[YAZ 2021] Le Labyrinthe Initial
#6
J'ai passé quelques heures sur cette AVH, c'était globalement sympa, mais vraiment bizarre. La première chose que je tiens à dire, c'est que je suis admiratif pour l'énormité du travail fourni. C'est le genre d'aventure qu'on peut lire et relire sans cesse en étant presque sûr de découvrir à chaque fois quelque chose de nouveau. Je ne suis pas sûr que je le ferai cependant, pour deux raison principales.

D'abord, malgré le temps que j'y ai passé, je reste sur une impression d'énorme flou. Après avoir obtenu du premier coup une fin relativement heureuse où Marie finit son parcours chez les Caraïbes mariée et mère de deux enfants (emportée à 30 ans d'un problème à la poitrine), boum, je me retrouve de nouveau dans le labyrinthe. Je me rends compte alors que la fin que j'ai obtenue n'était qu'une étape dans cette étrange expérience. Quelques paragraphes après, reboum, nouvelle fin, définitive cette fois, assez brutale, plutôt moins satisfaisante que la première. Concrètement, si j'ai beaucoup apprécié l'épisode central chez les Caraïbes, le début et la fin dans le labyrinthe m'ont complètement perdu. Je suis passé à côté, j'ai rien compris. Est-ce que j'ai vraiment envie de retenter l'expérience? Pas sûr, mais bon, allez, nouvel essai chez les pirates. Plusieurs missions dans différents bateaux, qui se terminent cette fois par un vrai PFA (abandonné sur une île puis assassiné). Ce que je retiens surtout, c'est que j'en suis au même point qu'au début. Pas d'objectif défini, des tribulations plaisantes mais assez vaines.

Ensuite, il y a l'écriture. Alors oui, c'est plutôt bien écrit, fluide, très moderne (enfin je suppose), avec quelques grosses fautes qui paraissent vraiment surprenantes quand on voit à quel point certains passages sont bien construits, imaginatifs et travaillés. Les faits se succèdent, les échanges fusent, c'est vif, cru, malin... Les parfums sont forts, mais ils ne restent pas réellement en bouche. Tout s'évapore très vite, je ne ressens pas de réelle ambiance. La matière première est là pourtant, mais l'exécution me laisse de marbre. C'est sûrement dommage, mais je suppose que je ne suis pas le bon client. ça ne peut pas l'être, ça n'a pas été écrit pour moi.

Concrètement, j'ai quand-même passé un bon moment, le fait de vivre une aventure quasi exclusivement sociale est original et dépaysant. Il y a eu des passages marquants et même très forts (spécialement chez les Caraïbes), mais tout ça pourquoi? Eh bien, je ne sais pas. Je parcours l'aventure en diagonale et je tombe par hasard sur de petites perles (par exemple le PFA du 1169, excellent), mais je ne réussis toujours pas à trouver un vrai but à cette aventure tentaculaire, hormis le fait d'obtenir différentes descriptions assez laconiques du destin qui peut attendre Marie après son passage dans le Labyrinthe. Bof. Au final cette AVH me laisse un peu la même impression qu'un rêve/cauchemar certes prenant, mais dont le scénario sans queue ni tête fait qu'il sera, au final, vite oublié.
Répondre


Messages dans ce sujet
Le Labyrinthe Initial - par Fitz - 22/11/2021, 16:33
RE: Le Labyrinthe Initial - par Salla - 14/01/2022, 23:33
RE: Le Labyrinthe Initial - par Fitz - 15/01/2022, 10:59
RE: Le Labyrinthe Initial - par Salla - 15/01/2022, 11:43
RE: Le Labyrinthe Initial - par Fitz - 16/01/2022, 13:08
RE: Le Labyrinthe Initial - par Kraken - 16/01/2022, 22:30
RE: Le Labyrinthe Initial - par steflip - 19/01/2022, 21:13
RE: Le Labyrinthe Initial - par gynogege - 18/02/2022, 11:59



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)