Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
C'est bien on a les mêmes sources ^^
Je pars dans un peu moins d'une heure.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Eh bien on s'est bien amusés au final. ^^
Si jamais vous voulez en discuter sur le forum davantage, je pense qu'il vaudrait mieux qu'on crée un sujet à part dans la section Jeux de rôles.
Et peut-être à bientôt !
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
En effet, moi j'ai beaucoup aimé. Comme j'apprécie assez le côté historique en général, ce scénario avait de quoi me plaire. Cela permet de se documenter un peu et d'apprendre des choses. Si tu as possibilité pour une suite, moi je serais volontiers partant. Merci à toi !
Répondre
En même temps, j'ai été étonné, vous avez tous de bonnes bases de connaissances historiques. Certains plus que d'autres c'est sûr (ou peut-être juste ils en parlaient plus), mais j'ai appris aussi des choses en vous écoutant.
J'ai noté dans ma mémoire le bouquin que tu as recommandé.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Paul Féval (l'auteur du roman "Le Bossu"): La Fée des grèves (roman), qui se passe en 1450. Publié en 1850.

Plus j'y pense, plus je crois qu'il y matière à y puiser une suite directe au scénario que nous avons fait.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_F%C3%A9e_des_gr%C3%A8ves_%28roman%29


Atmosphère :
« Pour peu qu'il y ait un léger voile de brume sur le sol plat du Marais, vous ne savez de quel côté de la digue est la grève, de quel côté la terre ferme. À droite et à gauche, c'est la même intensité morne et muette. Nul mouvement de terrain n'indique la campagne habitée ; vous diriez que la route court entre deux grandes mers. C'est que les choses passées ont leurs spectres comme les hommes décédés ; c'est que la nuit évoque le fantôme des mondes transformés aussi bien que les ombres humaines. »
Tangues, lises, paumelles, danger du flot qui monte, soudaineté des fantaisies du Couesnon, villages ensevelis, brouillards de grève, mer de vapeurs, dorures du soleil sur le Mont dans les « vagues cotonneuses » de la brume : la description des féeries de la baie du mont Saint-Michel fait baigner le récit dans une atmosphère de sortilèges.

Je viens de découvrir qu'il existait un film muet de Louis Feuillade inspiré de la Fée des Grèves (qui ne spoile rien).
Ce film de 7 minutes date de 1909, soit sept années après le Voyage dans la Lune de Méliès.
Si vous avez quelques minutes à perdre, le film a un certain charme désuet et vaut surtout pour sa dernière scène (et ses trucages de l'époque) :

http://www.youtube.com/watch?v=AvelzP9lWwE
Répondre
Les personnages étant intéressants, il aurait été intéressant d'en faire une campagne, sous la forme d'une série feuilleton, où ils unissent leurs forces pour triompher de certaines aventures. J'y ai déjà pensé. Bien sûr, ça pose quelques problèmes. Mais en s'inspirant des personnages, peut-être ?
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
(09/02/2014, 21:43)Lyzi Shadow a écrit : En même temps, j'ai été étonné, vous avez tous de bonnes bases de connaissances historiques. Certains plus que d'autres c'est sûr (ou peut-être juste ils en parlaient plus), mais j'ai appris aussi des choses en vous écoutant.

De façon générale, je reste aussi toujours impressionné par le très haut niveau de connaissances historiques et mythologiques de la tablée habituelle.

Scénario très sympa effectivement, même si je pense qu'il aurait gagné à laisser un peu plus de libertés aux joueurs, et à se passer des dés.
Répondre
Citation :il aurait gagné à laisser un peu plus de libertés aux joueurs, et à se passer des dés.
On est d'accord.
C'est plus une expérience à vivre à plusieurs, une sorte de roman ou film à jouer, qu'un véritable jeu de rôle, j'ai l'impression.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Ce qui est le plus frustrant pour moi c´est que ce soit très court car autrement c´est sympa malgré la linéarité.
Côté histoire de France je suis loin d´être aussi féru que le reste de l´assemblée. Je connais mieux l´histoire de Rome et la mythologie gréco romaine. Côté celte j´ai des lacunes^^
Répondre
Après une deuxième partie (première en tant que joueur, deuxième en tant que MJ), je trouve quand même que ton perso et celui de Vic n'ont pas grand chose à faire. J'étais inquiet en voyant que vous interveniez si peu.
Lors de ma première partie, j'avais quand même eu l'impression que Morgane était plus active. Mais j'avais déjà remarqué que le Capitaine avait un rôle un peu en retrait.
Le scénario gagnerait à être remanié un peu, pour donner un peu plus de scènes où les personnages peuvent briller.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
j´étais un peu perplexe car je pensais toujours voir surgir des traitrises qui ne sont pas venues. Je preferai en dire le moins possible pour ne pas aggraver mon cas de "sorcière". Je n´ai pas compris assez tôt que je pouvais être plus disert. Après c´etait un peu tard. Et puis c´etait mon premier vrai jdr..
Répondre
Aïe.
Répondre
@tholdur
Si j'avais su, je t'aurais filé le "perso pour débutant" ^^
@Jehan
Pourquoi "aïe" ?
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Partie d’Horreur à Arkham, ce soir, avec deux (!) extensions : l’Horreur de Dunwich et le Rôdeur devant le seuil.

Notre première défaite (sauf pour Lyzi). Et pas une petite…

Ça commence par trois ou quatre portails qui s’ouvrent sur la colline du Sorcier (à Dunwich, donc). Au troisième, tour, constatant que le portail s’ouvre encore sur le même lieu, on décide de mélanger à nouveau les cartes et d’en tirer une autre. Devinez ce qui sort ? La colline du Sorcier, mais oui, et de plus c’est une éruption de portail (une règle particulière de l’extension).

On a donc deux ou trois vagues de monstres concentrées en un seul lieu puisqu’il n’y a pas d’autres portails ouverts. La plupart d’entre eux, par je ne sais quel hasard des cartes, ne se déplacent même pas ! On a donc une pile de plus d’une dizaine de monstres dans ce lieu, autant dire qu’on évite d’y mettre les pieds. Certaines créatures bougent quand même, et, comme la colline est toute proche d’un vortex, ce dernier absorbe rapidement sa troisième créature, ce qui réveille, entre autres effets sympathiques, l’Horreur de Dunwich. Sauf qu’à ce moment-là de la partie, on n’en a strictement rien à foutre.

En effet, une rumeur a transformé les rues du quartier résidentiel en un concentré de folie. Quinze points de santé mentale s’y accumulent dès le tour où la carte sort, puis cinq points (un par investigateur) s’y ajoutent à chaque tour. On peut les virer si l’on se rend à cet endroit… en sacrifiant des points de santé mentale sur une base de un contre un ! Autant dire que c’est quasiment impossible. On aurait pu, en revanche, utiliser le pouvoir du personnage de Lyzi pour tirer une autre carte que celle-ci, mais nous n’étions pas familiers des nouveaux personnages (nous en jouions tous un), et nous n’y avons pas pensé sur l’instant.

Bref. La partie dure quelques tours, on s’équipe un peu en attendant que d’autres portails que celui de la colline s’ouvrent pour aller les fermer. On est servis : quatre en seulement deux tours, à cause d’effets rigolos dus aux cartes tirées lors de la phase d’exploration. Résultat : mes quatre collègues dans les mondes parallèles, espérant rentrer le plus vite possible à Arkham pour fermer enfin nos premiers portails. Pendant ce temps, étant le seul en ville, je me sacrifie pour foncer sur ma mobylette d’homme à tout faire vers le quartier résidentiel pour y supprimer un point de santé mentale afin d’éviter qu’ils atteignent le seuil fatidique de trente, ce qui nous ferait piocher successivement trois cartes mythes… Or, au sixième portail ouvert, le Grand Ancien se réveille…

Je me donne de la peine pour rien, toutefois, puisque la carte mythe suivante révèle de toute façon un nouveau portail, et que l’effet du perso de Lyzi, qu’on a cette fois la présence d’esprit d’utiliser, n’y change rien. Six, le compte est bon. Coucou, Ghatanothoa ! C’est quoi, ton effet pendant la phase de combat ? « Défaussez deux trophées de monstres et un trophée de portail ou vous êtes dévoré. » Ah…

Les plus éveillés d’entre vous (j’en vois deux) auront compris que nous n’avions aucun trophée de portail à ce stade. Dès qu’il attaque, il nous one-shote. Grâce à un de mes objets, on a quand même un tour de répit, par conséquent on peut l’attaquer deux fois. Soixante points de vie à lui faire perdre en deux tour, donc. Une paille… Ah, moins six aux jets de combat ? Euh… Oh ! comme vous avez de grandes dents ! AAAAAHHH ! CROC, SLURP, MIAM.

(« Aïe », parce que j’ai encore les joues qui piquent.)
Répondre
"Tsathogga", si mes souvenirs sont bons.
Et les portails n'étant pas des volcans, c'est "irruption".
(Oui je suis pénible X_X)
Le pire c'est qu'on avait peur que la partie finisse tard. Finalement, ça a été assez rapide.

Je nous ai pas vus vraiment rater de jets de dés importants, donc je pense que même sans Mandy on aurait perdu.
Il va falloir compter combien de cartes Mythe "Colline du Sorcier" il y a dans le jeu ^^.
Avec le jeu de base, j'avais compté les cartes Mythe pour voir qu'il y avait des lieux très instables (le bois ou la maison de la sorcière), des lieux moyennement instables (comme l'Innommable ou la caverne noire) et des lieux peu instables (comme la société des historiens et le relai routier de Hibbs). Mais du coup, avec les extensions, je suis perdu dans les probabilités.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)