Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Dimanche après-midi, nous avions donc joué donc longuement joué avec les civilisations. La science a triomphé à plusieurs reprises du militaire, bien que ce soit l'alliance des deux qui a généralement apporté les meilleurs résultats (connaître la roue est un avantage indéniable pour la construction de chars). Plusieurs empires se sont effondrés par la grâce d'un blocus économique de leurs voisins, empêchant bois, pierre ou brique d'arriver jusqu'à eux. L'ajout de quelques chefs hautement charismatiques a également permis aux pièces d'or sonnantes et trébuchantes d'acheter la victoire de leurs propriétaires.

Hier soir, en comité réduit, nous avons tout à bord été de vils pirates. Pour quelques malheureux doublons, nous avons envoyé à la mort nos fidèles contremaîtres, nous avons vendu des trésors maudits à de malheureux pigeons, nous avons tiré au canon sur le repaire de nos ennemis. J'ai personnellement exécuté mon équipage, je leur ai fait les poches puis j'ai relevé leur cadavres via le vaudou pour les revendre comme esclaves (il n'y a pas de petit profit).

Pour ré-équilibrer notre karma, nous avons ensuite décidé de jouer ensemble contre la maladie. Ce fut un monumental échec. Les pays succombèrent les uns après les autres, nos tentatives désespérées ralentissant à peine la propagation fulgurante des virus.

La philanthropie ne nous réussissant pas, nous avons fini aux dés. L'occasion de vérifier que si mon rituel vaudou pour voler son talent à Outremer a échoué, j'ai au moins réussi à m'emparer de sa chance.

Prochaine session : date à définir.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Skarn - 26/09/2012, 15:40



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 12 visiteur(s)