Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Moi, Harvey Walters, je n'aime pas beaucoup la fantaisie. Je veux la paix dans mon bureau, de la discipline dans mon université et de l'ordre dans la ville qui l'entoure. Aussi, lorsqu'une bande d'énergumènes viennent semer la pagaille avec leurs représentations théâtrales - dans le but évident de dévoyer la jeunesse en lui insufflant des aspirations artistiques - je décide sans tarder d'y mettre le holà. Avec l'aide de quelques associés, je remonte la piste jusqu'à l'énergumène en chef, un sombre pitre emmitouflé dans un manteau jaune ridicule, et nous le chassons d'Arkham de quelques bons coups de pied aux fesses.

*****

Nouvelle victoire, donc. Autant j'ai apprécié le contenu qu'ajoute "Le roi en jaune" à "Horreur à Arkham", autant je dois dire que je n'aime pas Hastur en tant que Grand Ancien et je suggère de ne plus le reprendre. Il rend beaucoup plus facile de triompher lors de la confrontation finale plutôt qu'en fermant les portails, ce qui est tout de même absurde.

Nous n'avons en effet jamais été en passe de triompher avec les portails. Ni en les scellant, car le coût pour ce faire (huit indices !) est prohibitif et que nous n'avions pas de Signe des Anciens. Ni en les fermant tous, car en l'absence de lieux scellés (nous en avons scellé un seul de toute la partie), il est presque impossible de juguler les apparitions de nouveaux portails.

A l'opposé, tant qu'on maintient le niveau de terreur à 0 (ce que nous avons pu faire grâce à quelques objets/sorts appropriés, ainsi qu'en tuant des monstres assez régulièrement), le combat final contre Hastur n'est pas un challenge terrifiant. Nous n'avions pas un équipement incroyable lorsque le combat a démarré et Salla s'est fait dévorer d'entrée de jeu (ayant choisi le pire moment possible pour être Perdu dans l'Espace et le Temps), mais nous avons tout de même gagné avec une certaine marge. Si nous nous étions d'entrée de jeu concentrés sur la perspective de l'emporter lors du combat final, il aurait été encore plus facile.

Hastur n'infligeant que des pertes de Santé Mentale, Harvey Walters est par ailleurs le personnage idéal pour l'affronter, puisqu'il a 7 en Santé Mentale et que tous les dommages frappant cette caractéristique sont diminués d'un point. Lorsque nous avons remporté la victoire, j'étais encore en mesure de poursuivre le combat pendant 3 tours.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Outremer - 22/02/2014, 19:53



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)