Avancement des Projets 2011
Le Port de l'Est : 11% (22§) Ca commence ^^
Ce soir, crise de flemme aiguë... Sans inspiration sur mon projet Sorcellerie!, je comate sur le forum la Taverne, une feuille et un crayon à portée de main...

Je me souviens soudain d'un échange avec Sunkmanitu à propos d'une suite à la série QdG: une suite à la Légion des Morts, pas un tome qui s'insère entre deux autres comme la Guilde des Voleurs.

J'annonce donc que je m'y mets tout douuuuuucement (progression à même pas 1%): j'ai juste déterminé les chemins possibles ainsi que les passages marquants "obligés", le tout reporté sur un plan.

L'idée: Pip se met à ... la Quête du Graal!

Tome 9: Le Chemin des Pénitents (titre provisoire). Pip, après s'être vu signifié sa mission par Merlin, intègre l'armée de Raymond de Saint Gilles jusqu'à Constantinople. (j'ai choisi cette voie car je veux absolument passer par Raguse, actuellement connue sous le nom de Dubrovnik et qui fut la rivale de Venise aux X-XI°S)

Tome 10: Les Fantômes du Désert (titre provisoire). Pip, suivant de loin les événements militaires de la croisade, essaie avec "efficacité" de se fondre parmi la population locale pour rassembler des informations sur le Graal... Godefroy de Bouillon n'est pas loin...

Tome 11: Les Murailles de Dieu
(titre provisoire) Sur fond de prise de Jérusalem, Pip se met activement à la recherche de la précieuse relique. Rebondissements loufoques en vue!

Bon, long is the road, c'est pas demain la veille que la série va s'agrandir, mais au moins je prends date. D'ici là, d'autres projets se seront (peut-être) concrétisés...
A propos d'autres projets, en voici un second, nommé "Par-delà la Vallée de L'Ultime Répit", du moins pour l'instant. Seule l'intro est écrite pour le moment ; la voici :

Maints Oloïdois considèrent que la terre où ils naissent, labourent, combattent, chantent et meurent est la leur depuis la Nuit des Temps. Pourtant, il n'en a point été toujours ainsi ; car il fut un temps où les forêts recouvraient une bonne partie de l'Oloïd, où les plaines étaient en friche, où le sol était vierge de toute goutte sang humaine. Ce temps-à est aujourd'hui presque oublié ; pourtant, ce sont les souffrances d'un peuple dont le souvenir est perdu qui permirent aux Volylois, aux Ysuliens, Xiogais, Ak-Ryadais et autres Ydrioxois de s'installer sur le continent de l'Oloïd ; et les exploits de ses membres eussent dû être célébrés et loués dans toutes les villes oloïdoises. Pourtant, la vie facile et tranquille de paysans les effacèrent de la mémoire des hommes ; et rares sont ceux qui s'en souviennent encore.
Ce peuple, c'est le peuple d'Harmonuil – le Peuple Errant, dans sa propre langue --, vivait autrefois sur la rive sud du Barhuin, le fleuve qui coule indéfiniment d'Est en Ouest. Comme maints autres pays, il fut touché par les Grandes Guerres, qui devaient porter Zharo sur le trône de l'Empire de Ryloa, disloqué il y a douze siècles de cela. Les terres du Peuple Errant furent brulées, et devinrent à jamais stériles ; mais ce n'était pas là le moindre des sévices qu'il devait subir ; car bientôt vinrent de terribles Armées, et elles avaient reçu pour ordre de décimer le peuple d'Harmonuil, car il avait été du côté des ennemis de Zharo durant les Grandes Guerres. Un demi-millier d'Harmonuiliens seulement en réchappa, ce qui était peu, car ils étaient un million avant le génocide.
Les survivants partirent alors, abandonnant avec regret les terres qui les avaient vus naître. Ils franchirent le Barhuin, et ils étaient les premiers à le faire et à le réussir ; car traîtres sont les courants du Barhuin, et durs sont les rochers qui à sa surface affleurent ; cependant tous passèrent, et ils arrivèrent sur une terre nouvelle, qu'ils appelèrent Oloïd, la Terre d'Espoir, bien que certains l'appelassent Oloide, la Terre de la Fuite.
Longtemps alors ils marchèrent ; ils franchirent moult rivières, plaines, montagnes, déserts ; car grand est l'Oloïd : il s'étend sur près de soixante mille kilomètres ; et, au bout de vingt-cinq d'errance désespérée, ils n'en avaient parcouru que la moitié. Derrière eux se trouvaient les Monts Ethérés, dont jamais ne fond la neige ; et ils descendaient lors le versant Ouest des Montagnes Aryatha, couvertes des forêts de sapins primitifs, et hantées par un démon sans nom. Des cinq-cents qu'ils étaient en traversant le Barhuin, il n'en restait plus cinquante ; et il n'y avait pas que les moins vaillants qui étaient tombés. Cependant, vivaient toujours quelques-uns de ces guerriers qui créent des mythes : Garhlui à la Hache, Tingold le Preux, ou encore Foros le Puissant ; et certains d'entre eux survivent encore dans le Culte des Treize, bien qu'on ignore généralement l'origine véritable de cette religion. Mais à l'époque, ils ignoraient qu'ils deviendraient des légendes ; au moment où ils atteignirent Ytholui, la Vallée de l'Ultime Répit, ils étaient fort las et affamés ; et ils furent soulagé lorsque leur Chef, Drol, ordonna de dresser le campement du soir. On dîna de ce que les chasseurs avaient pu attraper ; et on se coucha, espérant presque que la mort surviendrait durant le sommeil.
Mais nul ne mourut durant la nuit, et quand on se leva le lendemain, Drol réunit autour de lui les Harmonuiliens. Il leur parla gravement, et tous l'écoutèrent, car, porteur de soixante-dix hivers, il était le plus sage d'entre eux :
Aujourd'hui partiront trois de nos plus valeureux guerriers ; ils partiront vers le Nord, le Sud ou l'Ouest ; et ils devront, quelqu'en soit le prix, trouver des terres propices à porter nos corps ; ici, l'hiver sera rude, et il vaut mieux accomplir cette mission sous la chaleur du soleil de l'été que sur la neige de l'hiver âpre ; nous, nous attendrons ici leur retour, dans cette vallée.
Tingold, Garhlui et Luor, c'est vous que nous attendrons ! Car je vous ai choisi pour votre bravoure et votre intelligence, pour votre force et votre sagesse. Tingold, c'est vers le Nord que tu marchera. Garhlui, le Sud est à ta droite, et tu iras par-là. Quant à toi, Luor, je veux que tu portes ta lame vers l'Ouest. Nous ignorons tous des périls qui vous guettent, mais pourtant, vous devrez les surmonter. Car c'est là que réside notre dernier espoir, et si d'aventure tous trois vous vous éteigniez, le peuple d'Harmonuil s'éteindra avec vous.
Lorsque ces mots eurent fini de résonner dans l'air calme du matin, les Trois Elus s'agenouillèrent devant Drol, et jurèrent, en levant leurs armes de tout faire pour réussir. Solonellement, le Chef hocha, la tête : «Bien. Il en sera ainsi. Mais avant que vous ne partiez, je vais vous faire un présent.»
Or donc Drol sortit d'un coffre qui était posé devant lui trois cors d'argents ; et il les remit à chacun des Elus. «De loin ils s'entendent, car ils ont été forgés par les Elfes des Montagnes d'Iranù. Sonnez une fois pour nous indiquer votre mort, si par malheur vous mourriez. Sonnez trois fois pour nous indiquer votre victoire. Où que vous soyez, nous l'entendrons» expliqua-t-il. «Maintenant, allez ! Car le destin du peuple d'Harmonuil de vous dépend» ajouta-t-il.
Lentement les trois Elus se relevèrent. Le coeur du jeune Luor se mit à battre en chamade, car il venait de prendre pleinement conscience de la responsabilité qui pesait sur ses épaules. Effrayé, mais déterminé, il tourna les talons en même temps que les autres. Ce geste lui parut curieusement difficile, mais il y parvint, et il s'éloigna peu à peu du campement. Bientôt, les cris des Harmonuiliens en effervensences s'estompèrent et s'effacèrent, et il se retrouva seul dans un plaine. Une rivière au flot large et puissant coulait en son centre, et elle filait vivement vers l'Ouest. Luor coupa alors des branches d'arbres nains du tranchant de son épée Traihnol, qui des reflets bleutés lançaient, et ensembles les lia, et en construisit un canoë ; car il était né durant l'Errance sur l'Oloïd, et il connaissait maints des secrets de la survie dans ce pays. Son embarcation achevé, il le posa sur l'onde, et se glissa dedans ; et l'eau, scintillante dans l'aube du matin, commença à l'entraîner vers l'occident.
Ce fut ainsi que son périple commença.
C'est ainsi que votre péripe commence.
Car vous êtes Luor, et vous allez devoir accomplir un terrible voyage pour répondre aux ordres de Drol. Dans de bien ténébreuses contrées il vous mènera, et vous devrez survivre à des dangers tel que peu d'hommes ont vus. Mais point vous ne devrez faiblir, et toujours espoir devrez garder.
Rendez-vous au 1.

(Désolé si ça ressemble un peu trop à du Tolkien :S)
C'est tout pour l'instant, mais a suite ne saurait tarder Smile
Comme promis sur la Taverne, je profiterai de demain matin pour corriger deux ou trois petites choses si tu en es d'accord.

Mais il y a du souffle dans cette entrée en matière! Bravo!!
Je n'ai toujours pas reçu la Foret d'Istriogliamo que tu me promettais voilà quelques jours.
Vador59 a écrit :Je me souviens soudain d'un échange avec Sunkmanitu à propos d'une suite à la série QdG: une suite à la Légion des Morts, pas un tome qui s'insère entre deux autres comme la Guilde des Voleurs.

J'annonce donc que je m'y mets tout douuuuuucement

Noooon ??!! T'es sérieux là ? putain mon rêve qui va se réaliser sur les années à venir, j'adore ! Le titre du volume 9 me fait penser à Indiana jones et la dernière croisade, lorsque Indy doit affronter le premier piège de la caverne...
Bien du courage pour ton superbe projet ! j'en salive déjà. Wink


A oorgan : Quel souffle épique ! même si cela ressemble à du Tolkien, il ne nous a rien laissé, le salaud, pour nous permettre de réinventer le genre !
Ton scénario est prometteur et part sur une base abordant le thème de l'espoir pour une civilisation déchue, déclinant progressivement vers une mort lente et inéluctable...
En 2011, lorsque on regarde autour de nous et qu'on lit un scénario comme le tien, on se dit que ce n'est peu être pas Tolkien qui t'influence, mais ce que tu vois autour de toi, avec tes yeux d'ado ; en soi c'est déjà une belle preuve d'analyse... Wink
bravo jeune homme !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
(22/10/2011, 21:17)oorgan a écrit : Ce fut ainsi que son périple commença.
C'est ainsi que votre péripe commence.
Car vous êtes Luor, et vous allez devoir accomplir un terrible voyage pour répondre aux ordres de Drol. Dans de bien ténébreuses contrées il vous mènera, et vous devrez survivre à des dangers tel que peu d'hommes ont vus. Mais point vous ne devrez faiblir, et toujours espoir devrez garder.
Rendez-vous au 1.
sympa. Tu comptes faire un volume par type ? (ce serait une bonne idée et on découvrirait plus de choses sur le monde que tu as crééWink )
сыграем !
Merci pour vos commentaires Big Grin
Oiseau : désolé, je n'ai vraiment pas eu le temps cette semaine, et j'ai oublié de prendre le fichier en partant chez mes grands-parents ! Promis, je fais les liens hypertextes dès que je rentre et te l'envois.
Cepedant, la Forêt d'Istrogliamo ne participera pas au Yaz -- ses trentes § servent juste d'intro pour la suite.
Caïthness : non, je ne compte pas faire plusieurs volumes par type : on pourra vistera les ieux qu'ils verront dans d'autres AVHs - la Quête des Trois Gemmes, par exemple.
Pour info, c'est dans le même univers que "Le Port des Brumes" que se déroule "Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit".
J'ajoute les couvertures:

Le Chemin des Pénitents:

Montrer le contenu

Les Fantômes du Désert:


Montrer le contenu

Les Murailles de Dieu:

Montrer le contenu

Evidemment les puristes pourront toujours arguer qu'il s'agit d'images réalistes et non pas d'illustrations artistiques... Soit, mais j'ai fait comme j'ai pu avec le matériel à ma disposition. En attendant mieux, si quelqu'un est volontaire?? Cool
5/150 rédigé à cette heure pour PVUR (Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit) -- ça doit faire un truc comme 0,6666... Autant arrondir à 1%.
Oorgan, pitié. 5/150 donne 3.33 %.
Je viens de m'en rendre compte, si ça te rassure -- j'ignore pourquoi, mais j'ai calculé pour 1 §Geek
Je dois devenir fou.
Ou alors c'est l'heure.
Neige d'Automne 2b : 158 / 200 = 79 %
PVUR : 17/150 = 11.3333333333... (enfin je crois).
PVUR : 30 §/150 : 20%




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 62 visiteur(s)