Le Cercle Sans Commencement (S1E01)
#46
moi j'echange 1 potion curative contre la gemme. Et je choisi toujours l'entree principale.
сыграем !
Répondre
#47
Vu ce qui est arrivé à la dernière personne avant nous qui a emprunté l'un des tunnels latéraux, je vote pour l'entrée principale. Je jetterais bien un repas pour garder la gemme. Ok pour effacer les messages au fur et à mesure.
Répondre
#48
Je rejoins mon idée de départ, à savoir l'entrée principale. Et comme Thierry Dicule, je jette un repas pour garder la gemme.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#49
Tout pareil que Thierry Dicule : entrée principale, 1 repas en moins, effacement des vieux votes.
De plus notre repas sera conservé par le froid pour un éventuel retour ;-)
Répondre
#50
Comme Caïthness pour ma part...

Par contre j'aimerais pas trop qu'on efface nos précédents messages, cela nous permettra de garder un souvenir de nos votes comme l'a dit Oiseau.
~ "Dépasser la souffrance et gagner le respect" ~
Répondre
#51
Je choisis de passer par l'entrée principale et de jeter une potion pour récupérer la gemme. Comme on a doper l’endurance on peut estimer que jeter une potion ce n’est pas trop grave alors que si on jette un repas on risque de tomber à court de nourriture.
Répondre
#52
Gemme.
Et si c'était un "porte poisse"? Je préfère ne pas la prendre (de toute manière ce ne sera pas le choix retenu donc je ne risque rien^^)

Chemin:
Le dé a dit: voie principale!

Présentation:
Le topic en couleur ressort très bien du lot des messages, alors autant ne rien effacer.

Rq: je trouve très curieux que la nana n'ait manifesté aucune sorte de réaction (peur, animosité...) alors qu'on vient pourtant de braver un interdit visiblement profondément ancré dans sa culture!
Elle empêche notre geste dans un premier temps, puis fait comme si de rien n'était ensuite Confus

En exclusivité mondiale, voici le nom du prochain "grand méchant" de Retour à la forteresse du cauchemar. Exit les XAKAZE et autre SENYAKAZE. Prenez-garde, si vous l'affrontez en combat singulier, de ne surtout pas rater LABONOKAZE!
Répondre
#53
Pour l'abandon de la gemme , c'est une bonne idée. Elle aussi peut attendre notre retour.
Je ne sais pas si nos votes sont définitifs ou si on peut changer d'avis.
Dans ce dernier cas, je préfère abandonner la gemme moi aussi.

(28/01/2011, 20:58)tholdur a écrit : Rq: je trouve très curieux que la nana n'ait manifesté aucune sorte de réaction (peur, animosité...) alors qu'on vient pourtant de braver un interdit visiblement profondément ancré dans sa culture!
Elle empêche notre geste dans un premier temps, puis fait comme si de rien n'était ensuite Confus

Qu'est-ce que tu veux, nous sommes le chef, nous incarnons le pouvoir, nous règnons en maître. Et en plus nous sommes une dizaine dans sa tête : toujours obéïr au Prince qui a de multiples personalités.
Répondre
#54
Il est vrai que, dans une aventure de Oiseau, une Gemme Verte a moins de chance de nous servir qu'un Tétraède Indigo, mais il ne faut tout de même pas exclure qu'elle puisse nous être utile au cours de notre exploration.

(Il est aussi possible qu'elle nous porte la poisse comme à son précédent propriétaire, mais je pense qu'on peut prendre le risque.)
Répondre
#55
Bon, résumons tout ça.

• 3 votes pour garder les anciens messages
• 2 votes pour les supprimer
Résultat : On garde les anciens messages pour le moment.

• 2 votes pour laisser la gemme
• 1 vote pour la prendre contre 3 billes de feu
• 2 votes pour la prendre contre un Repas
• 3 votes pour la prendre contre une Potion
Résultat : On garde la Gemme Verte et on avale une Potion.

• 8 votes pour prendre l'entrée du centre. Unanimité.

78
Accompagné de Syôren et Zavia, vous avancez vers les quelques marches encore intactes qui mènent au seuil du portail gigantesque. Ceux qui ont bâti le Sanctuaire savaient impressionner. Même des qiterizens plus tard, le temple pétrifié inspire encore le respect instinctif de ses visiteurs.
— Quelle masse, dit Syôren. Regarde-moi ces colonnes !
Il parle des piliers de soutien dont on n’aperçoit plus que la base, à gauche comme à droite de la grande porte. Ils étaient jadis colossaux, et sans eux, le Sanctuaire de Saraveth se serait probablement écroulé. Aujourd’hui, figé dans la glace et la pierre, le temple n’a plus besoin de leur soutien. En conséquence, on pourrait croire qu’il les a simplement rejetés.
Silencieusement, vous entrez tous les trois dans l’ouverture sombre. Peu à peu, le vent cesse de vous faire frissonner, mais le froid demeure toujours intense. Un froid sec, cassant, qui a recouvert toutes les surfaces de glace cristalline au cours des terizens innombrables que le Sanctuaire a vécus dans l’oubli.
Seul un écho lointain répond au bruit de vos pas.
— Ce hall est énorme, dit Syôren. Les peuples ancestraux étaient-ils des géants ?
— Mais non. Tu sais bien que les autres temples connus sont à notre échelle. Celui-ci a dû remplir une fonction spéciale. C’est peut-être vraiment l’entrée de la Cité du Centre. Si c’est vrai, nous allons peut-être découvrir des secrets insoupçonnés !
— Tu t’emballes encore pour rien, Ziô.
— Écoutez ! lance brusquement Zavia.
Vous cessez immédiatement de parler. Dans le hall verglacé, le silence se fait.
Puis le silence est brisé par un lointain rugissement.
— Bonne nouvelle, le tunnel est profond, dites-vous sarcastiquement. Mauvaise nouvelle, nous ne sommes pas les premiers à l’explorer.
— Cela s’approche ! lance Syôren.
Les rugissements coléreux de la bête inconnue se font de plus en plus proches. Elle sait, sans le moindre doute, que vous êtes ici. Les échos de vos paroles, en se répercutant sur les murs de glace, ont dû lui parvenir.
— Ranzzaregaath, souffle Zavia. Le monstre du froid qui hurle …
Brusquement, la noirceur vomit une énorme silhouette blanche. Son rugissement, maintenant très proche, éclate à vos oreilles. La créature ressemble à un ours blanc, mais ses pattes sont beaucoup plus longues et agiles. Sa gueule, moulée vers l’avant comme celle d’un chien ou d’un loup, contient deux rangées de crocs aiguisés.
— Quel monstre ! s’exclame Syôren.
Zavia prend du recul. La jeune Xivth n’est pas de taille à affronter cette créature. Quant à vous et Syôren, peut-être êtes-vous armés, mais cela ne vous confère aucun avantage particulier face à une bête pareille. Si vous vous battez, ce sera une lutte à finir – et vous ne serez pas nécessairement ceux qui en finiront.
Si vous voulez utiliser la charge de Xawwô pour sauver votre vie, rendez-vous au 17. Si vous voulez trouver un autre moyen de vaincre cette créature, rendez-vous au 42. Si vous estimez plus judicieux de fuir de toute la vitesse de vos jambes, rendez-vous au 67.
Répondre
#56
Wink 
Autant être expéditif, je propose ça : http://www.youtube.com/watch?v=zIS2b7EOpB4 Mrgreen

Bref, la charge de Xawwô devrait avoir un effet similaire, non ? mefiant
сыграем !
Répondre
#57
J'opte aussi pour la charge. Tongue
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#58
La fuite : on passe par l'autre chemin et on économise la charge (je rappelle qu'on est vraiment au tout début ^^ )

(Et je suis pour garder les anciens messages)
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#59
Si on était seul j'aurais fui, mais la bête risque de rattraper Syoren ou Zavia. On est au tout début de l’aventure donc gaspiller la charge me semble un peu trop tôt. J'opte donc pour trouver un autre moyen de vaincre le monstre. D'ailleurs c'est étrange qu'on n’est pas option sortir notre épée.
Répondre
#60
On a qu'une charge et je la destine plutôt pour des déblayer un passage.
=> J'opte donc aussi pour trouver un autre moyen de vaincre le monstre :
on aura peut-être le choix d'utiliser une bille de feu contre ce monstre glacé...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)