Le Métro du Cauchemar
#46
Demande le comme cadeaux d'anniv ou à Noel Wink
Répondre
#47
je pense que le prix est plus lié aux contraintes de rémunération des auteurs et des salariés de Megara qu'à la qualité du livre proprement dite. Je n'ai jamais eu un livre de Megara entre les mains mais on peut voir que des livres de Jean de Bonnot sont à peine plus chers avec reliure en cuir, travaillés à la main, etc... Au nombre de pages la Pleiade est moins cher aussi.
Mais j'imagine que si tu ne vends que 20 exemplaires et que tu veux rémunérer tout le monde dessus tu es forcé de booster les prix (c'est pour ça que baisser les prix pour essayer de vendre plus d'exemplaires ne serait pas forcément un mauvais calcul, je me répète je sais, mais moi aussi c'est des bouquins que j'aimerais bien avoir s'ils étaient moins chers... si Megara n'est pas convaincu ils n'ont qu'à faire un sondage pour savoir si les gens sont intéressés, combien ils seraient prêts à payer et tracer la courbe de demande, la courbe de coût en fonction du nombre d'exemplaire imprimés pour trouver le prix d'équilibre)
Répondre
#48
(27/07/2015, 12:56)gynogege a écrit : je pense que le prix est plus lié aux contraintes de rémunération des auteurs et des salariés de Megara qu'à la qualité du livre proprement dite.

Des illustrateurs en premier, car moi je ne toucherais qu'un faible pourcentage des ventes - je compte pas dessus pour vivre sinon je serais mort de faim -
Répondre
#49
oui, j'imaginais bien que dans ton cas la rémunération devait être faible, mais payer les illustrations ça peut déjà faire pas mal (j'imagine qu'il y a un fixe + un pourcentage). Dans le cas de David Walters il touche peut-être plus également + le traducteur à rémunérer (ce qui laisse penser que le métro du cauchemar aurait pu être moins cher...)
Répondre
#50
Je vais essayer de faire baisser le prix (car même moi je trouve ça cher) mais je crois que ça va pas être possible... :/
Répondre
#51
Propose de faire une promo (?), comme par exemple en Septembre ou pour Noël Wink
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
Répondre
#52
Je peux pas. C'est pas ma société Wink

C'est pour ça que je conseille de le demander en cadeau. (d'anniversaire ou Noël ou autres...)
Répondre
#53
Megara a mystérieusement zappé un point de règle ce qui est super gênant :

Chance : lancez un dé, divisez par deux le résultat en arrondissant au nombre supérieur et ajoutez huit au résultat. (Ce qui vous donne un chiffre compris entre 9 et 11). La chance sera souvent un allié précieux dans votre aventure. A chaque fois que vous devrez tenter votre chance vous devrez retirer 1 point de votre total. Pour ce faire vous devrez lancer deux dés et obtenir un résultat inférieur à votre total actuel. Dans le cas inverse, c'est un échec.
Répondre
#54
2e errata : A la fin du 306 les choix proposés sont les suivants :

Voilà le problème : il faut passer le portillon.

Avez-vous encore votre ticket de métro ? Si oui, rendez-vous au 252

Sinon il vous reste le choix de passer outre en sautant par-dessus. Rendez-vous au 168


Merci à Blizzard pour son oeil de lynx Smile[url=http://rdv1.dnsalias.net/forum/user-720.html][/url]
Répondre
#55
J'ai lu ce livre version Megara. La présentation est soignée, chaque page est en couleurs. Les illustrations sont globalement très bien et concourent à l'ambiance.

Maintenant, l'histoire.
L'idée est intéressante. Je ne trouve pas qu'elle soit réservée à un public "usagers parisiens". Je fais tout pour éviter de prendre le moindre métro ou train de banlieue, mais l'idée m'a intéressé tout de même.

Le gros plus, je pense, ce sont ces situations qui sonnent toutes très réelles, même les plus invraisemblables. Je serais curieux de savoir lesquelles sont réelles et lesquelles non (hormis la prêcheuse déjà mentionnée par Alabatur).

Pour le reste, j'ai été un peu déçu. L'histoire se contente d'une suite de situations et n'a pas un élément plus développé. Au vu de l'illustration du chien, j'espérais un passage d'un univers très réaliste à quelque chose de légèrement fantastique... ç'aurait été super.
Un autre angle d'attaque qui m'aurait plu, ç'aurait été au contraire de mettre l'accent sur le loufoque : partir de situations réalistes pour arriver à des actions complètement dingues.

(12/09/2010, 07:42)sunkmanitu a écrit : ce qui m'a moins plu c'est que l'aventure est trop "banale" (sans être péjoratif) pour accrocher vraiment mon intérêt.

Je pense que sur 200 § il aurait fallu tenter le truc fou ! Twisted

Je suis de cet avis.

Un point qui m'a également gêné, c'est l'orthographe et le style. Pour un livre imprimé, c'est vraiment limite, à certains moments.

(18/11/2010, 21:55)Fitz a écrit : Desservie par les trop nombreuses fautes de français. Habituellement, ça ne me gêne pas vraiment et je ne relève pas les fautes. Mais là, elles sont vraiment très nombreuses.

Idem.
Il y aurait beaucoup à réviser. Cela m'a gâché le plaisir de lecture à certains moments.
Répondre
#56
A la base cet AVH était basé sur un délire d'une conversation sur la Taverne ou on se disait qu'avec toutes nos galères il y aurait matière à une AVH. Voilà pourquoi le scénar est pas très poussé, c'était plus un test d'écriture au début qu'une véritable aventure avec un grand A. Elle n'est pas exempt de défaut hélas...

J'aimerais bien une liste des erreurs vues (par email via un petit word ou excel) afin que je corrige ça et que la version pdf soit ainsi améliorée.

Pour les anecdotes vraies (de mémoire) : la prêcheuse, certaines rencontres mal famées même si moi j'ai plutôt choisie la fuite plutôt que le combat, le sdf qui pisse a coté de toi, le type qu'on croise et qui ensuite nous demande de voler (sauf que moi en réalité il s'est juste contenté de faire un morceau de musique), le sympathique personnage au guichet (j'ai à peine exagéré le trait) et l'aspect de certaines gares sont réellement comme ça (l'une d'entre elle par exemple est en faite la station Magenta sur le RER E).

Inutile de tenter un plan, j'ai pas du tout respecté le véritable métro. ^^
Répondre
#57
Pour l'employé et le musicien, je m'en doutais un peu, la description faisait réaliste.

Pour tourner autrement ce que j'ai dit sur le scénario :

Je pense qu'il aurait été pas mal, au moment du passage en livre imprimé, de revoir l'œuvre et l'enrichir.
Il y avait vraiment du potentiel.
Répondre
#58
Trop tard :p

J'ai aussi déjà été coincé sur l'escalator (en plein milieu il s'est arrêté) sauf que j'ai eu moins d'embrouille que le héros.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)