Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Moi, c'est Pete. Avec mon chien Duke, on se balade de ville en ville.

Avant j'avais souvent des ennuis, les flics me jetaient au trou pour vagabondage pour un oui ou pour un non, mais depuis que j'ai récupéré ce joli masque dans une petite boutique, je n'ai plus de problèmes pour les esquiver. Il suffit que je le mette et hop, je peux passer devant eux sans qu'ils me voient. C'est pratique.

Bref, récemment, je suis passé à Arkham. Une ville bizarre je vous dis. Dès que la première nuit, j'ai failli me faire dévorer par des rats. Ensuite, j'ai assisté à une cérémonie bizarre sur une île perdue dans la brume. Ça parlait d'ouvrir un portail vers un autre monde, un monde pas vraiment sympa.

Alors, je suis allé voir à l'endroit dont il parlait, et, effectivement, y'avait une sorte de porte ouverte vers quelque part. Avec Duke, on s'est dit « Hum, c'est pas cool ». Et puis le portail nous a aspiré. Dedans, y'avait des choses bizarres et des lieux bizarres. Et des gens bizarres, dont un a essayé de nous taper, mais avec Duke, on s'est pas laissé faire. Et puis après, le portail nous a recraché. Je me suis dit « Hum, ça serait pas cool que ça arrive à d'autres gens. Je suis pas un grand malin, mais j'ai du biceps, alors je me suis arrangé pour provoquer une petite chute de pierres qui a enseveli tout ça.

Ensuite, je me suis dit « Pete, va vendre ton histoire au canard du coin, ça te fera un peu de blé ». Sauf que le canard, il m'a jeté. Alors je suis allé dormir sur la place, mais les gitans m'en ont chassé. Alors je suis retourné au journal, et cette fois ils ont bien voulu m'acheter mon article. Et puis, ils m'ont aussi filé un peu de blé pour que j'aille enquêter sur une affaire louche dans un bar louche. Alors j'y vais, je passe une porte en métal avec des symboles incompréhensibles dessus, et paf, je me retrouve encore ailleurs.

Et là, ça a vraiment pas été cool. Je suis rentré avec Duke, et je suis ressorti tout seul, et pas dans ma meilleure forme. Je me suis empressé de clouer la porte, histoire de gagner un peu de temps.

Et tout ça pour quoi ? Déjà, en sortant, je croise un type en mobylette qui me demande de lui donner un bouquin que j'ai trouvé plus tôt, dont j'aurais sans doute pu tirer quelques bons billets. Il dit que ça pourrait lui être utile pour rendre les rues d'Arkham plus sûres. Son ton très commercial, et la hache qu'il porte dans le dos, me convainquent qu'il a sans doute raison. Ensuite, j'apprends que pour toute récompense du calvaire qui m'a coûté Duke, le journal m'a viré au profit d'une étudiante. Y'a pas de justice je vous dis.

Après tout ça, je me suis dit qu'il étant temps de quitter Arkham. Cette ville est vraiment trop pourrie. Je crois que je vais aller au bord de la mer pour me changer les idées. Dans une ville plus tranquille, comme Innsmouth par exemple.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Skarn - 17/11/2013, 20:34



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 6 visiteur(s)