Aliens : Instinct de Chasseur
#61
Je savais qu'elle était difficile, mais pas à ce point.
Effectivement, je pense qu'il faut mettre ça sur le manque de chance au dés ^^
Courage, mon ami!
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#62
T'inquiètes mon pote ce ne sont pas quelques foutues bestioles qui vont me pourrir la vie non ? Par contre les facehuggers et le paragraphe 100, ça fait mal !
Allez je recharge, et j'arrose ! RRAAHHHH !!! Tatatatatata !Twisted
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#63
Ah, je savais qu'il t'en fallait plus pour te décourager Cool
Ouais, quelles saloperies ces Facehuggers. Dommage que ça n'existe pas, j'aurais bien voulu en élever un ^^
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#64
On peut éviter certains combats en fonction du chemin choisi, et aussi de certaines décisions. Et c'est vrai qu'éviter des combats supplémentaires est une bonne chose si on veut rester en vie un peu plus longtemps...

Il y a aussi le système de sauvegarde qui permet d'éviter de recommencer du début, et c'est vraiment une bonne chose là aussi. Il faut juste penser à faire une copie d'archive de sa feuille d'aventure au moment où on arrive à ces points de sauvegarde.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#65
Tholdur a bien résumé la chose ^^
Il faut dire que c'est devenu un spécialiste du massage de Xénomorphes.
Et on a jamais dit que c'était une balade de santé, j'aimerais bien vous y voir, moi, à la place de Varoski, lol.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#66
En cours de lecture...
J'ai promis de tester cette AVH avec les règles, exceptionnellement (au moins au début) et j'ai une question :

si on arrive à zéro munition au cours d'un combat (zéro chargeur, toutes les armes à sec) on meurt automatiquement ? pas moyen de combattre à main nu ?

C'est pas une critique, hein. C'est juste pour être sûr, j'ai pas trouvé l'info dans les règles (j'ai peut-être mal cherché, et j'ai pas lu tous les feedbacks non plus pour ne pas risquer de spoiler, peut-être que la question a déjà été posée)
"Vivre commence toujours maintenant" Roberto Juarroz, poésie verticale (XIII, 65)
Répondre
#67
Ce n'est pas marqué dans les règles mais c'est mentionné dans certains paragraphes. Mais oui, si tu te trouves devant un ennemi sans arme et sans munition, tu es considéré comme mort.
En même temps, affronter un alien à mains nues est plutôt suicidaire LOL
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#68
(07/02/2012, 18:02)Jin a écrit :
En même temps, affronter un alien à mains nues est plutôt suicidaire LOL

Oui c'est ce que je m'étais dit aussi, mais je préférais être sûr.
J'ai un autre problème avec les armures :
on décide de réduire les dégâts nous mêmes quand on veut ou c'est obligatoire à chaque attaque reçue ? un bout d'armure part à chaque fois ?


"Vivre commence toujours maintenant" Roberto Juarroz, poésie verticale (XIII, 65)
Répondre
#69
Tu dois déduire à chaque attaque reçue et c'est à chaque fois un bout d'armure, et c'est toi qui décides quelle partie a été endommagée, sauf indications contraires.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#70
ok merci
"Vivre commence toujours maintenant" Roberto Juarroz, poésie verticale (XIII, 65)
Répondre
#71
Pas de quoi. Bonne lecture, puisses-tu survivre assez longtemps aux assauts répétés des Xenomorphes!
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#72
Pour le moment, c'est cool. Je sais pas si j'ai eu de la chance ou quoi, mais je viens d'arriver au labo sans être mort une seule fois (niveau facile).

Bref... je ferai un vrai feedback plus tard.
"Vivre commence toujours maintenant" Roberto Juarroz, poésie verticale (XIII, 65)
Répondre
#73
Tu as sûrement eu un peu de chance, effectivement. Mais tant mieux!
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#74
Allez, à mon tour de m'y coller ! Comme pour le premier épisode, j'ai joué seul, mon épouse étant allergique au sang, fut-il d'encre ou d'octets.

Évidemment, attention aux spoilers, tout ça.

Pas vraiment besoin de revenir sur les règles : elles étaient bonnes dans le premier épisode, elles le restent à présent. J'avoue avoir un moment regretté la disparition des spécialisations (médecin, com-tech, etc.), mais finalement, ça aurait peut-être un peu trop rallongé une aventure qui a déjà des airs d'épopée !

J'ai joué un profil de Tireur d'Elite, histoire de me placer dans la moyenne. Comme dans le premier épisode, j'ai flippé tout au long de l'aventure pour mes munitions, optimisant mes affrontements à mort pour conserver mes précieuses balles et grenades, jusqu'à utiliser le simple flingue dans des situations pourtant critiques. Mais une fois encore, et malgré la grosse part de hasard dans la gestion des munitions (trouvées et dépensées en quantités souvent aléatoires), je n'ai jamais été à court en faisant gaffe, et j'ai même terminé plutôt bien équipé (ce qui m'a permis de pulvériser le Predalien sans souci).

J'avoue avoir pourtant eu du mal à entrer dans le jeu. Au début, j'ai cru que c'était parce que je sortais juste de la lecture du premier livre de cette série, et qu'un peu de lassitude commençait à poindre. Et les environnements pas folichons de la première partie ne m'ont pas vraiment aidé à trouver la motivation. Et puis on me demandait sans cesse si Untel était avec moi, alors que je n'ai pas été foutu de rencontrer ni d'aider grand-monde... Sans parler des dialogues un peu convenus avec Carter, dont on devine vite qu'il est un salaud de scientifique lambda qui cherche à nous manipuler... Et puis, j'ai cru avoir raté quelque chose lorsque ma proie s'est enfuie, et avoir obtenu une "mauvaise fin".

Et là, je découvre qu'il y a en fait une 2è partie. Et qu'on la commence nu comme un ver, et qu'on flippe. Et que l'intrigue se développe doucement, et que même si les personnages rencontrés ont des caractères bien convenus (comme il sied au genre), on finit par être surpris (ceux qui semblaient vouloir nous manipuler ou nous éliminer avaient en réalité des motivations pas si mauvaises...). Et même si je persiste à trouver que le croisement entre l'univers d'Alien et celui de Predator est un peu "nawak" sur les bords (surtout quand ça commence à imaginer des hybrides), j'avoue que tu as su donner à ce beau foutoir un intérêt qui pousse à connaître la suite. Finalement, en distillant tranquillement l'ambiance dont tu as le secret, et en donnant des éléments (souvent facultatifs) pour mieux connaître notre environnement et nos ennemis, tu permets au scénario de prendre une ampleur qu'on ne soupçonne pas au début. Franchement, chapeau !

Ajoutons à cela des dialogues certes convenus mais bien dans le ton, une PNJ remarquable (même si là encore, notre relation avec elle est très téléphonée... sauf ce qu'il advient d'elle à la fin, ou pas !), beaucoup de moments cultes (en haut de ma liste : les interminables instants où le predalien est à quelques centimètres de nous sans nous percevoir, j'en ai vraiment frémi !), et même, un avatar au caractère bien trempé, parfois même complètement dingue (n'ayant pas de problème à se jeter sur un Predator en le considérant comme sa proie et non comme un prédateur mortel !), même si certaines choses prêtent à sourire (les rêves mettant en scène les anciens de l'épisode précédent, les grandes déclarations sur l'avenir de l'humanité...).

On obtient une véritable épopée, donc, qui tient bien en haleine et qui, au niveau de sa narration, flirte parfois de très près avec le nanar, mais ça convient si bien au style et à un genre de film pour lequel j'ai pas mal d'affection, que ça passe très bien.

Je regrette donc simplement des erreurs de formulation, de répétitions, voire de style ou d'orthographe, qui font un peu sortir de l'ambiance. Et une première partie pas vraiment passionnante, surtout après une aventure en équipe, où les interactions étaient très bien vues. Mais globalement, c'est un très beau (et gros) boulot. Je ne suis pas certain qu'un 3è épisode soit nécessaire, vu qu'il me semble que tu as fait le tour des situations possibles et que ça risquerait de devenir "trop". Mais sait-on jamais, tu pourrais bien me surprendre encore !

EDIT : J'ai oublié de mentionner une chose que j'ai appréciée, dans l'idée : le passage dans l'école. Traditionnellement, on ne touche pas aux enfants, dans le politiquement correct qui nous entoure et nous englue chaque jour davantage. Et ça se voit notamment dans les films, même ceux dont tu t'inspires : un gosse, il est très improbable qu'il lui arrive quoi que ce soit. En mettant ici en scène ce qui restait du gamin, sans fioritures, tu t'affranchis de ces contraintes immanentes qui pèsent sur chacun de nous, en décrivant quelque chose de "logique" : on visite l'école d'une colonie dévastée, il est donc probable d'y trouver des cadavres d'enfants. La scène est horrible évidemment, mais c'est "normal" : on l'a bien cherché. Et le fait de ne pas avoir reculé devant sa description force mon respect.
Répondre
#75
Citation :Allez, à mon tour de m'y coller ! Comme pour le premier épisode, j'ai joué seul, mon épouse étant allergique au sang, fut-il d'encre ou d'octets.

A, dommage, j'aurais bien voulu avoir l'avis d'une fille ^^

Citation :Évidemment, attention aux spoilers, tout ça.

Pas vraiment besoin de revenir sur les règles : elles étaient bonnes dans le premier épisode, elles le restent à présent. J'avoue avoir un moment regretté la disparition des spécialisations (médecin, com-tech, etc.), mais finalement, ça aurait peut-être un peu trop rallongé une aventure qui a déjà des airs d'épopée !

Effectivement, j'aurai pu laisser les différentes spécialisations, mais je voulais éviter de faire un copie-coller d'Aliens - Marines Coloniaux. Et comme tu l'as dit, c'aurait rallongé l'aventure qui n'en avait pas besoin.

Citation :J'ai joué un profil de Tireur d'Elite, histoire de me placer dans la moyenne. Comme dans le premier épisode, j'ai flippé tout au long de l'aventure pour mes munitions, optimisant mes affrontements à mort pour conserver mes précieuses balles et grenades, jusqu'à utiliser le simple flingue dans des situations pourtant critiques. Mais une fois encore, et malgré la grosse part de hasard dans la gestion des munitions (trouvées et dépensées en quantités souvent aléatoires), je n'ai jamais été à court en faisant gaffe, et j'ai même terminé plutôt bien équipé (ce qui m'a permis de pulvériser le Predalien sans souci).

Tu as joué exactement comme il le fallait. Le but est justement d'économiser ses munitions pour la fin, car comme tu as dû le remarquer, les derniers combats étaient loin d'être faciles! D'ailleurs, comment as-tu trouver le combat final en compagnie de ton allié improbable? ^^

Citation :J'avoue avoir pourtant eu du mal à entrer dans le jeu. Au début, j'ai cru que c'était parce que je sortais juste de la lecture du premier livre de cette série, et qu'un peu de lassitude commençait à poindre. Et les environnements pas folichons de la première partie ne m'ont pas vraiment aidé à trouver la motivation. Et puis on me demandait sans cesse si Untel était avec moi, alors que je n'ai pas été foutu de rencontrer ni d'aider grand-monde... Sans parler des dialogues un peu convenus avec Carter, dont on devine vite qu'il est un salaud de scientifique lambda qui cherche à nous manipuler... Et puis, j'ai cru avoir raté quelque chose lorsque ma proie s'est enfuie, et avoir obtenu une "mauvaise fin".

C'est vrai que je ne suis pas spécialement satisfait de ma première partie, raison pour laquelle cette avh en contient une deuxième, ainsi qu'une deuxième. Le problème pour la partie dans le vaisseau c'est qu'il manque un certaine ambiance à cause d'un manque de descriptions. Lors de la prochaine version, je tenterai de corriger le tir. Et pour Carter, il n'est pas si salaud que ça en fait Wink

Citation :Et là, je découvre qu'il y a en fait une 2è partie. Et qu'on la commence nu comme un ver, et qu'on flippe. Et que l'intrigue se développe doucement, et que même si les personnages rencontrés ont des caractères bien convenus (comme il sied au genre), on finit par être surpris (ceux qui semblaient vouloir nous manipuler ou nous éliminer avaient en réalité des motivations pas si mauvaises...). Et même si je persiste à trouver que le croisement entre l'univers d'Alien et celui de Predator est un peu "nawak" sur les bords (surtout quand ça commence à imaginer des hybrides), j'avoue que tu as su donner à ce beau foutoir un intérêt qui pousse à connaître la suite. Finalement, en distillant tranquillement l'ambiance dont tu as le secret, et en donnant des éléments (souvent facultatifs) pour mieux connaître notre environnement et nos ennemis, tu permets au scénario de prendre une ampleur qu'on ne soupçonne pas au début. Franchement, chapeau !

Merci beaucoup! Je t'avoue, je ne suis pas un très grand fan de l'univers des AvP, mais à force de voir les films mais surtout de lire les comic's, j'avais envie de pondre une avh de cet univers... et ça tombe bien puisque je voulais faire quelque chose d'un peu différent par rapport à A:MC.
Tant mieux si tu as flippé au début de la 2ème partie, c'était le but Surpris


Citation :Ajoutons à cela des dialogues certes convenus mais bien dans le ton, une PNJ remarquable (même si là encore, notre relation avec elle est très téléphonée... sauf ce qu'il advient d'elle à la fin, ou pas !), beaucoup de moments cultes (en haut de ma liste : les interminables instants où le predalien est à quelques centimètres de nous sans nous percevoir, j'en ai vraiment frémi !), et même, un avatar au caractère bien trempé, parfois même complètement dingue (n'ayant pas de problème à se jeter sur un Predator en le considérant comme sa proie et non comme un prédateur mortel !), même si certaines choses prêtent à sourire (les rêves mettant en scène les anciens de l'épisode précédent, les grandes déclarations sur l'avenir de l'humanité...).

Oui, je suis satisfait de ma PNJ, c'est d'ailleurs l'un de mes persos favoris de toutes mes avh's (et pourtant y'en a des sacrés persos!) avec Gino Hernandez ^^ que j'ai adoré mettre en scène, déplorant un peu le fait de l'avoir laissé en retrait.
Par contre, là où je suis moins content c'est pour les rêves mettant en scène nos anciens coéquipiers, le but avec ça n'était pas vraiment de faire prêter à sourire, bien au contraire Confus


Citation :On obtient une véritable épopée, donc, qui tient bien en haleine et qui, au niveau de sa narration, flirte parfois de très près avec le nanar, mais ça convient si bien au style et à un genre de film pour lequel j'ai pas mal d'affection, que ça passe très bien.

Je suis ravi que ça t'ait tenu en haleine, car je me suis beaucoup appliqué pour pondre un scénario qui tienne la route, mais là aussi je ne sais pas si je dois prendre ça comme un compliment Confus moi qui pensait tenir un scénario d'une bonne série b, voilà qu'on me dit que ça tient plus du nanard Pale Bon, si tu aimes bien ce genre-là, tant mieux.

Citation :Je regrette donc simplement des erreurs de formulation, de répétitions, voire de style ou d'orthographe, qui font un peu sortir de l'ambiance. Et une première partie pas vraiment passionnante, surtout après une aventure en équipe, où les interactions étaient très bien vues. Mais globalement, c'est un très beau (et gros) boulot. Je ne suis pas certain qu'un 3è épisode soit nécessaire, vu qu'il me semble que tu as fait le tour des situations possibles et que ça risquerait de devenir "trop". Mais sait-on jamais, tu pourrais bien me surprendre encore !

Oui, c'est vraiment mon gros problème. Je suis moins bon écrivain que je le pensais. Tout ça sera corrigé lors d'une prochaine version.
Pour un 3ème épisode, même s'il n'est pas à l'ordre du jour, j'ai déjà un scénario. Il s'agirait d'une guerre entre les Spaces Jockeys avec leur armées de Xenomorphes contre les humains aidés de quelques Predator. On incarnerait au choix un Predator rénégat qui, après s'être fait banni de son clan, profite de cette guerre pour se venger des siens; un mercenaire sous les ordres de Principi (PNJ que tu peux rencontrer dans la jungle dans Instinct de chasseur) qui a pour but de voler une relique se trouvant dans une base des marines; et un marine qui, après que sont vaisseau se soit crashé, doit, avec les survivants de son équipe, traverser une jungle hostile pour rejoindre le champ de bataille. Si le scénario intéresse les forumeurs, je pencherai sur ce troisième opus, mais pas dans l'immédiat car je dois me consacrer à la seconde partie d'OS-3, ainsi qu'à mon roman de fantasy.


Citation :EDIT : J'ai oublié de mentionner une chose que j'ai appréciée, dans l'idée : le passage dans l'école. Traditionnellement, on ne touche pas aux enfants, dans le politiquement correct qui nous entoure et nous englue chaque jour davantage. Et ça se voit notamment dans les films, même ceux dont tu t'inspires : un gosse, il est très improbable qu'il lui arrive quoi que ce soit. En mettant ici en scène ce qui restait du gamin, sans fioritures, tu t'affranchis de ces contraintes immanentes qui pèsent sur chacun de nous, en décrivant quelque chose de "logique" : on visite l'école d'une colonie dévastée, il est donc probable d'y trouver des cadavres d'enfants. La scène est horrible évidemment, mais c'est "normal" : on l'a bien cherché. Et le fait de ne pas avoir reculé devant sa description force mon respect.

Merci mais je ne sais pas si je mérite autant d'éloges. Je n'ai eu aucun problème de décrire ce passage-là. J'veux dire, dans ma première avh, la Guerre des 3 Royaumes, il y a une scène où un homme jette à nouveau-né à terre avant de le piétiner, donc voilà (pour ma défense, lorsque j'ai écrit cette avh, j'étais dans une période vraiment sombre).

Quoi qu'il en soit, merci pour ce feedback positif et heureux d'apprendre que tu as passé du bon temps sur cette avh.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)