Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Tu le dis toi-même : les chances sont plus importantes pour les Harkonnen. Quatre cartes au lieu d’une seule (sans compter la facilité d’en obtenir davantage après), ça change énormément la donne. On peut toujours ne pas avoir de bol, bien sûr, mais les probabilités sont largement en défaveur des Fremen.
J’ai oublié de mentionner que ces derniers ne commençaient qu’avec trois unités d’épice, contre dix (si ma mémoire est bonne) pour les Atréïdes et les Harkonnen. C’est, du coup, d’autant plus difficile d’obtenir d’autres cartes durant les premiers tours.
Les Fremen ont en effet de bons chefs (mais l’écart n’est pas non plus énorme…). Heureusement, car mon sentiment est que c’est le chef qui décide de la bataille, les troupes n’étant qu’une variable d’ajustement. Toutefois, quand l’adversaire a, statistiquement, plus de chances de tuer ton chef que tu n’en as de tuer le sien ou de protéger le tien, tu as peu de chances de récupérer de l’épice par ce biais. Tu risques, au contraire, de perdre tes précieux chefs. Je ne parle même pas des trahisons.
Cette présentation des règles (paragraphe 26) confirme ma première impression, vu qu’elle conseille l’attentisme, en récoltant patiemment l’épice qui veut bien apparaître à sa portée et en attendant son heure… Il faut donc faire confiance aux autres joueurs pour se contrer suffisamment longtemps. Un peu frustrant.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par Jehan - 07/09/2016, 13:02



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 67 visiteur(s)