Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
C’est le coup classique : quand plusieurs joueurs sont proches de la victoire, ils se neutralisent mutuellement. Ça permet à ceux qui sont largués de revenir en douce.

Il faut préciser que j’ai eu beaucoup de chance sur le dernier tour. J’avais pris un mauvais départ en raison de la chance de vaurien d’Alendir aux dés, ce qui m’a effectivement valu d’être quelque peu ignoré… jusqu’à ce que mes adversaires réalisent qu’obtenir la faveur d’Athéna me permettait de construire mes deux métropoles coup sur coup ! Il m’a alors été impossible de remporter l’enchère sur Athéna jusqu’à la fin de la partie, d’autant que j’étais relativement pauvre. J’ai néanmoins pu construire une métropole grâce au pouvoir du Cyclope, et les enchères sauvages du dernier tour ont vu tout le monde se ruiner pour contrecarrer les plans adverses, ce qui m’a laissé en deuxième position sur Arès, et, surtout, libre d’acheter Pégase avec le peu d’or qu’il me restait, Salla n’ayant plus eu assez pour se le payer ! Grâce à cela, j’ai pu envahir la seule métropole autre que la mienne qui n’était pas défendue. Une bien belle partie.

On aurait pu penser qu’après un tel marathon, on allait finir par un jeu plus tranquille, plus rapide et qu’on connaissait déjà. C’était sans compter avec Skarn, qui a tenu à nous faire découvrir Titanium Wars, jeu de cartes bourrin, intéressant… et long ! On a fini a minuit, lessivés, après que Salla eut remporté cette ultime partie.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Jehan - 16/07/2013, 10:41



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)