Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
(08/05/2014, 21:35)Outremer a écrit : Son principal défaut est de mon point de vue qu'il rend presque injouable les personnages qui ont normalement un score maximum de 3 en Santé Mentale ou en Résistance.

Honnêtement, ma chamane a bien vécu ses 2 en Résistance. Bon, le fait que j'ai commencé la partie avec un doublé de combat, dont une carte subtilement nommée « briseuse de crânes », et que les monstres irrésistibles sont restés bien sagement endormis dans la tasse a sans doute beaucoup joué en sa faveur. Cependant, je suis d'accord qu'à cause de la règle des tests d'horreur, les personnages simultanément mauvais en volonté et en santé mentale sont condamnés à une folie rapide face à la toute puissance de Cthulhu.

Patrice est une usine à indices incroyablement puissante, à mon avis beaucoup trop forte pour être jouée dans le jeu de base avec des grands anciens médiocres sans rendre les choses beaucoup trop faciles, mais la difficulté démente impliquée par le fait de combattre la trinité des profondeurs au complet et en son sanctuaire la rend inversement quasiment indispensable.

PS : Pour Salla, l'effet du policier s'applique en fait au début de la phase de mythe (avant de piocher la carte), et pour se faire dévorer, aller à Innsmouth le plus tôt possible semble une meilleure stratégie.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Skarn - 08/05/2014, 22:29



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)