Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Très drôle.
Il se trouve que je me suis fait l'intégrale des Carpenter récemment parce qu'on m'en avait beaucoup parlé, et c'est vraiment le cinéaste le plus surestimé de tous les temps (Halloween et The thing et prince des ténèbres se défendent cependant)
Je crois que c'est également le plus mauvais dialoguiste de tous les temps ( si tu veux vraiment rire un bon coup, regarde les en vf, c'est encore plus drôle, certaines répliques atteignent un niveau ultra élevé, parce que l'on sent que les doubleurs ne savent pas comment interpréter cela sérieusement, du coup ils en font des tonnes).
Après, pour le côté circulaire, c'est systématique dans ses films. La fin est souvent un retour au point de départ et ce que font les protagonistes dans le film n'a toujours aucune incidence sur rien. Et ses héros sont souvent volontairement très cons (James Wood dans Vampires ou Kurt dans Jack Burton).

Mais tu peux voir les autres : chacun de ses films effectivement ressemble très fortement à un scénario de jeu de société, de jeu vidéo, voire même pour certains à des livres dont vous êtes le héros, qui serait d'ailleurs très jouissifs (New York 97, Invasion Los angeles).
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par Sukumvit - 29/03/2016, 23:03



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 5 visiteur(s)