Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Petite vague de trahison hier.

Tout d'abord une mise en bouche sous la forme d'une partie de Love Letter, écourtée par l'arrivée presque à l'heure d'Alendir. Partie remportée par Salla, après qu'Albatur se soit retrouvé coincé dans une situation ubuesque où son seul coup légal lui faisait perdre la partie !

Ensuite, une séance de The Adventurers. Un jeu au principe alléchant : un ensemble d'aventuriers rivaux tentent de piller un temple dont les trésors sont protégés par des pièges mortels : dalles piégées, gouffre sans fond, murs qui se rapprochent et bien sûr le classique boulet géant de Carl Barks.

Mais, déception, le jeu ne comporte finalement quasiment pas de possibilités de se mettre des bâtons dans les roues. Impossible de pousser ses adversaires dans les trous, d'activer volontairement des pièges sur eux, de rassembler un groupe de natifs à la sortie pour piller leur butin... Le mieux qu'il soit possible de faire est de les coiffer au poteau en dérobant les trésors juste avant eux.

Là encore, Salla « quintuple six », l'homme aux jets improbables, triompha, dépassant largement le challenger Alendir.

Désireux de faire couler le sang, nous enchaînâmes avec une partie de Smallworld (jeu de base). Pour une fois, aucun de nous ne semble avoir réussi à en mémoriser les détails. Je me souviens personnellement juste des orcs riches et indolents de Salla, à l'efficacité plus que contestables, des trolls marins d'Albatur, vivant dans des cavernes sous l'eau, des multiples tentatives de JB de pratiquer la magie, et de leurs formidables échecs, du dragon zombie d'Alexis et bien sûr de mes propres amazones arboricoles, qui auront prouvé la supériorité de la femme sur l'homme/le demi-homme/l'humanoïde moche en m'apportant la victoire.

Pour finir dans la trahison et la fourberie, une petite partie de Zombies. Jeu normalement rapide, mais Alendir semblant l'avoir confondu avec Diplomaty, il ergotait pendant des heures à chaque phase de votes. Cette stratégie porta ses fruits, car nous dûmes accélérer la partie pour compenser cela, ce qui nous fit perdre Albatur, puis terminer sur une misérable égalité entre Alendir et moi, avec une bimbo chacun.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Skarn - 11/10/2013, 12:41



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 6 visiteur(s)