1930
#1
Aventure disponible sur Xho. C'est la sixième de l'année, mais la première (de tous les temps) dans le style "Gangsters".

Sunkmanitu a le don pour ça : Le Voyage Initiatique était le premier Western du site Xho, et la Traque dans les Montagnes était la première partie de chasse en AVH. À quand la première AVH érotique ? ^_^

Au fait : encore 25 AVH et nous atteignons 200. Go Oorgan !
Répondre
#2
Merci pour ta rapidité Oiseau !
Je suppose que tu y travailles ou que tu y travailleras donc je ne m'inquiètes pas si la version en ligne n'est pas dispo ?
Pour le don évoqué, je ne pense pas que cela soit un don mais c'est vrai que j'aime bien me creuser la tête pour imaginer des histoires dans des styles peu ou pas représentés. Un risque de se vautrer mais le jeu n'en vaut-il pas la chandelle ?!
Pour la suite, Samuraï chapitre I se précise (une dizaine de paragraphes ébauchés, donc rien de bien fixe à noter sur la page des projets), là aussi les contexte Ninja déjà fait, les contextes Samouraïs déjà fait, et medfan déjà fait, mais un mélange des trois ça vous tente ?!
Pour une avh érotique, je préfère laisser ça à plus cool que moi, j'aurais trop peur d'être horriblement trash (genre un test de séduction aux dés pour savoir si vous ramener une, deux ou trois femmes chez vous, et d'autres tests SPOIL -18ans pour savoir qui criera la première et qui vous honorerez de votre potion de laumspur...! FIN SPOIL- 18ans
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#3
Avec moi aux commandes, Salvatore n'aurait peut-être pas dû s'imaginer que sa vie de mafiosi serait particulièrement glorieuse : sa toute première mission avait déjà bien failli lui être fatale et, après avoir survécu un moment sans guère qu'une poignée de PV, il vient de se faire massacrer à coups de hachoir par un cuistot teigneux.

C'est une AVH audacieuse dans la mesure où elle nous fait incarner un criminel. Pas un méchant d'héroic fantasy, que son côté purement fictif permettrait de ne pas prendre tout à fait au sérieux, mais une incarnation réaliste de truands qui ont véritablement existé et n'étaient pas exactement ce qu'on pourrait appeler sympathiques.

Est-ce que cela pose problème pour s'incarner au personnage ? J'éprouvais une légère distance vis-à-vis de Salvatore et je n'ai pas été exactement affligé de le voir passer l'arme à gauche. Mais il faudrait que je réessaye et que je progresse davantage pour pouvoir vraiment me prononcer.

Les personnages sont vivants et hauts en couleur. L'atmosphère de réalisme dur est réussie et on a bien le sentiment d'être plongé dans le milieu des familles mafieuses.

Je n'ai pas encore une opinion définitive sur le système. Il est un peu étrange qu'on puisse avoir 2 ou 3 fois plus de PV que nos adversaires. Il me semble que scénariser un peu les combats (avec des tests de compétences et des pertes de PV dépendant de nos décisions) aurait été plus dans le ton que les systèmes utilisés.

Je ne faisais peut-être pas assez attention, mais j'ai trouvé que le déroulement du temps était très flou. Combien de temps s'écoule entre notre première mission chez le fleuriste et le moment où on nous envoie en expédition punitive, au juste ??

Version numérisée et illustrée de Au coeur d'un cercle de sable et d'eau
Répondre
#4
Je viens de parcourir le tout, ça a l'air très alléchant. J'adore le système du plan de la ville en particulier. Malheureusement, je n'ai pas le temps de lire de ldvelh en ce moment, et il faut en plus que je lise celles qui m'intéressent de l'année dernière. mais quand je regarde la liste des 6 aventures de cette année, j'ai l'impression que ça commence vraiment fort.
Répondre
#5
Merci Outremer pour ton feedback si rapide !
pour commencer attribuer 2 ou 3 fois de plus PV au héros qu'à nos ennemis était essentiel car les dégâts des armes sont lourds, je voulais vraiment montrer qu'un coup de hache ou une balle de calibre.45 peut faire de gros dégâts. Avec un système scénarisé ou des tests, j'aurais pu m'en sortir mais j'aurais du manger encore plus de § et 400 me paraissaient déjà suffisants. De plus il y a pas mal d'autres tests d'aptitudes durant l'aventure.
Pour le déroulement du temps, l'aventure se déroule sur plusieurs jours (je ne dévoile rien) mais pour répondre à ta question entre la fleuriste et l'expédition punitive il se passe quelques heures (et c'est au cours de la deuxième journée).
Donne moi d'autres critiques si tu retentes ta carrière... Wink

Merci à toi aussi Sukumvit et bonne lectures en retard alors !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#6
(15/04/2011, 10:58)sunkmanitu a écrit : entre la fleuriste et l'expédition punitive il se passe quelques heures

C'est en effet ce qu'il me semblait, mais j'ai eu un doute en voyant les missions s'enchaîner sans pause apparente. Au cours de cette matinée, avant même l'expédition, on se rend donc à quelque chose comme huit endroits différents (sans compter les moments où on retourne voir Nicky) et on se castagne à trois reprises ? C'est chargé, comme première demi-journée de boulot ! Smile

J'ai oublié de le mentionner, mais j'avais pris le profil de spécialiste, ce qui m'a valu de me faire complètement massacrer au corps-à-corps. J'ai perdu presque tous mes points de vie dès le premier affrontement.


Version numérisée et illustrée de Au coeur d'un cercle de sable et d'eau
Répondre
#7
Ouh là, une AVH de Fitz et une de Sunkmanitu. Manque plus qu'Outremer et le podium des prochains Yaz est réglé.
Répondre
#8
Outremer a écrit :C'est chargé, comme première demi-journée de boulot !
Oui ! euh... et c'est que la première ! Par la suite c'est moins chargé mais tu peux mourir plus vite... Puis tu verras y'a d'autres chemins moins...castagne...

Outremer a écrit :j'avais pris le profil de spécialiste
Pour le premier combat tu parles ? Mais tu n'a peut être pas eu beaucoup de chance au dés alors car en mode technicien justement c'est le mode ou tu prend le moins de coups, en théorie.

Meneldur a écrit :Ouh là, une AVH de Fitz et une de Sunkmanitu. Manque plus qu'Outremer et le podium des prochains Yaz est réglé.
Euh, Meneldur ne nous emballons pas trop vite, Wink il y a beaucoup d'avh publiées et nous ne sommes qu'au mois d'avril, et il y a plein d'auteurs qui arrivent avec du sang neuf...
Et puis le yaz est une récompense personnelle, les critiques sont bien plus constructives et enrichissantes. Mais merci quand même du compliment Redface
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#9
Bon, plus sérieusement, j'ai lu un peu. Il y a une bonne ambiance, c'est très agréable et l'originalité du cadre fait plaisir.

(15/04/2011, 04:13)Outremer a écrit : Est-ce que cela pose problème pour s'incarner au personnage ? J'éprouvais une légère distance vis-à-vis de Salvatore et je n'ai pas été exactement affligé de le voir passer l'arme à gauche. Mais il faudrait que je réessaye et que je progresse davantage pour pouvoir vraiment me prononcer.
Je suis aussi dubitatif à ce sujet : Salvatore ne semble envisager son entrée dans la Famille que sous l'angle « thune + adrénaline = chouette ». Ça n'a pas l'air de particulièrement l'ennuyer de devoir tabasser ou descendre des gens.

Autre chose : les dialogues. Ça donne du peps à l'aventure, mais ils ne sonnent pas tous vrai. Attention aux registres de langue et aux phrases trop longues, notamment.
Répondre
#10
(15/04/2011, 15:11)sunkmanitu a écrit : Pour le premier combat tu parles ? Mais tu n'a peut être pas eu beaucoup de chance au dés alors car en mode technicien justement c'est le mode ou tu prend le moins de coups, en théorie.

Je me suis mal exprimé, je parlais du choix des caractéristiques au début de l'aventure : j'avais pris le profil "expérimenté", ce qui veux dire que j'aurais plutôt eu intérêt à éviter les combats au corps à corps !
Je n'avais pas tout à fait saisi le but de la première mission, d'ailleurs. Je pensais qu'il s'agissait d'esquinter le gars, pas de le tuer.


Meneldur a écrit :Ouh là, une AVH de Fitz et une de Sunkmanitu. Manque plus qu'Outremer et le podium des prochains Yaz est réglé.

Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire... Il ne tiendrait absolument qu'à toi d'être un prétendant majeur aux Yaz, alors n'essaie pas de te débiner avec ta discipline Aï de l'Inspiration Divine ! Tongue


Version numérisée et illustrée de Au coeur d'un cercle de sable et d'eau
Répondre
#11
Oh, et une peccadille : comment le casino souterrain du Madison n'a-t-il pas encore fait faillite ? La règle d'or des jeux de hasard, c'est que quoi qu'il arrive, la banque gagne toujours. Or, si je ne me suis pas trompé dans mon calcul (Oiseau ?), l'espérance mathématique de la roulette au paragraphe 398 est d'à peu près 23 dollars... en faveur du joueur.
Répondre
#12
Meneldur a écrit :Salvatore ne semble envisager son entrée dans la Famille que sous l'angle « thune + adrénaline = chouette ». Ça n'a pas l'air de particulièrement l'ennuyer de devoir tabasser ou descendre des gens.
Ben en fait tu es livreur pour 300 $ par mois (et j'ai un peu cherché pour avoir une valeur approximative du smic de cet époque !...) donc si un mec te propose ton salaire en deux jours, je pense que tu réfléchis, si tu as un passé de gangster immigré (voir intro personnage) tu réfléchis moins, si tu as subi des violences en tant que rital sur le sol américain, tu fonces et tu tabasses, non ?! Moi c'est ce que j'aurais fait !!

Meneldur a écrit :les dialogues[...]ne sonnent pas tous vrai
Pourrais-tu préciser Meneldur, histoire de voir où j'ai foiré ? Wink

Et pour la roulette t'es vicieux là Lool !
C'est juste un paragraphe de transition, j'ai pas cherché les stats, j'ai cherché à faire gagner de la thune au joueur rapidement !... En plus j'aurais eu beau chercher j'aurais trouvé un système mal équilibré , je suis très mauvais en maths...Wink

En tout cas si tu as apprécié l'ambiance c'est déjà un bon point. Merci vieux !
Répondre
#13
(15/04/2011, 21:27)sunkmanitu a écrit : Ben en fait tu es livreur pour 300 $ par mois (et j'ai un peu cherché pour avoir une valeur approximative du smic de cet époque !...) donc si un mec te propose ton salaire en deux jours, je pense que tu réfléchis, si tu as un passé de gangster immigré (voir intro personnage) tu réfléchis moins, si tu as subi des violences en tant que rital sur le sol américain, tu fonces et tu tabasses, non ?! Moi c'est ce que j'aurais fait !!
Oui, enfin, même avec un historique de petites rapines et bagarres de rues, se lancer dans une carrière de meurtrier dépourvu de remords en quelques jours à peine, c'est quand même bigrement rapide à mon goût. J'aurais peut-être mieux apprécié les choix de Salvatore s'il avait vraiment été au bout du rouleau : son patron le renvoie de son job de livreur avec force insultes racistes alors qu'il doit payer son loyer le lendemain (exemple caricatural, c'est pour donner une idée). Mais bon, on a des ressentis différents là-dessus, pas de souci.

Pour rejoindre ce que disait Outremer, maintenant que j'ai fini l'AVH, je trouve que tout s'enchaîne beaucoup trop vite : tu avais peut-être de quoi faire une série de plusieurs AVH de 150-200 paragraphes avec tous ces événements, répartis sur quelques mois au lieu de quelques jours. Là, pour le coup, même si je n'ai pas atteint la fin « parfaite » (et que je n'ai pas été fichu de croiser mon ex, argh ! et double argh vu qu'elle était inspirée de Jennifer Morrison !), je ne sais pas si j'aurai le courage de la relire, d'autant que les paragraphes sont longs (ce n'est pas une mauvaise chose, mais je préfère ça dans les AVH à faible valeur de relecture).

Pour les dialogues, un exemple de registre inapproprié au 97 :

« Si tu veux acheter des armes, tu viens ici dans cette ruelle, y'a un mec qui fait un peu de business avec les flingues. Si t'as du pognon, il te trouve ce que tu veux. Je te conseille vivement d'avoir toujours sur toi une arme de corps à corps et une arme à feu »

(mais c'est relativement rare, en fait)

Au 66, une tournure peu naturelle dans la bouche d'un mafioso :

« Ils sont entrés et sulfaté à grands coups de mitraillettes en abattant des dizaines de personnes. »

Toujours au 66, une phrase trop longue :

« Le conseiller Rothstein m'a dit de prendre ce dont on avait besoin pour liquider ces salauds de Bologna ; tu vas aller acheter de l'armement, tu prends la Chevrolet rouge garée au sous-sol, tu visites la ville et les lieux fréquentés par cette bande de bouseux. »

(un point-virgule dans un dialogue ! c'est du vice ou je ne m'y connais pas)
Répondre
#14
Je comprends beaucoup mieux ton "va-vite" , c'est vrai que sur plusieurs avh, ça aurait été peut être plus "crédible", c'est vrai aussi que le coup du patron qui te vire et t'insultes c'est pas con du tout. J'aurais pu, j'aurais du, j'ai manqué !
Ce n'est même pas une histoire de ressenti, c'est juste que j'y ai pas pensé sous cet angle, bien vu !
Je voulais aussi enchaîner le tout pour ne pas que le joueur souffle et se sent pris dans l'engrenage de la famille, manque d'expérience en écriture, mais je ne désepère pas !...
Pour les dialogues je comprends aussi les erreurs surtout celle du point virgule : je ne savais pas qu'il ne fallait pas mettre de point virgule dans un dialogue... Je pensais que pour marquer une pause plus longue ou un changement d'idée ou pouvait s'en servir... Et puis je voulais aussi sortir de mon style "pointilliste" , en évitant d'utiliser trop de points entre plusieurs phrases courtes (je ne sais plus qui l'a dit pour le Voyage Initiatique, mais j'ai retenu ! Wink )
Enfin merci d'avoir lu l'aventure et merci pour le feedback.
PS : il n'y a pas que la fin ultime, il y en a bien d'autres à découvrir (dont celle avec qui tu sais (.)(.) !!)
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#15
Ne te morigène pas : ça reste une très bonne aventure. Même si mes critiques ne le laissent pas paraître, j'ai vraiment aimé ! Les scènes d'action sont excitantes, la galerie de personnages secondaires est gouleyante et l'atmosphère de la ville bien rendue, avec un petit côté film noir par moments tout à fait goûteux (ah, le héros qui rumine et s'allume une clope seul dans son appart' miteux alors que le soleil se couche, c'est cliché à mort mais je rêve d'avoir une bonne idée d'AVH moderne rien que pour y écrire une telle scène).

Pour le point-virgule, je blaguais, mais ça reste quand même incongru à mon goût dans un dialogue censé être naturel et rythmé. Les mafiosi ne sont pas des académiciens ! D'ailleurs, davantage d'argot aurait pu être amusant.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)