Mini-Yaz 2022
#16
j'aime bien cette image, le grain parcheminé donne une touche médiévale
clang !
Bring out your dead !
clang !
Bring out your dead !
clang !
I'm not dead !
He says he's not dead !
Yes he is !
clang !
Répondre
#17
Je pose mon veto ! J'avais une AVH toute ficelée pour le thème "Seul au Monde" ! C'est un scandale ! Big Grin Big Grin
Répondre
#18
Ce thème "seul au monde" aurait été intéressant par sa contrainte. Aucune interaction "humaine", pas évident de trouver le moyen de rendre l'AVH "vivante". Même s'il aurait été possible de contourner avec quelqu'un qui se sent complètement seul même entouré de personnes, et que j'aurai aimé lire une AVH de survie style Robinson Crusoé.

En exclusivité mondiale, voici le nom du prochain "grand méchant" de Retour à la forteresse du cauchemar. Exit les XAKAZE et autre SENYAKAZE. Prenez-garde, si vous l'affrontez en combat singulier, de ne surtout pas rater LABONOKAZE!
Répondre
#19
avec quelqu'un qui se sent complètement seul même entouré de personnes

Idée très intéressante... Un héros sourd par exemple. 
Ou alors quelqu'un de rejeté, ostracisé, pour une raison ou une autre. Ou qui a un don, un talent particulier qui le met à part, en-dehors des autres (un musicien génial qui vit dans son monde)... Ou en plus Fantasy, un héros maudit, genre Elric de Ménilboné ou le Kane de Karl Wagner : immortels, ils traversent toutes les épreuves en voyant passer tous ceux qui leur sont chers. 
Cette conception de "seul au monde" est vraiment intéressante. Après, pour la mettre en pratique, bon courage !
Anywhere out of the world
Répondre
#20
J'avoue que mercenaire je me creuse les méninges. À part le sens strict, i.e. le personnage principale est un mercenaire (pas très original Smile), je trouve pas.
Répondre
#21
Hum, désolé... Je me disais que le choix de "Mercenaire(s)" relèverait le challenge, pour sortir justement de son interprétation la plus stricte... J'espère que je n'ai pas fait un mauvais calcul pour la santé de cette édition...
Your life and your mission end here.
Répondre
#22
En cherchant dans les différents dicos, il y a moyen d'élargir le sens de mercenaires au-delà du soldat payé pour combattre, exemple robert, larousse...

Citation :mercenaire
adjectif et nom masculin
adjectif littéraire Qui n'agit que pour un salaire, est inspiré par le profit.
nom masculin Soldat à la solde d'un gouvernement étranger.

Le wiktionary a une définition encore plus large.

https://fr.wiktionary.org/wiki/mercenaire

C'est pour ça que j'étais un peu moyen chaud d'utiliser des images de 'soldats lambda de n'importe quelle époque'.
Répondre
#23
Je ne crois pas qu'il y ait de mauvais sujet, mais je me demande jusqu'à quel point on peut étirer la sauce sans se disqualifier.
Répondre
#24
Je propose la candidature de ces deux œuvres :

http://litteraction.fr/livre-jeu/soixant...mercenaire

https://www.la-taverne-des-aventuriers.c...-du-levant

C'est pile dans le thème !

Comment ça, "c'est pas possible" ?!?

Wink
Répondre
#25
LOL ça pourrait être la première aventure à gagner 2 fois ! Le temps de la coupe d'apéro, j'ai eu 2-3 idées pas mal. Il faut jamais réfléchir à ces trucs complètement sobre.
Répondre
#26
(18/02/2022, 20:38)Flam a écrit : J'avoue que mercenaire je me creuse les méninges. À part le sens strict, i.e. le personnage principale est un mercenaire (pas très original Smile), je trouve pas.

Je pense que le terme de "mercenaire" est plus vaste qu'il n'y paraît au premier abord. Il peut s'appliquer à pratiquement tous les personnages qui vendent ponctuellement leurs services sans trop se soucier de morale ni de la cause qu'ils servent. Il n'est pas du tout nécessaire que ce soit des guerriers. Un guérisseur, un devin, un espion, un exorciste ou un nécromancien peuvent très bien être des mercenaires. Et il n'est même pas nécessaire que la rémunération qu'ils désirent soient de l'argent.



(18/02/2022, 22:59)Flam a écrit : Le temps de la coupe d'apéro, j'ai eu 2-3 idées pas mal. Il faut jamais réfléchir à ces trucs complètement sobre.

D'après la légende, les anciens Perses réfléchissaient en deux temps à toutes leurs idées importantes : la première fois lors d'un banquet où ils s'enivraient, la deuxième fois le lendemain lorsqu'ils avaient dessaoulé.
Répondre
#27
(19/02/2022, 01:34)Outremer a écrit : D'après la légende, les anciens Perses réfléchissaient en deux temps à toutes leurs idées importantes : la première fois lors d'un banquet où ils s'enivraient, la deuxième fois le lendemain lorsqu'ils avaient dessaoulé.

En particulier pour les envies de mariages.
Répondre
#28
On peut partir sur quelqu'un qui se voit obligé d'en servir un autre.
Comme l'a souligné Outremer, la motivation ou la rémunération n'est pas automatiquement de l'argent. Quelqu'un dont on aurait pris un proche en otage par exemple et obligé de servir le kidnappeur. Ou la victime d'un chantage.
Anywhere out of the world
Répondre
#29
Pour moi un mercenaire est libre de ses choix, pas contraint. Un mercenaire peut aussi être la victime d'un chantage, mais la victime d'un chantage n'est pas automatiquement un mercenaire.
Il y a par contre l'effet de groupe. Un mercenaire pourrait ne pas être d'accord avec le choix global de son groupe de servir telle ou telle cause. Libre à lui de le quitter (ou tenter de le quitter) ou de le suivre quand même. Pour cela, pour aller contre son choix initial, il peut être dans le besoin et avoir à tout prix besoin d'argent... et donc servir une cause qu'il méprise, ou participer à un conflit/une mission qu'il juge pourtant trop risquée.

Si certains veulent tenter l'AVH sportive, un mercenaire c'est aussi un joueur qui adopte une carrière ostensiblement basée sur le fric et pas "l'amour du club" en sport collectif. Avec le professionnalisme c'est vrai que l'amour du maillot ne veut plus forcément dire grand chose, mais il faut quand même bâtir un collectif d'équipe. Un joueur va forcément choisir ce qui semble le mieux pour lui, mais une fois dans une équipe, il faudra bien qu'il soit soudé dans le collectif pour réussir. Aspect intéressant supplémentaire, la présence des agents des joueurs, gestionnaires de leur carrière. Le mercenaire du foot ou autre sport collectif n'est jamais seul à décider.

En exclusivité mondiale, voici le nom du prochain "grand méchant" de Retour à la forteresse du cauchemar. Exit les XAKAZE et autre SENYAKAZE. Prenez-garde, si vous l'affrontez en combat singulier, de ne surtout pas rater LABONOKAZE!
Répondre
#30
J’avoue que des trois sujets initialement proposés, celui qui a été retenu est celui qui m’inspire le moins. ☹️ Si on essaie d’élargir le sujet, un mercenaire c’est quelqu’un qui se met au service d’une cause par intérêt matériel plutôt que par conviction (morale, politique, idéologique ou religieuse).
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)