Aliens : Marines Coloniaux
#76
Ah oui, effectivement, ça ressemble bien à Aliens, le retour (qui est également mon préféré de la saga et le meilleur film de science-fiction, pour moi).
Disons j'aimerais bien écrire une suite mais ces temps-ci, je n'ai pas vraiment beaucoup de motivation.
En plus de ça, j'aimerais bien pouvoir écrire de vrais histoires, pas sous format AVH.
Néanmoins, l'idée d'écrire une AVH d'alien dont le personnage principal est un predator est plutôt séduisante.
Répondre
#77
Ben écoutes c'est toi qui vois pour ta retraite anticipée mais peut être que tu n'a plus d'inspiration en ce moment, et juste en ce moment...Au bout de quelques mois la fureur du lancer de dés va sûrement te reprendre !...
Après si c'est pour te lancer dans l'écriture de romans ou autres c'est clair que ce doit être tout aussi interessant alors donne nous de tes nouvelles le jour ou tu quitte Xhoromag...Sniff sniff Wink
A plus, sunkmanitu.
ps : j'espere que tu liras au moins mon avh qui tend à se finir doucement...Tongue
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#78
Du bon et du moins bon dans cette AVH. Au final, j’ai bien aimé !


1). LA FORME :

Même si les fautes d’orthographes sont toujours nombreuses, j’ai l’impression que Jin s’est nettement amélioré de ce côté-là : bravo ! En revanche, niveau vocabulaire, il y a beaucoup de répétitions d’une phrase à l’autre. À titre d’exemple, dans les règles, la courte partie intitulée « comment combattre vos ennemis ? » est le summum en la matière. Tout ça peut être atténué par une relecture.

Maintenant, les petits détails :

- Armement : j’imagine que le terme « M4A3 » est synonyme de Beretta ? De même, l’armure M3 de la page 12 est la même que la M2 du descriptif des personnages ?

- Je n’ai pas été gêné d’être désigné par le terme « le nouveau ». Par contre, le fait d’être nouveau a créé dans mon esprit une certaine distance par rapport aux autres personnages. Avec un postulat de départ différent (équipe ayant déjà travaillé ensemble), les évènements dramatiques auraient davantage d’impact.

- Comme la structure est très linéaire (et les paragraphes longs), j’aurais aimé voir ressortir les éléments ludiques par rapport au reste du texte (emploi d’italique par exemple). Cela rend les relectures plus faciles.


2). LE FOND :

Alors que je m’attendais à être lassé par le thème éculé des méchants aliens, j’ai été happé dès les premières pages. Quand j’y réfléchis, je pense que c’est grâce à un élément dans lequel Jin est très à l’aise : la mise en place d’une ambiance. Ainsi, l’intro est efficace et immersive, avec des descriptions suffisamment précises pour nous embarquer. S’ensuit une longue période sans combat, ce qui achève d’installer une atmosphère mystérieuse. Par ailleurs, on découvre l’équipe pendant ce temps, jusqu’à s’y attacher.

Toujours à propos de l’ambiance, malgré le grand nombre de salles visitées, j’ai trouvé que chacune d’elles est unique, ce qui m’a plu : à chaque fois, Jin décrit les lieux précisément, en apportant des petites touches qui différencient chaque pièce (mention spéciale à la salle des embryons, §7). D’ailleurs, ce complexe a lui-même une identité très forte et cohérente.

Du côté des personnages, j’ai trouvé les dialogues bien menés et assez naturels. Contrairement à « Opération survie » (surtout le volume 2, d’ailleurs), les protagonistes m’ont paru ici un peu plus fouillés, moins stéréotypés.

Concernant le récit, il est assez classique mais comporte des temps forts bien gérés. Ainsi, j’ai adoré le face à face avec le cyborg (§32), c’est une bonne surprise. Le finish est aussi excellent (en particulier le §14). Globalement, j’ai évidemment beaucoup pensé à la saga « Aliens » (surtout le 2), ce qui m’a plu : l’hommage est fidèle, puisqu’il contient des éléments techniques propres à cet univers, il est aussi original, puisqu’il raconte une histoire sans Ripley et en dehors des volets de la série.


3). LE JEU :

D’abord, bravo pour les règles : elles sont intéressantes, réalistes sans être trop lourdes, et elles laissent pas mal de latitude au joueur. Ensuite, bravo aussi pour leur mise en œuvre : j’ai trouvé la difficulté bien dosée. De plus, il y a une bonne gestion des munitions : j’ai failli être à cours, une fois (pendant la confrontation musclée dans les tunnels englués), mais juste après, on peut se refaire une santé.

En fait, le gros défaut ludique vient de la structure : comme cela a été dit par d’autres, la linéarité est vraiment pesante. C’est dommage car en dehors de ça j’ai adoré jouer cette AVH !

Au niveau de mon unique partie, comme j’aime la subtilité j’ai choisi le mitrailleur. Une fois dans le jeu, j’ai noté les détails suivants :

- D’entrée, j’ai perdu mon arme, au §79. J’ai supposé qu’il s’agissait du Beretta (arme secondaire).

- Le §100 est bizarre (bug du « rendez-vous au 100 »). J’y suis passé à 2 reprises mais j’ai réussi les tests. Toutefois, 3 tests d’affilée me paraît très risqué. J’imagine que si j’avais échoué, j’aurais triché !

- Bug possible : au §95 j’ai trouvé une « carte d’accès bleue (pour salle des matériaux) ». Plus tard, j’ai pu accéder à ladite salle sans avoir à faire usage de mon passe (§82) ! Enfin, j’ai utilisé la carte d’accès au §76. Sauf erreur de ma part, au §95, tu voulais dire « salle des matériels » ?

- §58 : mes charges sismiques m’ont bien aidé. Cependant, j’ai trouvé ça bizarre qu’on puisse les utiliser à proximité des échangeurs thermiques.

- À la longue, les visites sont fastidieuses (je pense surtout à la fouille du labo, vers la fin) : trop linéaire !

- Au §110, je trouve que la « mort instantanée », qu’on peut subir si la reine réussit son 3° assaut, est injuste. Sauf erreur de ma part, il y a 83% de chances que ça arrive. Fatalement, j’y ai eu droit, ce qui m’a conduit à tricher en appliquant l’effet de l’assaut suivant. En dehors de cette tricherie, j’ai terminé en un essai.

- §45 : lorsqu’on possède un canon Sentry, si on inflige 10 points de dégâts par tour à chaque ennemi, les 6 tours de tirs à distance suffisent à éliminer tout le monde. Par conséquent, la consigne « À noter que si vous possédez le canon Sentry, celui-ci continuera d’infliger dix points de dégâts à chaque créature et à chaque tour. » n’a pas lieu d’être. Ou alors j’ai rien compris.


4). CONCLUSION :

Cette AVH est un hommage bien mené, à la fois fidèle et frais. Jin, je trouve que c’est tout simplement ton meilleur ouvrage : style meilleur, personnages plus aboutis, ambiance excellente. Seule la linéarité m’a vraiment gêné. Heureusement, j’ai trouvé la difficulté adaptée, pour cette raison les marines coloniaux font pour l’instant partie de mes AVH préférées cette année.

Enfin, j’ai vu que tu es dans la rédaction d’OS3 : s’il te plaît garde tous ces points forts et essaye d’améliorer la non-linéarité. Avec ça, tu devrais « finir en beauté », puisque tu sembles vouloir arrêter d’écrire des AVH.


5). UN PEU DE MATHS POUR LES AMATEURS :

À 2 reprises, on affronte une reine alien dotée de 12 points d’agilité. Ses tests d’agilité sont donc tous réussis, sauf que la dame échoue à chaque double (Jin explique que c’est à cause de sa corpulence). En fait, statistiquement, cela revient à affronter un ennemi doté de ?? points d’agilité sans la règle du double chiffre. Quel est donc ??
Répondre
#79
Si la reine échoue à chaque double, sa probabilité de succès est de 30/36. Cela revient au même que si elle avait 9 points d'Agilité. ^_^
Répondre
#80
Bien joué Oiseau!
Répondre
#81
Je veux pas lui enlever de mérite à Oiseau mais connais-tu sa profession TD? Wink
Répondre
#82
Hé hé...

Moi j’attends que quelqu’un pose une question sur les cycles d'hystérésis des matériaux magnétiques durs à base d'AlNiCo, mais ça vient pas… Il manque peut-être un prétexte : y aura-t-il un jour une AVH qui en traite ??
Répondre
#83
Citation :1). LA FORME :

Même si les fautes d’orthographes sont toujours nombreuses, j’ai l’impression que Jin s’est nettement amélioré de ce côté-là : bravo ! En revanche, niveau vocabulaire, il y a beaucoup de répétitions d’une phrase à l’autre. À titre d’exemple, dans les règles, la courte partie intitulée « comment combattre vos ennemis ? » est le summum en la matière. Tout ça peut être atténué par une relecture.

Maintenant, les petits détails :

- Armement : j’imagine que le terme « M4A3 » est synonyme de Beretta ? De même, l’armure M3 de la page 12 est la même que la M2 du descriptif des personnages ?

- Je n’ai pas été gêné d’être désigné par le terme « le nouveau ». Par contre, le fait d’être nouveau a créé dans mon esprit une certaine distance par rapport aux autres personnages. Avec un postulat de départ différent (équipe ayant déjà travaillé ensemble), les évènements dramatiques auraient davantage d’impact.

- Comme la structure est très linéaire (et les paragraphes longs), j’aurais aimé voir ressortir les éléments ludiques par rapport au reste du texte (emploi d’italique par exemple). Cela rend les relectures plus faciles.

Tout d'abord, merci pour cette critique, j'adore les tiennes car elles sont toujours complètes. De mon côté, je vais essayer de répondre au mieux car mon pc portable est vraiment lent.

J'essaye de m'appliquer pour l'écriture, ce qui est embêtant, c'est que je ne vois pas mes fautes, du coup, je crois qu'il n'y en a pas beaucop, lol.
Je vais revoir ce paragraphe "comment combattre vos ennemis" et le corriger.

Dans OS-3, j'ai mis en italique tous les aspects ludiques car comme tu le dis, c'est beaucoup plus pratique mais je ne l'ai remarqué qu'après coup.

C'est vrai que le fait d'être nouveau dans l'équipe crée une sorte de distance, mais le jeu de rôle était comme ça Wink



Citation :2). LE FOND :

Alors que je m’attendais à être lassé par le thème éculé des méchants aliens, j’ai été happé dès les premières pages. Quand j’y réfléchis, je pense que c’est grâce à un élément dans lequel Jin est très à l’aise : la mise en place d’une ambiance. Ainsi, l’intro est efficace et immersive, avec des descriptions suffisamment précises pour nous embarquer. S’ensuit une longue période sans combat, ce qui achève d’installer une atmosphère mystérieuse. Par ailleurs, on découvre l’équipe pendant ce temps, jusqu’à s’y attacher.

Toujours à propos de l’ambiance, malgré le grand nombre de salles visitées, j’ai trouvé que chacune d’elles est unique, ce qui m’a plu : à chaque fois, Jin décrit les lieux précisément, en apportant des petites touches qui différencient chaque pièce (mention spéciale à la salle des embryons, §7). D’ailleurs, ce complexe a lui-même une identité très forte et cohérente.

Du côté des personnages, j’ai trouvé les dialogues bien menés et assez naturels. Contrairement à « Opération survie » (surtout le volume 2, d’ailleurs), les protagonistes m’ont paru ici un peu plus fouillés, moins stéréotypés.

Concernant le récit, il est assez classique mais comporte des temps forts bien gérés. Ainsi, j’ai adoré le face à face avec le cyborg (§32), c’est une bonne surprise. Le finish est aussi excellent (en particulier le §14). Globalement, j’ai évidemment beaucoup pensé à la saga « Aliens » (surtout le 2), ce qui m’a plu : l’hommage est fidèle, puisqu’il contient des éléments techniques propres à cet univers, il est aussi original, puisqu’il raconte une histoire sans Ripley et en dehors des volets de la série.

Merci pour tout ça. Il faut croire qu'au niveau du Fond de l'histoire, je tiens le bon bout. C'est vrai que l'ambiance et les descriptions de lieu sont ce que je préfère écrire, je suis toujours inspiré. Il faut dire également que je suis fan de l'univers alien, donc ça aide pas mal.

Par contre, là où je suis étonné, dans le bon sens du terme, c'est lorsque tu dis que les différents personnage sont plus fouillés que dans les OS. Car dans les OS, j'ai beaucoup misé sur la psychologie des personnages alors que dans alien, je ne me suis pas trop concentré là-dessus. Mais d'un côté, tant mieux!


Citation :3). LE JEU :

D’abord, bravo pour les règles : elles sont intéressantes, réalistes sans être trop lourdes, et elles laissent pas mal de latitude au joueur. Ensuite, bravo aussi pour leur mise en œuvre : j’ai trouvé la difficulté bien dosée. De plus, il y a une bonne gestion des munitions : j’ai failli être à cours, une fois (pendant la confrontation musclée dans les tunnels englués), mais juste après, on peut se refaire une santé.

En fait, le gros défaut ludique vient de la structure : comme cela a été dit par d’autres, la linéarité est vraiment pesante. C’est dommage car en dehors de ça j’ai adoré jouer cette AVH !

Au niveau de mon unique partie, comme j’aime la subtilité j’ai choisi le mitrailleur. Une fois dans le jeu, j’ai noté les détails suivants :

- D’entrée, j’ai perdu mon arme, au §79. J’ai supposé qu’il s’agissait du Beretta (arme secondaire).

- Le §100 est bizarre (bug du « rendez-vous au 100 »). J’y suis passé à 2 reprises mais j’ai réussi les tests. Toutefois, 3 tests d’affilée me paraît très risqué. J’imagine que si j’avais échoué, j’aurais triché !

- Bug possible : au §95 j’ai trouvé une « carte d’accès bleue (pour salle des matériaux) ». Plus tard, j’ai pu accéder à ladite salle sans avoir à faire usage de mon passe (§82) ! Enfin, j’ai utilisé la carte d’accès au §76. Sauf erreur de ma part, au §95, tu voulais dire « salle des matériels » ?

- §58 : mes charges sismiques m’ont bien aidé. Cependant, j’ai trouvé ça bizarre qu’on puisse les utiliser à proximité des échangeurs thermiques.

- À la longue, les visites sont fastidieuses (je pense surtout à la fouille du labo, vers la fin) : trop linéaire !

- Au §110, je trouve que la « mort instantanée », qu’on peut subir si la reine réussit son 3° assaut, est injuste. Sauf erreur de ma part, il y a 83% de chances que ça arrive. Fatalement, j’y ai eu droit, ce qui m’a conduit à tricher en appliquant l’effet de l’assaut suivant. En dehors de cette tricherie, j’ai terminé en un essai.

- §45 : lorsqu’on possède un canon Sentry, si on inflige 10 points de dégâts par tour à chaque ennemi, les 6 tours de tirs à distance suffisent à éliminer tout le monde. Par conséquent, la consigne « À noter que si vous possédez le canon Sentry, celui-ci continuera d’infliger dix points de dégâts à chaque créature et à chaque tour. » n’a pas lieu d’être. Ou alors j’ai rien compris.

C'est marrant, là où toutes les personnes ont été hunanimes, c'est à propos des règles. Pourtant, je les ai conçues comme ça, sans réfléchir, faut croire que j'ai eu du flair, lol. Mais comme je l'ai dit, tant mieux! Je pense que je vais garder ses règles de combats pour la suite.

Je suis conscient de la linéarité, mais je ne pouvais pas trop faire autrement. Mais si je devais refaire une AVH avec le même univers, je tâcherai de plus m'appliquer à ce niveau là.

Merci pour tous les points que tu as relevés, je ferai les changements adéquats dès que j'aurai fini la 1ère partie d'OS-3.

Pour ce qui est du paragraphe 110, j'ai oublié de faire la modification, c'est-à-dire enlever cette mort instantanée injuste

Pour la carte, ce n'est pas un bug, c'est juste un soucis au niveau des termes employés.

Par contre, pour le §100, on doit tester la volonté deux fois, pas trois.


Citation :4). CONCLUSION :

Cette AVH est un hommage bien mené, à la fois fidèle et frais. Jin, je trouve que c’est tout simplement ton meilleur ouvrage : style meilleur, personnages plus aboutis, ambiance excellente. Seule la linéarité m’a vraiment gêné. Heureusement, j’ai trouvé la difficulté adaptée, pour cette raison les marines coloniaux font pour l’instant partie de mes AVH préférées cette année.

Enfin, j’ai vu que tu es dans la rédaction d’OS3 : s’il te plaît garde tous ces points forts et essaye d’améliorer la non-linéarité. Avec ça, tu devrais « finir en beauté », puisque tu sembles vouloir arrêter d’écrire des AVH.

Ah, ben ça fait plaisir, pourtant, j'ai fait cette AVH juste comme ça, sans essayer de faire en sorte que ce soit la meilleure. Mais au vue de toutes les bonnes critiques que j'ai eues, j'ai finalement eu raison de l'écrire ^^
Tiens, bonne nouvelle, qui sait? Cette année, j'aurai peut-être au moins 1 point au Yaz LOL

T'inquiète pas, je m'applique vraiment sur OS3, je prends vraiment mon temps.
Par contre, je ne pense pas que ce sera ma dernière car j'ai bien envie de donner une suite à Marines Coloniaux car je pense que ça ferait plaisir à pas mal de personnes.

Encore un grand merci à vous tous.
Répondre
#84
Citation : Jin a écrit :
Par contre, je ne pense pas que ce sera ma dernière car j'ai bien envie de donner une suite à Marines Coloniaux car je pense que ça ferait plaisir à pas mal de personnes.

Alors là franchement tu m'épates, toi qui voulais tirer ta révérence aux avh ! Je voudrais juste dire un truc sincère qui j'esprère sera lu par beaucoup ( sinon je le poste sur toutes les rubriques du forum !) :
Ce site qu'est Xhoromag est le site que je consulte le plus, celui où les forumers sont vraiment tous sympas et où l'entraide domine. Et Jin lorsque tu tombe sur un site comme celui là, restes y !
J'ai commencé à écrire "le voyage initiatique" en avril 2009 et j'espère continuer à écrire des avh pendant longtemps( si ma première est bien accueuillie Wink ). Rien que pour le plaisir de lire des commentaires de lecteurs...
Jin on compte sur toi pour aller bousiller de l'alien, j'ai une revanche à prendre avec cette p*** de reine alien !
Bye et à pluche !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#85
Pour moi également, c'est la meilleur que j'ai pu lire de toi.

Beaucoup de choses ont été dites, je vais donc tenter de faire court.

Cette avh m'a vraiment surprise parce qu'avec une intrigue que je n'ai pas trouvé très originale, un cadre qui ne l'est pas tant non plus bien que très cohérent, des personnages un peu bof, un style pas très imaginatif et parfois un peu maladroit, tu es parvenu à me captiver grâce à une seule chose : les règles.

Je ne sais pas combien de temps tu as dû tester tout ça, mais c'est vraiment bien foutu. Dès le début, ça m'a mis dedans, je comptabilisais les moindres munitions, les moindres trousses de secours, anxieux à l'idée que l'une ou l'autre de ces ressources ne manque. Et c'est toujours au moment où on pense qu'on est foutu, que le prochain alien c'est la mort que pouf, miracle, un médikit ! Personnellement, je suis passé par des sentiments d'anxiété, de désespoir et d'euphorie de manière permanente.

De plus, le fait de donner des caractéristiques et des armes bien définies selon la classe, c'est génial.
J'ai pris l'artilleur, ça avait l'air d'être le plus fun avec le lance-flamme et les grenades. La difficulté avec ce pers. c'est que pour les combats au lance-flamme, la plupart du temps on ne peut pas détruire l'ennemi sans prendre deux ou trois coups. J'ai eu une chance insensée sur les coups de langue à -30, et ça m'a sauvé. Mais sinon...
Je n'ai pas gagné, car je suis mort au combat final alors qu'il ne restait que 4 pv à la reine ! Dégoûté ! En plus, je suis passé à coté du lance-grenade.

Mais bon, dans l'ensemble, la difficulté est bien dosée. Si l'aventure n'était pas si linéaire, je la referais bien avec le médecin, car je suis curieux de voir comment ça se passerait, ainsi qu'avec le technicien pour découvrir les salles auxquelles je n'ai pu accéder. Je me ferais bien aussi un combat avec le cribleur. Car j'ai lu le descriptif de l'arme, et le jeu me semble quand même beaucoup plus facile avec cette arme,non ?

Voilà, pour l'instant aux Yaz, je le verrais bien cette avh récompensée cette année, nous verrons avec ce qui arrivera d'ici décembre.

J'avoue que je me suis fait avoir par la longueur ! 200 § certes, mais il m'a fallu plus de 6 heures de lecture pour le finir.

Et Jin, vraiment par gentillesse pour le lecteur, pourrais-tu juste t'arranger à l'avenir pour aérer un peu plus les §. Les gros bloc de texte d'une page, je te jure, c'est vraiment hard à lire.

Et tu as également un vrai style bien à toi. A tous les aspects du jeu, on peut que se dire : "c'est du Jin" ce qui est rare.

Et effectivement, une suite me ferait aussi plaisir.

Si tu veux arrêter les avh, c'est pour faire quoi à la place? simple curiosité.

Mais une question, pourquoi William nous sauve-t-il la vie en nous ouvrant la porte, j'ai du sauter l'explication .

EDIT : Par rapport à ce que j'ai lu dans d'autres feedbacks, je trouve que l'idée de rendre plus humains les militaires est intéressante. C'est vrai que parfois ça surprend.
Alors je te pose une question, en général, dans l'élite de l'armée : Est-ce que les soldats d'élite sont de véritables robots-machines à tuer, ou sont-ils justement plus humains que les troufions exécutants de base ? Parce qu'un bon groupe, c'est un esprit d'équipe, et l'esprit d'équipe passe aussi par de l'humanité envers les membres. Et en même temps, ça peut aussi être une faiblesse.
En tout cas, je préfère des pers. peut-être moins réalistes, mais plus sympathiques à incarner.

EDIT 2 : Je suis assez d'accord sur l'inutilité du § où les soldats apprennent tout des aliens. Certes ils ont fait des expériences et ça explique, mais non seulemznt tu as déjà tout dit dans les règles, t en plus ça aurait été tellement mieux qu'on découvre tout au fur et à mesure, plutôt que dans un gros bloc artificiel comme ça.
Répondre
#86
(18/09/2009, 13:21)Sukumvit a écrit : Pour moi également, c'est la meilleur que j'ai pu lire de toi.

Beaucoup de choses ont été dites, je vais donc tenter de faire court.

Cette avh m'a vraiment surprise parce qu'avec une intrigue que je n'ai pas trouvé très originale, un cadre qui ne l'est pas tant non plus bien que très cohérent, des personnages un peu bof, un style pas très imaginatif et parfois un peu maladroit, tu es parvenu à me captiver grâce à une seule chose : les règles.

Et bien, heureusement qu'il y a les règles sinon, il ne resterait plus grand chose d'intéressant!

Vous aurez peut-être de la peine à y croire mais les règles je les ai conçues comme ça, sans penser à l'aspect technique qu'elles pourraient avoir. En plus de ça, j'ai tout mis au hasard, que ce soit les munitions ou le nombre de medikits à trouver, faut croire que j'ai vraiment un don pour doser la difficulté car ça m'est arrivé la même chose pour mes OS. On m'a toujours féliciter pour la difficulté bien dosée alors que c'est dû tout simplement au hasard LOL
Mais d'un côté, tant mieux ^^

Honnêtement, je suis ravi que tu ais ressentis ces différents sentiments lors de ta partie, faut croire que j'ai fait du bon niveau à ce moment-là. Bon, j'ai toujours eu de la facilité à retranscrire une ambiance pesante et stressante.

Ah merde, dommage que tu sois mort à ce moment-là, au moin, tu as une une distinction à titre posthume ^^
Ben en fait, je peux pas trop te dire ce que ça donne avec le médecin car tous les autres ont toujours pris le com-tech, tu dois être bien le seul a avoir choisi un autre style de personnage (je crois que tu es même le première à avoir pris l'artilleur ^^).

Comme je suis gentil, des fois, je veux bien aérer mes paragraphes mais du coup, l'AVH va faire le double de pages.

Pour ce qui est des Yaz, si j'ai au moins un point, je serai content LOL

Effectivement, c'est un honneur pour moi si les gens remarquent directement que c'est moi qui est l'auteur de l'écrit en question Cool

Ce que je ferai? Je ne sais pas, peut-être écrire de vrais histoires comme des nouvelles ou peut-être même des romans.

Pour ta question: SPOIL
(Si Williams nous fait entrer, c'est pour que les militaires puissent déverouiller la porte menant au poste de contrôle qui permet d'appeler du renfort, car le scientique est incapable de l'ouvrir lui-même) FIN SPOIL

Pour ta remarque, je ne puis te répondre concrêtement car même si j'étais incorporé dans l'infanterie, je suis resté dans les bureaux, donc je ne peux pas trop dire. Par contre, les Grenadiers de montagne à Izone (au Tessin) sont considérés comme les meilleurs soldats de suisse et là, leur entraînement est très dur et durant leur école de recrues, ont les entraine vraiment comme des machines.
Par la suite, lorsqu'ils sont en groupe, tout dépend des sergents et du lieutenent qui les commandent. Si ces derniers sont des gars cools, du coup, tous les soldats seront beaucoup plus humains.
Par contre, si les Sergents et le lieutenent en question sont des fanatiques de l'armée et qui ne pensent qu'à ça, ils risquent d'éduquer leurs soldats à leur image.
Mais là je ne fais que spéculer, la vérité est peut-être tout autre, et je ne parle que de la Suisse.
Répondre
#87
"je crois que tu es même le première à avoir pris l'artilleur ^^"

Non, le deuxième!
C'est moi qui ai essuyé les plâtres avec ce personnageWink , j'en ai largement parlé dans les feedbacks pour modifier les règles le concernant d'ailleurs...

Mais c'est vrai que j'ai très vite recommencé (ma deuxièe partie) avec un fantassin, laissant tomber ce pauvre artilleur Sad
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#88
Et bien regarde écoute entend, j'ai été jusqu'à la fin du 1er coup avec l'artilleur.

Il suffit juste de brûler l'alien au 1er assaut, et après de finir les tirs avec l'arme secondaire ou l'autre fusil. Après, au corps à corps ça va mieux (vu qu'ils brulent ça fait 12 dégâts/tour à tout le monde).
Sinon, avec les charges et les grenades on peut s'en sortir, mais c'est vrai qu'il faut bien gérer.
Et je trouve qu'on trouve assez de médikits pour s'en sortir.

Mais j'avoue que j'ai eu de la chance car j'ai évité pas mal de coup de langue qui il est vrai (perversité de Jin) viennent souvent en 1er ou 2ème assaut. et comme on en essuie toujours un ou deux avant d'éliminer la créature, c'est vrai que ça peut faire mal.

Si on est logique vis-vis de l'armée, l'artilleur devrait avoir un équipement de défense plus puissant que les autres étant donné qu'il lutte au corps à corps.
D'ailleurs, appeler artilleur un lutteur au corps à corps c'est spé.

Mais il y a un ou deux combats où on affronte cinq ou six aliens à la fois, je peux te dire que quand ils calcinent tous en même temps tu te sens puissant.

Malheureusement, je n'ai pas été jusqu'au bout. Je suis mort contre la reine alien la deuxième fois qu'on l'affonte, alors qu'il ne lui restait que 4pv.
C'est là que tu comprends ce que ça veut dire, la rage.
Répondre
#89
Tholdur> C'est juste, j'avais oublié, honte à moi Redface

Sukumvit> Pas mal, arriver quasiment jusqu'au bout de l'aventure en une seule fois relève de l'exploit. Dommage que le dernier combat t'a été fatal Wink

Je dois avouer que j'ai fait un peu exprès de mettre les grosses attaques des aliens lors des premiers assauts, je suis un sadique héhéhé Twisted

C'est vrai que le lance-flammes, s'il est bien utilisé, peut devenir une arme très puissante.

Au fait, pour l'artilleur, quel équipement de défense tu verrais?
Répondre
#90
Déjà, une armure qui protège du feu (ça paraît logique) et qui pourrait éventuellement protéger de l'acide. Les attaques les + dangereuses sont les langues (bourrés d'acide je suppose) et les jets d'acide, donc en permettant à l'artilleur de diviser par 2 les dégâts de 5 ou 6 attaques d'acide dans l'aventure, ça rendrait le pers. plus jouable.

On pourrait aussi imaginer une armure qui commence par faire -30 de protection, mais s'abîme à chaque fois qu'elle sert, quel que soit la blessure conter laquelle elle sert, et ferait après -25, - 20, -15... O, verrait nos protections diminuées donc ce serait flippant.

ça permettrait d'éviter des grosses pertes quasi-obligatoires pour l'artilleur comme : j'ai souvenir d'un alien qui avait pas mal de pv, une agilité à 10 ou 11, et les attaques c'était :
1/ - 30
2/ - 15
3/ - 10
Pour un artilleur, il a quasiment aucune chance d'échapper à la langue, et ça arrive plusieurs fois dans l'aventure. Quand le joueur sait que les tireurs, eux, auront des chances d'y échapper s'ils font des bons jets de tir, ça donne effectivement envie de penser que l'artilleur est nul. Donc ça permettrait de rééquilibrer un peu.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)