premier gamebook et après quelques mois de travail dessus, je me suis dit qu'il serait bien de partager ce projet même s'il n'est pas encore fini!

Alors si jamais d'intrépides lecteurs sont prêts à tenter l'aventure, je serais ravi d'avoir quelques retours!

Utopic book

Imprimer cet élément

  Créer un livre dont vous êtes le héros (blog)
Posté par : UtopicBook - 22/09/2020, 21:03 - Forum : Discussions Médias Littéractifs - Pas de réponse

   
Hello,
Je voulais vous faire la promo de mon Blog : https://www.utopicbook.fr/
Je suis en train de créer un gamebook en version numérique et j'ai  créé un blog pour parler des différentes étapes de créations. Je pars de zéro et je m'occupe de tout (écriture, visuel, programmation sur Celestory...). Le but c'est de partager mon expérience de création  et de permettre de voir l'évolution du jeu en temps réel. Je mets des tutos, mes réflexions sur l'écriture, et mes inspirations.

On peut tester la version Beta du jeu directement sur le blog. Il est mis à jour en fonction de mes avancées.

Les Heures Bleues, s'inspire librement des livres dont vous êtes le héros dans un univers fantasy. Alors n'hésitez pas à vous abonnez, que vous soyez lecteurs, testeurs ou créateur dans l'âme!



Pièces jointes Miniature(s)
   
Imprimer cet élément

  [Oeil Noir] Les Hiéroglyphes de l'Horreur
Posté par : Dagonides - 11/09/2020, 05:55 - Forum : Critiques - Pas de réponse

Les Hiéroglyphes de l'Horreur de Claus Lenthe est mon premier livre-jeu "Œil Noir". Surprise : une intro assez développée alors que la plupart des paragraphes ne font que quelques lignes. Exemple représentatif :

Citation :Vous vous trouvez dans une galerie de 7m de longueur et de 1m de largeur, qui se termine à l'est par une étroite ouverture. Si vous allez vers l'est, rendez-vous au 68. Si vous préférez la direction ouest, rendez-vous au 65.

Le sujet, des signes prophétisquesnt gravés par magie sur le mur d'un palais, est inspiré  d'un épisode de la Bible, dans le Livre de Daniel : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mene_tekel
Mais prenons les choses dans l'ordre, d'abord...

[Image: couver12.jpg]
 
L'INTRO
Longue de presque quinze pages, elle raconte en JE dans un style rapide et badin la constitution d' « une troupe joyeuse formée d'une quinzaine de jeunes gens et de quelques vétérans en quête d'aventure » dans les terres d'Aventurie. Pas le groupe classique magicien / barbare / elfe ou nain, mais des personnages hauts en couleurs :

Citation :Rachel, la fille d'un métayer de la lointaine Al'Anfa...
Malus, un ancien pêcheurs...
Agur, le marin qui était venu nous rejoindre en compagnie d'une femme-soldat, Doradore, tomba amoureux de Foriana, l'amazone. Doradore les prit en flagrant délit. Folle de rage, elle poignarda Agur et s'attaque ensuite à Foriana...
La grosse Mimm, qui était tenancière de bordel à Festum avant de se découvrir une passion pour l'aventure...

Soit dit en passant, à part la geisha qui propose un massage dans je ne sais plus quel tome de "La Voie du Tigre", c'est la seule mention explicite du « plus vieux métier du monde » que je remarque dans un livre-jeu Gallimard.

Ce petit groupe arrive à dos de dragons à Zorgan pour assister à des festivités, celle où la princesse Sybia offre la main de son fils à la femme qui remportera un tournoi :

Citation :Finalement ce fut Irma, une amazone des Hauts de Baluk, qui gagna le tournoi et devint donc l'épouse du chétif Arcos. En voyant venir à lui sa blonde fiancée aux muscles puissants, Arcos eut un regard apeuré, et il ne put cacher son embarras lorsqu'elle s'approcha et le serra dans ses gros bras en souriant !

Hélas, comme aux Noces Pourpres de Game of Thrones, qui dit mariage dit casseur d'ambiance. Dans la grande salle des fêtes, un coup de tonnerre éblouit tout le monde, puis quelques instants plus tard, un message en hiéroglyphes apparaît, gravé par des traits de feu sur la grande paroi de pierre ! Un vieux mage y lit un avertissement, une sombre histoire de malédiction lancée par un sorcier... mort depuis 400 ans ! Les héros, contre la promesse d'une modeste récompense, partent vers la tour du mage - en fait une sorte de montagne artificielle. Las ! Comme dans un slasher movie pas inspiré, tous les aventuriers meurent les uns après les autres. Morsure de troll ou de serpent, falaise qui s'écroule, bref, à la fin le seul qui arrive en vie devant la tour, c'est notre héros.

Et vu que c'est lui qui raconte l'histoire, je me demande s'il faut le croire sur parole... Et s'il avait tué tous les autres ?

[Image: giphy.gif]

LE JEU
Ça partait bien avec cette intro sympa et colorée, et, et, ET ?... Et ça retombe comme un soufflé. Seulement 190 paragraphes très courts, qui décrivent platement les pièces du donjon : tant de mètres sur tant, il y a un coffre, voulez-vous l'ouvrir ? Même Paul Vernon (technicien de l'écriture blanche, injustement décrié pour une série de livres-jeu trop denses et mâtures pour être pleinement appréciée d'un public goujat) n'aurait pas fait plus, comment dire ? Epuré, expéditif, laconique.

L'aventure consistera à explorer les salles (de préférence en traçant un plan, le croquis des salles est fourni). Les PFA sont particulièrement nombreux, souvent injustes : une décision banale peut, sans avertissement ni jet de dé salvateur, mener à la mort.

Plusieurs renvois en cascade (le 137 renvoie immédiatement au 128) et paragraphes anti-triche un peu rigolos (45, 138)
 
TROIS BONS POINTS
Flèche avec un certain humour, Claus Lenthe nous invite deux fois à faire un don en pièces d'or à la « Caisse de Bienfaisance des Veuves et des Orphelins d'Aventurie », l'ancêtre de la Caisse des Donjons de Naheulbeuk.

Flèche une aventure non-genrée, les femmes sont des aventurières sans se limiter aux stéréotypes de la servante d'auberge et de la princesse évaporée. Les illustrations montrent alternativement héros et héroïne en prise avec le danger.

Flèche une très bonne idée d'intrigue : le croisement entre méd'fan et... un autre genre, puisque la tour se révèle avoir été bâtie sur
Show ContentSpoiler:

Les hiéroglyphes (rappelez-vous ! C'est dans le titre !) se révèlent avoir été gravés...

Show ContentSpoiler:

Nickel, ça raccorde pas mal du tout et ça renouvelle de manière intelligente deux univers complètement différents ! Ce que les illustrations rendent d'ailleurs très bien aussi.

Après cette révélation, la fin est assez nulle, expédié en quelques lignes, pouvant se résumer ainsi : vous rentrez seul à Zorgan et vous recevez 100 Pièces d'Or des mains de la princesse, en route vers de nouvelles aventures. Je résume à peine !

[Image: giphy.gif]
 
BILAN
Un bouquin qui combine :
Flèche les fulgurances d'écriture : intro, révélation finale
Flèche et une étrange paresse : paragraphes ultra-courts, pas un mot des pensées du héros, des sensations devant un cadre aussi surprenant. Remplissage en transformant les paragraphes restants en anti-triche ou liens inutiles ; fin indigente.

On a l'impression curieuse qu'un canevas ou un premier jet rapide a été pris tel quel pour être publié alors qu'il avait vocation à être retravaillé, étoffé. Seul avantage, il est facile pour un MJ débutant d'en faire une partie d'initiation au jeu de rôles d'une heure ou deux, en le lisant à voix haute et en proposant les choix au(x) joueur(s).

Imprimer cet élément

  [Transformers] L'Île de la peur
Posté par : Dagonides - 04/09/2020, 21:36 - Forum : Critiques - Réponses (2)

Petit retour après lecture de L'Île de la peur, n°6 de la série "Transformers" (1987)... qui ne compte que 4 titres en français. Plus de détails :
Flèche en français, site planete-ldveh
Flèche en anglais, texte VO de toute la série du tfwiki net

[Image: twit1b10.jpg] 

Ah, les Transformers ! Le dessin animé qui a bercé mon année de CP. Presque aussi mythique que Léguman dans Téléchat. Un dessin animé avec de superbes décors (désert, canyon et re-désert), un suspense de folie (oh mon dieu, c'était -- encore -- un piège de Mégatron !), des tirs de lasers et des bruitages délicieusement kitch. Je crois qu'à l'époque, j'aurais sacrifié jusqu'à mes choco-BN pour avoir Astrotrain et les Constructicans en jouets. Ou à la rigueur les Dinobots. Oui, c'étaient les débuts des dessins animés conçus pour placer du merchandising et je marchais à fond...
 
[Image: giphy.gif]
Autobots, TRANSFORMATION ! *** bruitage pourri ***
 
LE LIVRE-JEU
Signé Dave Morris, qu'on connaît pour d'autres séries des années 80 comme "Dragon d'Or", "L'Epée de Légende" et autres. Il a signé huit livres de la série, placés dans des cadres bien identifiés : l'Antarctique, un marais aux scorpions, un désert, etc. Le jeu met en scène un jeune héros, un enfant (jamais le même). Il apparaît parfois sur la couverture, le jeune lecteur peut ainsi facilement s'identifier. Couverture dont les couleurs claquent : cadre rouge, cartouche jaune VOUS ÊTES LE HEROS, le logo chromé du dessin animé et une belle scène d'action. Bon, sur ce tome, le robot Beachcomber est un peu raide.


CE QUE ÇA RACONTE
La trame de L'Île de la peur, la voilà : le héros a la chance de passer son été sur une île du Pacifique Sud « car tes parents sont parmi les meilleurs spécialistes au monde de la flore sous-marine. Ils sont partis étudier les plantes d'un lointain archipel et ils t'ont laissé t'amuser... » Bah dis donc, si tous les parents étaient aussi sympa !

Le garçon (à l'époque on considérait que c'était plutôt une licence pour les p'tits gars) se balade, loue une barque aux « indigènes » indolents pour quelques dollars (relent colonialiste, on tousse un peu), bronze et... tombe sur des Autobots et un Decepticon par le plus grand des hasards.

L'enfant assiste à l'arrivée en trombe d'un méchant Decepticon volant, soit pendant sa ballade en mer, soit sur la plage. S'il est en mer, c'est la version longue du jeu : il aide d'abord le gentil robot-bateau à tirer au laser sur le méchant avion, puis il est ramené à terre. S'il était sur la plage, c'est direct cette partie-là. L'enfant fait la connaissance de l'autre gentil de l'histoire, le robot-4x4 Beachcomber, qui partait... pêcher, avec sa canne à pêche sur l'épaule. Et un boulon rouillé en guise d'appât.

[Image: allerp11.png]

Le héros se révèle être immunisé contre l'arme du méchant, un son rugissant qui frappe de terreur les robots comme les humains. Ce qui lui permettra d'aider à mettre à jour les noirs desseins du Decepticon, dans sa base secrète au cœur du volcan de l'île. Le noir dessein, je vous le spoile car ça n'a pas grande importance : forer au laser jusqu'au centre de la Terre pour en extraire de l'énergie, au risque de provoquer une catastrophe. Je me rappelle que c'était le pitch d'un épisode du dessin animé d'origine.
 


MECANIQUE DE JEU (c'est le cas de le dire pour des robots)
Le moteur des jeux est d'une simplicité enfantine, logique vu le public : 66 paragraphes, une trame assez linéaire avec peu d'écarts. Souvent le choix consiste juste à... passer à la page suivante plusieurs fois de suite. Les mauvais choix mènent directement à une FIN d'aventure, ou reviennent par une pirouette à la trame linéaire. Pas de scores, pas de dés. Les choix proposés sont du type : chercher au bord de l'eau ou sous les palmiers ? appuyer sur le bouton bleu ou le bouton vert ? En général sans indice, c'est du die and retry. Ou juste revenir à la page d'avant...

Les paragraphes font de 5 à 10 lignes grand max, avec tutoiement et voca assez simple. Petit jeu rigolo dans le dialogue avec Beachcomber : ne connaissant pas parfaitement la langue des humains, il parle de « pompe à carbu » pour le coeur, de « fatigue du métal » pour la maladie, etc 

15 illustrations noir et blanc, un luxe étonnant par rapport au nombre de paragraphes (un LDVEH de 400 paragraphes n'a souvent que 20-30 illustrations) mais comme elles sont de format réduit on ne s'en rend pas tellement compte. C'est dommage, les mettre en pleine page aurait été sympa. L'illustrateur est une autre vieille gloire du LDVEH des 80's, John Higgins de la série "Quête du Graal" ! Il a signé pour un tome ou deux de la série, Bob Harvey ("La Voie du Tigre") a fait les autres. Le trait d'Higgins est ici un peu raide même s'il ne démérite pas, Harvey tire un peu mieux son épingle du lot.


CLIN D'OEIL OU HASARD
La fin consiste à affronter le mignon du méchant, une horrible chose gélatineuse à tentacules qu'il a ramenée des étoiles, Denebian Stalker, qu'on aurait pu traduire : Rôdeur de Deneb -- ou autre nom à la Lovecraft. L'influence lovecraftienne est probable car Dave Morris la revendique pour un autre livre de la même série, qu'il cite comme son préféré, Battle Beneath the Ice.
Et oui, c'est bien le Denebian Stalker sur la couverture. Sur l'illustration en N&B de John Higgins (à gauche) je lui trouve un air de parenté avec la Chose dans le "Quête du Graal" n°8 (à droite) :

[Image: la_cho10.jpg]
Un p'tit air de famille. Les deux sont de John Higgins.

La Grande Menace des Robots de la série "Défis Fantastiques" n°22 (Steve Jackson US) exploite aussi le filon du robot transformable, sans grand succès. Il y avait pourtant un chouette système de caractéristiques et des illus honnêtes de Gary Mayes.
De son côté, Dave Morris signe un volume "Transformers" dont le titre semble un clin d'oeil aux "Défis Fantastiques" : Swamp of the Scorpion (non traduit en France), l'inverse du titre Scorpion Swamp / Le Marais aux Scorpions (DF n°8). Jeu entre auteurs ? Ou banal hasard...

[Image: twit210.jpg]


CONCLUONS
Pour conclure, vraiment une série à (re)lire pour la nostalgie, pour le charme vintage, à peu près pour rien d'autre. L'aventure est expédiée en 20 minutes grand max en mode bourrin. Maaaais n'empêche, si on a aimé étant gosse, comment ne pas s'y replonger ?

Le podcast Pod Monstres Trésors, qui nous fait rire avec ses lectures épiques/drôlatiques du Dieu perdu, de La Grande Menace des Robots et de La Nuit du Météore, fait référence à la série "Transformers" à la fin de leur épisode 13. L'un des animateurs est fan ! Peut-être bientôt un épisode dédié ?
[Image: giphy.gif]
Suite au prochain épisode ?

Imprimer cet élément

  Les Lieutenants des Ombres
Posté par : linflas - 03/09/2020, 10:12 - Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros) - Réponses (22)

Malbordus est mort, mais la soif de conquête des Elfes Obscurs qui l'avaient formé aux arcanes du Mal est toujours présente.

"From the Shadows" est la suite directe du "Temple de la Terreur", résultat d'une collaboration de plusieurs membres de la communauté Fighting Fantazine. Elle vous fera visiter les villes principales d'Allansia, à la recherche des émissaires noirs, jusque dans l'antre cachée des Elfes Obscurs.

http://litteraction.fr/livre-jeu/les-lie...des-ombres


Un DF "bis" ultra classique, illustré par mes soins. J'espère que vous passerez un bon moment ! N'hésitez pas à me remonter les coquilles que vous trouverez Smile
Merci encore à Kraken et Skarn pour le dur labeur de relecture ! Wink

Imprimer cet élément