Le Métro du Cauchemar
#16
Merci Smile
Répondre
#17
Euh...la page pour acceder a mon pseudo est pas bonne (Ablatur vs Albatur)

http://homepage.mac.com/siyanlis/Xhoromag/Ablatur.htm
Répondre
#18
J'ai bien aimé cette petite aventure : la longueur est parfaitement en adéquation avec le sujet, les scénettes variées et crédibles, le style alerte. Rien de révolutionnaire, mais une lecture tout à fait distrayante, et prometteuse quant à la prochaine AVH d'Albatur.

Cela étant dit, les règles sont franchement superflues à mon sens. Je pense que de simples jets aléatoires auraient suffi pour la résolution de certaines épreuves, ce qui aurait d'ailleurs réduit l'emprise du héros sur les événements et rendu son alcoolémie plus crédible.

Aussi, les fautes de français sont malheureusement omniprésentes, comme l'a souligné Fitz. Deux sont récurrentes, quoique peu visibles : l'oubli de tirets (« rendez vous » à la fin de chaque paragraphe, ça la fout mal quand même !) et les accents aigus à la place d'accents graves (« prés de », « trés »). Je pourrais aussi redire sur la typographie (des guillemets anglais, argh !), mais ça serait franchement mesquin.
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#19
Pour Rendez vous au lieu de Rendez-vous c'est que j'avais mal vu et je pensais que le logiciel de Oiseau ne le prenait pas en compte lors des "liens". Ce sera corrigé pour la legende de Toram.
Pour les accents c'est involontaire et ca date...Déjà en primaire je perdais plein de points lors des dictées a cause de ça Sad
Répondre
#20
le lien est toujours erroné. Sad
Répondre
#21
Ça m'aurait aidé si tu m'avais dit sur quelle page… Je pensais que tu parlais de la page de ton AVH, où le lien est correct, ou la liste des auteurs, où le lien est également correct. J'ai fini par trouver le bobo (sur la page des AVH triées par nom d'auteur). C'est corrigé.
Répondre
#22
Vi j'ai vu ça, merci Smile
Répondre
#23
C'est une aventure originale : ce n'est pas souvent qu'une AVH, même humoristique, nous propose un but aussi modeste ! Les très bonnes descriptions et les rencontres genre "cour des miracles" donnent au métro une excellente atmosphère glauque. L'aventure exagère naturellement la réalité, mais ne s'en écarte pas tant que ça, ce qui est appréciable. Me mettre dans la peau du personnage n'a pas été franchement difficile ! J'ai par ailleurs apprécié la grande liberté de choix.

Je rejoins l'observation de Meneldur au sujet des règles : les caractéristiques sont franchement superflues et il aurait été plus approprié de résoudre les situations incertaines par des jets de dés ad hoc.

Comme Fitz, j'ai été surpris de voir que notre taux d'alcoolémie important ne transparaissait au fond qu'assez peu dans le récit. L'ébriété aurait pu jouer un rôle plus important, mais cela aurait sans doute donné une aventure fort différente.
Répondre
#24
Juste pour vous dire que, étant sur les 2 forums, j'avais fait mon feedback de l'AVH d'Albatur sur le forum gamebook alias Sans Nom, il y a plusieurs mois déjà.
Ainsi que celui de Retour à Griseguilde de Voyageur Solitaire.
Par contre, j'ai posté mon feedback de celle d'Ashimbabbar ici sur RDV1.

De mémoire, c'est je crois un record d'ouverture des auteurs amateurs du Sans Nom qui s'essayent aux AVHs, et qui devrait ouvrir la voie pour d'autres.

J'espère qu'un jour l'AVH d'Albatur sera jouable en format électronique pour pouvoir la revivre en "Live" dans le métro Parisien.
C'est tout un concept...

Bon, je ne remets pas ici mon feedback pour l'AVH d'Albatur.
Répondre
#25
(13/01/2011, 21:03)VIC a écrit : Bon, je ne remets pas ici mon feedback pour l'AVH d'Albatur.

Allez, tu veux pas nous faire un petit copier-coller de tes critiques qui sont sur l'autre forum?
J'ai la grosse flemme d'aller chercher Tongue
Répondre
#26
OK Fitz. Voici un copier-coller de la première critique que j'ai faite fin septembre :

"D'habitude je lis des ldvelhs pour m'évader et sortir du morne quotidien, alors que là c'est pour replonger dedans.
Du coup, je n'étais pas très réceptif, surtout que je préfère les grands espaces verts.
Bref je n'aime pas trop le thème de l'AVH donc il m'est difficile d'être objectif.
Néanmoins, je l'ai trouvée réaliste et bien décrite, rapide et efficace dans la narration : une bonne AVH pour un premier essai.

Pour être sur Paris, j'ai bien vécu ce genre de situations galère : bref je pense que je n'étais pas le meilleur public.
Par contre je peux dire que pas mal de situations sont plausibles et crédibles même si elles paraissent incongrues à ceux qui ne connaissent pas le métro.

Merci et bonne continuation pour de futures AVHs !"

Il s'en est suivi quelques dialogues très sympas avec Albatur. Nous avons aussi parlé de sa future AVH, dont le thème me conviendra bien mieux. J'ai d'ailleurs hâte de la découvrir (déjà que sa couverture me fait saliver...)
Répondre
#27
La legende de Toram arrive bientot (Dés que Vador aura fini la relecture)

Merci en tout cas a tous d'avoir pris le temps de lire "le metro du cauchemar" Smile
Répondre
#28
En fait je l’ai réussi du premier coup en 8§ ( premier inclus ) en trouvant l’itinéraire court et en réussissant le test de persuasion avec un 3.
Recommencé aussitôt pour explorer les autres options, bien entendu.
Alors effectivement, c’est très bien monté… c’est ‘distrayant’… je devrais peut-être préciser que je suis parisien et que je ne me déplace guère qu’en métro ? Les tribulations du personnage avaient un air de réalité qui m’a mis mal à l’aise;les catastrophes se sont enchaînées à un rythme soutenu. Hum, ça m’a tout à fait maintenu dans ma politique actuelle de 1/ ne pas boire 2/ être chez moi à ces heures-ci…

Ceci dit, je ne suis tombé qu’une seule fois sur un § où notre ébriété baisse ( quand on se prend une gifle ), sauf erreur.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#29
Moi je n'ai pas du tout aimé cette histoire (à part l'intro).
Après quelques chapitres, j'avais l'impression d'être dans un monde post-apocalyptique, cyber-punk: les sièges éventrés, la crasse et le délabrement partout.
Puis ça s'est confirmé quand il est apparu que ces lieux n'étaient fréquentés que par des skin-heads, des punks, des voleurs et j'en passe, tous belliqueux.

Et puis, notre héros, qui doit finaliser un contrat de plusieurs millions d'euros le lendemain, se retrouve malencontreusement à faire la manche, à demander l'aumône à des scouts, etc. pour payer son billet de RER ...
Il ne voulait pas prendre le risque de s'acquitter d'une amende de 20 ou 30 euros, probablement.

Répondre
#30
Moi je trouve que le métro Parisien a des allures de monde pré-apocalyptique, surtout la nuit. La réalité est très glauque : il y a des viols, des suicides. Les skins et le punks, c'est vrai qu'il n' y en a pas beaucoup, c'est surtout les SDF que l'on croise. Quant aux voleurs, ils abondent. Comme les 3 gamines de 10 ans qui ont fait les poches d'un touriste américain il y a un mois dans mon wagon. C'est une jungle. Il y a des guetteurs qui préviennent le vendeur à la sauvette quand un flic passe : il tire sur sa cordelette qui referme son baluchon sur toute sa marchandise, en une seconde chrono : très ingénieux.

Quand au côté MadMax, j'ai vu un jour sur un quai une pauvre victime de maladie (possiblement congénitale, et sûrement très rare) qui aurait fait passer Elephant Man pour Casanova.
Cette personne devait vivre un enfer, et pourtant , elle vivait.
Et les rongeurs. On n'en voit pas mal, souris, etc ...

Donc, non, ça ne me choque pas vraiment.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)