Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
...de députés français du 21ème siècle, s'il te plaît.
Merci de pas salir ceux qui ont été des députés exemplaires voire héroïques, genre Jean Jaurès et Georges Clémenceau. Bon ok, le dernier a fait des saloperies en tant que chef de gouvernement, mais encore une fois, comme député, exemplaire.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Oui je parle des récents, ceux de notre époque Wink
Répondre
Il existe une version jeu vidéo de cet aspect du jeu :

CLIQUEZ ICI pour vous enrichir sans parcourir les mers.
Répondre
(12/04/2013, 20:41)Lyzi Shadow a écrit : ...de députés français du 21ème siècle, s'il te plaît.
Merci de pas salir ceux qui ont été des députés exemplaires voire héroïques,

Je ne vois pas en quoi le fait de glisser un bulletin dans une urne rendrait, selon l'époque, quelqu'un exemplaire ou bien pourri — ça s'appelle de la pensée magique. Il y a des gens qui sont exemplaires, d'autres qui sont pourris, et parmi ceux-là, certains deviennent députés, policiers, médecins, plombiers, …

D'ailleurs, la démocratie est fondée sur la méfiance des dirigeants, depuis 1748, on sait que
Montesquieu (De l'esprit des lois) a écrit :Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir.
bref, que les mandats soient à durée limitée, que les dirigeants soient choisi par le Peuple, et qu'il y ait des contre-pouvoirs, donc une séparation des pouvoirs (législatif, exécutif, judiciaire, liberté de la presse).

Et devinez quoi ? La Suède, qui a un système exemplaire, a fait démissionner un ministre elle avait fait un montage avec une société dans un paradis fiscal (Jersey) pour masquer une partie de son patrimoine (L'Express, 16/10/2006).

Alors moi je dis, un pays où un ministre chargé des contrôles fiscaux peut se faire gauler, c'est un pays qui se porte plutôt bien…
--
Vous êtes mort.
Répondre
Je suis bien content de vous avoir lus car j'ai enfin Ankh-Morporkh, nous y avons joué et tout le monde a beaucoup aimé.
Enormément de fun.
Faut vraiment que je me mette à Pratchett du coup.
Répondre
(18/04/2013, 00:15)Fitz a écrit : Je suis bien content de vous avoir lus car j'ai enfin Ankh-Morporkh, nous y avons joué et tout le monde a beaucoup aimé.
Enormément de fun.
Faut vraiment que je me mette à Pratchett du coup.

Content de savoir que le jeu t'a plu ! Quel personnage a gagné, par curiosité ?

En ce qui concerne la série, note qu'il n'est pas indispensable de lire les livres exactement dans l'ordre de publication (les deux premiers tomes, par exemple, sont des parodies amusantes de l'héroic fantasy, mais pas aussi intéressants que la plupart de ceux qui ont suivi). "Au guet" me paraît un bon choix pour aborder le Disque-Monde, d'autant que c'est un livre qui se passe à Ankh-Morpork et que tu y retrouveras un certain nombre des personnages du jeu.
Répondre
(18/04/2013, 22:48)Outremer a écrit : "Au guet" me paraît un bon choix pour aborder le Disque-Monde, d'autant que c'est un livre qui se passe à Ankh-Morpork et que tu y retrouveras un certain nombre des personnages du jeu.

Ah oui c'est intéressant ça, merci du tuyau Outremer.

C'est le Roi Dragon qui a gagné, celui qui doit avoir 8 jetons chaos. J'avais l'un des trois seigneurs.
Bien sûr, quelqu'un a dit que c'était plus dur de gagner pour untel (les seigneurs en particulier) mais je n'y crois pas. Ces jeux sont playtestés des dizaines de fois avant d'être finalisés. Je suis sûr que l'avenir nous montrera que les rôles sont équilibrés.

J'ai beaucoup aimé le matériel. Les illustrations des cartes sont vraiment sympas avec ces portraits à l'ancienne encadrés et le plateau est à la fois beau et lisible.

Et ressortir mes vieux D12 qui n'ont pas servi depuis Donjons et Dragons, ça n'a pas de prix Wink
Répondre
Cette semaine, on m'a fait découvrir deux nouveaux moyens de tuer ma productivité. Comme si j'avais besoin de ça.

Le premier est l'IA de Race for the Galaxy. Elle permet de faire des parties rapides contre l'ordinateur, qui n'est clairement pas mauvais. Et comme les parties sont relativement courtes et intenses, se développe un aspect Tetris : « Allez, je peux faire mieux, encore une autre ».

Le deuxième est le site Board Game Arena qui permet à certains jeux de plateaux, dont Libertalia*, Seasons (mes nouveaux essais sur ce dernier ne m'ayant pas toujours pas convaincu) et Race for the Galaxy, en ligne et gratuitement, contre de vrais joueurs. Nécessite d'avoir un peu plus de temps devant soi, mais ambiance nettement plus sympa. Enfin, quand même pas autant qu'une rencontre en chair et en os quand même.
Répondre
(19/04/2013, 18:38)Fitz a écrit : C'est le Roi Dragon qui a gagné, celui qui doit avoir 8 jetons chaos. J'avais l'un des trois seigneurs.
Bien sûr, quelqu'un a dit que c'était plus dur de gagner pour untel (les seigneurs en particulier) mais je n'y crois pas. Ces jeux sont playtestés des dizaines de fois avant d'être finalisés. Je suis sûr que l'avenir nous montrera que les rôles sont équilibrés.

D’expérience, le Dragon semble bien le plus facile à jouer, suivi du commissaire. Les parties au Meisia ont montré que le premier gagnait souvent, grâce à une stratégie relativement sûre : laisser le chaos s’installer naturellement et l’augmenter brusquement à son tour au moment opportun. Si les joueurs adverses n’ont pas les bonnes cartes (ce qui est arrivé souvent), ça passe.

Peut-être qu’on n’a pas encore réussi à trouver les bonnes façons de jouer les autres persos (commissaire exclu ; pour lui, c’est plutôt simple).
Répondre
Tiens, je viens de découvrir un jeu, Asteroyds. Je vais le tester avec mon gamin (en allégeant les règles), mais ça m'a l'air sympatoche, si vous avez l'occas' de l'essayer. C'est une course dans l'espace avec déplacement aléatoire d'astéroïdes, et la possibilité de tirer (en modifiant un peu les règles, je pense qu'on peut se faire la scène de L'Empire contre-attaque...).
--
Vous êtes mort.
Répondre
Au cours de cette soirée jeu, j'ai une nouvelle fois brillamment illustré ma capacité à ne rien gagner !

Nous avons commencé par Smash-Up, avec l'extension récemment sortie. C'est évidemment moi qui me suis retrouvé avec la cavalerie ursine. Techniquement, ses capacités spéciales ne sont pas mauvaises, mais elles ne sont pas terriblement originales non plus (par contraste, les fantômes encouragent un style de jeu où on a le moins de cartes possibles dans sa main). Et je trouve toujours que le concept même de la faction est ridicule. Malgré cela, je m'en suis tiré moins mal que d'habitude.

A Smallworld, en revanche, j'ai fini grand dernier (même derrière Alendir, qui y jouait pour la première fois). Mes amazones ont toutes été exterminées (sauf une malheureuse perdue dans une mine au fin fond des montagnes) et mes squelettes n'ont jamais réussi à devenir une horde digne de ce nom.

A Room 25, enfin, j'ai été un gardien qui ne méritait visiblement pas son chèque mensuel, car les prisonniers se seraient évadés à peu près aussi facilement si je n'avais pas été là (pour être juste, mon collègue Jehan n'a pas fait mieux). J'ai trop voulu imiter la performance de Salla - qui nous avait très adroitement saboté lors de la partie précédente - et j'ai trop cherché à dissimuler mon identité pour mettre efficacement des bâtons dans les roues des trois prisonniers.
Répondre
Effectivement, à Room 25, l'efficacité des gardiens a été toute relative. Le gardien Romain a réussi l'exploit de s'expédier tout seul à l'autre bout du terrain, en zone inconnue et dangereuse, manquant d'y mourir à chaque tour, pendant que le gardien Jehan effectuait une promenade digestique. Le seul vrai danger pour les autres candidats était Alendir, qui se retenait à grande peine de pousser ses alliés dans les pièges, juste pour le plaisir et même si cela l'aurait fait perdre.

Pour la partie de Smallworld, mes mages ancestraux se sont révélés d'une inutilité incroyable, juste bons à se faire taper dessus par les nains et les tritons, et réussissant ensuite à gêner mes propres déplacements par leur présence persistante. Les hommes chauve-souris et la cavalerie sorcière m'auraient cependant permis de compenser la plus grande partie de leur échec, n'auraient été un blocus de héros humains et de mi-portions en leurs terriers. Cette frontière artificielle empêchant ma fière armée à cheval de s'emparer de la moitié sud de la carte, j'ai dû me rabattre sur le massacre d'elfes boueux, passe-temps amusant mais peu productif.

Enfin, je tiens à féliciter le véritable grand gagnant de cette manche, le peuple déchu de l'extrême est que personne n'a osé déranger de toute la partie. Il s'agit probablement des derniers restes d'une civilisation hautement avancée, protégé par leur incroyable technologie.
Répondre
Smallworld, le jeu où j''invente à chaque fois des stratégies débiles qui ne peuvent pas marcher (la leçon d'hier : ne pas chercher à faire toute une partie sans décliner ...)

Room25 : ce jeu reste quand même dur pour les agents/traitres, je pense qu'à 5 joueurs, les traitres doivent agir vite, quitte à court-circuiter leur possible allié (à 5, il y a 1 ou 2 traitres). Mais je pense que ce jeu est vraiment sympa maintenant qu'on joue en mode difficile, surtout qu'il est assez rapide à jouer.
Répondre
Rah, si seulement j'avais été le traître, on aurait eu une vraie revisite de Cube...
Là, personne n'a osé pousser quelqu'un dans une autre pièce. Navrant =)
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
(26/04/2013, 17:08)Alendir a écrit : Là, personne n'a osé pousser quelqu'un dans une autre pièce. Navrant =)

J'ai été tenté de pousser l'un de vous dès le début, dans l'une des salles mortelles voisines du point de départ. Mais il est possible de se tirer sans trop de difficulté de certaines des salles mortelles et je ne voulais pas me dévoiler trop vite pour rien.

A partir du moment où je me suis retrouvé tout seul à l'autre bout du complexe, je ne pouvais de toute façon plus pousser qui que ce soit. Il ne me restait plus qu'à espérer tomber sur la "Room 25" par moi-même.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 5 visiteur(s)