Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
À Maquis, notre petite cellule de la Résistance a connu des débuts difficiles : au premier tour de la première partie, deux de nos trois gars se faisaient choper par la Milice, contraignant le seul survivant à aller recruter de nouveaux volontaires en leur offrant des jambon-beurres. Par la suite, nous nous en sommes plutôt pas mal tirés (la construction très rapide d'un deuxième lieu sûr s'est révélée extrêmement utile) et même la deuxième partie - avec des objectifs plus durs - n'a pas été trop problématique. Il faudra réessayer avec un niveau de difficulté supérieur, ce qui rend la gestion du moral beaucoup plus compliquée.


À Hit Z Road, j'avais une équipe composée de cadres commerciaux, tandis que mes adversaires avaient des militaires surentraînés et/ou dopés aux amphétamines. Mais mes subordonnés, s'ils étaient singulièrement dépourvus de capacités guerrières, brillaient en revanche dans d'autres domaines, tels que l'économie, la lâcheté et l'absence totale de scrupules. Très tôt dans la partie, ils ont sacrifié deux des leurs parce que les sauver aurait coûté trop de ressources. Par la suite, ils n'ont pas hésité à fuir aussi souvent que possible. Leur principal fait d'armes a été, tout à la fin, de se mettre à trois pour défoncer un malheureux zombie à coups de batte de cricket.

Les autres équipes ont accompli des prouesses autrement plus impressionnantes, mais les choses ont fini par mal tourner pour elles... Les six gaillards de Jehan, qui avaient survécu tout l'été - en dépensant des quantités folles d'adrénaline - se sont retrouvés fort dépourvus lorsque la zombise fut venue. Salla et Ça, ça n'alla pas. Et l'équipe de Skarn connut dans la dernière ligne droite un accident bête et fatal, quelqu'un (mais qui donc ?) leur ayant vendu des cartouches à blanc en leur promettant que c'était de vraies munitions.

Bref, entre les sept points que mes gugusses avaient récolté je ne sais comment au cours de leur odyssée et les six points-bonus qu'ils ont obtenu à l'arrivée (en ayant plus de survivants et d'adrénaline que les autres), j'ai remporté ma deuxième victoire à ce jeu.


À Vraiment très fûté, Skarn, Salla et moi avons fini dans un mouchoir de poche aux environs de 140 points. L'Empereur Jaune Jehan a réussi à oublier des règles qui l'avantageaient et à tout de même nous mettre cinquante points dans la vue.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par Outremer - 03/11/2019, 19:39



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)