Mini-Yaz 2020 Catabase
#46
Une AVH coriace et difficile à terminer. J'avais bien avancé lors de ma première tentative, et j'avais atteint l'épreuve finale au cours de la seconde, merci la chance aux dés. Et pourtant, il aura fallut que je m'y reprenne 7 fois (le compte est bon) pour en voir le bout.

Les deux points forts qui m'ont interpellés parmi les multiple qualités de l'aventure sont la découverte de cet enfer riche et contemplatif d'une part, et le mystère entourant les motivations du héros et d'où il vient réellement de l'autre.
Quelques PFA mémorables aussi, notamment :
Show Content

Les épreuves sont difficiles, mais j'ai voulu persévérer avec les caractéristiques le plus équilibrées.

Concernant la fin
Show Content

Bref, une excellente aventure qui nécessitera un investissement du lecteur pour la réussir.
Répondre
#47
Merci à tous les deux pour vos retours !

(19/07/2020, 23:05)Outremer a écrit : Les enfers grecs sont richement détaillés, parfois peut-être un peu trop. L'atmosphère est naturellement importante pour un cadre de ce genre et il est normal de passer du temps à la développer par des descriptions. Mais j'ai eu l'impression que certains passages auraient pu être légèrement plus laconiques.

Impression très probablement justifiée. J’espère parvenir à pouvoir écrire une version plus longue, qui me permettra de casser quelques pavés de texte et d’aérer le récit.

(19/07/2020, 23:05)Outremer a écrit : L'arrière-plan de l'histoire est original et intéressant. C'est une bonne chose qu'on ne le découvre réellement que vers la fin, mais il aurait peut-être pu y avoir auparavant un peu plus d'indices le suggérant (il y en a dans la scène avec les satyres, mais je ne suis jamais passé par là). La conclusion est en tout cas très satisfaisante.

Il y a quelques indices dans les réflexions du protagoniste, mais ils ne sont pas évidents. Je ne voulais pas risquer d’éventer trop facilement la surprise de l’épilogue.

Show Content

(19/07/2020, 23:05)Outremer a écrit : Oh, à ce stade, je pense que tu peux attendre que je réussisse enfin à écrire la version 2.0.

Alors au boulot ! ; )

(23/07/2020, 22:18)Salla a écrit : Et pourtant, il aura fallut que je m'y reprenne 7 fois (le compte est bon) pour en voir le bout.

Difficile de coller davantage au thème, en effet !

(19/07/2020, 23:05)Outremer a écrit : Je ne suis pas tombé dessus (je me doutais de ce qui se passerait), mais le PFA du 26 est très créatif !

(23/07/2020, 22:18)Salla a écrit : Quelques PFA mémorables aussi, notamment :

Show Content

Merci beaucoup. Il n’était pas évident à rédiger, mais j’en suis content. Bonne inspiration, Outremer !

Show Content

Très intéressant d’avoir des avis différents sur l’épilogue, sinon. Merci beaucoup pour ce partage, Salla, ça m’inspire quelques réflexions.

Je profite de ce message pour indiquer que j’ai, comme j’avais dit que je le ferais après les votes, mis à jour le fichier sur Littéraction. La seule chose qui change, outre une faute corrigée, c’est l’explication des règles dans le prologue, les différents retours m’ayant convaincu que celle d’origine était foirée. J’espère que ce sera plus clair, désormais.
Répondre
#48
(24/07/2020, 16:37)Jehan a écrit :
Show Content


Oui. Je me souvenais qu'il avait été évoqué vers le début de l'aventure et j'anticipais les effets qu'il aurait.

La scène m'a donné quelques flashbacks de "L'impossible mission", où on a à deux reprises une alternative "boire tout de suite ou emporter pour plus tard" dans un cadre également mythologique et post-mortem.
Répondre
#49
(25/07/2020, 12:36)Outremer a écrit : Oui. Je me souvenais qu'il avait été évoqué vers le début de l'aventure et j'anticipais les effets qu'il aurait.

Bien joué !

(25/07/2020, 12:36)Outremer a écrit : La scène m'a donné quelques flashbacks de "L'impossible mission", où on a à deux reprises une alternative "boire tout de suite ou emporter pour plus tard" dans un cadre également mythologique et post-mortem.

Étonnamment, je n’ai pas pensé à ce passage en écrivant ces scènes, ou alors inconsciemment. J’ai en revanche glissé un clin d’œil à notre partie avec le moment où le protagoniste approche sa main de la surface du Styx, dans la barque de Charon. ; )
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)