SdL1 : Mascarade Mortelle
#29
Venant d'Orion dont j'avais beaucoup aimé la clairière "Tremors" du Marais 2 ainsi que la Commune ôté de l'Agneau, j'attendais pas mal cette AVH et la lecture des premiers paragraphes m'a encore plus émoustillé : choix original du monde contemporain, en France qui plus est, bon style avec paragraphes détaillés pour la mise en ambiance, règles innovantes qui semblent très efficaces à première vue et qui compensent à mon sens par leur intérêt l'absence de dés (et oui, j'aime les dés)... Et le début de l'histoire confirme cette impression positive.
J'ai rapidement été fasciné par la construction anti-linéaire dans un périmètre géographique très restreint. J'ai eu le sentiment de pouvoir évoluer comme je le souhaitais dans la forêt puis dans la plaine et le village, de pouvoir entreprendre toutes les actions que je souhaitais et non pas celle imposées par l'écrivain. En clair, j'avais l'impression de faire une partie de jeu de rôle en solo avec un MJ ou de jouer à un PC game du type Morrowind ou Oblivion. Du grand art. C'était une expérience nouvelle, ça m'a vraiment impressionné et c'était très efficace pour s'immerger dans l'atmosphère inquiétante de cette histoire au scénario mystérieux.
Malheureusement, au terme de ma première lecture, je me suis retrouvé déçu et très frustré.
Une explication majeure : dramatiquement court pour une AVH de presque 700 paragraphes. Je suis parvenu à la fin de l'aventure sans avoir eu le temps de faire grand chose d'excitant et sans avoir pu éclaircir de mystère hormis avoir entendu la longue explication de M. Rougo. Surtout, j'ai dû lire seulement une quarantaine de paragraphes au grand maximum sur l'ensemble. Il aurait fallu une difficulté plus élevée pour inciter le lecteur à retenter en explorant des chemins différents mais justement, l'aventure n'est guère dangereuse. Je me suis un peu inquiété quand je suis tombé à 4 en Raison mais c'est tout. Par la suite, en relisant sans jouer, j'ai quand même vu quelques PFA retors (tels que la cabine téléphonique). J'ai pour une fois dû bien me débrouiller à la première tentative.
Autre grande déception qui découle là encore de la brièveté de l'aventure, les règles, si alléchantes et si bien pensées, sont sous-exploitées. Environ tous les trois paragraphes, j'ai modifié mes totaux de Raison ou de Santé et donc recalculé mes pourcentages de réussite d'action, ce qui demande à chaque fois un minimum d'attention et de calcul. Mais tout ça pour rien, jamais je n'ai eu à utiliser ce pourcentage. Concernant la Chance, on m'a demandé une fois de vérifier le niveau. J'ai trouvé l'aspect ludique un peu négligé.
Heureusement, les choix à faire sont intelligents et l'on pèse soigneusement ses décisions avant de les prendre ; ça fait aussi partie de l'aspect ludique et c'est ici bien plus attrayant que des choix type gauche-droite. Les conséquences de nos actes sont à assumer pleinement. Toujours dans le même domaine, j'ai apprécié que lors des ingénieux paragraphes convergents on nous demande si on avait rencontré telle ou telle personne, si on se trouvait dans telle ou telle situation plutôt que de nous attribuer des mots de codes qui cassent l'ambiance comme l'avait déjà souligné par ailleurs un autre forumer (VIC?). La lecture en est d'autant plus fluide et se déroule comme dans un bon roman.
Sinon, l'histoire tient bien en haleine. Le mystère est savamment entretenu et dévoilé seulement au compte-gouttes, ce qui permet au lecteur de faire travailler à plein régime son imagination tout en essayant de découvrir ce qui se trame derrière les faux-semblants, à la manière d'un investigateur. Le scénario est touffu et recèle son lot de surprises même si on n'en découvre qu'une petite partie à chaque lecture. Ainsi, j'ai rencontré le majordome, visité le village puis terminé chez Rougo. Cet itinéraire m'a seulement permis de deviner vaguement que mes parents avaient un lien avec ce village, de pressentir qu'une bestiole hantait peut-être les bois, que les villageois me cachaient plein de choses. Mais je n'ai jamais subi de transformation, on ne m'a pas encore appris que je suis un loup-garou, on ne m'a rien dit au sujet des mecs du gouvernement qui me cherchent et que je n'ai jamais croisés. Je ne sais pas Orion comment tu vas gérer ça car c'est au cours de mes relectures par d'autres chemins "pour du beurre" que j'ai appris tout ça et on peut visiblement parvenir à ma première fin en en apprenant beaucoup plus sur soi-même.
J'ai également eu une anomalie en ville lors de ma première relecture : j'ai rencontré le chef des "FBI", il m'a laissé en ville avec une carte pour le rappeler mais je n'avais pas accepté encore sa mission. Lorsque je me suis évanoui, j'ai été récupéré par Rougo et suis revenu par la suite en ville mais jamais le texte ne mentionne ma première visite ici ni le chef du "FBI". C'est visiblement un bug dû au fait qu'à l'évanouissement, tu ne proposes que le cas où l'on a accepté la mission du chef FBI. C'était plutôt très gênant tant l'histoire était cohérente jusqu'alors!
Passée ma première déception, mes relectures m'ont donné une image quand même positive de l'AVH. C'est un sacré travail que tu as fait là et plutôt rondement mené car la structure est particulière et pas facile à maîtriser, ce que tu as quand même réussi malgré le bug que je mentionne (le seul que j'ai vu, ceci dit). Surtout, l'histoire contemporaine est vraiment intéressante et l'atmosphère très angoissante. Je suis sûr que c'était ton objectif premier.
Un bémol au sujet de l'histoire, mélanger les thèmes des E-T, loups-garou, services secrets paranormaux et don fantastique à la naissance fait un peu too much ; ça n'empêche pas que le cliffhanger est réussi puisque j'ai vraiment envie de voir ce que l'on va vivre avec tous ces nouveaux éléments en jeu. Autre bémol concernant le style cette fois, par ailleurs toujours agréable, les personnages utilisent parfois un langage un peu trop châtié et des tournures de phrases un peu trop littéraires. Pour faire encore plus vrai, ils pourraient parler plus familièrement.
Mais avec du recul, globalement, cette AVH est incontournable. Elle est vraiment originale et il faut la parcourir plusieurs fois pour en apprécier toute la richesse et toutes les intrigues qu'elle recèle. C'est même dommage qu'on puisse passer à côté de si bons moments! On sent un énorme travail derrière, que ça n'a pas été écrit en dilettante (beaucoup de tests et de relecture, je suis sûr) et c'est très appréciable. Mon feedback est sans doute un peu sévère car pour moi, l'aspect ludique est très important et je n'aime pas du tout réussir une grosse AVH du premier coup. Mais je suis persuadé qu'elle va beaucoup plaire à bien d'autres lecteurs.
Répondre


Messages dans ce sujet
SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 17/12/2007, 22:00
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Alendir - 22/01/2010, 16:55
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 22/01/2010, 18:22
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Alendir - 22/01/2010, 19:55
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Fitz - 23/01/2010, 16:58
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par tholdur - 23/01/2010, 20:13
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 23/01/2010, 23:27
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Elterin - 26/01/2010, 15:27
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 26/01/2010, 19:31
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Oiseau - 23/02/2010, 19:06
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 23/02/2010, 21:41
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Alendir - 23/02/2010, 22:04
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Outremer - 26/02/2010, 21:50
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 26/02/2010, 22:42
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Raptor - 06/03/2010, 16:53
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 09/03/2010, 19:43
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Alendir - 06/03/2010, 17:13
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Jin - 09/03/2010, 21:18
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par sunkmanitu - 10/03/2010, 20:30
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Raptor - 10/03/2010, 21:06
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Aragorn - 24/05/2011, 18:50
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par tholdur - 25/05/2011, 09:28
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Jin - 25/05/2011, 14:10
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Albatur - 25/05/2011, 16:10
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Aragorn - 25/05/2011, 18:36
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 25/05/2011, 19:06
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par zoki - 25/05/2011, 19:30
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 25/05/2011, 20:19
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Albatur - 25/05/2011, 21:43
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Orion - 26/05/2011, 12:26
RE: SdL1 : Mascarade Mortelle - par Aragorn - 26/05/2011, 12:33



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 17 visiteur(s)