L'Épée de Légende S1E01 (Les Treize Mages)
Monsieur le MJ, doit-on vraiment considérer le médaillon d'opale comme un objet pour l'encombrement? Car du point de vue du réalisme...

Merci Saenad pour ta proposition de passer devant, je l'ai acceptée avec soulagement!

J'ai une préférence pour la tabatière du savant ou l'émeraude du dragon. La dague me tente moins car nous venons déjà d'avoir récupéré une arme magique.

(et l'elfe, on peut la prendre à la place si on laisse les objets?)
Répondre
En tant que voleur, j'opterai bien pour la dague mais il est vrai que la tabatière ou l'émeraude seront probablement plus utiles. Je choisirai plutôt l'émeraude à l'instinct.

Et qui prend l'objet au fait ? Moi parce que je suis devant où on choisit ?
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
l'émeraude est si belle que ça m'est un crève-cœur de le dire, mais vu que j'ai déjà 2 objets il vaut mieux que quelqu'un d'autre ait le troisième, ne serait-ce qu'au cas où je me ferais tuer et où vous devriez fuir…

À la base et vu que c'est un truc magique je la verrais plutôt à Fimmex, mais c'est juste une idée; si quelqu'un d'autre la veut je ne m'y oppose pas.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
De toute manière, une fois qu'on connaîtra ses pouvoirs on peut toujours se l'échanger ensuite ? Effectivement, si on a le choix Fimmex me semble le mieux placé.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
Fimmex prend l'émeraude.

Vous informez la jeune Elfe de votre choix. Elle sort l'objet de l'eau et vous le tend, mais prévient d'un geste vos remerciements. « Trêve de poli¬tesses ! dit-elle, maussade. Je ne suis qu'une créa¬ture sans âme qui ne fait qu'accomplir son destin. Maintenant, je dois vous renvoyer dans le Laby¬rinthe. »

(un seul choix possible)
- Saenad peut tenter d'intervenir avec son bagout
- Finnex peut tenter d'invoquer le Faltyn
- Ou alors le groupe se contente de l'émeraude.
Répondre
Bah, et moi alors ? Je ne peux pas lui dire qu'elle est ma Dame et que je porterai ses couleurs ?

Puisque c'est comme ça, je boude.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
Bon, j'en ai marre, le prochain qui boude c'est une fessée et au lit.
Répondre
Je suggère d'employer mes talents : la persuasion orale ça me connaît.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
Je ne pense pas que les mots puissent avoir un effet sur une créature « sans âme », mais je ne pense pas non plus qu’on risque grand chose à essayer…
Répondre
je viens juste de m'apercevoir que les flèches sont à usage unique… ça n'est pas d'un réalisme ébouriffant* mais on n'en est pas à cela près. Non,
ce qu'il y a c'est qu'il va falloir les garder pour les ennemis vraiment dangereux…
Certes, j'ai entendu parler de certains donjons où il était possible d'acheter de l'équipement à des points de relais bien précis ( tenus par exemple par des elfes fous ) et si véritablement il y en a ici notre or y trouverait un bon usage; mais rien ne le garantit…



* si on tenait à faire réaliste je dirais qu'il faudrait lancer un dé après une victoire pour chaque flèche tirée: sur 1 elle est brisée, sinon on la récupère.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
Le Faltyn est un petit démon qui rend bien des services mais il lui arrive souvent d'exiger "rétribution".
Donc pour le moment, je préfère laisser parler Saenad. Je suis sûr que tu vas te débrouiller comme un chef! Wink

Je veux bien prendre l'émeraude, je vous remercie pour votre confiance. Par contre, j'aimerais bien en savoir un peu plus sur ses capacités. Personne ne sait rien sur elle?
Répondre
« Je ne peux vous croire ! » s'exclame Saenad, usant de tout son charme. « Vous, la parfaite incarnation de la beauté, une créature sans âme ? Mirez-vous dans les eaux de cette fontaine. N'y voyez-vous pas une séduisante jeune femme qui se rit du destin ? » Larisha suit ce conseil et esquisse un sourire. « Peut-être avez-vous raison, murmure-t-elle. Je suis libre de mes actes. Je vais vous remettre un second objet, non pas parce que je le dois, mais parce que je le veux. » Choisissez deux de ces objets : la dague de Vislet, la tabatière d'or et la gemme d'Astarandel.
Répondre
Alors, on avait douté de mon légendaire bagout ?
Je me prendrai bien la dague, histoire que moi et Sire Flongand soyons optimisé pour le combat avec deux armes magiques.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
Aubin sourit, impressionné par le verbe de Saenad, et murmure pour lui-même :

« J’ai eu grand tort de sous-estimer le pouvoir des mots. Je sais pourtant qu’il n’y a souvent de magie plus efficace que la parole. Que cela me serve de leçon. »

Puis, à voix haute :

« Il me paraît légitime que Saenad bénéficie de la générosité de notre hôte et choisisse l’objet de ses désirs. »

(Non, je ne parle pas de l’elfe…)
Répondre
La dague de Vislet est une arme de lancer, comme l'arc ou le shuriken. Pour toucher sa cible, le lanceur doit obtenir un résultat inférieur ou égal à son total d'HABILETÉ avec 2 dés. La dague inflige 1 dé de Dommages. Lorsqu'elle a touché sa cible, elle retourne à son possesseur qui peut la lancer à nou¬veau à l'Assaut suivant. Si la dague manque sa cible, elle ne revient pas, et son propriétaire doit attendre la fin du combat pour la récupérer. Si vous choisissez de fuir, la dague est définitivement perdue. Il n'est pas permis de lancer la dague sur un adversaire qui se trouve au contact.
Larisha se lève et présente ses paumes ouvertes vers le ciel. « Il est temps que vous retourniez dans le Labyrinthe des mages, dit-elle. Si j'avais une âme, peut-être aurais-je pu vous souhaiter bonne chance. » A ces mots, un tourbillon vous soulève de terre et vous dépose sur le sol d'un couloir, sur les parois duquel s'alignent des miroirs.
Vous avancez le long du couloir recouvert d'un épais tapis rouge.
- Fimmex peut recourir à un sortilège d'Oracle.
- Aubin peut utiliser ses perceptions extrasensorielles.
- Sinon, vous pouvez continuer malgré le malaise qui vous gagne.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 30 visiteur(s)