Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Cette soirée-ci a principalement été occupée par deux parties de "Chaos dans le Vieux Monde".

Skarn-Khorne a lancé la première partie de façon tout à fait originale, puisqu'il a placé son tout premier séide dans la région la plus paumée du plateau. Il lui a fallu du temps pour réussir à rejoindre des régions plus centrales et nous avons profité de ce répit pour y répandre nos divers vices. Les chevaliers bretonniens sont venus nous pourrir la vie en découvrant le Graal, ce qui a rendu à peu près impossible de corrompre certaines régions.

J'étais cette fois Slaanesh. N'ayant pas perdu de temps pour inciter les nobles locaux à se débaucher, j'ai été récompensé de mes efforts par une carte de promotion qui doublait la résistance de mes séductrices, faisant d'elles des proies nettement moins faciles pour les guerriers de Khorne (lorsqu'ils se sont finalement ramenés). Les héros proliféraient dans certaines régions, mais "Mensonges Insidieux" me permettait d'en bénéficier pour marquer sans aucun risque des points de victoire. Entre la résistance de mes séides et l'efficacité de mes sorts, j'ai réussi à obtenir la victoire aux points.

Lors de la deuxième partie, j'étais Khorne et il m'appartenait donc de répandre à travers le plus de régions possibles ma philosophie dynamique (dont la doctrine centrale est qu'un problème résolu par la violence est un problème bien résolu). Ce sorcier de Salla-Tzeentch n'était apparemment pas convaincu, car il a fort efficacement utilisé sa tripotée de sorts pour empêcher mes guerriers virils de venir éduquer ses mauviettes. Skarn-Nurgle et Jehan-Slaanesh ont eu moins de chance (notamment Jehan, qui a pris du retard sur l'avancement de sa roue).

Les jets de dés ne m'étaient pas défavorables (sauf lors d'un combat mémorable où les 4 dés de mon démon majeur n'ont pas réussi à infliger une seule blessure). Mais ça n'a pas tout à fait suffi lorsque les dévastations ont commencé à s'enchaîner et que les gains de points de victoire se sont envolés. Lors du dernier tour, ma roue est parvenue à la dernière case précédant ma victoire, mais ça ne servait à rien, car cinq régions étaient dévastées et Salla et Skarn avaient complètement explosé le seuil des 50 points. Skarn a gagné d'un seul point, grâce à la très efficace carte d'amélioration qui lui faisait engranger trois points de victoire à chaque dévastation.


Nous avons ensuite fait deux parties de Mascarade, un jeu pour lequel je suis singulièrement dénué d'esprit tactique. Salla et Jehan ont chacun gagné une fois.


Nous avons achevé par un King of Tokyo, que j'ai remporté en massacrant tout le monde avec mon kraken, ce qui est au fond la manière la plus simple.
Répondre
Outremer sous-estime l'aide précieuse qu'a apporté son Khorne à mon Nurgle lors de la seconde partie.

S'il ne s'était pas acharné sur le Slaanesh de Jehan au début, je n'aurais pas pas pu tranquillement planter les graines de ma pestilence dans deux régions densément peuplées.
S'il n'avait pas arraché la seconde place pour la dévastation dans la dernière région au Tzeentch de Salla, celui-ci aurait gagné.
Et enfin, si ses démons, pourtant si efficaces jusque là, n'avaient pas pris leur pause syndicale face à ma nuée finale de lépreux, mes fidèles n'auraient pas pu contribuer à la fête et m'offrir la victoire.


La médaille de joueur le plus malchanceux de la soirée est quant à elle attribuée à Jehan. Après des débuts prometteurs pour moi-même, où j'ai réussi à me faire tuer mon démon majeur de Khorne en duel singulier par son confrère de Tzeentch (à peu près l'équivalent d'un combat entre Mike Tyson jeune et Stephen Hawking vieux), Jehan a souffert d'un manque de chance constant lors de la seconde partie.

Au premier tour, un Khorne en pleine forme décide de le prendre pour cible, avant qu'il ne pose son amélioration rendant ses fidèles plus résistants. Il y réussit un peu trop bien, ne lui laissant que deux cultistes isolés en vie, l'empêchant ainsi d'avancer sa roue.

Au second, Khorne reporte ses attentions sur Nurgle, mais ce dernier déclenche une épidémie en réaction, qui emporte les guerriers du dieu violent... et les cultistes de Slaanesh qui traînaient dans le coin !

Au troisième, Khorne, encore lui, réussit l'exploit de nettoyer intégralement deux des régions où se massaient les fidèles pestilentielles et pervers, le hasard de la distribution ayant rendu certaines lieux particulièrement intéressants pour eux deux. Sauf que si un combo magique retors permet au malade de dominer, et même de corrompre, en l'absence de troupes, Slaanesh « main pourrie » n'a pas cette chance.

Pris entre deux feux, il décide d'aller voir ailleurs. Mais hélas les barrières magiques de Tzeentch, destinées à empêcher la progression de Khorne (après deux victoires d'Outremer en deux parties, nous étions peut-être un peu trop paranoïaques à son encontre), le bloquent également. Accessoirement, ce dernier, plein d'humour, s'amusait à envoyer par téléportation les rares troupes de Khorne qui avait réussi à se faufiler jusqu'à lui dans les demeures des autres ennemis.

Et lorsqu'enfin, Slaanesh commence à se refaire, Khorne, qui jusque là frôlait les 100% de réussite, se révèle soudain incapable de faire du mal à une mouche. Sans allié pour freiner la progression de ses rivaux, il ne peut plus espérer combler l'écart qui le sépare du peloton de tête, dont les membres s'inviteront d'ailleurs tous chez lui pour prendre une part de son butin (il y avait quelque chose comme deux à trois cultistes de chaque couleur dans cette dernière région).
Répondre
(07/11/2013, 15:55)Skarn a écrit : ...
La médaille de joueur le plus malchanceux de la soirée est quant à elle attribuée à Jehan. ...

Encore ?!?!
C'est pas de bol décidément.
Répondre
Toute l’histoire de ma vie.
Répondre
Y'a quand même un truc que je trouve superfétatoire dans ce jeu, ce sont les paysans. Ils ont des jetons dédiés, il y a des règles spéciales de combat rien que pour eux, ils occupent 4 régions sur 9 au départ... Mais, sauf quand des événements très spécifiques les concernant tombent, ils sont totalement inutiles.
Répondre
(07/11/2013, 18:45)Skarn a écrit : Y'a quand même un truc que je trouve superfétatoire dans ce jeu, ce sont les paysans. Ils ont des jetons dédiés, il y a des règles spéciales de combat rien que pour eux, ils occupent 4 régions sur 9 au départ... Mais, sauf quand des événements très spécifiques les concernant tombent, ils sont totalement inutiles.
Tu parles des Bretons et de l'éco-taxe ?Out
Répondre
En y repensant, je me dis que Khorne paraît plus menaçant qu'il n'est réellement. D'abord, parce que - contrairement aux trois autres - il doit toujours chercher la confrontation (et que ses créatures font mal). Ensuite parce qu'il recherche presque toujours une victoire en faisant avancer sa Roue, ce qui n'a pas du tout le même rythme que la progression des points de victoire.

En première moitié de partie, Khorne paraît en tête parce qu'il n'a guère de mal à faire avancer sa Roue, tandis que les gains de points de victoire restent faibles. Mais c'est trompeur, car les points de victoire vont se mettre à pleuvoir en deuxième moitié de partie (lorsque les régions commencent à être dévastées). A ce moment-là, quels que soit ses efforts, le malheureux dieu du carnage reste limité dans sa progression : sa Roue ne peut jamais avancer de plus de deux crans par tour.

Etre vu comme l'ennemi numéro 1 a des avantages et des inconvénients. L'inconvénient est bien sûr que les trois autres joueurs s'opposent activement à vous (alors qu'ils ne prennent qu'assez rarement l'initiative de se nuire directement les uns les autres). L'avantage est qu'on dispose d'une force d'intimidation peu commune : lors de notre deuxième partie, une fraction fort modeste de mes forces a suffi à faire de la province de l'Empire un véritable no man's land.

Rétrospectivement, je me dis que j'aurais peut-être dû utiliser plus tôt mes cartes de "Cri de guerre" (empêchant toute corruption d'une région pendant un tour). Si j'étais parvenu à repousser un peu le moment où les dévastations ont commencé, j'aurais pu gagner.


AJOUT : En ce qui concerne Slaanesh, je crois que c'est le dieu le plus fun parmi les trois que j'ai essayé jusqu'à présent. Il n'est pas sans risque (notamment parce qu'il n'y a que deux nobles sur le plateau en début de partie), mais les sortilèges à sa disposition permettent des tactiques amusantes.

Il est essentiel d'obtenir très vite l'amélioration qui double la défense des séductrices, ce qui offre une protection considérable contre ce psychopathe de Khorne.
Répondre
Par chez nous, les améliorations sont tirées au hasard pour éviter que ne reviennent toujours "Pitance de la Dévastation" ou les Séductrices à 2 en Défense par exemple.

A propos de Khorne, l'extension avec ses nouvelles cartes Chaos lui permet vraiment de tenter la victoire aux points plutôt qu'au cadran.

Nurgle voit sa progression au cadran boostée mais ça paraît toujours impossible de gagner avec lui par ce biais.
Répondre
(07/11/2013, 20:23)Outremer a écrit : Il est essentiel d'obtenir très vite l'amélioration qui double la défense des séductrices, ce qui offre une protection considérable contre ce psychopathe de Khorne.

[Sanglote…]
Répondre
(07/11/2013, 22:18)Fitz a écrit : Par chez nous, les améliorations sont tirées au hasard pour éviter que ne reviennent toujours "Pitance de la Dévastation" ou les Séductrices à 2 en Défense par exemple.

Est-ce que ça ne donne pas une part trop importante au hasard ? Il me semble qu'il y a tout de même de gros écarts d'utilité au niveau des améliorations.
Répondre
(31/10/2013, 13:23)Aragorn a écrit : Je serais sur Paris dans la semaine du 9 au 13 Décembre, donc ce serait pour moi l'occasion d'enfin vous rencontrer en chair et en os ! Après je passe un concours (d'où ma présence) donc de la date de ce dernier dépendra mes jours de disponibilité. (pas la veille ni le jour même) Mais si vous êtes libres cette semaine-là, j'aurai au moins un jour de disponible, sans doute plus. Flèche

Voilà, j'aurai de plus amples informations d'ici une quizaine de jours je pense.

C'est un concours de la fonction publique?
Répondre
Oui, controleur des finances publiques pour être exact. Flèche (vous me présenterez donc votre déclaration d'impôt Mrgreen)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
Je ne suis pas dans le même ministère, mais à partir de début décembre je prends mon poste sur Paris donc on pourra sans doute se voir aussi.
J'avais déjà rencontré Albatur il y a quelque temps pour un échange de LDVELH, justement la veille de mon oral de concours sur place.

Bonne chance en tout cas.
Répondre
J'espère qu'on pourra se voir également Tholdur.

Nous faisons une petite IRL le 30 novembre à 16H dans le quartier latin :
Rendez-vous donc dans un Bar rue de la Montagne Ste Geneviève, près du Panthéon, le samedi 30 novembre à 16H.
L'adresse exacte et le nom du bar, ainsi que mon n° de tel portable, vous seront donnés par MP.
Vous êtes les bienvenus si vous souhaitez boire un verre (ou même dîner), avec d'autres forumers.
Echanges de livres possibles.


Seront présents : Warlock, Albatur, Lowbac, moi-même, Faucon de Lune normalement et d'autres encore...

http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t1927p300-les-rencontres-dont-nous-sommes-les-heros#195987
Répondre
Le 30 je ne serai pas encore arrivé, mais merci quand même pour l'info.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 62 visiteur(s)