Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
(26/02/2016, 18:53)Lyzi Shadow a écrit : Non, le plus dérangeant c'est pas qu'ils disent que c'est un homme, c'est qu'ils disent que c'est un prêtre.
Les Miko ne font pas partie de la classe sacerdotale : ce sont des laïques. Les jeunes femmes peuvent le faire comme simple jobs d'été (ça a été le cas d'une de mes profs, Oku-Sensei, d'ailleurs). Elles ne sont pas ordonnées prêtre.
C'est un peu comme dire que les laïcs à l'Église catholique, c'est la même chose que le curé.
Ou, pour reprendre un peu ce que disait Skarn lors de la partie, c'est un peu comme si un Japonais imaginait qu'une jeune femme française catholique pouvait devenir une religieuse dans un couvent juste pour un job d'été - alors qu'il faut prononcer des vœux.
Ça montre quand même un manque de recherches sur un sujet qu'on essaie d'illustrer, et c'est un peu dommage.
ça, je savais pas d(^.^; J'avais plutôt moi aussi tendance à la claquer dans le personnel du temple Redface . J'ai jeté un oeil sur le dico éthymologique (巫女) concernant ces demoiselles (de préférence célibataires) ; et effectivement, ce sont plus des assistantes de prêtres que de véritables prêtresses dans le sens catholique (les voeux toussa comme tu l'as dit). Elles font les prières, les danses, peuvent aussi évoquer/appeler les oracles, préparent les cérémonies, rangent, nettoient.
J'ai même trouvé des annonces pour des baitos Big Grin (travail temporaire payé au lance-pierre sans la moindre charge sociale, mais comme c'est un service dans ce cas-là...).

Par curiosité, j'ai fait le tour des qqdicos fr/jp et Miko=Prêtresse est bien implanté. Du fait de la différence du statut des religions entre les pays européens et le Japon. Pour les occidentaux, une religion est quelque chose de "sérieux", je dirais. Pour les japonais, le shintô et le boudhisme (qui lui n'est pas une religion d'ailleurs, car on ne prie pas Bouddha) sont des outils. Ils se tourneront vers l'un ou vers l'autre selon leur désir ou l'utilité qu'il en auront (genre pour cela, vaut mieux du Bouddha, mais pour ceci prenez un peu de Shintô). On imagine pas un européen passer du catholicisme à l'islam où inversement selon qu'une religion serait plus efficace pour une prière ou un souhait quelconque. C'est avec tout ce bazard spirito-culturelle que l'amalgame est vite fait. Faudrait réécrire les dicos en disant que Miko=Assistante d'un prêtre shintô plutôt que prêtresse qui sera vite assimilée à un prêtre en robe femme.

Tout ça me fait aussi penser à pas mal de conneries que l'avais lu dans L5R Lool
сыграем !
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par Caïthness - 27/02/2016, 01:37



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Alendir, 3 visiteur(s)