Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Les Tyrell ont assumé leur réputation, c'est à dire attendre patiemment que les autres s'entretuent pour tirer les marrons du feu. Tactique longtemps payante, mais qui a s'est finalement révélée trop défensive pour emporter la victoire. Signalons tout de même la prise d'Accalmie à Stannis Outremer, et celle de Port-Réal à l'avant-dernier tour. Dans les points négatifs, la flotte coulée par celle des Greyjoy, ce qui a conduit à renoncer à toute ambition maritime.

Je m'en suis mieux tiré que ce que je pensais pour une première partie, contrôlant 5 forteresses juste avant la victoire de Jehan. Il faut dire que les batailles étaient localisées dans le nord et le centre, j'ai seulement ferraillé avec Outremer à quelques reprises aux alentours d'Accalmie. Du coup j'ai pu contrôler le sud sans trop de difficultés.
J'ai par contre un peu trop négligé les points de pouvoir, l'épée en acier valyrien est effectivement très utile. 

En tout cas très bon jeu et soirée très sympa. A reproduire.  Big Grin
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
(05/09/2015, 13:06)Aragorn a écrit : Il faut dire que les batailles étaient localisées dans le nord et le centre, j'ai seulement ferraillé avec Outremer à quelques reprises aux alentours d'Accalmie. Du coup j'ai pu contrôler le sud sans trop de difficultés.

Ca a peut-être été ma grande erreur stratégique initiale. Au lieu de me concentrer sur le sud du continent, j'ai engagé la majorité de mes forces vers le centre, où les régions étaient plus riches mais aussi beaucoup plus contestées.

Plus tard, je me suis trop inquiété de l'avance des Greyjoy (qui ont été les premiers à contrôler 5 cités). J'aurais dû laisser les Stark et les Lannister se débrouiller pour les contrer et m'occuper plutôt de conquérir l'Eyrie. En restant sur la côte est, je bénéficiais du soutien de ma flotte, ce qui pouvait m'aider à conserver mes positions. Au lieu de cela, j'ai aventuré le coeur de mon armée vers l'ouest, dans une position où il était menacé de tous les côtés.

Il faut dire que l'arrivée très tardive de la première carte de recrutement a donné à la partie une dynamique très différente de ce dont j'avais l'habitude.
Répondre
@Outremer : merci ! Curieux, ce Patrick B. me dit quelque chose... Voyons voir, un Patrick B qui fait de la politique. Ah, j'y suis :
c'est Patrick Bouchitey : il est acteur comme les politiciens. Ou alors c'est Patrick Bruel : il est acteur et grand bluffeur au poker comme les politiciens.
Curieux, je ne savais pas que l'un ou l'autre était député dans les Hauts-de-Seine.
Les Hauts-de-Seine aussi ça me dit quelque chose... ça doit être un nouveau portail de l'extension...

@Aragorn : tu es donc maintenant implanté en région parisienne. J'espère que le groupe te chouchoute pour rendre ton acclimatation plus facile. Amuse-toi bien.

@tous : bonne idée d'avoir renommé le sujet.
Répondre
Un acteur très certainement. Un qui aime jouer les grands ducs.

Pas un mot sur la guerre sino-canadienne que nous n'avons pas manqué de provoquer en susurrant des mots étranges à l'oreille de l'empereur nippon et en débarquant à Vancouver avec assez de kérosène et de dynamite pour réduire la ville en cendres ?

Ni sur le tremblement de terre qui a rayé de la carte les pyramides, et, très certainement, la plupart des grandes villes d'Égypte du même coup ?

Au bien sur les prêtres de Yog-Sothoth auxquels nous avons abandonné Sidney sans le moindre remord, les shamans fous à qui nous avons laissé tout l'Ouest de l'Afrique, et tous les monstres un peu partout dont nous avons ignoré les exactions avec la plus grande satisfaction ?

Voilà un rapport partial et chauvin bien digne d'un habitant de Levallois d'un redneck américain.
Répondre
J'avoue à cette partie du Trône de fer, j'ai fait office presque de PNJ. Il y a jamais eu un risque que j'emporte la partie, ma principale utilité a été de présenter un obstacle pour que les autres ne remportent pas la partie trop facilement..

Je retiendrais quand même :
-l'attaque d'un bateau pirate Baratheon
-Catelyn Stark qui brise heroiquement le siège de Winterfell et renvoie les Greyjoy dans leurs sombres repaires
Mr. Shadow

Dieu est mort ! Vraiment mort !
Répondre
Découverte de Chaos dans le vieux monde hier. Pas mal mais système de jeu ne laissant pas autant de liberté d´actions que le titre le suggère. En fait ce sont plutôt des plans d´invasions, des conquêtes stratégiques pouvant être remis en cause par les lancers de dés. Je regrette que les spécificités des dieux que l´on incarne ne soient pas vraiment exploitées. Les actions sont trop similaires de part et d´autre. En fait les caracteristiques des dieux ne sont qu´un vernis avec les nom des cartes d´action et des sbires, on pourrait jouer au même jeu en changeant les noms on ne verrait pas de différence.
En tout cas j´aurais voulu plus d´immersion dans l´univers Warhammer. Jeu sympa donc, mais dont la "patte Warhammer" n´est pas au niveau de ce que j´attendais.
Et puis il sembleait que Khorne, si on le laisse trop faire au debut, devient presque impossible à contrer car contrairement aux autres il peut gagner des pions pour tourner sa roue pratiquement n´importe où sur la carte, juste en gagnant des combats alors qu´il est dejà le plus fort dans le domaine martial. A titre de comparaison mon dieu françoisholandesque du changement ne pouvait esperer emporter des pions de roues que dans 2 puis 3 regions (sur une dizaine ou plus il me semble) et pour cela je devais en plus réunir plusieurs conditions en fin de tour. Certes la roue de Khorne est la plus longue, et on n´a fait qu´une partie contre un roublard qui était le seul à connaître le jeu^^ mais il semble quand même que Khorne soit vite intouchable.
Répondre
J'espère avoir plus de disponibilité pour revenir faire une partie un soir avec vous... Car là c'est pas le cas et c'est dommage vous avez joué à pas mal de jeux que je connais pas (tout comme Dune)
Répondre
Bonjour, bonsoir.

Il semblerait que le sujet ait changé de nom, en tout cas j'espère que je publie au bon endroit...

Je me suis dit que j'aimerais bien rencontrer un peu de monde, et il se trouve (ô chance) que je dispose d'une semaine environ, du 14 au 18 Septembre (la semaine prochaine), pour bouger un peu. 

Je peux aller sur le côté Ouest (Bretagne à Charente Maritime, voir plus bas) uniquement, j'ai un véhicule, mais un peu en dèche financièrement. Si de grâce vous m'accordez l'hébergement pour un soir, le temps d'une partie et d'une rencontre, on peut discuter d'un échange équitable (je ramène l'apéro, rendre un service, etc.) ; c'est tout à fait normal.

À voir donc, si ça vous intéresse, ça me ferait plaisir de profiter de cet instant pour vous rencontrer IRL surtout que d'habitude je n'ai quasiment aucun congé ou vacances.

Norman.
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
Répondre
Le pb c´est qu´on est plutôt à l´est des régions mentionnées vu qu´on est à Paris. Mais bon si tu parviensma rassembler d´autres forumeurs "complètement à l´ouest"^^ tant mieux.
Répondre
Je suis en Normandie là mais j'ai déjà ramené tous mes jeux de plateau sur Paris en fait.
Mr. Shadow

Dieu est mort ! Vraiment mort !
Répondre
Effectivement, la concentration est dans la région Parisienne.
@Namron : si tu comptes y passer un jour, fais-moi signe pour l'hébergement.
Répondre
J'en profite pour signaler que si certains ont envie de passer un jour du côté de Fontainebleau (plus au Sud encore), on est aussi portés jeux de plateaux avec mon épouse (sitôt les enfants endormis) et on a de quoi héberger. En général on est plutôt sur les jeux type kubenbois mais on est ouverts...
Répondre
C'est quand même marrant cette popularité des jeux de plateaux chez les membres de ce forum.

Bien qu'à y réfléchir, cela s'explique sans doute assez facilement par un mélange entre l'essor incroyable des jeux de plateaux en général en France et en Belgique ces dernières années (au point qu'Asmodee a racheté FFG) et la minceur extrême de la frontière entre livres-jeux et jeux de plateaux (Captive dans les rayons de nombre de boutiques de jeux par exemple).
Répondre
c'est aussi le fait d'avoir rejoué avec les jeux de plateau qui m'a donné envie de me replonger dans les LDVELH
Répondre
J'ai testé (partiellement) Enquête à Arkham, la grosse variante/refonte de Horreur à Arkham par des fans. 

3 investigateurs : le privé, le vendeur et l'étudiante. J'ai pris le premier scénario "Le Rêveur de Rlyeh".

Pas eu le temps de le finir mais là faut que je me couche.
Quelques interrogations parfois sur comment ça marche mais globalement ça tourne bien. Et y a clairement un côté ldvelh.
Je reste sur le suspense sur cette enquête.

Plus de détails quand j'ai le temps.

ÉDIT :
Je pense que globalement c'est plus facile que la règle de base. 
Pas de monstres dans les rues, pas de portails qui s'ouvrent à chaque tour, du coup au début on ne se sent pas vraiment en danger. Ça démarre doucement. 

Dans la règle de base, on a 1 portail d'ouvert, puis 2, puis 3... Là c'est un peu pareil, on commence avec une seule piste, un seul lieu à investiguer, qui nous mène à un deuxième lieu, qui lui-même ouvre une ou deux pistes. 

Et puis la Chronologie commence à s'accélérer, à faire des effets qui valent bien les cartes Mythe. Les lieux à fouiller pour régler les problèmes deviennent moins évidents. 

Par contre clairement, le système pousse à ce que les Investigateurs ne se lâchent pas d'une semelle. J'ai essayé de les séparer pour couvrir plus de lieux à inspecter, mais c'est le coup à se retrouver à devoir combattre des sectateurs à 8 contre 1 et se faire massacrer même bien stuffé! Eh oui pour la première fois les "Cultistes" font peur. 

Suite bientôt...

ÉDIT 2 :
Je suppose que les règles de combat en groupe avantageront les Investigateurs quand je me retrouverai à 3 contre 1 gros monstre, mais à 1 contre plusieurs petits, elles avantagent clairement les monstres. Ça rajoute un peu de tension malgré l'absence de spawn à chaque tour. 
(J'aurais peut-être aussi dû essayer de fuir plus souvent mais l'échec là aussi aurait été funeste.)

Autre effet du système de coopération, les Investigateurs ont tendance à se spécialiser. Dans la règle de base, vous avez presque besoin d'être tout le temps bon en tout. Certes, si vous savez que vous n'allez pas bouger vous pouvez blinder votre Discrétion, ou si vous savez que vous allez tenter de fermer un portail, blinder votre Vigueur ou Savoir. Mais souvent vous n'êtes pas à l'abri d'une rencontre Arkham ou Autre Monde qui vous demandera pile le jet de la stat où vous êtes nul. 
Ici pas de remords. Blindez le Savoir de l'étudiante et la Chance du détective privé, par exemple, et l'équipe est parée à toute éventualité... Enfin à condition d'être effectivement ensemble sur la même rencontre! 

Voilà pour la revue du système tel que j'ai pu le pratiquer pour l'instant. 
Pour ce qui est du scénario spécifiquement, je ne l'ai pas terminé, mais pour l'instant je le trouve intéressant et je n'ai pas encore deviné tout ce qui se tramait. 
Bon il est clair que Cthulhu est derrière tous ces faits étranges, mais ça, le titre permettait déjà de s'en douter. 

En revanche, je trouve que la stat Savoir a vraiment une grosse place dans les enquêtes. Vous savez comme les AVH, si on permet au joueur de répartir ses points entre plusieurs caractéristiques, il faut s'assurer que toutes soient utilisées également? Même soucis ici. 

Au final, l'essai m'a donné envie de retenter l'expérience et de voir la fin de ce scénario, cette fois avec un ou des comparses, peut-être.
Mr. Shadow

Dieu est mort ! Vraiment mort !
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : Loi-Kymar, 12 visiteur(s)