Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Seconde soirée de notre section Jeux de plateau. Nous étions 8 et avons testé 2 jeux rapides de type familiaux. Pour l'instant pas encore de jeux plus costauds mais il faut bien intégrer les nouvelles recrues en commençant par des jeux "tranquilles".

Nous avons donc joué à "6 qui prend". Le principe est de disposer des cartes en ordre croissant sur 4 lignes, en mettant à chaque fois la carte supérieure la plus proche. On démarre avec 10 cartes et on en joue une à chaque tour, face cachée. Quand tout le monde a joué pour le tour on retourne les cartes et celui qui a la plus petite la place. Lorsqu'une ligne comprend 6 cartes, celui qui pose la 6e prend les 5 cartes précédentes et la 6e est remise au début pour constituer le départ d'une nouvelle ligne. Les cartes ramassées donnent un nombre plus ou moins élevé de vaches au joueur. Celui qui atteint le premier 66 vaches fait arrêter la partie, et le vainqueur est celui qui a le moins de vaches. Si on a une carte plus faible que les valeurs déjà posées, alors on est obligé de prendre une ligne (celle qui contient le moins de vaches en général, ou celle qui peut gêner un adversaire).
A ce jeu de chance avec une petite dimension tactique pour jouer ses cartes au bon moment, j'ai remporté la partie avec une vache en moins sur le second. Mais c'est un jeu d'ambiance et le résultat importe assez peu.

Puis on a fait 2 manches de Time Bomb, avec 5 équipiers de Sherlock Holmes et 3 sbires de Moriarti à chaque fois.
Le principe pour les Sherlock est de désamorcer la bombe placée dans Big Ben en trouvant autant de cartes "fil coupé" qu'il y a de joueurs Sherlock. Les moriarti doivent dévoiler ou faire dévoiler la carte explosion. Pour le premier tour chacun dispose de 5 cartes qu'il connait, mais mélange avant de les poser devant lui. Un joueur passe la pince coupante, sur une carte qu'il décide de faire dévoiler chez un autre joueur, puis ce joueur prend à son tour la pince. Il y a 8 actions de ce type avant que les cartes non tournées soient remélangées et redistribuées pour le 2e tour, où cette fois chacun ne dispose plus que de 4 cartes. C'est évidemment un jeu de bluff qui m'a fait penser à Saboteur et Nosferatu, mais le mécanisme est très simple à comprendre. Ce qui n'empêche pas les spéculations d'aller bon train. A ce petit jeu, la première partie a vu la victoire des Sherlock, la seconde celle des Moriarti, aidée par le fait qu'un joueur Moriarti de la première manche avait conservé l'idée qu'il était toujours parmi les Moriarti!
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par tholdur - 21/01/2019, 23:46



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 4 visiteur(s)