Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Deux parties, hier soir : une de Hit Z Road, auquel nous n’avions pas joué depuis un moment, une autre de Tokaido. Nous étions quatre — Outremer, Salla, Skarn et moi-même —, et Salla découvrait l’un comme l’autre jeu.

Trois joueurs ont survécu au huitième tour d’Hit Z Road, le malheureux dernier rescapé d’Outremer trépassant lors de l’ultime affrontement, seul et sans ressources contre une horde… Skarn et moi-même avions anticipé un départage aux points d’expérience, et nous étions donc efforcés de privilégier, autant que possible, les cartes en rapportant. J’ai ainsi à plusieurs reprises choisi de risquer le combat plutôt que de fuir en dépensant du carburant… Bien m’en a pris, mais Skarn cumulait toutefois deux points de plus que moi au moment du décompte, à 12 contre 10… Toutefois, s’il lui restait six survivants contre cinq pour moi (et trois pour Salla, je crois), ce qui lui assurait l’accomplissement correspondant, je possédais, pour ma part, le plus grand total de jetons carburant et adrénaline, ce qui m’octroyait deux accomplissements. Score final : 16 à 15 en ma faveur (chaque accomplissement rapporte trois points).

Une jolie partie et très serrée, donc, d’autant que Skarn aurait pu obtenir le dernier accomplissement — le plus grand nombre de jetons munitions à la fin de la partie —, si Salla n’avait pas fait exprès de garder le même total (en cas d’égalité, personne ne reçoit l’accomplissement), jouant ainsi les faiseurs de roi.

À Tokaido, j’emporte une victoire relativement nette avec plus de 90 points. Score plutôt exceptionnel, dû à une collection de souvenirs impressionnante (je ne crois pas en avoir déjà accumulé une aussi grande).

Salla est deuxième avec plus de 80 points — ce qui suffit souvent pour obtenir la victoire, en temps normal —, score également obtenu en grande partie grâce à sa collection de souvenirs. On a d’ailleurs failli vider la pioche : il n’y restait que deux cartes à la fin de la partie.

Outremer et Skarn se sont, eux, focalisés sur les panoramas, mais ça n’a pas suffit. Même s’il n’y a pas d’interactions directes entre les joueurs dans Tokaido, il ne faut pas négliger les possibilités de bloquer ses camarades en se plaçant sur les emplacements qui les intéressent. Tout est affaire d’équilibre.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par Jehan - 16/05/2018, 11:10



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 6 visiteur(s)