Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Après avoir dessiné des planètes pour le Petit Prince (une activité qui implique plus de fourberie qu'on ne pourrait le croire) et fait de la politique (une activité qui implique exactement autant de fourberie qu'on pourrait le croire), nous avons passé le restant de la soirée à jouer à "Nosfératu" (une dizaine de parties environ).

C'est un jeu aux règles plutôt simples, mais très fun. A chaque partie, il y a un Renfield (en quelque sorte le maître du jeu, mais en même temps allié au vampire), un vampire (cherchant à distribuer 5 morsures aux chasseurs ou à inciter un chasseur à utiliser le pieu sur un autre) et des chasseurs (cherchant à identifier et à supprimer le vampire). Tous les rôles sauf celui de Renfield sont cachés.

Au cours de nos parties, j'ai été deux fois le vampire (une fois victorieusement), une fois Renfield (j'avais choisi Salla comme vampire... mais nous avons gagné avant même qu'il n'ait le temps de jouer) et le reste du temps un chasseur (j'ai deux fois tué le vampire). Dans l'ensemble, je crois que le vampire a gagné un peu plus de la moitié des parties (alors même que nous avions au début mal interprété une règle, ce qui le défavorisait), mais jamais par morsures. Ce jeu incite brillamment à la paranoïa ! Je pense qu'il doit être encore plus distrayant avec plus de joueurs (nous étions 5).

(A noter un point de règles sur lequel nous nous sommes trompés jusqu'au bout: si le jour ne se lève pas avant la fin d'un tour, c'est Renfield qui décide qui dispose du pieu au début du suivant.)


Nous avons tous connus des succès et des échecs, de bonnes intuitions et de grosses erreurs, mais il y a au moins une vérité sur laquelle nous pouvons tous nous accorder :


Alendir est en réalité...


Montrer le contenu
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Outremer - 22/11/2013, 00:28



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)