Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
En y repensant, je me dis que Khorne paraît plus menaçant qu'il n'est réellement. D'abord, parce que - contrairement aux trois autres - il doit toujours chercher la confrontation (et que ses créatures font mal). Ensuite parce qu'il recherche presque toujours une victoire en faisant avancer sa Roue, ce qui n'a pas du tout le même rythme que la progression des points de victoire.

En première moitié de partie, Khorne paraît en tête parce qu'il n'a guère de mal à faire avancer sa Roue, tandis que les gains de points de victoire restent faibles. Mais c'est trompeur, car les points de victoire vont se mettre à pleuvoir en deuxième moitié de partie (lorsque les régions commencent à être dévastées). A ce moment-là, quels que soit ses efforts, le malheureux dieu du carnage reste limité dans sa progression : sa Roue ne peut jamais avancer de plus de deux crans par tour.

Etre vu comme l'ennemi numéro 1 a des avantages et des inconvénients. L'inconvénient est bien sûr que les trois autres joueurs s'opposent activement à vous (alors qu'ils ne prennent qu'assez rarement l'initiative de se nuire directement les uns les autres). L'avantage est qu'on dispose d'une force d'intimidation peu commune : lors de notre deuxième partie, une fraction fort modeste de mes forces a suffi à faire de la province de l'Empire un véritable no man's land.

Rétrospectivement, je me dis que j'aurais peut-être dû utiliser plus tôt mes cartes de "Cri de guerre" (empêchant toute corruption d'une région pendant un tour). Si j'étais parvenu à repousser un peu le moment où les dévastations ont commencé, j'aurais pu gagner.


AJOUT : En ce qui concerne Slaanesh, je crois que c'est le dieu le plus fun parmi les trois que j'ai essayé jusqu'à présent. Il n'est pas sans risque (notamment parce qu'il n'y a que deux nobles sur le plateau en début de partie), mais les sortilèges à sa disposition permettent des tactiques amusantes.

Il est essentiel d'obtenir très vite l'amélioration qui double la défense des séductrices, ce qui offre une protection considérable contre ce psychopathe de Khorne.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Outremer - 07/11/2013, 20:23



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)