Aliens : Instinct de Chasseur
#46
1. Si c'est précisé qu'elles sont chargées, alors elles le sont, si rien n'est indiqué, c'est qu'elles sont vides.
2. On recommence avec la totalité des points de vie et avec l'équipement que tu avais au moment de ta mort.
3. On lance les dés qu'une seule fois (ceci afin d'éviter le surplus de jets de dés).

Content que ça te plaise en tout cas. Par contre, tes questions me font prendre conscience qu'il faudrait que je précise ces trois choses.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#47
J'ai fini la première partie, j'attaque la seconde demain. Je suis impressionné par la durée de l'AVH, si le deuxième moitié est aussi longue que la première, ça doit presque être un record. Eek !
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#48
La deuxième partie est plus longue mais est beaucoup plus varié, de ce fait, elle te paraitra sûrement plus courte.

Bonne chance Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#49
Ca y est j’en ai terminé de ma lecture ! Place au feedback que je vais essayer de structurer un peu, comme ceux de Jin justement. Beaucoup de SPOILERS forcément.

Et je commencerai avec une remarque, à savoir que tu aurais pu proposer un résumé du premier volume de la saga, histoire de se rafraichir un peu la mémoire. Parce que personnellement, et bien que l’ayant lu à l’époque, je ne m’en souvenais quasiment pas. Du coup je n’ai pas toujours bien saisi les références qui y étaient faites durant la lecture. (références intéressantes du reste)

Un mot aussi sur les règles : je les ai trouvées très bonnes. Elles sont logiques, réalistes, suffisamment complexes pour offrir de vrais options tactique au lecteur en choisissant d’utiliser telle ou telle arme, mais pas trop non plus ce qui pourrait le décourager. Je t’avouerai que je ne les ai pas employées jusqu’au bout en raison de la longueur de l’AVH mais je les ai expérimentées durant toute la première partie et elles apportent vraiment un plus à la lecture. Par contre les combats sont parfois difficiles, la langue des Aliens fait très mal et le total de Points de Vie descend souvent sous les 40 ou 30 ; c’est sans doute volontaire du reste, cela permet au lecteur de mieux appréhender la tension du personnage. (et je jouais avec l’éclaireur !)

Le début de l’AVH est original dans le sens où on commence seul, presque sans équipement et sans armes, notre périple. Mais là encore j’ai trouvé cette entrée en matière un peu brutale, ne me souvenant pas de la fin du volume 1, je ne savais pas si celui-là suivait directement ou non. Bref j’ai été un peu désorienté au début mais cela passe évidemment très vite.

La première partie où on explore le vaisseau m’a semblé très bonne bien qu’un peu répétitive à la longue. Le coup des tubes incandescents est excellent, leur gestion apporte de la tension mais j’ai trouvé qu’on en avait justement un peu trop à disposition, peut-être aurait-il fallu diminuer leur nombre ? En revanche les munitions sont très bien dosées, on en a assez pour faire face à nos ennemis mais pas à profusion non plus, ce qui fait qu’on se met parfois à stresser lorsque nos chargeurs sont presque vides. Les ennemis rencontrés sont étonnement variés, entre les différentes catégories d’Alien, les Cyborg et le Prédator, on ne s’ennuie pas une seconde. Il y a aussi quelques passages très sympas côté ambiance ou réalisme du jeu : en vrac je citerai le 130 avec la référence à Alien 4, le gymnase, le passage dans le hangar avec la reine Alien morte, ou la rencontre avec Carter et les différentes questions qu’on peut lui poser.
Globalement, le tout m’a semblé cohérent, les choix et leurs conséquences sont souvent logiques (130, 296 par exemple) et il y a très peu de PFA et pratiquement aucun d’injustifié. Chapeau sur ce point donc.

La seconde partie dans la colonie est effectivement différente, notamment la partie avec le plan numéroté qui permet d’introduire un peu de non-linéarité dans une aventure globalement dirigiste. Ce n’est pas un reproche, la mienne étant sur le même moule, mais c’est un fait, certains pourront ne pas aimer. Là encore plusieurs moments bien trouvés : le combat dans la discothèque, la rencontre avec Hicks (c’est le même que dans Aliens au fait ?), le passage dans le conduit ou encore le faut qu’on perde tout notre équipement lors du crash, alors qu’on commençait à s’être forgé un petit arsenal, ça remet immédiatement de la tension. Une fois qu’on a retrouvé Hicks, l’aventure prend à nouveau une tournure plus linéaire mais on gagne une alliée très sympa, sans doute mon PNJ préféré de cette AVH. J’ai bien aimé les sentiments que lui porte le héros et qu’il se refuse à avouer jusqu’à la fin. La partie dans les mines est très réussie aussi, notamment la rencontre avec le colonel, l’excellent paragraphe 33 et l’évolution de la relation avec Kaylee-Jinn, jusqu’à son sacrifice que j’ai vraiment trouvé émouvant.

La dernière partie en revanche est plutôt inattendue, je pensais que l’AVH s’arrêterait avec la rencontre avec Denton mais on repart en escapade dans la jungle puis dans le temple. J’ai traversé la jungle comme un bourrin et le paragraphe 259 m’a paru bien difficile : je ne sais pas s’il y a moyen de l’esquiver mais si ce n’est pas le cas, le quadruple combat est redoutable, même avec un sniper. La partie dans le temple enfin fait une très bonne fin, avec notamment une alliance inattendue avec le Predator contre un ennemi commun puis enfin l’ultime combat au corps à corps contre lui. Enfin j’ai beaucoup aimé le coup de théâtre final et aussi le fait qu’il existe deux fins selon un choix passé. Cependant, j’ai trouvé un peu illogique malgré tout que Kaylee-Jinn en nous avouant son amour survive, et meure dans le cas contraire. Le fait qu’elle puisse vivre ou mourir est bon j’entends mais sa justification n’est pas complètement satisfaisante.

Enfin je voudrai signaler deux gros points noirs, outre la linéarité qui n’en est pas forcément un. Tout d’abord le manque de relecture (du moins je pense) de l’AVH. Il y a énormément de fautes et de répétitions, ce qui casse un peu l’immersion. Ensuite, la longueur qui est énorme ! J’ai du mettre plus de 7 heures à achever ma partie gagnante, c’est un peu trop et on a tendance à être lassé vers la fin. Comme l’a dit Fitz, je pense que des aventures un peu plus courtes, ou alors moins linéaires, seraient plus appréciables. Ceci dit, une fois que tu auras corrigé ces deux défauts, tes AVH seront vraiment imparables, car tout le reste est bon.

Quelques remarques plus précises enfin :
- Au 6 : il me semble illogique qu’on ne puisse pas trouver la carte sur le cadavre même si on ne lui donne pas de stimulant.
- Au 30 : j’ai trouvé étrange qu’un Alien puisse sourire.
- Au 279 : si on n’achève pas le colonel on aboutit au 454 qui ne s’enchaîne pas bien avec une référence au combat que l’on affronte si on tue Denton.
- Au 377 : l’allusion de Carter à ses besoins intimes m’a semblé un peu déplacée.
- Au 492 : on regagne des Points de Vie, pourquoi n’est-ce pas le cas dans les autres zones de stockage ?
- Au 599 : j’ai trouvé illogique que le Predator ne puisse pas mourir, même si ça aurait été pénible à gérer pour toi.

En conclusion c’est une très bonne AVH pour toute personne appréciant son sujet. Comme c’est mon cas j’ai apprécié cette lecture, au point d’y passer près d’une semaine ! Dommage toutefois que la linéarité et la durée soient trop grandes, cela gâche un peu l’ensemble qui reste de très bonne facture. Pour l’instant je classe ton AVH 2 ou 3ème de ma liste. Wink
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#50
Citation :Ca y est j’en ai terminé de ma lecture ! Place au feedback que je vais essayer de structurer un peu, comme ceux de Jin justement. Beaucoup de SPOILERS forcément.

Salut. Cool, voilà une bonne nouvelle. C'est sympa que tu prennes le temps de structurer ton feedback.

Citation :Et je commencerai avec une remarque, à savoir que tu aurais pu proposer un résumé du premier volume de la saga, histoire de se rafraichir un peu la mémoire. Parce que personnellement, et bien que l’ayant lu à l’époque, je ne m’en souvenais quasiment pas. Du coup je n’ai pas toujours bien saisi les références qui y étaient faites durant la lecture. (références intéressantes du reste)

J'ai fait un rapide résumé au tout début du document, mais peut-être qu'il faudrait que je fasse un résumé plus complet.

Citation :Un mot aussi sur les règles : je les ai trouvées très bonnes. Elles sont logiques, réalistes, suffisamment complexes pour offrir de vrais options tactique au lecteur en choisissant d’utiliser telle ou telle arme, mais pas trop non plus ce qui pourrait le décourager. Je t’avouerai que je ne les ai pas employées jusqu’au bout en raison de la longueur de l’AVH mais je les ai expérimentées durant toute la première partie et elles apportent vraiment un plus à la lecture. Par contre les combats sont parfois difficiles, la langue des Aliens fait très mal et le total de Points de Vie descend souvent sous les 40 ou 30 ; c’est sans doute volontaire du reste, cela permet au lecteur de mieux appréhender la tension du personnage. (et je jouais avec l’éclaireur !)


Lors des feedbacks d'AMC, on m'avait dit que les règles étaient très bonnes, j'ai donc décidé de les utiliser également pour AIC, et bien m'en a pris à ce que je vois. Je crois que c'est ce côté tactique qui est apprécié.
La difficulté des combats est normal; dans le premier tome, je me rappelle, il me semble, d'avoir lu, lors d'un feedback, que les aliens n'étaient pas aussi dangereux qu'ils devaient l'être, j'ai donc rectifié le tir.
Comme il y a très peu de PFA et de morts directes, j'ai compensé par des combats plus ardus.


Citation :Le début de l’AVH est original dans le sens où on commence seul, presque sans équipement et sans armes, notre périple. Mais là encore j’ai trouvé cette entrée en matière un peu brutale, ne me souvenant pas de la fin du volume 1, je ne savais pas si celui-là suivait directement ou non. Bref j’ai été un peu désorienté au début mais cela passe évidemment très vite.

Ce point a également été apprécié jusqu'à maintenant, ça renforce l'aspect survival et l'aspect je-suis-seul-et-désarmé-contre-tous ^^
Non, ce n'est pas la suite directe d'AMC et effectivement, ce début peut-être brutal car comme tu as pu le voir, il n'y a pour ainsi dire pas d'introduction, on est direct plongé dans l'histoire. Mon but recherché est que le lecteur soit aussi déboussolé au début que l'est le personnage lorsqu'il se réveille Wink


Citation :La première partie où on explore le vaisseau m’a semblé très bonne bien qu’un peu répétitive à la longue. Le coup des tubes incandescents est excellent, leur gestion apporte de la tension mais j’ai trouvé qu’on en avait justement un peu trop à disposition, peut-être aurait-il fallu diminuer leur nombre ? En revanche les munitions sont très bien dosées, on en a assez pour faire face à nos ennemis mais pas à profusion non plus, ce qui fait qu’on se met parfois à stresser lorsque nos chargeurs sont presque vides.
Pour le nombre de muntions , j'ai une technique: je mets un nombre au hasard et une fois que j'ai achevé mon avh, j'en enlève la moitié, lol. Pour les tubes, j'en avais déjà enlevé pas mal... il faut croire que ce n'était pas suffisant. J'en enlèverai encore lors de la prochaine version.
Content que l'idée ait plus du moins. ça renforce l'aspect survival, comme je l'ai déjà mentionné.


Citation :Les ennemis rencontrés sont étonnement variés, entre les différentes catégories d’Alien, les Cyborg et le Prédator, on ne s’ennuie pas une seconde. Il y a aussi quelques passages très sympas côté ambiance ou réalisme du jeu : en vrac je citerai le 130 avec la référence à Alien 4, le gymnase, le passage dans le hangar avec la reine Alien morte, ou la rencontre avec Carter et les différentes questions qu’on peut lui poser.
Globalement, le tout m’a semblé cohérent, les choix et leurs conséquences sont souvent logiques (130, 296 par exemple) et il y a très peu de PFA et pratiquement aucun d’injustifié. Chapeau sur ce point donc.

C'est Orion qui m'avait suggéré de mettre plusieurs sortes d'aliens pour ma prochaine avh sur cette univers, j'ai donc appliqué sa proposition.
Cette avh contient pas mal de petits clins d'oeil aux différents films et au jeu avp3. Outre les exemples que tu as cités, il y a également le passage où tu dois combattre deux aliens en même temps alors que tu es perché sur une échelle, à l'instar de Johner dans Alien 4. D'ailleurs, j'ai été étonné que tu n'ais pas cité ce passage-là qui est, pour moi, l'un des moments les plus stressants ^^
Sinon, as-tu apprécié les explications de Carter sur le comportement des aliens?
Pour les PFA injustifiés, j'ai horreur de ça, donc c'est clair que je n'allais pas en mettre.


Citation :La seconde partie dans la colonie est effectivement différente, notamment la partie avec le plan numéroté qui permet d’introduire un peu de non-linéarité dans une aventure globalement dirigiste. Ce n’est pas un reproche, la mienne étant sur le même moule, mais c’est un fait, certains pourront ne pas aimer. Là encore plusieurs moments bien trouvés : le combat dans la discothèque, la rencontre avec Hicks (c’est le même que dans Aliens au fait ?), le passage dans le conduit ou encore le faut qu’on perde tout notre équipement lors du crash, alors qu’on commençait à s’être forgé un petit arsenal, ça remet immédiatement de la tension.


Le plan numéroté était une technique pour casser la linéarité du début. Comme il est écrit dans le texte, libre au joueur de fouiller complètement la base, de ne visiter que les secteurs importants (armurerie, infirmerie) ou de tracer directement vers la discothèque.
Le combat dans la discothèque est repris, je l'avoue, du jeu avp 3, comme certains lieux.
Il s'agit bien du Hicks d'AMC qui a pris en grade.
Pour le crash, Tholdur m'a dit qu'il ne s'y attendait pas du tout. Par contre, il m'a dit qu'il aurait fallu que je fasse deux avh's différentes dont la première se serait justement finie par le crash (en parlant du crash, tu as bien aimé l'intervention fantômatique des marines morts dans AMC?).


Citation :Une fois qu’on a retrouvé Hicks, l’aventure prend à nouveau une tournure plus linéaire mais on gagne une alliée très sympa, sans doute mon PNJ préféré de cette AVH. J’ai bien aimé les sentiments que lui porte le héros et qu’il se refuse à avouer jusqu’à la fin. La partie dans les mines est très réussie aussi, notamment la rencontre avec le colonel, l’excellent paragraphe 33 et l’évolution de la relation avec Kaylee-Jinn, jusqu’à son sacrifice que j’ai vraiment trouvé émouvant.

Tant mieux si la Kaylee-Jinn est ton pnj préféré car je me suis beaucoup appliqué pour en faire un personnage attachant. Dans mes autres avh's, on m'a souvent répété que les personnages féminins n'étaient que là pour servir de faire valoir au perso principal et qu'elles se contentaient d'avoir peur ou d'être fragiles. J'ai donc tout fait pour que Kaylee-Jinn soit différente de mes autres pnj's féminins, et je crois que je m'en suis bien sorti.
Je suis également content que tu ais souligné la relation avec Kaylee-Jinn qui est quand même un élément très important de l'histoire et qui a été, à ma grande surprise, quasiment ignorée lors des derniers feedbacks, tout comme son sacrifice.
Sinon j'ai relu le paragraphe 33 et effectivement, j'étais bien inspiré sur le moment LOL


Citation :La dernière partie en revanche est plutôt inattendue, je pensais que l’AVH s’arrêterait avec la rencontre avec Denton mais on repart en escapade dans la jungle puis dans le temple. J’ai traversé la jungle comme un bourrin et le paragraphe 259 m’a paru bien difficile : je ne sais pas s’il y a moyen de l’esquiver mais si ce n’est pas le cas, le quadruple combat est redoutable, même avec un sniper. La partie dans le temple enfin fait une très bonne fin, avec notamment une alliance inattendue avec le Predator contre un ennemi commun puis enfin l’ultime combat au corps à corps contre lui. Enfin j’ai beaucoup aimé le coup de théâtre final et aussi le fait qu’il existe deux fins selon un choix passé. Cependant, j’ai trouvé un peu illogique malgré tout que Kaylee-Jinn en nous avouant son amour survive, et meure dans le cas contraire. Le fait qu’elle puisse vivre ou mourir est bon j’entends mais sa justification n’est pas complètement satisfaisante.


ça, c'est LA partie qui a surpris tout le monde, lol, notamment avec l'alliance avec le Predator et le coup de théâtre final. Mais c'est tant mieux! Big Grin Faut croire que j'arrive toujours à surprendre le lecteur ^^
Pour le combat au 259, peut-être que je le verrai à la baisse car il est effectivement plutôt ardu.
Pour les deux fins avec Kaylee-Jinn, en fait, cela s'est décidé quasiment à la dernière minute suite à une remarque de Tholdur, et comme je n'avais à ce moment-là plus que 5 paragraphes disponibles, j'ai dû choisir la justification la plus simple.
Malgré la présence du Predator, le combat contre le Mala'kak a été difficile?


Citation :Enfin je voudrai signaler deux gros points noirs, outre la linéarité qui n’en est pas forcément un. Tout d’abord le manque de relecture (du moins je pense) de l’AVH. Il y a énormément de fautes et de répétitions, ce qui casse un peu l’immersion. Ensuite, la longueur qui est énorme ! J’ai du mettre plus de 7 heures à achever ma partie gagnante, c’est un peu trop et on a tendance à être lassé vers la fin. Comme l’a dit Fitz, je pense que des aventures un peu plus courtes, ou alors moins linéaires, seraient plus appréciables. Ceci dit, une fois que tu auras corrigé ces deux défauts, tes AVH seront vraiment imparables, car tout le reste est bon.

Pour les fautes, ça me gonfle... Une relecture s'impose, effectivement.
Je suis conscient pour la longueur, mais comme je l'ai dit sur la Taverne, cela est dû au fait que les lecteurs ne font que survoler l'avh et passent à côté de pas mal d'évènements. Pour pallier ça, j'ai mis tous les moments importants sur un seul chemin, d'où la longueur, lol. Mais pour mes prochaines avh's, je tacherai de les faire plus courtes, promis.
Mais pour ma défense, j'ai mis des points de sauvegarde :-p
Pour redevenir sérieux un instant, comme je ne suis pas sûr de vouloir écrire un troisième tome, j'ai décidé de mettre toutes les idées que j'avais (du moins la grand majorité) dans Instinct de Chasseur. Ce n'est pas de ma faute si c'est une imagination sans limite, lol.
7 heures? J'en suis honoré, sincèrement.


Citation :Quelques remarques plus précises enfin :
- Au 6 : il me semble illogique qu’on ne puisse pas trouver la carte sur le cadavre même si on ne lui donne pas de stimulant.
- Au 30 : j’ai trouvé étrange qu’un Alien puisse sourire.
- Au 279 : si on n’achève pas le colonel on aboutit au 454 qui ne s’enchaîne pas bien avec une référence au combat que l’on affronte si on tue Denton.
- Au 377 : l’allusion de Carter à ses besoins intimes m’a semblé un peu déplacée.
- Au 492 : on regagne des Points de Vie, pourquoi n’est-ce pas le cas dans les autres zones de stockage ?
- Au 599 : j’ai trouvé illogique que le Predator ne puisse pas mourir, même si ça aurait été pénible à gérer pour toi.


- 30: J'ai relu le paragraphe 30 mais il est fait nulle mention d'un alien qui sourit. Mais il est possible que j'ai fait cette erreur ailleurs.
- 279: houlalala, c'est effectivement une erreur bourde de ma part car le 454 mène directement après le combat contre le Pretorien. Tu as bien fait de me le signaler, merci beaucoup!
- 377: C'est vrai, c'était juste pour accentuer le côté dérangeant et bizzaroïde de Carter.
- 492: Pas faux. Je ferai donc la modification.
- 599: c'est illogique, certes, mais je voulais à tout prix que le lecteur puisse affronter une dernière fois le Predator et je ne voulais pas passer à côté de ce combat.


Citation :En conclusion c’est une très bonne AVH pour toute personne appréciant son sujet. Comme c’est mon cas j’ai apprécié cette lecture, au point d’y passer près d’une semaine ! Dommage toutefois que la linéarité et la durée soient trop grandes, cela gâche un peu l’ensemble qui reste de très bonne facture. Pour l’instant je classe ton AVH 2 ou 3ème de ma liste. Wink

Ben merci, c'est sympa, ça montre que je n'ai pas écrit 600 paragraphes pour rien. Malgré les avhs que tu dois encore lire, j'espère sincèrement rester dans ton top 3. Merci pour ta lecture et pour ton feedback en tout cas, j'ai pris note de tout ce que tu as dit. Si tu pouvais encore juste répondre à mes quelques questions je serai comblé ^^
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#51
Citation :Outre les exemples que tu as cités, il y a également le passage où tu dois combattre deux aliens en même temps alors que tu es perché sur une échelle, à l'instar de Johner dans Alien 4. D'ailleurs, j'ai été étonné que tu n'ais pas cité ce passage-là qui est, pour moi, l'un des moments les plus stressants ^^
Sinon, as-tu apprécié les explications de Carter sur le comportement des aliens?

Oui j'ai oublié de le mentionner, ce passage m'a pourtant marqué, je l'avais même noté sur ma Feuille d'Aventure mais je l'ai oublié dans mon feedback. Flèche
Sinon j'ai effectivement bien aimé les petites expériences menées sur l'Alien dans la fosse, c'est un aspect qui manque dans les films, surtout le 4, alors que c'est très intéressant.

Citation :en parlant du crash, tu as bien aimé l'intervention fantômatique des marines morts dans AMC?

J'ai trouvé ça original mais comme je ne me rappelais pas trop de AMC (ça remonte) je n'ai forcément pas apprécié à leur juste valeur ces retrouvailles. Mais l'idée est très bonne je confirme. Wink

Citation :Malgré la présence du Predator, le combat contre le Mala'kak a été difficile?

Je ne sais pas, je ne jouais plus les combats à ce moment-là. Sad

Citation :- 30: J'ai relu le paragraphe 30 mais il est fait nulle mention d'un alien qui sourit. Mais il est possible que j'ai fait cette erreur ailleurs.

Je me suis trompé de paragraphe alors mais je suis sûr de l'avoir vu quelque part, vers le début.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#52
Alors je complete le feed que j'ai fait sur la taverne.

Je viens de finir l'avh et je dois avouer que j'ai honteusement triché vers la fin car normalement la saloperie finale m'a pulvérisé. Mais comme j'etais en mode rambo (invincible...) Mrgreen

Comme Aragorn je n'ai pas apprecié les clins d'oeil a leurs justes valeurs car je n'ai pas lu le tome 1 Redface

Maintenant un peu de concret :

Les regles sont trés fournies, on a une description détaillée de toutes les armes dont nous allons avoir besoin dans l'avh, avec meme image de l'arme ! Les regles de combats sont elles aussi bien expliquées.
Petit plus : a la fin de l'avh on a le droit a un petit "bestiaire" et un petit historique sur la saga Alien/Predator.

L'avh est trés longue et on en a pour notre argent car il faudra venir a bout d'un tres grand nombre d'ennemis (variés) pour parvenir a la victoire finale.

L'ambiance est plutot stressante (surtout le debut je trouve avec la gestion de la lumiere même si effectivement je n'ai pas manqué de tube)
On croise pas mal de PNJ (Qui malheureusement ont tendance, comme dans les LS, a finir réduit en purée sanguinolante... Tongue), bien sur le plus marquant reste Kaylee-jiin.

La seconde partie avec carte est sympa car hormi une vue "globale" des lieux, cela nous permet de fouiller comme on veut cet endroit ou alors d'etre un bourrin et aller au combat directement.

Petit plus cool : les salles de sauvegarde/stockage. (Ca me rapelle Resident Evil)

Sinon un petit bemol : Trop de combat pour moi, mais là vu le style d'avh je suis obligé d'amettre que c'est necessaire, on est pas là en touriste.
Seulement certains sont coriaces, voire trop peut etre car nos points de vie fondent vite...

2e bemol : il faudrait une relecture car même moi avec mon faible niveau j'ai vu pas mal de fautes (surtout des oublis ou des fautes d'inattention a mon avis)

Voilà en bref ...Une bonne avh de type survival mais qui mériterait une V2 pour corriger les defauts mineurs afin qu'elle soit excellente.

Répondre
#53
Je me disais bien que tu ne pouvais pas passer à côté de cette scène Wink

Le paragraphe 30 n'est peut-être pas le bon mais je vois de quoi tu parles car je me souviens tout à fait d'avoir employé ce mot.

En tout cas, merci pour ces précisions Cool

Albatur:

Merci pour ce feedback, content de voir que tu as apprécié.
J'adore cet univers que je connais plutôt pas mal, il n'est donc pas difficile pour moi d'approfondir le background en ajoutant quelques détails. Au contraire, je suis ravi de partager cette passion avec vous.

Là où je suis content c'est qu'au final, hormis les fautes et la longueur de l'avh (qui n'est pas forcèment toujours une mauvaise chose), ainsi que la difficulté de quelque rares combats, cette histoire ne contient, selon vos dires, que de bonnes choses.

J'en suis heureux car Instinct de Chasseur est l'oeuvre majeure parmi mes avhs et est ma plus grande fierté..

En tout cas, merci à vous deux!
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#54
A mon tour ! Je n'ai pas le souvenir d'avoir fait de retour détaillé pour le premier opus de la série, alors je vais me rattraper un peu ici.


- Le style

Il y a un certain nombre de phrases maladroites et de fautes de syntaxe au fil de l'aventure. Un exemple pour montrer ce dont je parle : au paragraphe 376, "L’homme, que vous supposez qu’il s’appelle McCray, porte une casquette bleue". Il y a aussi de petites répétitions (par exemple, utiliser deux fois la conjonction "mais" à moins de 10 mots d'intervalle).
Ce sont par essence des fautes mineures, mais il faut y faire attention : elles peuvent facilement tirer le lecteur de son immersion dans l'aventure.

Ce problème mis à part, le style fonctionne, mais il y a des situations où il pourrait utilement être plus descriptif. Par exemple, au paragraphe 90, lorsqu'on entend le bruit d'un combat : "Finalement, vous apercevez quatre marines aux prises avec une dizaine de créatures, et d’après ce que vous pouvez voir, vos hommes paraissent en mauvaise posture". Cette phrase ne nous donne aucun indice nous permettant de nous représenter la scène. Est-ce que les marines sont acculés ? Est-ce qu'ils essaient de battre en retraite en tenant les aliens à distance ? Est-ce que certains des aliens sont déjà au contact et s'emploient à faire du hachis de marine ? Le texte n'a pas besoin de tout dire (ce serait même nuisible), mais quelques détails peuvent fournir au lecteur ce dont il a besoin pour se représenter toute la scène.


- Les combats

En ce qui concerne le combat à distance, j'ai noté une bizarrerie : il arrive quelquefois que le texte nous dise qu'on se retrouve nez-à-nez avec tel ou tel monstre... et qu'on ait ensuite l'occasion de lui tirer trois ou quatre fois dessus avant que le combat au contact ne s'engage, ce qui semble contradictoire.
Au niveau du réalisme, j'ai apprécié qu'on n'ait pas toujours le droit de se servir de nos grenades, à cause du danger de l'explosion pour nous-même ou d'autres marines.

Je réalise que c'est lié au principe de l'aventure, mais je trouve nos adversaires répétitifs (certes, il y a divers types d'aliens, mais tout de même...).


- Le fil directeur

Il faudrait peut-être préciser qu'on a l'obligation d'obéir au Dr Carter. Parce que bon, sa foi en nos capacités est touchante, mais le vaisseau est infesté d'aliens, nos camarades ont disparu et il veut qu'on aille lui choper un Prédator surarmé (et capable de se rendre invisible) avec nos petites mimines et le malheureux pistolet qui est tout ce qui nous reste. A moins qu'il n'ait le droit de nous donner des ordres, il y a peut-être d'autres priorités qu'on pourrait se fixer en tant que chef de la sécurité.

La poursuite du Prédator a l'avantage d'être un fil directeur clair. En revanche, je trouve que les machinations de Denton surgissent de manière assez abrupte pour orienter nos actions dans la seconde partie.


- Péripéties et tension

J'ai apprécié la manière dont on débute l'aventure en reprenant connaissance après avoir été assommé par une explosion, sans se souvenir immédiatement de ce qui nous est arrivé. Cela instaure d'entrée de jeu une certaine tension, renforcée par le fait qu'on est seul, mal équipé et dans le noir. Nous faire commencer la deuxième partie sans équipement et avec un seul PV est également une bonne idée : cela nous donne le sentiment d'être particulièrement vulnérable et la crainte du moindre affrontement.

Je n'ai pas trouvé que toutes les situations périlleuses étaient également saisissantes. J'ai beaucoup aimé la scène de la discothèque : l'idée d'affronter des aliens dans une lumière stroboscopique et avec une musique assourdissante dans les oreilles donne une situation de combat à la fois efficace et marquante. Mais il aurait fallu appliquer cette inventivité dans la mise en scène à tous les combats : il y en a d'autres où on se dit simplement "Tiens, un autre alien guerrier" ou "Tiens, encore un androïde".


- Structure

C'est en partie une question de goût, mais je trouve l'aventure trop longue. Lorsqu'on arrive au bout de la première partie et qu'on réalise qu'on n'en est pas encore à la moitié, on se fait un peu l'effet d'un marathonien !

La liberté de déplacement est correcte, mais la liberté d'action est un peu trop limitée à mon goût : il serait agréable d'avoir plus souvent le choix entre plusieurs comportements/tactiques.

Lorsqu'on visite la colonie, pouvoir nous déplacer sur un plan est sympathique, mais je ne l'ai pas tellement utilisé puisque je savais où je devais me rendre : je suis seulement passé aux endroits qui paraissaient clairement utiles (l'infirmerie et l'arsenal) avant de filer rejoindre les collègues à la discothèque.


- Les PNJ

On passe une bonne partie de l'aventure en solo et, le reste du temps, on a rarement plus d'un seul compagnon. Même si le fait de faire partie d'une équipe est intéressant, je pense que la solitude ou la quasi-solitude est préférable dans une aventure de ce genre, car elle renforce le sentiment de vulnérabilité et la tension.

Carter m'a instantanément horripilé par la désinvolture avec laquelle il nous envoyait à l'abattoir. Je m'attendais en fait à ce que ce soit lui qui finisse par essayer de nous tuer.

Si certains marines réagissent de manière raisonnable à la situation dans laquelle ils sont plongés, d'autres font preuve d'un détachement flegmatique assez surprenant. Au paragraphe 391, par exemple, Lévine ne manifeste pas franchement d'émotion lorsqu'il nous explique que l'essentiel de la colonie a été massacré.

Kaylee-Jinn m'a paru d'abord quelque peu dérangée à cause de sa "collection" pour le moins glauque, mais j'en suis venu à apprécier le personnage ensuite. Elle offre une compagnie vivante, ni trop envahissante, ni trop peu présente. Son sacrifice est un moment marquant et j'ai été sincèrement heureux de la voir réapparaître au dernier paragraphe.
Répondre
#55
Merci pour ton retour, Outremer.
J'ai bien aimé comme tu as séparé ton feedback en plusieurs rubriques, comme je le fais. Tu es d'accord que c'est quand même beaucoup plus simple pour cibler ce que tu as à dire, non?

Pour le style, je me rends quand même compte que le fait de n'avoir pas pu beaucoup pratiquer l'écriture durant ma scolarité me pose beaucoup de problèmes. J'essaye de m'améliorer mais ce n'est pas évident.

Pour la description, je vois ce que tu veux dire et tu n'es pas le seul à me le signaler. Je ferai plus attention la prochaine fois.

J'ai essayé de diversifier du mieux que je peux les ennemis rencontrés, mais ce n'est pas facile car je n'avais pas envie de partir dans des genres d'aliens abracadabrants.

Pour Carter, le seul fait que Varoski ait survécu à Marines Coloniaux est suffisant pour qu'il croit en ses chances du succès face au Predator LOL
Plus sérieusement, ce n'est pas faux ce que tu dis, mais fallait bien que je trouve une raison pour envoyer au casse-pipe notre très cher Varoski.
Par contre, je suis sûr que plusieurs d'entre vous ont cru que Carter était un traitre ^^

Pour les péripéties, mis à part la discothèque, il me semble que j'ai appliqué plusieurs inventivité dans la mise en scène dans les combats, comme lors de l'escarmouche sur l'échelle ou dans l'affrontement final... Mais oui, j'aurai pu décrire un peu plus.

Pour la visite de la colonie, tu as agi de manière tout à fait logique. Comme il est précisé dans le texte, le joueur est libre de visiter les endroits qu'il veut. Donc si le joueur a un tant soit peu de logique, il ira d'abord visiter l'armurerie et ensuite à l'infirmerie avant d'aller retrouver ses camarades. D'où la liberté de ce genre de plan.

Concernant Lévine, dis-toi que c'est juste un soldat qui n'a aucune autre attache que l'argent qu'il reçoit à la fin du mois ^^

Je suis content que tu ais apprécié Kaylee-Jinn (et que tu ais réussi a orthographier son prénom correctement, tu es le seul jusqu'à présent ^^) car je me suis beaucoup appliqué dans la description de son personnage (ainsi que dans celui d'Hernandez, qui est mon PNJ favoris).

Merci encore pour ce retour et je te souhaite une très bonne journée.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#56
(14/01/2012, 15:08)Jin a écrit : l'escarmouche sur l'échelle

C'est une bonne idée de situation pour un combat, en effet. Mais j'ai été surpris de l'absence d'un gros problème que j'anticipais : flinguer l'alien au-dessus de nous devrait nous exposer à recevoir son sang acide sur la figure !
Répondre
#57
Oui, effectivement, mais je me suis dit que l'avh était déjà assez ardue, je ne voulais pas la rendre davantage difficile.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#58
Mon cher Jin, j'allais poster un feedback assez négatif et surtout incomplet de ton avh (car je suis mort de nombreuse fois et ne voulais pas recommencer l'aventure), c'est alors que je tombe sur le feedback d'Aragorn que je survole, comme ça vite fait et je me rends compte qu'il y a une deuxième partie (dans la colonie ?) et une troisième où il est question de jungle et de temple ?? Alors je vais persister à lire, me la jouer hardcore gamer (quitte à tricher un peu...) et essayer d'achever ma mission.
Et dire que je pensais que les 600 paragraphes se déroulaient dans le vaisseau... Quel con j'ai failli être ! Merci Aragorn et (presque) désolé Jin !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#59
Ah? Heu... ben bonne lecture alors. J'espère que ton jugement changera dans ce cas, car si cette avh doit plaire à quelqu'un, c'est bien à toi.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#60
Pour te dire, l'avh me plaît, mais je suis mort tellement souvent dans le vaisseau que je commençais à flipper en me disant : "putain si Jin nous réserve 600 § de cette difficulté, je tricherais obligé !". Limite découragé...
L'ambiance est toujours autant immersive mais le vaisseau est très coriace. En même temps sur les avh's que j'ai lues jusqu'à maintenant, j'ai pas eu de chance aux dés, jamais. Cette années les lancers me sont défavorables de chez pas de chance ! tu vois le genre ??
Demain je m'y replonge et cette fois ça va charcler ! Non mais !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)