Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Plouc City. Population : tous les clichés de l'Amérique. Parking du centre commercial.

Une jeune du coin court à perdre haleine parmi les voitures abandonnées, une horde de zombies à ses trousses. Alors que tout semble perdu, un moteur rugit. Une voiture aux vitres teintées démarre soudain, traverse l'asphalte, s'arrête dans un crissement de frein juste devant elle.

La porte s'ouvre. Une femme en lunettes et costume noir en sort. Arme son fusil à pompes. Le braque consciencieusement... en direction du visage de sa consœur piétonne.

- Jeanne Clairemane. Comme on se retrouve.
- Océane Toisondor ! Ça faisait un bail dis donc ! Joli costume. Nouveau boulot ?
- Oui. Il s'en est passé des choses depuis ta blague de la dernière fois.
- Ah. Ça. Tu m'en veux pas encore quand même ? C'était dans une autre vie !
- Tu m'as fait miroiter une planque bien au chaud entre les murs du commissariat. Et quand j'étais plus qu'à deux pas, t'as piqué ton meilleur sprint pour rentrer la première dans le bâtiment et me fermer la porte au nez, me laissant à la merci de tout ce qui grouille dehors.
- Avoue que c'était un peu rigolo.
- Oh, mais je ne t'en veux pas. Tes compétences m'ont bluffée, au point que je suis persuadée que tu es la femme de la situation pour une mission de la plus haute importance : jouer les appâts pour attirer tous ces zombies loin d'ici. Qui sait, si tu cours aussi vite que la dernière fois, t'en réchapperas peut-être.
_____

Citoyens américains,

Vous en avez assez des armes à feu ? Vous en avez assez de compter vos munitions une par une, de les conserver précieusement pour les urgences, tout ça pour finir par vider votre chargeur dans le mur, la voiture, le chien, tout sauf le zombie, parce que toucher sa cible au tir, c'est pas si facile ? Et bien nous avons la solution pour vous : les bonnes pilules du bon docteur Steven Karn.

Avec leur formule révolutionnaire à base d'amphétamine et de plutonium, les pilules S. Karn garantissent des heures de rage meurtrière où VOUS serez la plus grande menace pour tout ce qui bouge autour de vous.

Alors, cessez de gâcher les munitions : tuez-les tous avec les doigts nus de vos mains nues.


La télévision du supermarché enchaîne sur une autre pub', cette fois pour une tronçonneuse. Jeanne continue ses courses.

C'est toujours techniquement l'apocalypse. Mais l'humanité s'est tellement habitué à vivre dans une perpétuelle fin du monde que la vie a repris son cours à peu près comme avant. Oui, il y a toujours des hordes, on peut difficilement sortir de chez soi sans se faire assaillir par des goules cherchant à nous dévorer. Mais ça va, on vit avec. Les magasins ont rouvert et les entreprises ont repris le travail.

Jeanne est désormais conductrice de bus, et c'est fondamentalement le même job d'avant, aller d'un point A à un point B sans se retrouver impliquée dans un accident. Bon d'accord, il y a quelques différences subtiles. Les barbelés entortillés au tour du véhicule pour qu'il soit plus difficile de s'y accrocher par exemple. Ou encore, qu'au lieu de déblayer la neige (une substance que les moins de vingt ans n'ont jamais vu de leurs yeux sous ces latitudes) bloquant la sortie du garage, il faut balayer le zombie à la place.

Mais bon, c'est devenu la routine à force. À moins d'être excessivement radin sur les munitions en raison d'une paranoïa induite par la dernière fois où on s'est retrouvés en tête à tête avec une autre blonde sans arme chargée, aucune chance que ça tourne mal.
_____

Bon. Ça commence à faire beaucoup d'incidents où elle est laissée pour morte. Et sa chance ne s'améliore pas. Voilà que ses vacances se révèlent une arnaque où le billet retour n'est en fait pas inclus et il faut construire soi-même son radeau pour espérer repartir sur le continent avant la prochaine tempête. Lesquelles sont excessivement fréquentes et imprévisibles depuis quelques années.

En attendant c'est la sécheresse. Heureusement, elle a une bouteille d'eau dans son sac. Elle n'a qu'à plonger distraitement la main dedans et...

Saviez-vous que plus il fait chaud plus on a de chance de se faire mordre par un serpent venimeux ?
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par Skarn - 12/01/2024, 19:56



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 7 visiteur(s)