Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Une fois de plus, nous étions un petit groupe d'investigateurs à nous dresser seuls contre je ne sais plus quel Grand Ancien. Il y avait un soldat baraqué, un trompettiste de jazz, une espionne possiblement russe, un marin dont le torse nu exposé aux embruns suscitait l'extase de ses compagnons, et Patrick Balkany.

J'étais l'espionne et son pouvoir spécial (qui permettait de relancer deux dés au lieu d'un en casquant un indice) n'a fait que mettre en valeur mon extrême malchance aux dés au cours de cette soirée. Ma capacité à rater des tests a longuement fait fi des probabilités.

De manière générale, nous n'avons guère été performants. Il y a eu un moment où presque tous les portails étaient ouverts sur le plateau et j'ai regretté - un peu tard - de ne pas avoir repris Akachi. Quand à notre première mission (tuer un monstre mythique), nous ne l'avons accomplie que juste avant que le Grand Ancien se réveille et nous avale en guise d'apéritifs.

Les individus mal intentionnés affirmeraient peut-être que Balkany - qui s'est retiré en cours de partie dans une luxueuse clinique privée en prétextant un malaise subit - a vendu l'humanité au Grand Ancien. Heureusement, il ne reste plus d'individus mal intentionnés sur cette Terre, ni qui que ce soit d'autre d'ailleurs.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Outremer - 21/04/2015, 22:42



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)