[26] La Crypte du sorcier (Ian Livingstone)
#1
J'avais déjà commencé une fois la Crypte du sorcier, mais j'avais abandonné assez vite tant l'aventure était peu enthousiasmante. Je l'ai réattaqué hier soir et j'ai réussi finalement à le bouclier après six tentatives infructueuses.

Que dire de ce livre ? Mon avis est un peu plus nuancé qu'à ma première lecture, mais il n'empêche : la Crypte peut facilement prendre place dans la liste des pires LDVH que j'aie jamais lus. Si le style est correct et même agréable, l'intrigue est un kill-the-sorcerer on ne peut plus banal, à croire que Ian est incapable de se renouveler, et seules quelques scènes frappent réellement l'esprit. Les collines de la Pierre-de-Lune sont un endroit qui manque terriblement d'âme : on a beau se balader dedans pendant la moitié du livre, elles sont plus ennuyeuses qu'autre chose. En plus, il ne s'y passe rien d'intéressant, Livingstone se contente de suivre son schéma classique : un chemin principal avec, à plusieurs reprises, des passages aléatoires qu'on peut zapper et qui apportent soit des bonus (autrement dit des objets indispensables à la victoire), soit des malus (en général des pertes de points d'Habileté).

On est ensuite accompagné pendant la deuxième moitié du livre. Là encore, l'idée est sympathique (même si guère originale, on retrouve quasiment les mêmes personnages qui nous accompagnaient dans la Sorcière des Neiges), mais le problème est que ça manque cruellement d'interactions avec nos compagnons. C'est bien simple, pendant un moment, je me suis cru seul alors que j'étais censé être accompagné... Là encore, quelques péripéties marquantes, notamment le voyage en ballon (dommage qu'il se termine par un deus ex machina aussi grossier), mais elles ne parviennent pas à effacer la monotonie du voyage.

Passons brièvement sur le repaire du grand méchant, qui est un donjon livingstonien standard, c'est-à-dire au taux de mortalité très élevé. Quant aux questions que nous pose Zérodieu, elles sont tout bonnement ridicules. On retrouve là une caractéristique de Livingstone, à savoir le placement absurde d'informations ou d'objets cruciaux pour la réussite de l'aventure (et ça n'ira pas en s'arrangeant, cf. les Sombres cohortes). Au final, le scénario déçoit, malgré quelques originalités.

Mais comme dirait l'autre, si tu n'es pas foutu d'écrire une aventure potable, essaie de te rattraper sur la jouabilité. Et là... comment le dire sans être vulgaire ? Ce bouquin est un putain de one-true-path infinissable à la loyale. Combats à tire-larigot, tests d'Habileté mortels en veux-tu en voilà, et des PFA totalement injustes (je pense en particulier au feu de camp à la sortie des collines).

En bref, une nouvelle pièce à verser au dossier de l'accusation en prévision du futur procès du sieur Livingstone pour « écriture de livres tout pourris ».

Intérêt : 25% (et encore)
Difficulté : 99%
Répondre
#2
Je confirme pour les questions d'un ridicule consummé. Sous prétexte de vérifier notre allégence au méchant, Zerodieu nous pose des questions auxquelles Razaak lui-même ne pourrait pas répondre. Sans spoiler, elles sont du type : combien coûte une corne de chasse chez le troisième fabricant du deuxième quartier de la cité des voleurs ?
Répondre
#3
Je n'ai pas lu ce livre, et il semble que je n'aie rien raté. Je me pose juste une question : tu dis avoir fini ce livre en six tentatives, mais c'était à la loyale ? Car six, ça me paraît un chiffre extrêmement faible pour un LVH supposément aussi dur. De mémoire, il m'avait fallu recommencer le Labyrinthe de la Mort une bonne vingtaine de fois avant d'en voir le bout.

Jehan.
Répondre
#4
J'ai triché à la sixième et dernière, en abandonnant les combats après un moment. J'en avais trop marre de lancer les dés (surtout que ce bouquin a une densité de combats assez impressionnante). Cela dit, le "bon" chemin est relativement simple à trouver, si l'on excepte quelques choix qui relèvent du pur hasard.
Répondre
#5
Tiens, je n'ai pas répondu à ce topic.Tongue

Personnellement, je serais moins sévères que vous à propos de ce livre. Alors oui la difficulté est abusée et oui il est infinissable à la loyale. Mais le livre possède une ambiance pas si mal rendue que ça et l'histoire bien qu'ultra-classique reste agréable, tout comme le déroulement de l'aventure.Wink

PS: par contre, c'est vrai que les questions de Zérodieu sont ridicules. D'autant plus que j'avais pas marqué les rensignements sur ma FA et que je m'en souvenais plus.Evil
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#6
Aragorn a écrit :l'histoire bien qu'ultra-classique reste agréable, tout comme le déroulement de l'aventure
Je ne dis pas, c'est bien écrit et ça se laisse bien lire. Mais bon, Livingstone se contente d'enchaîner les « voulez-vous ouvrir cette boîte/aller voir d'où vient ce bruit/parler à cette personne ? sinon, poursuivez votre chemin » et à force, personnellement, je sature. Quand tu ajoutes à ça des deus ex machina énormes (comme l'esprit qui nous sauve la mise lors du voyage en ballon), je commence à trouver que Livingstone se fout de notre gueule.
Répondre
#7
Je suis de l'avis d'Aragorn, je trouve qu'en ignorant les règles on passe un bon moment.

Une visite d'Allansia est toujours sympa, et surtout, on peut faire une escale dans la Forêt des araignées...


Répondre
#8
Je ressuscite Razaak…

D'abord pour dire que je partage l'opinion de Meneldur: ce livre est une bouse. Pleurons sur les malheureux arbres sacrifiés pour imprimer ça…

Surtout, parce que je viens de découvrir que la question du concours troll ne concerne pas des oreilles de Farfadets comme Gallimard dans une "effroyable imposture" l'a fait croire aux ldvheurs hexagonaux, mais bien des oreilles de Hobbits !

Entre ceux de la Créature venue du Chaos et maintenant ceux-ci, nous sommes forcés de conclure que le Hobbit est un met de choix pour les monstres qui peuplent Titan. C'est vrai que même en réfléchissant très fort c'est dur de lui trouver un autre usage.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#9
Les traducteurs français étaient visiblement à la solde du lobby hobbit ! Smile

Je trouve aussi ce livre horriblement mauvais. Même si on ignore les combats et qu'on fait comme si on avait trouvé les divers objets indispensables, la linéarité écrasante rend l'aventure très pénible. Je reconnais que l'aventure a un poil plus d'atmosphère que certains DF, mais c'est loin d'être suffisant pour compenser le reste.
Répondre
#10
L'un des pires lvh, en tout cas le pire de Livingstone, à mon avis.
"Je chercherai à retrouver un rêve..."
Répondre
#11
Je me souviens encore du "choc"^^: la couverture était terrible, je trépignais déjà à l'idée de me retrouver dans une sorte de labyrinthe de la mort avec un boss de fin qui soit plus crédible que le Sorcier de la Montagne de Feu. Et avec la 4ème de couverture qui disait qu'il fallait "trouver des talismans", je m'attendais à ce qu'il y ait des éléments de magie comme dans le Marais au x Scorpions. Cool
Et puis paf! Tout s'est écroulé très vite! Neutre
Le questionnaire de fin est atroce Grr (celui du jeu vidéo Le Manoir de Mortvielle, pour ceux qui connaissent, est pénible mais plutôt justifié, lui au moins).
Surnagent de ce naufrage quelques passages très intéressants comme la prise de l'épée de Kull ou la libération de Yaztromo. Mais les sauver de la noyade n'empêchera pas le reste du bouquin de sombrer corps et bien!
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#12
(07/03/2011, 10:28)Plume.pipo a écrit : L'un des pires lvh, en tout cas le pire de Livingstone, à mon avis.
Tu n'as pas joué à l'Oeil d'Émeraude visiblement ! La même chose l'ambiance en moins. Berk

Répondre
#13
(07/03/2011, 17:47)Salla a écrit :
(07/03/2011, 10:28)Plume.pipo a écrit : L'un des pires lvh, en tout cas le pire de Livingstone, à mon avis.
Tu n'as pas joué à l'Oeil d'Émeraude visiblement ! La même chose l'ambiance en moins. Berk

Ah, j'avais oublié. J'ai jamais pu le lire en entier, L'oeil, je craquais avant. Mrgreen
"Je chercherai à retrouver un rêve..."
Répondre
#14
Bien d accord avec Meneldur.
Tout simplement infinissable. Et pourtant qu est ce que j avais envie de lui faire mordre la poussiere en le voyant sur la couverture Smile
Je l aurais un jour... je l aurais !!!
Répondre
#15
En plus,il me semble qu'il y a une erreur d'impression dans ce livre,à un moment donné après un combat on se retrouve dans un paragraphe qui n'a aucun rapport avec celui que l'on vient de quitter,obligé de lire le livre comme un livre normal pour retrouver le bon paragraphe Rolleyes...bon après je suis peut être tombé sur un mauvais exemplaire,il y a même certains moment sympathiques dans le livre (étrangement j'ai trouvé que c'était certain de ceux où l'on se faisait trucider ^^)
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)