Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
C'est un jeu super difficile en fait...
Répondre
Par expérience, un coopératif doit être difficile sinon on n'y joue plus. Que ce soit HORREUR A ARKHAM, GHOST STORIES, LA QUETE DE L'ANNEAU ou dans une moindre mesure PANDEMIE, le plaisir est dans nos progrès stratégiques afin de venir à bout du système...
Mais il faut aussi une bonne part d'aléatoire pour faire échouer même les plus fins connaisseurs!
Répondre
Bon ça me rassure de voir que tous les points de règle que vous précisez sont des règles qu'on a utilisé pendant des années avec mes potes ^^ (puis plus tard quand j'ai montré le jeu à mes neveux...)

J'ajouterai juste que nous utilisions une variante qui avait été proposée par les auteurs (il y a lonnnnnngtemps, sur un forum Days of Wonder qui doit même plus exister), selon laquelle, tous les 2 engins de siège détruits par un joueur, ce joueur a le droit de tirer une carte blanche.

C'est pour ceux qui trouvent qu'il n'y a pas assez de récompense à détruire un engin de siège (enfin comme disait Bruno ou Serge, je sais plus, normalement la récompense C'EST d'avoir 1 engin de siège en moins donc de protéger Camelot un peu plus longtemps). Et comme en moyenne il faut 2 cartes combat pour détruire 1 engin de siège, ça ne déséquilibre pas trop le jeu.

N'oubliez pas non plus la technique de poser une carte noire face cachée pour piocher une carte blanche (qui devient vite essentielle, même si c'est dangereux avec un félon), et l'interdiction de révéler la valeur numérique des cartes de chacun.
Mr. Shadow

Dieu est mort ! Vraiment mort !
Répondre
(18/08/2013, 17:56)Lyzi Shadow a écrit : N'oubliez pas non plus la technique de poser une carte noire face cachée pour piocher une carte blanche

Nous nous étions posé comme principe le fait de poser les cartes "chevaliers noirs"/"Lancelot"/"dragon" face révélée si elles étaient d'une valeur autre que faible. Evidemment, ça n'aurait pas été possible avec un félon !

Citation :l'interdiction de révéler la valeur numérique des cartes de chacun.

Nous avons essentiellement respecté l'interdiction de révéler les cartes que nous avons en main et que nous posons, mais ce n'est pas un système de jeu que j'aime beaucoup : lorsque les joueurs coopèrent, il est absurde et facilement agaçant qu'ils doivent se limiter à des sous-entendus pour faire comprendre à leurs alliés ce qu'ils ont en main.



A un autre sujet, le sympathique "Lords of Waterdeep" est apparemment en train de sortir pour iPad.
Répondre
(18/08/2013, 21:52)Outremer a écrit : A un autre sujet, le sympathique "Lords of Waterdeep" est apparemment en train de sortir pour iPad.

Il a l'air intéressant (j'adore les jeux de réflexion qui réussissent à intégrer un thème fort) mais il n'a pas encore été traduit en français.
J'imagine que ce sera pareil sur iphone...
Répondre
Hadès est sorti de sa demeure souterraine et l'archipel des Cyclades a été mis à deux reprises à feu et à sang (lors de la première partie, nous n'avons appliqué que deux des "modules" de l'extension : les enchères pour le placement de départ et Hadès lui-même).

Cette extension rajoute des possibilités intéressantes et j'imagine que nous l'utiliserons systématiquement lors des parties futures. Les possibilités qu'offre Hadès sont très puissantes, permettant des blitzkriegs redoutables. Les faveurs divines offre un élément tactique supplémentaire et les héros fournissent de nouvelles possibilités d'obtenir des métropoles (ce qui a presque permis à Salla de gagner lors de la deuxième partie).

Au cours des deux parties, Jehan s'est révélé être la réincarnation de Cassandre : il n'a pas cessé de nous avertir de nous méfier d'Alendir et ça n'a pas empêché celui-ci de gagner les dix doigts dans le nez.
Répondre
En même temps, chacun sait qu'Alendir a triché : j'attendais désespérément Charon pour ressusciter Achille et gagner la partie avec ma stratégie expansionniste (raison pour laquelle j'avais pris son île à Salla d'ailleurs, même si cela le rapprochait de la victoire), et il s'est révélé qu'il avait été mélangé à la pile des objets magiques.

Cette soirée a quand même été le théâtre de réussites et d'échecs assez épiques :
  • Le blocus maritime à base de Kraken de Salla qui a misérablement échoué, les flottes ennemies ayant juste contourné le problème par l'île voisine.
  • La terrifiante invasion mort-vivante d'Alendir, qui a réduit à peau de chagrin le pourtant très puissant empire d'Outremer en un seul tour.
  • La grande armée amazonienne, forte de six fois plus de troupes que la riche île voisine qu'elle espérait envahir, et qui n'a jamais été en mesure de franchir le minuscule bras de mer qui l'en séparait.
  • Le rush monstrueux de Salla, qui a construit une Métropole sur l'île secrète des Amazones en 4 ou 5 tours seulement
  • La malchance monstrueuse de Salla, qui s'est pris un griffon pas content juste avant qu'il ne puisse construire sa deuxième métropole grâce à Midas
  • La "chance" légendaire d'Alendir, à qui le hasard a offert un combo idéal sur la fin (Athéna en première position avec les Grées qui se pointent), lui assurant une victoire parfaite alors qu'elle aurait pu être contestée sinon par manque de finance devant un Salla riche et un moi-même près à débarquer chez les Amazones.
Répondre
lol, visiblement quand Alendir est là il vous roule dans la farine d'une façon exceptionnelle ! Big Grin
Répondre
(28/08/2013, 17:38)Albatur a écrit : lol, visiblement quand Alendir est là il vous roule dans la farine d'une façon exceptionnelle ! Big Grin

C'est pour ça que je ne viens qu'une fois sur deux, il faut que je leur laisse du temps pour se remettre Mrgreen
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
Il faut dire qu'avec un ennemi comme moi, on n'a pas souvent pas besoin d'ami. Lors de la deuxième partie, mon empire était aussi étendu que mal défendu et l'armée d'outre-tombe d'Alendir n'en a fait qu'une bouchée, ce qui lui a procuré des revenus titanesques (la seule île que j'ai conservée ne rapportait en revanche pas un drachme).

Salla a finement joué sur les propriétés des héros, d'abord en construisant une métropole dont il était impossible de s'emparer (pouvoir spécial de Penthésilée), ensuite en restant dans son coin et en économisant pour pouvoir acheter la deuxième métropole nécessaire (pouvoir spécial de Midas). S'il n'y avait pas eu ce griffon, nous n'aurions eu aucune chance de contrer cette stratégie.
Répondre
Bon, après vérification, Alendir a effectivement triché avec le pouvoir de l'Olympe, et Salla aurait dû gagner haut la main.

À noter que nous avons oublié une règle sur la disparition définitive des héros après usage (sauf si Charon passe par là).

Voir ici et pour plus d'informations.
Répondre
Comme c’est étonnant ! ^^

Bon, soyons honnêtes, si la deuxième partie a effectivement été entâchée d’erreurs — ce qui n’est pas anormal, étant donné qu’on découvrait l’extension —, la première victoire d’Alendir ne souffre d’aucune contestation.

N’empêche, tu restes fidèle à ta légende. : p
Répondre
Ce soir, nous avons voulu jouer à "Chaos dans le vieux monde", mais il s'est trouvé que personne ne connaissait les règles pour nous les expliquer (je les avais lues il y a quelques semaines, mais je ne me souvenais plus de grand-chose).

Du coup, nous n'avons fait que des jeux plutôt brefs, voire très rapides.
Répondre
Disons que la comparaison entre les deux soirées a été assez étrange.

Mardi, après deux parties de Cyclades : "Quoi, il est déjà minuit ?"
Jeudi, après une tentative d'apprendre en direct les règles de Chaos dans le Vieux Monde, trois parties de Mascarades, deux d'un jeu de zombies (dont j'ai oublié le nom), une de Escape From Atlantis et un certain nombre de Love Letter : "Quoi, il n'est que 23h30 ?"
Répondre
(30/08/2013, 08:59)Skarn a écrit : (…) deux d'un jeu de zombies (dont j'ai oublié le nom).

Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 108 visiteur(s)