Avancement des Projets 2009
Donc j'annonce officiellement que j'en suis à 40 paragraphe rédigés.
Je pense qu'il y aura plus de 400 paragraphes mais je ne sais pas encore combien exactement.
J'ai encore à finaliser les règles de combat avec très certainement un d10.
J'ai commencé à rédiger la présentation et les règles.
La guilde d'émeraude est une aventure médiévale fantastique.
L'intrigue :
Elle est basée sur le parcours initiatique d'un jeune (homme ou femme) qui tente de devenir magicien dans un royaume où seuls les liens du sangs autorisent l'apprentissage de la magie.
Dans ce royaume, une guilde secrète de magiciens aide ceux qui veulent apprendre la magie des pierres en bravant les interdits.
Bonne idée!
(21/12/2009, 12:05)Gawaine a écrit : Elle est basée sur le parcours initiatique d'un jeune (homme ou femme) qui tente de devenir magicien dans un royaume où seuls les liens du sangs autorisent l'apprentissage de la magie.
bon courage pour la rédaction et les accords masculin/féminin Neutre
Tu vas faire comme dans les Messagers du Temps ?
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Est-ce que par hasard l'auteur surprise du Daleth 2 travaillerait sur la suite de son AVH primée en 2006? Voilà une nouvelle qui vaudrait bon nombre de cadeaux de noël!
Je ne sais pas trop comment est fait la séparation dans les messagers du temps.

J'avoue que là, je travaille au felling. L'idée m'est venue de faire plusieurs voies possible pour avoir plusieurs lectures possible du livre. L'un plutôt guerrier et l'autre plutôt en finesse même si au final les monstre et le méchant meurt. Donc je cherche encore les subtilités pour différencier les voies.

Je vais chercher des infos sur les messagers du temps et voir comment est faite la séparation afin de ne pas faire forcement pareil.
Si tu parles de la séparation masculin/féminin, elle est faite de façon assez artificielle dans Les Messagers du Temps. Il y a régulièrement des paragraphes qui finissent par "si vous êtes le gars/si vous êtes la fille" (on peut en frapper une bonne vingtaine dans le déroulement de l'aventure). Partout ailleurs, les verbes passifs sont choisis pour se conjuguer avec avoir, ou sont conjugués à la voix active, afin de ne pas trahir le masculin/féminin. La nature de la langue française rend ce genre d'exercice très difficile — et prouve d'ailleurs que Les Messagers du Temps n'est pas une traduction de l'anglais, car il aurait été presque inutile d'inclure les passages "garçon vs fille" avec l'unique pronom You et l'absence d'accord selon le genre.
Merci pour ces précisions.
Je pense que je vais rester dans mon optique avec une voie différente pour chaque genre.
A final le livre pourra être lu plusieurs fois en cherchant des solutions différentes..
Le boulot va être plus long mais est plus intéressant pour le lecteur.
(15/12/2009, 10:59)H.d.V a écrit : Intéressant tout ça, on voit que tu as pris en compte les feedbacks du premier tome.

Bravo en tout cas, pour mener seul un tel projet. Je crois que j'aurais abandonné avant d'en avoir fait le quart. Qu'est-ce qui te motive tant, JFM ?

J'en reparlerai sans doute mieux après la publication, mais en fait, j'avais déjà ce projet avant d'avoir les feedbacks du tome 1. C'est le scénario qui imposait, pour des raisons de logique et de cohérence, une organisation de ce type. Simplement, à ce moment-là, j'avais une vague idée pour sa mise en place. Et ce sont vos feedbacks qui m'ont alors guidé. Notamment dans le fait de placer des indices et des personnages propres sur les différents parcours.

Depuis la semaine dernière et mon dernier post, la motivation m'a permis d'écrire à un bon rythme. Les phrases venaient assez vite dans les doigts, c'était appréciable. Du coup, mon espoir remonte de terminer ce tome cette année.

Mon avancement : 1260 § sur 1400, soit 90%.

La scène finale avance plus vite que je ne l'espérais. En revanche, j'ai repéré 2 vilaines incohérences dans mon intrigue ; il faut bien sûr que je les enlève avant publication. L'histoire ne s'en portera que mieux car ça va me permettre de simplifier les deux passages.

Pour répondre à ta question, HDV, ce qui me motive est simple : c'est ma raison de vivre. J'en ai besoin comme de mon sang. J'ai toujours des tas d'idées qui me viennent en tête. Avec les idées que j'ai pour Nils Jacket, j'en ai pour 12 tomes. J'ai un autre projet de 15 tomes, que je développerai sans doute après ce Nils Jacket 2, pour me changer les idées. Tous ces livres feront probablement dans les 800-1000§, et je devrai épurer toutes les idées pour qu'il y ait une ligne directrice dans chaque cas.

Bref, niveau motivation ou inspiration, ça va. En revanche, il peut y avoir des choses qui découragent. La principale, c'est avant tout le manque de temps et les contre-temps. L'an dernier, quand j'ai entamé ce projet, j'espérais mettre à peu près 1 an pour le faire, comme j'avais fait avec l'Agent X. Il était plus long, mais j'avais l'expérience du 1er tome. J'aurais donc publié ce tome 2 début 2009.
Pourtant, rien ne s'est passé comme je le voulais. J'ai eu un certain nombre de problèmes qui m'ont empêché d'avoir du temps pour écrire ou qui ne me mettaient dans le bon état d'esprit pour écrire.
C'est pour cela que je considérerais comme une belle victoire sur le sort de réussir au moins à achever ce tome 2 avant 2010.

Une autre source de motivation, c'est vous, bien sûr. Le plaisir d'avoir des feedbacks, des ressentis. Des fois, quand j'écris, je me dis : "Tiens, HDV va apprécier cette allusion", "Je me demande comment Outremer va réagir quand il va découvrir que le coupable est ...". L'état d'esprit sur ce forum, dans cette communauté, est vraiment appréciable. D'autres topics abordent ce sujet : nous nous entraînons et nous nous motivons les uns les autres.
Hors forum, j'ai eu pas mal de retours, notamment d'un public féminin. ça fait énormément plaisir.
Ecrire tout seul, ça me procure beaucoup de plaisir, mais partager sa passion (aussi bien en tant qu'auteur qu'en tant que lecteur), c'est carrément le pied.
Tout ce que tu dis est vrai, mais j'éprouve un certain sentiment de lassitude vis à vis des AVH. Même si certains nouveaux talentueux sont arrivés cette année, j'ai l'impression que tout ça tourne un peu en rond et qu'on arrive pas à aller au-delà du truc d'amateurs qui se font plaisir.

Les quelques défections importantes ces derniers temps (Skarn, Meneldur, Alana...) sont révélatrices à mon avis.

Finalement, combien lisent vraiment les aventures ? Dix, quinze-vingt personnes au plus... C'est tout de même très peu pour relancer la mode, et comparativement à la qualité du travail fourni, et je trouve ça dommage (et c'est ce genre de considérations qui m'enlève toute motivation).


Je comprends que ça puisse t'enlever la motivation d'en écrire, mais pas comment ça peut t'ôter celle de les lire. Même si tu n'arrives plus à progresser dans tes projets (moi non plus, d'ailleurs), rien ne t'empêche logiquement de t'amuser avec les AVH produites par les autres. Non ? ^_^
Moi j'aime bien lire les AVH, simplement, comme je passe mon temps à en écrire, et bien je n'ai du coup plus le temps pour lire celle des autres.
Et je dois avouer que devant un écran, c'est pas top. J'ai même pas un quart de siècle et je vois déjà pas très bien alors voilà Sad
HDV Finalement, combien lisent vraiment les aventures ? Dix, quinze-vingt personnes au plus... C'est tout de même très peu pour relancer la mode, et comparativement à la qualité du travail fourni, et je trouve ça dommage (et c'est ce genre de considérations qui m'enlève toute motivation).

N'empêche que Oiseau a écrit pendant une quinzaine d'années avec seulement deux-trois lecteurs, et qu'à l'arrivée, son travail est si impressionnant (qualité comme quantité) qu'un autre auteur est venu le voir pour se faire aider à écrire des ldvelh, que du coup il est rentré dans les petits papiers d'une maison d'édition qui a accepté de publier la première série Xhoromag, puis une série de romans d'heroïc fantasy.

Comme quoi, la persévérance !
(25/12/2009, 15:24)Jin a écrit : J'ai même pas un quart de siècle et je vois déjà pas très bien alors voilà Sad
Et tu te balades toujours avec des flingues... Gne
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
(26/12/2009, 00:13)Sukumvit a écrit : N'empêche que Oiseau a écrit pendant une quinzaine d'années avec seulement deux-trois lecteurs, et qu'à l'arrivée, son travail est si impressionnant (qualité comme quantité) qu'un autre auteur est venu le voir pour se faire aider à écrire des ldvelh, que du coup il est rentré dans les petits papiers d'une maison d'édition qui a accepté de publier la première série Xhoromag, puis une série de romans d'heroïc fantasy.

Ouais, ben c'est pas encore la gloire ni les filles !! LOL

http://www.youtube.com/watch?v=n5PvAi8PTsI

(Ce message a été élu "post de l'année 2009" par un jury représentatif des membres du forum)






Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)