Feedback
#61
En fait, l'intro est écrite, simplement le monde de P14 n'est pas terminé. (loin de là)
Pour la fin, je l'ai écrite car je connais déjà les tenants du monde de P14 pour en avoir discuté avec lui (c'est dans le scénario). Mais le tout ne sera pas très détaillé volontairement: les scientifiques nous contactent, sans doute psychiquement, et nous exposent des choses sur le Daleth et sur la nécéssité de le leur ramener. J'avais prévu qu'ils s'adressent de cette manière à nous plusieurs fois lors de l'aventure.
Et puis, il est toujours possible d'ajouter des choses à cette fin par la suite (des objets à utliser contre les scientifiques par exemple)

Plus globalement, c'est vrai que ça manque un peu de péripéties mais personnellement je n'ai pas non plus d'idée précise en tête.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
#62
Euh, je signale que la fin est en ligne depuis Mardi soir. Mrgreen
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
#63
Ok, comme promis, du feedback sur la fin.

Beaucoup de SPOILERS donc ATTENTION !



En l'état, je la trouve solide, mais je pense qu'il manque peut-être un petit quelque-chose pour qu'elle soit vraiment bien. Tu le remarques toi-même, d'ailleurs, les trois paragraphes finaux ne sont pas vraiment mémorables et assez lapidaires. On dirait du Waterfield ! (wouuuuh lol) Bon, j'exagère, hein, mais tu pourrais détailler beaucoup plus la joie de retrouver (enfin) son monde (ses paysages, ses habitants, etc) , tout en se souvenant du voyage accompli (des souvenirs qui peuvent donc concerner les mondes renfermant un morceau du Daleth). L'idée de la "récompense personnalisée" moui, pourquoi pas, mais y'a t-il vraiment besoin d'une récompense ?

Sur le reste, je trouve le combat final intéressant et original en ce qui concerne les règles. Il manque par contre une possibilité d'alignement "mauvais" puisque les scientifiques finissent toujours par attaquer. Dommage, car j'aurais bien aimé pouvoir dominer le monde en compagnie des ET. ^^
J'aurais également ajouté un PFA dans le cas où les scientifiques gagnent, mais c'est mon sadisme personnel qui parle.
Une autre remarque pour l'apparition "magique" de l'Aleph. Est-ce bien nécessaire de le faire revenir ? Pour le coup, ça fait bizarre de le voir apparaître comme ça : il faudrait peut-être étoffer l'explication (là, ça fait un peu miraculeux et série Z). Dans mon esprit, le simple Daleth reconstitué peut suffire à ce que les Spectres viennent régler leur compte aux Scientifiques... Au fait, quand le Daleth est reconsitué, il n'explose pas comme la première fois ? Wink
Dernière remarque sur le grimoire noir. Son utilisation est bien vue, mais n'avait-on pas prévu de mettre ce monde en parallèle de celui de Jin (pour cause de dénouement similaire) ? Si c'est le cas, alors le lecteur ne pourra pas amasser à la fois tous les fragments et le grimoire noir...

En ce qui concerne le style, c'est du classique, un chouïa en dessous de ton premier monde.


#64
Alorsd, pour les paragraphes de fin, j'attends le monde de P14 pour les étoffer car c'est dur de faire sans pour les descriptions de Neufort V par exemple.

Pour l'Aleph, je trouvais ça marrant de faire un clin d'oeil suppplémentaire au volume 1...et puis ça s'appelle quand même les mondes de l'Aleph 2, j'ai trouvé ça logique de l'intégrer.
Pour le PFA où on devient méchant, effectivement, ça peut être intéressant.

Bon pour le reste je serai absent jusqu'au 14 Avril donc je verrai plus attentivement à ce moment-là. Wink
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
#65
Intro :

Une intro intrigante, on en ressort avec pas mal de questions, ce qui est bien : on a envie de lire la suite. Si les réponses apparaissent ensuite (sur la planète originelle), cette entrée en matière me paraît aboutie. Le seul bémol, en fait, ce sont les quelques fautes ou répétitions. Rien de méchant mais mieux vaut éviter ça dans une intro, qui constitue le premier contact entre le lecteur et l’AVH.

Ci-dessous quelques corrections :
« il ne s’était jamais imaginé »
« Lentement, deux silhouettes commencèrent à se matérialiser. »
« bredouilla t-il. »
« enfantine, apprise au cœur de sa jeunesse. » (par exemple)
« Il l’avait oubliée »
« Défiant l’Espace et le Temps, »
« émergeant du Néant, »
Monde d’Aragorn :

Ce monde m’a bien plu car on va de surprise en surprise sans s’ennuyer (sauf peut-être un peu dans les premiers paragraphes, où le héros est passif). L’aspect « exploration » est prenant, on découvre des créatures, un univers particulier, des comportements qui s’expliquent peu à peu. Tout ceci est amené de façon progressive, tout comme l’action, qui s’intensifie entre le début et la fin.

En particulier, j’ai bien aimé la notion de « Temps », qui permet d’ajouter une tension à la situation. Et puis avec ce paramètre, les choix sont variés tout en ayant un nombre total de paragraphes de 38.

Est-ce qu’il est prévu d’entendre parler à nouveau du (ou de voir le) « grand méchant » de ce monde ailleurs dans l’AVH ? Perso, je trouverais ça intéressant qu’il soit repris plus loin.

Pour finir, ci-dessous quelques menues corrections :
§1 : « où vous vous êtes matérialisé. » au lieu de "dématérialisé"?
« les seuls êtres dotés de parole »
« les voyages que vous avez effectués. »
§5 : « Tandis que vous vous tâtez sur votre réponse, » => familier
§8 : « vous resongez » => « vous songez à nouveau » ?
§13 : « Une voix familière »
« que vous le pensiez. »
§20 : « vous réfugier dans la nature, »
§23 : « Mais pour vous le temps presse et vous n’avez que trop passé de temps dans ce monde. » => répétition
§26 : « jetant des coups d’œil frénétiques »
#66
J'ai lu le Peuple du Lac et c'est effectivement un monde réussi. Mais il est vraiment trop dangereux.
Si l'on est embringué dans la mission (parce qu'on peut heureusement l'éviter), les probabilités de la réussir du premier coup sont plutôt minces. Même une deuxième tentative n'assure rien, les bons choix pour trouver les 3 plantes étant très aléatoires. Et comme l'échec se solde par la mort, c'est plutôt une fin injuste pour l'aventurier du Daleth. De plus, les combats sont plutôt difficiles et certains inévitables.
Sinon, l'histoire, les situations et le cadre sont vraiment biens. Le style de redo est toujours aussi plaisant, en particulier les dialogues qui sonnent très juste. L'idée du village lacustre vivant dans la peur est crédible (ça me rappelle une tribu rencontrée par Solomon Kane, ce n'est pas une de tes inspis?), la chasse aux plantes est amusante si on enlève son côté létal et les ennemis porcins sont très bien décrits. D'une manière générale, toutes les bêtes rencontrées sont bien détaillées et il est facile de s'imprégner de l'histoire.
#67
Je n'ai jamais lu d'histoires de Solomon Kane, même si j'adore Les livres d'Howard.
Il faudra que j'essaye de m'en procurer (dans un anthologie, peut-être)
La ressemblance est purement fortuite. Smile

Pour la difficulté...Je crois qu'il faut "corser" un peu l'histoire générale en plaçant quelques Mondes "durs", ce serait dommage que les lecteurs arrivent à la fin
sans leur donner l'envie (ou l'obligation Twisted ) de recommencer.
Mais si d'autres sont de ton avis, je pourrais retravailler un peu ce Monde pour le rendre plus facile.
redo

Editeur d'A.V.H. sous Linux : http://redohome.hd.free.fr/gameBooks/
#68
Allez, encore du feedback !

Monde de Sukumvit : Un monde assez court et qui semble avoir été écrit un peu rapidement, car le style est perfectible (passages au langage un peu "familier", fautes de frappe). Néanmoins, comme souvent avec Sukumvit, il y a beaucoup d'imagination (la poussière rouge, le monstre final). J'aime aussi le fait qu'il n'y ait finalement ni explication, ni issue positive. L'ensemble est assez linéaire mais comme il est court, ça passe.

Monde de Fitz : J'ai un sentiment un peu ambivalent à l'égard de ce monde. Il est objectivement très bon : style impeccable (parfois trop : "des sourcils plus fins qu’un coup de luminographe" fait vraiment trop précieux par ex), non-linéarité poussée, distinction entre les trois types de héros (enfin !). Néanmoins, je n'aime pas trop l'idée de faire visiter Paris. Je trouve que ça fait un peu "paresseux" (peut-être parce que je suis très souvent dans cette ville), comme si Aragorn nous avait écrit un monde où on visite Narbonne... J'aime aussi l'évasion quand je lis une AVH. La partie finale dans la maison ne m'a que moyennement convaincu également : ça traîne en longueur, et le dénouement est un peu attendu. Je n'aimerais pas que Fitz prenne mal ce feedback, c'est pourquoi j'insiste sur le fait qu'il s'agisse objectivement d'un très bon monde. Mais on parle de Fitz, double Yaz, alors je suis plus exigeant. Wink


#69
Bon, me voici de retour. Merci déjà à Sukumvit pour son monde qu'il faudra que je lise. Smile

Thierry Dicule: le méchant de mon monde est en fait celui des mondes de l'Aleph 1 (où il meurt à la fin) donc il ne sera pas réutilisé. Wink

Pour le reste, je retravaillerai évidemment ma fin et je relirai vos messages plus attentivement demain matin. Smile
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
#70
Tiens, je suis content, on a apprécié mon monde.

Sinon c'est cool, on arrive gentiment au terme de notre projet. J'ai hâte de voir ce que ça donne!
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
#71
On n'a pas encore terminé mais ça avance plutôt bien yep vu que tous les mondes sont écrits/en cours d'écriture/en correction excepté celui de Oiseau. (tu sais ce qu'il te reste à faire. Mrgreen )

Sukumvit: le monde que tu m'as envoyé n'est pas celui qui est sur le site de Redo mais une ébauche. Peux-tu me le réenvoyer s'il te plaît pour les corrections? (ou Redo) Je n'ai pas reçu non plus ton mini-monde.
Sinon, je trouve ton monde original et tout à fait prenant mais il faudra retravailler le style car je pense que tu l'as écrit assez rapidement. Pour le reste, ça me paraît très bien. Smile
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
#72
Merci H.D.V. pour le feedback.
Pour la maison, je suis un peu déçu car j'espérais y faire un peu monter la pression.
Concernant Paris, je connais très peu en fait mais j'espérais que ça amuse un peu le lecteur d'y trouver des clins d'oeil.

Si si, faut pas hésiter à critiquer, ça ne me vexe pas! C'est toujours enrichissant Smile
#73
Monde final (Aragorn) :

J’ai apprécié ce finish en « grosse bagarre ». Pas grand-chose de négatif à dire, juste quelques suggestions mineures :

- §755 et 756 (combat final) : les adversaires vont cibler en priorité l’allié n°3, à cause des probabilités lors d’un lancer de 2 dés (d’ailleurs en passant, l’allié n°1 est encore plus à l’abri que le héros, car on ne peut pas obtenir un score de 1 avec 2 dés). Si tu veux rendre les attaques équiprobables, tu peux te contenter de dire « désignez au hasard le combattant ciblé ». Si cette différence statistique est voulue, j’espère que tu en as tenu compte dans le dosage de la difficulté.

- Il me semble que l’enchaînement de paragraphes 756-760-766 donne lieu à un bug.

- J’aurais aimé plus de différences entre les 3 fins mais je n’ai pas d’idée pour t’aider.

- Lors de l’apparition des spectres (§764), pour contraster avec l’accueil chaleureux des Ranganathans, je verrais bien un descriptif plus développé des chasseurs, à la manière de la « voix glaciale » que tu mentionnes : atmosphère (sensation de froid quand ils apparaissent ?), avancée progressive et menaçante des spectres vers les Ranganathans tout au long du discours, héros qui lève la tête pour regarder ces créatures imposantes, impression d’être dévisagé, etc. Ce n’est qu’une suggestion, à toi de voir.

- Sur la forme, je n’ai pas vu de fautes mais quelques répétitions d’une phrase à l’autre (par ex : §750 = « Un silence suit ces paroles. Puis, l’être qui vous a souhaité le bonjour agite les huit doigts de ses deux mains et reprend ensuite la parole : » ; §755 et 756 : « Menez ce combat à leurs côtés contre les Spectres Chasseurs. {descriptif ennemis} Vous menez bien évidemment l’assaut aux côtés des Ranganathans contre les Spectres Chasseurs. »). Autres détails :
§750 = « Redemandez-vous une nouvelle fois. » => « Redemandez-vous. » ou « Demandez-vous une nouvelle fois. »
§764 : « aussi grosse que votre bras, bien que »

- C’est tout !
#74
Monde de Daleth (Caïthness) :

Un monde étonnant, qui comporte quelques touches d’humour bienvenues. Le style est agréable mais j’ai trouvé les phrases parfois longues, avec un peu plus de ponctuation je crois que ça serait plus facile à lire. C’est une question de goût, à voir avec les autres retours.

Au niveau ludique, on peut avoir à combattre et dans ce cas la difficulté me paraît assez importante, surtout qu’on ne gagne rien par ailleurs dans ce monde (sauf si je ne suis pas tombé dessus). Cependant, on peut s’en sortir indemne.

Côté récit, j’ai aimé ce monde, sauf un détail gênant : je trouve ça bizarre que le héros se contente de reprendre son Daleth pour repartir illico. Surtout que cet objet semble être connu de tous (en tout cas d’au moins 500 000 personnes). Perso, je chercherais à en savoir un peu plus avant de conclure qu’il n’y a pas de fragment ici. Peut-être qu’avant de revenir dans le bâtiment des jouets, le héros pourrait interroger un passant par exemple ? Autre solution : jouer sur la coïncidence, en modifiant légèrement l’orthographe de « Daleth » et « Aleph » ?

Pour finir, quelques fautes de frappes relevées pendant ma lecture :
§90 : « Si vous restez caché »
§98 : « vous avez de sérieux doutes » ou « vous avez un sérieux doute »
« Une ruelle sur le côté pourrait aussi vous »
#75
J'ai lu le monde de Caïthness, et je trouve que dans le genre monde court il est plutôt bien. On y retrouve un bon style, bien que parfois un peu surprenant ("merde, merde et merdeuhh" ^^). Au moins, on a pas de PNJ qui parle comme un certain personnage d'Asterix. Cepndant j'ai bien aimé ce côté un peu "fou fou" ainsi que les diverses références au Marais ou à Caithness elle-même.

Niveau scénario, l'idée de départ est sympa, mais je trouve que ça manque un peu de développement à partir du moment où on est à l'extérieur et où on cherche à rentrer à nouveau. Cela aurait pu mener à une petite mission d'infiltration intéressante. Niveau temporalité, les spectres apparaissent vite par rapport à d'autres mondes. J'ai bien aimé l'idée du héros et du spectre qui cherchent le Daleth côte à côte sans s'attaquer.

Niveau jeu, c'est pas mal. Les choix possibles sont assez nombreux et l'ensemble n'est finalement pas trop dur. Le risque provient des combats avec les spectres. Peut-être pourrait-on abréger ces combats au bout de quelques assauts (héros qui s'échappe, etc).






Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)