Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Que j'ai fait des erreurs d'appréciation est une chose. Mais je me sens insulté que tu me traites de caporal, moi qui n'ai jamais ne serait-ce qu'effleuré une position militaire. J'incarnais peut-être une secrétaire cancéreuse inconsciente, mais une secrétaire cancéreuse inconsciente civile.

De toute façon, la défaite des humains est intégralement la faute du stagiaire qui n'a pas branché correctement les ordinateurs entre eux. Sans cet échec et un jet de dés chanceux en votre faveur (tu aurais fait 5 ou plus sur ton dé à 8 faces au moment du saut, la partie aurait été toute différente), nous aurions gagné, ce qui prouvent bien que nous avons fondamentalement mieux joué que vous (nous avons réussi à effectuer 2 sauts et demi à deux humains contre deux cylons, dont un qui était à la fois président et amiral depuis le tout début de la partie).

Mais je prends tout de même note de t'envoyer en prison dès ma première action à notre prochaine partie. Cela ne peut que jouer en notre faveur.

Par contre, il est clair que certains rôles sont plus funs que d'autres. L'amiral a un poste crucial qui qu'il soit, certains personnages ont des pouvoirs terriblement forts (Laura Roslin par exemple) qui leur permettent d'influer grandement sur la partie même sans titre, alors que d'autres peuvent facilement ne servir à rien pendant un bout de temps (les pilotes, le mécano).
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Skarn - 22/07/2014, 16:33



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)