Bienvenue sur le forum de la littérature interactive ; nous y discutons de la rédaction d’Aventures dont Vous êtes le Héros
***
Les résultats de la dixième édition du Mini-Yaz sont annoncés ! Félicitations aux vainqueurs et merci à tous les participants !
***
Les résultats du Yaz 2020 sont annoncés ! Félicitations aux vainqueurs et merci à tous les participants !
***
Alkonost : Grand succès de la campagne de financement participatif Ulule. Trois nouveaux livres-jeux pour 2021 !
***
Posidonia : Grand succès de la deuxième campagne Ulule, merci à tous ! Appel à texte permanent pour des livres-jeu.
Bienvenue, Visiteur
Vous devez vous enregistrer avant de pouvoir poster.

Nom d’utilisateur
  

Mot de passe
  





Rechercher dans les forums

(Recherche avancée)

Statistiques du Forum
» Membres : 597
» Dernier membre : steflip
» Sujets du forum : 3020
» Messages du forum : 71373

Statistiques complètes

Utilisateurs en ligne
Il y a actuellement 156 utilisateurs connectés.
» 0 Membre(s) | 153 Visiteur(s)
Applebot, Bing, Google

Derniers sujets
Le gris mage
Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros)
Dernier message : steflip
Hier, 14:04
» Réponses : 2
» Affichages : 98
Le Marteau et L'Enclume :...
Forum : Discussions Médias Littéractifs
Dernier message : PileouFace
19/09/2021, 11:57
» Réponses : 26
» Affichages : 10597
[22] Les Reliques de la c...
Forum : Livres à remonter le Temps
Dernier message : Dagonides
18/09/2021, 19:26
» Réponses : 0
» Affichages : 51
Financements participatif...
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : tholdur
15/09/2021, 18:33
» Réponses : 118
» Affichages : 87948
Scythe
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : Skarn
15/09/2021, 08:59
» Réponses : 41
» Affichages : 23863
Compte-rendu des soirées ...
Forum : Jeux de société, jeux de plateau, jeux de cartes
Dernier message : tholdur
13/09/2021, 22:04
» Réponses : 1458
» Affichages : 1320075
Le rire de Gorulga
Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros)
Dernier message : Voyageur Solitaire
10/09/2021, 10:59
» Réponses : 20
» Affichages : 2601
Plongée en Enfer (Par Tho...
Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros)
Dernier message : Torghun
08/09/2021, 13:36
» Réponses : 12
» Affichages : 1277
[BD] 2070
Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros
Dernier message : NicolasLu
04/09/2021, 19:49
» Réponses : 27
» Affichages : 6852
Alkonost
Forum : Discussions Médias Littéractifs
Dernier message : Glutinus
01/09/2021, 14:26
» Réponses : 174
» Affichages : 89713

 
  [22] Les Reliques de la cité rouge
Posté par : Dagonides - 18/09/2021, 19:26 - Forum : Livres à remonter le Temps - Pas de réponse

J'ai lu ce tome signé Cédric Zampini, commandé il y a quelques semaines à Posidonia en même temps que deux ou trois autres "HistoireS à Jouer" dont je parlerai peut-être en leur temps.


PRISE EN MAIN
L'objet livre a un beau format et 253 paragraphes touffus. Comme les autres titres de cet éditeur, le tome s'ouvre sur les remerciements aux contributeurs et se referme sur un livret de conseils au lecteur curieux de jouer l'histoire à plusieurs à la façon d'un jeu de rôle. Il y a également une liste de succès, qu'on peut débloquer (ou non) durant notre partie.

La couverture et les illustrations intérieures sont signées Anne-Sophie Van Nuvel, alias Purple Terebenthine (on a sa bio ainsi que celle de l'auteur après la page de faux titre). Je dois avouer ne pas être fan du fini de l'illu de couverture (travail sans doute numérique mais effet "dessin au crayon et à la règle") et que je n'ai aimé qu'une partie des illus intérieures : le denier du 1, l'escalier en colimaçon du 24, les parchemins du 40, la porte à tympans du 78, peut-être les menhirs du 133, l'héraldique du 143, le soldat du 248. Le reste m'a moins parlé. C'est curieux car j'avais apprécie le travail de Purple Terebenthine pour le recueil de poèmes en prose Une gorgée d'absolu du même auteur chez Soc & Foc. Là, le pinceau était bien plus coloré et vif.

[Image: ddd13.jpg]
Recueil poétique Une gorgée d'absolu

La mise en page plus aérée que les Gallimard des années 80 est plaisante, sauf quand il y a trop de retours à la ligne au bout d'une phrase, comme au 233. Je ne suis pas fan des puces pour annoncer les choix (un petit rond en début de ligne).
Ces remarques de détail qu'on peut juger chichiteuses n'enlèvent rien au bon aspect et à la bonne prise en main de ce l'objet-livre à reliure souple, papier clair et tarif tout à fait catholique... si j'ose dire, vu le sujet !


QU'EST-CE QUE ÇA RACONTE ?
On incarner un moine d'une abbaye de campagne, dans l'Anjou ou le Maine, j'avoue ne pas être fort en géo. Enfin par là-bas, quoi, là où il y a des invasions normandes, des Du Bellay qui chantent leur petit Liré (plus que le Mont Palatin), et puis la ville du Mans, où les chariotes du diable ne couraient pas encore les 24 heures locales.

Suite à une missive signalant des soucis peu clairs dans un monastère de la cité rouge, alias Le Mans, notre père abbé nous envoie enquêter. Il insiste : surtout, discrètement, hein ! On croit comprendre qu'il s'agit un peu d'une punition, beaucoup d'une mission suicide, pour avoir déplu audit abbé. La charité chrétienne a ses petits arrangements.

Ce qui est intéressant, c'est que le fait que notre personnage est un frère va beaucoup colorer le récit-jeu et l'écriture. Les combats ne sont pas interdits, mais il est fréquent de pouvoir les tourner par le dialogue, la compréhension, ou en choisissant de tendre l'autre joue. Les Reliques de la cité rouge échappent au manichéisme, le héros ne juge pas, il veut aimer et aider. De plus, c'est un paisible campagnard, alors que son aventure se déroulera dans une ville où tout le monde est roublard. Un des personnages secondaires, Astride (prénom choisi par hasard ?), reprochera parfois à notre moine de ne pas assez avoir les pieds sur terre...

[Image: astrid10.jpg]
Rare image de notre héros face à la tentation et à Astride.
Bon, en fait non, elle veut devenir nonne.


LES REGLES
Assez classique, avec quelques scores comme Capacités Manuelles, Instruction... En cas d'épreuve, on jette un dé, on ajoute notre valeur dans ce domaine et on compare à un seuil de difficulté indiqué dans le texte. De nombreux ajustements dans les règles évitent qu'un hasard malheureux vienne gâcher le jeu : on a des sorte de jokers divins, et on peut doter le personnage, à sa création, d'un trait de caractère qui modifie ses scores, afin de compenser un éventuel tirage catastrophique au départ. Il y a également des points de sauvegarde à plusieurs points-clé du jeu.

Les combats existent mais n'ont pas l'habituel côté bourrin : lors d'un confrontation contre 6 ou 7 gardes, on peut d'abord tenter d'en éliminer à distance, puis on ne combat les survivants que s'ils sont en surnombre par rapport au groupe réuni à ce moment-là par le héros (une team genre Bad Batch ou Douze Salopards : le fou d'explosifs, l'acrobate, le furtif, etc.). Il est d'ailleurs possible de gagner sans aucun combat ! C'est un des succès proposés.

[Image: giphy.gif?cid=ecf05e47w7irz4r70mio3d4vrd...f&ct=g]
On est une putain de teeeeeaaaaam !!!


BILAN DE MA LECTURE, MON AVIS
La richesse de la documentation historique, la justesse du ton et le bon équilibrage des règles sont les trois points forts de ce livre-jeu.

Autre point fort, la multitude de PNJ assez fouillés, très hétéroclites, et qui amènent des péripéties très différentes des classiques du genre. Un porcelet qui court dans une église, un fou qui court après des oiseaux invisibles, un alchimiste de l'extrême qui nous entraîne dans une chasse au trésor en pleine décharge publique...

A contrario j'ai été frappé du caractère ténu du fil rouge de l'intrigue. On ne comprend pas complètement ce qu'on va faire au Mans. Une enquête sur quelque chose qui aurait peut-être eu lieu, quoi : mystère. Au fond, le frère à retrouver au monastère, les sales draps où ils s'est mis, tout ça est un peu flou et souvent laissé à l'arrière-plan. On a peu un de mal à visualiser notre quête principale et du coup, on se concentre plutôt sur les quêtes secondaires.

La lecture est agréable de par le ton lisse, calme, apaisé, et la maîtrise de l'écriture.

Imprimer cet élément

  Le gris mage
Posté par : steflip - 17/09/2021, 22:08 - Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros) - Réponses (2)

et voici que ma petite AVH arrive sur littéraction !
le premier tome d'une aventure qui en comptera deux, si le premier a au moins l'heur d'amuser son lectorat

un monde medfan avec un peu de magie (si vous en trouvez, sautez dessus !), un peu de dragons (au moins un, en tout cas !), un peu de mage (un KTS, alors ?!), un peu d'alcool (ben oui, nous avons grandi !), mais pas de rock'n'roll (trop anachronique !)

une structure presque simple, presque linéaire, presque en chapitres comme Loup beurp Ardent, presque avec l'ambition de faire sourire à certains passages comme la Quête du Graal (moi, aimer l’œuvre de Brennan ?)

les renvois en gras aux paragraphes choisis sont cliquables, l'orthographe, la conjugaison et la syntaxe sont vérifiés (maintes fois...)
malgré le soin apporté à l'élaboration de ce produit, si vous trouvez une coquille, merci de m'en informer

la petite histoire de cette aventure :
débutée au lycée (eh oui ! durant le millénaire dernier !), elle a rejoint les autres projets avortés dans le tiroir dédié
déterrée il y a deux ans, j'ai gagé d'en finir au moins la première partie, en conservant par nostalgie les premiers paragraphes écrits, mais en les remaniant légèrement
la suite est devenue de plus en plus littéraire (il m'a fallu très souvent me freiner), plus adulte, aussi

enfin, en bref, c'est une aventure qu'il m'a plu d'écrire et que je vous souhaite (au moins) divertissante
et je vous remercie par avance de bien vouloir la lire et m'apporter vos retours éclairés

Imprimer cet élément

  [C'est toi... l'Aventurier] Le Trésor sous la mer
Posté par : Dagonides - 22/08/2021, 08:00 - Forum : Critiques - Pas de réponse

J'ai lu dans sa version Posidonia de 2021 Le Trésor sous la mer, que Wikipédia nous présente ainsi :

[Image: wiki10.jpg]

L'OBJET LIVRE


Quasi du format d'une v1 Gallimard, bon papier.


Flèche La couverture de Fasko, bon, disons qu'elle fera le bonheur du topic "Donnez un nouveau titre aux LDVEH".

Flèche Les illustrations intérieures de Marianne Villebrun sont d'époque, c'est du dessin au trait simple et sympa comme on en faisait dans la littérature jeunesse des années 80.

Flèche La mise en page utilise des puces pour les choix et d'importants retraits de début de paragraphe, ce n'est pas ce que je préfère mais c'est une mise en page propre. La marge du côté intérieur des pages (à la pliure centrale) est plus important que la marge "extérieure" (le bord qu'on feuillette), peut-être à rééquilibrer. C'est une affaire de quelques millimètres, je chipote et ce n'est pas mon domaine.

Flèche Le livre s'ouvre par la carte situant les aventures vécues dans les autres tomes des trois héros, de la Russie au Caire en passant par la Colombie.

Flèche Un livret final pose un quizz de culture générale dont le réponses se trouvaient dans le bouquin, et quelques indications pour jouer le livre à plusieurs sous la forme d'un JDR.

A noter que le tome a été relu et corrigé par notre AlinV forumesque Wink



[Image: hirsut10.jpg]

L'INTRIGUE

Elle est double, il faudrait parler de trésorS sous la mer au pluriel. Selon qu'on choisit d'écouter Steve l'affréteur ou Korcaleu le médecin, ce ne sera pas la même épave ni la même fin à l'histoire. Les deux se terminent par un petit twist ou du moins une pirouette inattendue. Les deux histoires s'orientent vers des genres différents : ambiance aventure pure pour l'une, ambiance policière et SF pour l'autre. Cette dernière préfigure étrangement au 87 un film de Cameron sorti un an après le livre, ce qui doit être flatteur pour l'auteur ! Ou alors c'est un ajout de la version 2021 ? Sais pas.

[Image: giphy.gif?cid=790b76114822ec7c2bb550354d...f&ct=g]

Les héros récurrents : le narrateur (un jeune homme sportif), son amie Charlotte et le chien Hirsute.

Le ton se veut la plupart du temps réaliste, on veille à instruire le lecteur en lui expliquant ce qu'est le GPS, comment se déroule une plongée, quelle est le contexte historique, etc.

Dans chacune des deux intrigues, le déroulement est linéaire. Peu de choix de traverse, et souvent ce sont des PFA assez évitables. On propose un choix très évident et un autre très bête : voulez-vous désobéir aux consignes de sécurité du capitaine sans aucune raison ? Si oui, vous avez perdu. La relecture est assurée par la deuxième intrigue et non par un grand arbre des possibles dans chacune d'elle.



LES PERSONNAGES

Flèche Le personnage de Charlotte sert peu, c'est juste l'acolyte du héros. Peut-être est-la narratrice de certains autres tomes de la série ? Je n'ai pas vérifié.

Flèche Le chien Hirsute sert pour le ressort comique. Il a tous les défauts du monde mais on l'aime bien quand même.

Flèche L'opposition entre le capitaine et le médecine de bord est un bon ressort, ça marche bien pour les dialogues et pour articuler certaines parties de l'intrigue.


[Image: duo_co10.jpg]
Flèche Les marins sont nombreux et donc j'avoue m'y être un peu perdu. La saynète du saboteur démasqué m'a fait sourire, et encore davantage en apprenant comment cette personne envisage de se racheter (parallèle entre son métier avant et son métier au sortir de prison : 74 et 50). Par contre une illustration ma placée spoile cette fin (illu à côté de 58-59 à placer au 57).



MON AVIS

Ça se lit rapidement, sans déplaisir, à la nuance du côté linéaire. La difficulté est faible, il y a un côté éducatif.

Un avertissement précise que l'auteur a modernisé certains éléments un peu datés du récit : les francs deviennent des euros, des technologies ont changé, etc. Ce qui demeure, ce sont les clichés d'époque, pas plus gênants que ça - c'est juste que de nos jours ont aurait abordé différemment telle scène, tel personnage. Sous une plume de 2021, le début du 50 serait jugé grossophobe, les illustrations représentant le marin martiniquais un peu maladroites, les considérations sur la virilité au 18 et au 74 un peu curieuses. A-t-on raison aujourd'hui de disséquer à ce point les représentations, avait-on raison en 1988 de ne pas s'en faire, à chacun de juger.
[Image: giphy.gif?cid=790b76118783a0fb9a742b2c9d...f&ct=g]

Les explications sur les champs magnétiques m'ont laissé perplexe, d'autant que l'auteur les précises vraies dans son quizz final. J'y crois peu. Bon, je dis ça et dans mon dernier manuscrit j'ai aussi fait joujou avec la vraisemblance scientifique parce que ça m'arrangeait bien pour mon intrigue...

Attention, certaines illustrations sont mal placées, par exemple celle placée au 58 et qui spoile la fin.

Que dire de plus ? Si vous avez envie de passer votre bermuda au Triangle des Bermudes, de coincer la bulle en mini sous-marin, de ramener des trésors... de connaissance, vous savez quoi lire. Ce roman-jeu plaira à des enfants de 9-10 ans curieux de sciences.

Imprimer cet élément

  Tabous, interdits, gêne et autres...
Posté par : Voyageur Solitaire - 26/07/2021, 11:05 - Forum : L'Atelier - Réponses (14)

Un sujet qui pourra peut-être en gêner ou rebuter certains...

En tant qu'auteur, y a-t-il des sujets, des situations, un personnage, voire un type de héros, auxquels vous avez pensé mais que vous n'avez pas osé proposer au final ?
Pour faire simple, jusqu'où peut-on aller dans une AVH ?

Seriez-vous prêt à proposer un héros homosexuel ? Un héros qui pourrait être un vrai salaud (du genre, proposer un choix qui signifierait la mort de plusieurs personnes, la destruction d'un village, condamner un innocent à l'esclavage ou à la torture...) ? Je ne parle pas de devoir sacrifier un personnage pour sauver tout le groupe, non, là on parle de supprimer ou malmener volontairement d'autres, juste pour son intérêt. Des personnages ou situations relevant d'un tabou (rencontrer des personnages incestueux par exemple) ? Ou des scènes "dérangeantes" (rencontrer une esclave battue, un gamin exploité au sein d'une guilde des voleurs...).

En tant qu'auteur, je dirais que c'est risqué et que surtout tout dépend comment c'est écrit.
Je m'y suis risqué dans ma trilogie avec un personnage homosexuel ou du moins homoérotique (Olmec), une scène d'orgie dans le campement des voleurs, une héroïne lesbienne, une Danse du Serpent assez dérangeante... A chaque fois, j'ai lu et relu ces paragraphes, les ai souvent retouchés et je dois dire que j'ai craint certains retours (qui ne sont pas venus d'ailleurs). Pareil pour Méroé, cité ségrégationniste dominée par une race blanche aux pleins pouvoirs sur une population noire et métisse. Même si à la fin, les noirs se soulèvent et retrouvent leur liberté, j'ai quand-même pas mal hésité et là aussi j'ai craint des retours négatifs (qui ne sont pas venus non plus).
Pourtant, quand on regarde certains écrivains de la Fantasy, on ne peut pas dire qu'ils faisaient dans la dentelle : Clark Ashton Smith parsemait ses écrits de nécrophilie et de fêtes orgiaques, sur lesquels plane le parfum des drogues et narcotiques. Tanith Lee dans son cycle de Vazkor met en scène des prostitués travestis dans les auberges, des amours entre hommes ou entre femmes, John Norman imagine des rapports de domination/soumission entre hommes et femmes et Howard parle dans Une sorcière viendra au monde d'une reine couchant avec un démon et lui donnant une fille. Par la suite, chaque siècle, une sorcière viendra au monde, une marque sur la poitrine, et certaines seront tuées dès la naissance. Sans oublier le sang qui gicle, les entrailles répandues lors des combats, les haines tribales, raciales...

Et en tant que lecteur ? Etes-vous prêt à incarner un salaud, un personnage dérangeant (et si oui, jusqu'où) ? A accepter des choix qui pourraient heurter, déranger ? Certes, vous pouvez me dire que ce n'est qu'une fiction (c'est d'ailleurs ce que je précise au début de chaque volume de ma trilogie). Mais dans une AVH, le héros, normalement, c'est bien VOUS.

La violence, le sexe et la nudité, les interdits, les scènes, personnages ou choix dérangeants, aussi bien en tant qu'auteur que lecteur, on en parle donc ici.

Imprimer cet élément

  Résultats du Mini-Yaz 2021
Posté par : grattepapier - 15/07/2021, 23:52 - Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros) - Réponses (26)

Vous attendiez tous ce moment...

Les auteurs ont posté leur œuvre, les votants ont exprimé leurs choix, les juges ont comptabilisé les votes...

La dixième édition du Mini-Yaz était cette année l'occasion pour les auteurs de Litteraction.fr de proposer une œuvre de 50 paragraphes maximum sur le thème imposé de Chasse/Course-poursuite/Traque.

... un thème qui a inspiré pas mal d'auteurs puisque 13 mini-AVH étaient en compétition :

Ce qui frappe avant tout dans ces œuvres rédigées sur un thème commun, c'est leur diversité d'univers, de style, de sensibilité...

En revanche, on y retrouve le même souci de proposer un récit créatif et de qualité aux lecteurs.

C'est sans doute pour cela que la plupart des votants ont évoqué la difficulté à faire leur choix et à instaurer une hiérarchie entre tant d'oeuvres parées de tant de qualités....

A ce propos, les 15 votants étaient : Loi-Kymar, Fitz, grattepapier, Flam, Skarn, gynogene, fifre, Dagonides, Gwalchmei, Outremer, frogeaters, Jehan, MerlinPinPin, sunkmanitu, Salla.

Pour rappel, les votes ont été recensés et vérifiés par les 3 juges : Lowbac, grattepapier, Fitz

Soyons honnêtes... si beaucoup d’œuvres ont reçu des points, deux AVH ont quand même fait l'unanimité et ont rapidement pris une option sérieuse sur les deux premières places du podium : l'une a reçu les votes de l'ensemble des votants, l'autre de 14 votants sur 15.

En revanche, la bataille pour la 3e place du podium a été épique entre 4 ou 5 AVH...

Imprimer cet élément