Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
A Horreur à Arkham, ce soir, nous étions quatre intellectuelles et un détective privé à allier nos forces pour renvoyer paître Shub-Niggurath.

Pour les personnages, nous tirons désormais deux fiches au hasard et choisissons le perso que nous préférons. Le choix qui s'offrait à moi était d'embrasser la religion ou d'embrasser une carrière littéraire. J'ai choisi la deuxième option, pour la raison matérialiste que le pouvoir spécial ainsi obtenu me paraissait plus utile.

A part Gloria l'écrivaine, nous avions donc un détective privé, une psychologue (en réalité chef de gang), une scientifique et Mandy, la meilleure chercheuse de tous les temps, dont la seule présence signifie que le Grand Ancien a à peu près autant de chance de triompher qu'un cycliste non-dopé participant au Tour de France.

A Horreur à Arkham, les personnages doivent généralement se concentrer sur un rôle particulier. La capacité de mon personnage atténuant grandement les risques qu'elle encourt dans les autres mondes, j'envisageais naturellement de lui faire fermer autant de portails que possible. J'avais négligé un double détail important, à savoir que Gloria n'est pas franchement une amazone en matière de combat et pas vraiment une kunoichi en matière de discrétion. Ayant transmis sa mitraillette à son alliée scientifique, elle s'est retrouvée incapable de s'approcher des premiers portails, défendus par les monstres qui en avaient émergé.

Envoyée par curiosité à la Loge du Crépuscule d'Argent, Gloria a aussitôt réussi à se faire accepter comme membre. Ca tombait bien, parce qu'un vampire a juste après commencé à rôder dans les rues voisines, contraignant mon écrivaine à rester sur place pendant au moins quatre tours. Elle a extrêmement bien mis à profit ce séjour forcé, puisqu'elle avait pas moins de neuf indices et trois Signes des Anciens lorsqu'elle est ressortie.

Quelques échanges avec la psychop... euh, psychologue de Skarn ont fourni à Gloria exactement ce dont elle avait besoin : un sortilège permettant d'éviter les monstres. Elle a enfin pu passer à la vitesse supérieure, scellant le troisième portail de la partie.

A ce stade, il ne s'était pas écoulé tellement de temps et nous pensions que la partie se terminerait beaucoup plus rapidement que d'habitude. Mais, pendant un bon nombre de tours successifs, il n'y a plus eu de nouveaux portails : les cartes Mythes en ouvraient soit à des endroits où il y en avait déjà, soit à des endroits scellés. Des monstres puissants commençaient de plus à sérieusement nous pourrir la vie et à limiter nos possibilités de mouvement (tout comme j'avais été forcé de camper à la Loge, Salla s'est ainsi retrouvé à camper dans la Caverne Noire, décrivant des cercles qui le ramenaient sans fin devant le même bouquin moisi).

La deuxième tentative de Gloria pour fermer un portail a été un échec (les monstres présents sur place l'ont envoyé à l'hôpital avant qu'elle n'y parvienne). La suivante a mieux fonctionné : j'ai scellé le cinquième portail avec un Signe des Anciens et Tholdur a fait de même un peu après, concluant la partie.


Dans l'ensemble, même si notre progression a sérieusement piétiné pendant un bon moment, nous n'avons jamais été vraiment menacé de perdre. Shub-Ni était loin de se réveiller, l'échelle de terreur n'est jamais montée bien haut et il nous restait même un Signe de rab' à la fin. Les épreuves-rumeurs ont été réussies bien avant qu'elles ne puissent se montrer dangereuses. Vers la fin, le privé de Salla a paru se faire désintégrer par l'Homme en Noir, mais il s'est avéré que c'était un bluff subtil.

Pour les parties futures, je pense qu'il faudrait renoncer à ce filet de sécurité trop efficace qu'est Mandy, soit en la retirant carrément des personnages, soit du moins en l'affaiblissant (ma suggestion serait que sa capacité spéciale ne s'applique qu'à ses propres tests ; elle resterait l'un des meilleurs personnages, mais ne serait plus un atout aussi démesuré pour l'équipe dont elle fait partie).

Je serai également curieux d'essayer l'extension la prochaine fois !


AJOUT : Je me suis trompé, c'était Nyarla, pas Shub-Ni.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Outremer - 01/02/2014, 01:22



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)