Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Cette après-midi jeu a été bien meilleure que la soirée de la semaine dernière, puisque j'ai réussi à gagner un peu.

Ca ne commençait pourtant pas au mieux, puisque je me suis colossalement ramassé à Smash-Up. Pour une fois, ce n'était même pas uniquement à cause de mes stratégies incompétentes : mes mages jardiniers avaient tout simplement oublié qu'on ne remporte pas une partie juste en jetant des sorts. J'avais une tripotée de cartes Actions permettant de jouer plus d'une créature par tour... mais je n'avais pas de cartes Créatures.

Nous avons ensuite essayé "Lords of Waterdeep", un jeu que j'ai trouvé sympa. Ma drow a délégué une pléthore d'aventuriers pour accomplir des quêtes religieuses ou ésotériques. Elle a arraché la victoire de justesse, grâce à la sage précaution qu'elle avait prise de saboter le seigneur de Skarn en lui refilant des quêtes pourries.

Nous avons ensuite fait un SmallWorld, un jeu qui me réussit à peu près autant que Smash-Up. Je me suis amusé en début de partie à taper sur les autres avec mes orcs berserkers et j'ai réalisé un peu tardivement que ça ne rapportait pas tant de points que ça. Les mages marécageux qui leur ont succédé n'ont pas suffit à rattraper le coup et j'ai fini de loin dernier.

A Catane, il y a longuement eu une pénurie d'argile et plus encore de laine. Je n'ai pas été bien performant dans l'ensemble. Côté statistiques, il convient de saluer la prouesse de Jehan, qui a réussi à tirer au moins trois 2 d'affilée en lançant deux dés.

Au Poker des Cafards, j'ai réussi à arracher la victoire, même si ça a été un peu juste.

Enfin, Skarn et moi avons participé à une partie de Shadow Hunters à huit. J'incarnais le loup-garou et, avec mes collègues "Shadow", nous avons massacré sans trop de mal deux des "Hunters". Le dernier s'est révélé nettement plus hargneux et m'a fait la peau (aidé en cela par une panoplie d'armes pour le moins impressionnante) ; heureusement, mes deux collègues ont réussi à l'occire ensuite, m'offrant ainsi une victoire posthume. Skarn, de son côté, jouait un personnage neutre dont l'ambition folle et unique était de survivre jusqu'à ce que l'un des autres camps en présence l'emporte. Il n'a pas tout à fait réussi.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Outremer - 20/05/2013, 21:58



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)