Neige d'Automne 1
#46
Oui, ne pas (trop) corser la difficulté, à l'instar de ce qu'a fait Dever dans le premier cycle présente deux avantages: permettre à n'importe qui de jouer indépendamment une AVH avec des chances de succès honorables; et permettre au personnage du lecteur assidu de véritablement monter en puissance au fur et à mesure que les aventures passent, même si cela se fait au détriment de l'équilibre du jeu (dans le premier cycle, quand on a le Glaive de Sommer et le maxmum de disciplines, la difficulté reste parmi la plus faible des LDVELH).

J'ai refait la partie plusieurs fois, et il y a moyen de faire de Neige d'Automne un personnage blindé d'objets tous plus utiles les uns que les autres, et donc de la transformer en véritable bête de combat. Les optimisateurs seront ravis. On peut donc jouer de plusieurs façons l'AVH: façon "survivor" (comme lors de ma toute première partie) ou façon "grosbill", en essayant de faire l'acquisition des objets les plus puissants.

L'Arc est une arme vraiment puissante qui peut vous sortir de bien des mauvais pas, tout autant que vous mettre dans la mouise si vous n'avez pas de chance au tirage. Une satisfaction aussi.

J'ai bien apprécié le clin d'oeil à LS1 avec la Gemme de Vordak (oui, j'ai osé tenter le coup, et j'ai bien rigolé quand j'ai vu le résultat).

Oh oui, j'attends "Les Esclaves de la Boue" avec une grande impatience! Pour tout te dire, j'aurais du faire partie des relecteurs de NA1, mais j'avais trop de travail à faire à côté à l'époque, et en plus je préfèrais jouer à l'AVH plutôt que participer à son "making-of", je pense que ça aurait enlevé trop de plaisir à là jouer. DV2 devrait bientôt sortir maintenant, on a vraiment eu un coup dur avec la maquette, on a joué de malchance.
Baaauuuuume Damohl, plus fort que la douleeeuuuur!
Répondre
#47
Plus d'un an après avoir fini cette aventure pour la première fois, je la recommence pour me remettre dans l'ambiance nécessaire à sa suite. Et comme j'avais complètement oublié de la critiquer la première fois, je m'y atelle maintenant.
L'aventure est bonne, évidemment fortement inspiré de la série Loup Solitaire, mais la patte de Oiseau est bien présente. J'ai toutefois été un peu déçu par une peut-être trop grande proximité avec l'oeuvre originale de Joe Dever, aussi bien dans la construction que dans les situations rencontrées. Il y ainsi un manque d'éléments lui permettant de se démarquer fortement, au contraire des Sabres d'Eshnar par exemple.

J'ai bien aimé ce frimeur sadique de Flamme d'Argent. Monsieur coupe les flèches au vol avec son glaive tandis que son apprentie peine à abattre un seul pirate qui l'a prise par surprise. La différence de puissance est flagrante. Il n'est cependant qu'ébauché, et les autres personnages apparaissent encore moins longtemps.

Les ennemis sont souvent assez costauds, ayant des statistiques similaires ou supérieures à Neige d'Automne. La table des coups portées étant décallée en notre faveur, ce n'est pas trop grave, mais les bonus d'Habileté sont vraiment précieux. La Puissance Psychique est d'ailleurs à mon avis la compétence la plus utile, surtout si l'on trouve l'objet qui va bien.

Lorsque je me suis lancé dans l'aventure, j'avais plusieurs profils de Kaï en tête : Furie Sanguinaire, une Neige d'Automne basée sur l'attaque (Puissance Psychique, Maîtrise des Armes, Chasse), Belette Discrète, basée sur l'évitemment des combats (Camouflage, Communication Animale, Orientation) etc. Mais le hasard a finalement décidé pour moi que je jouerai Poussière d'Ange. Avec un jeu de compètences proche de Furie Sanguinaire, Poussière d'Ange délaisse cependant la discipline de la Guérison pour... la drogue. C'est le genre de fille à s'introduire dans les réserves du camp ennemie à moitié morte, puis à siffler trois bouteilles de Laumpsur. À mâcher des baies d'Alether à chaque combat difficile. À garder une réserve d'Agdana dans son sac au cas où. En fait, dès qu'elle voit une potion de guérison et qu'elle n'a plus la place pour la transporter, elle se la boit directe. J'ignore quels sont les effets du Laumpsur et de ses cousins à long terme sur l'organisme, mais Poussière d'Ange ne va pas tarder à le découvrir.

Points de règles :
-Est-ce que les armes enchantées comptent comme des Armes ou des Objets Spéciaux ? J'ai l'impression que l'aventure sous-entend le premier cas.
-J'ai toujours des doutes sur les moments où l'on peut utiliser la Chasse. Parfois, on nous l'autorise ou l'interdit explicitement, mais le reste du temps, je trouve rarement cela logique. Et hop, avant d'aller me coucher, je vais me poursuivre un lapin, alors que je suis crevé après une journée de combats.

Un peu à la manière des RXN, l'aventure est non-linéaire, et contient en particulier des quêtes facultatives que l'on peut s'imposer juste pour le plaisir. J'ai ainsi établi les objectifs secondaires suivants, pas forcèment compatibles, sur le modèle des succès ou achievements de jeux vidéo :
  • Sherlock Holmes : découvrir l'identité du traître qui collabore avec les Drakkarim
    Show ContentSpoiler:
  • Chercher les ennuis : mourir par l'effet d'une Gemme de Vordak
  • Dual Wielding Armored Psychic Kai : cumuler toutes les pièces d'armure et armes enchantées possibles pour maximiser PE et PH
    Show ContentSpoiler:
Répondre
#48
Lol pour Poussière d'Ange. J'avoue que c'est vrai qu'il y a trop de combats possibles dans cette aventure, j'aurais dû en diminuer le nombre, même si beaucoup s'évitent. Je pourrais ajouter à tes achievements : Efficient Kaï, ne combattre que 3 fois et finir l'aventure (nécessite certaines Disciplines, objets de départ, et de la chance au début ; je pense que c'est seulement possible en commençant à l'arrière du bateau, ce qui est dicté par le hasard, tout comme l'obtention du Diadème Psy d'ailleurs).

P.S. Je considère que la Chasse ne consiste pas uniquement à chasser le lapin, mais aussi à trouver des baies et des produits nutritifs en forêt. Nul besoin de partir à la traque au gibier pour en bénéficier.
Répondre
#49
En plus, un lapin, on court pas après. On pose un collet. (Ou on le bourre de petits plombs).
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#50
J'ai enfin lu cette AVH qui me tente depuis un moment. Il faut savoir que je lis des LDVELH avec mon épouse, puisque j'ai réussi à la convertir à ce loisir. Et avec elle, j'ai revécu les 20 premiers tomes des LS d'origine.

Je me suis donc dit que Neige d'Automne serait un bon moyen d'entretenir la magie, et je n'ai pas été déçu ! Outre le style fluide, clair et agréable, l'aventure est passionnante et nous laisse peu de moments de répit. Le rythme est très bon, alternant entre séquences stressantes et passages plus calmes.

Je trouve que la jeunesse et la féminité de l'héroïne sont particulièrement bien rendus : ce n'est ni insistant, ni inexistant. Juste de quoi effleurer les pensées de notre avatar, sans pour autant que la personnalité de ce dernier devienne envahissante. En cela, c'est très proche de l'oeuvre de Dever (pari parfaitement tenu, donc).

Les décors sont bien présentés mais sans longueurs inutiles, et la tension que peut ressentir notre Initiée face à des dangers bien réels (loin de la théorie enseignée au monastère) est très bien rendue. Vraiment, on tremble pour elle, et j'en suis venu à espérer que les quelques jours d'attente chez le bourgmestre seraient de tout repos, en attendant l'aide du Kaï... mais les rebondissements n'ont pas tardé à venir ! Tant mieux, on se sent poussé en avant, obligé de prendre nos responsabilités face aux événements.

Niveau jeu, j'ai beaucoup aimé les situations assez originales dans un schéma pourtant banal. Je m'explique : bien que les situations globales soient déjà vues (bataille navale, héros traqué, infiltration dans des souterrains...), leur expression présente toujours un côté inédit et logique qui renforce leur intérêt (le pirate qui lance son cimeterre pour nous empêcher de le toucher avec une flèche, les squelettes moins vulnérables au poignard qu'à la masse d'armes, etc.). On en arrive à lire sans faim et sans voir le temps passer, en ayant hâte de connaître la suite.

Comme je laisse à mon épouse le choix des disciplines, j'ai dû la jouer prudente par la suite en lui suggérant souvent d'éviter les affrontements. Parce que ma douce a sélectionné l'Orientation (pas très utile dans notre parcours), la Chasse (plutôt utile au contraire), le 6è Sens (moins utilisé que dans LS1 il me semble), le Bouclier Psychique (inutile, ce qui m'a surpris), et la Communication animale (pas très utile non plus). D'où une Habileté un peu faible qui m'a limité à un QA de +4 au max, ça change des combats de la série d'origine ! Surtout, j'ai été surpris par l'intérêt de la Puissance Psychique et du Bouclier Psychique : dans les premiers LS, la première sert juste à enfoncer le clou pour les ennemis faibles, mais est souvent inutile contre des ennemis plus costauds (et immunisés), alors que le second servait rarement, mais était TRES utile les rares fois où l'on pouvait y faire appel. Comme quoi, le style et l'univers sont très proches du boulot de Dever, mais on sent bien que l'auteur n'est pas le même, et qu'il cherche à bouleverser les conventions. Tant mieux ! Je note aussi que la Maîtrise Psychique de la Matière, que je ne prenais jamais dans les LS 1 à 5, m'a été cette fois demandée d'assez nombreuses fois.

Pour en revenir à notre parcours, à force de prudence et de potions, nous avons réussi tout de même à nous en sortir (ce qui est une nouvelle marque de qualité : on peut la jouer bourrine ou subtile), mais Neige d'Automne a terminé l'affrontement final à 3 PE (et je soupçonne ma moitié d'avoir triché sur certains jets de dés qui m'ont paru particulièrement chanceux), sans la moindre potion restante et avec un équipement apparemment standard (après avoir lu ce topic, je me rends compte qu'on pouvait trouver de jolies choses, apparemment...). Tant pis, on fera sans pour la suite, que j'ai hâte de vivre également !

Bref, c'est du très grand Oiseau : un récit parfaitement maîtrisé et si agréable qu'on en redemande...
Répondre
#51
Si tu en redemandes, tu peux d'ores et déjà aller chercher la première partie de Neige d'Automne 2 dans le second fanzine. La deuxième partie est terminée également, mais paraîtra dans Draco Venturus 3.

Et une fois pour toutes, le Bouclier Psy n'est pas inutile dans cette aventure, lol — il sert au moins trois fois, c'est simplement que ces situations sont apparemment toutes évitables. ^_^

Il semble que les aventures de Neige d'Automne soient assez populaires, d'après les feedbacks que j'en reçois. Je vais donc m'efforcer de continuer la série dans la même veine Deverienne.
Répondre
#52
(15/11/2011, 21:33)sunkmanitu a écrit :
Vakoran a écrit :Il faut savoir que je lis des LDVELH avec mon épouse, puisque j'ai réussi à la convertir à ce loisir.

Voilà ma nouvelle mission ! C'est énorme ça ! Tongue

Après ce sera les gosses, les voisins, les collègues de bureau, l'administration, le monde et enfin l'univers sera nôtre Lool (on garde les mondes parallèles pour la fin Mrgreen)
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#53
Pouvez-vous faire ça ailleurs que dans mon topic de feedback ? Merci. ^_^
Répondre
#54
(15/11/2011, 15:22)Oiseau a écrit : Si tu en redemandes, tu peux d'ores et déjà aller chercher la première partie de Neige d'Automne 2 dans le second fanzine.

Je sais, c'est prévu pour la prochaine fois ! Wink

(15/11/2011, 15:22)Oiseau a écrit : Et une fois pour toutes, le Bouclier Psy n'est pas inutile dans cette aventure, lol — il sert au moins trois fois, c'est simplement que ces situations sont apparemment toutes évitables. ^_^

Je sais aussi, je me suis mal exprimé, et voulais simplement dire que pour ma tentative, j'ai trouvé le moyen de très peu utiliser mes disciplines, de manière générale. Tout en m'apercevant que celles demandées étaient assez variées, en tout cas apparemment plus que dans la série d'origine.

(15/11/2011, 15:22)Oiseau a écrit : Il semble que les aventures de Neige d'Automne soient assez populaires, d'après les feedbacks que j'en reçois. Je vais donc m'efforcer de continuer la série dans la même veine Deverienne.

Tant que tu veux, j'aime trop Loup Solitaire et ton style pour passer à côté ! Big Grin
Répondre
#55
Il existe une potion qui donne temporairement accès au Bouclier Psychique dans cette aventure. Cette utilisation d'une drogue pour compenser l'absence d'un long et pénible entraînement mental est approuvée par Poussière d'Ange, notre spécialiste Kaï en substances facilitatrices.
Répondre
#56
Oui, je suis tombé sur cette potion, qui aurait suffi à compenser l'absence de Bouclier Psychique pour la seule fois où j'en ai eu besoin !

Je dois dire que le style Poussière d'Ange colle pas mal à mon incarnation dans cette aventure...
Répondre
#57
Je me suis essayé à faire une soluce, librement modifiable si besoin est.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)