Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Je me pose quelques questions sur la finalité de Dead of Winter.

En gros, est-ce réellement un coopératif ou plutôt un compétitif déguisé ?

J'étais parti du principe qu'il s'agissait du premier, et je n'ai donc jamais rien fait contre les autres joueurs, mon objectif s'étant rempli tout seul grâce aux cannibales qui ont gentiment éliminé les trois cinquièmes du groupe de Jehan sans que j'ai besoin de lever le petit doigt.

Au dernier tour, j'avais néanmoins les moyens de faire perdre à la fois Vic (en lui volant sa nourriture/son carburant avec Barbe Grise le pirate), Outremer (en mettant une balle dans la tête de sa diseuse de bonne aventure), et Salla (en utilisant mon mégaphone pour sauver son camionneur des zombies), tout en gagnant moi-même à la fin.

J'ai décidé de ne rien en faire, et à la fin tout le monde a gagné, 100% des objectifs étant remplis.

Je me demande toutefois si c'est bien l'esprit du jeu, ou s'il encourage plutôt à essayer de gagner tout seul en se débarrassant des autres, même sans traître explicite.

À débattre.

Pour Colt, j'ai trouvé la nouveauté des chevaux vraiment bien (ajoute des possibilités de déplacement intéressantes et fluides), le whisky sympa (pratique sans être abusé, car il faut tout de même le récupérer, au détriment d'un autre butin), mais la diligence est peut-être de trop. Elle crée une zone de jeu un peu à part, avec ses règles propres (le shotgun, les otages), et en augmentant la surface accessible, diminue les interactions entre joueurs qui font tout le sel de ce jeu (ma partie s'est surtout résumé à un duel avec Doc).
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par Skarn - 04/01/2016, 14:52



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 24 visiteur(s)