C3R : l'empreinte du mal
#31
Je vous propose une version 2 de mon AVH, envoyée à l’instant à Oiseau. Cette nouvelle mouture ne contient pas de modification ludique fondamentale (il y a juste un réajustement de paramètres sur l’arme « bâton » ainsi que sur les potions), inutile donc de la rejouer si c’est déjà fait. Les quelques changements concernent surtout la forme, un peu le fond (quelques compléments d’information sont apportés mais pas de changements radicaux par rapport à la version originale). Sinon, j’ai utilisé « open office » suite au conseil avisé de Redo, pour la mise en forme (et les liens intacts dans le pdf), ce qui m’a conduit à refaire certains tableaux ou cadres (feuille d’aventure, paragraphes de repos, etc.). J’espère qu’aucune bizarrerie lors du passage de « word » à « open office » ne m’aura échappé ! Bonne lecture, bien sûr tout commentaire est le bienvenu.
Répondre
#32
Désolé pour le retard encouru — la nouvelle version est en ligne.
Répondre
#33
C'est une aventure plutôt bien écrite et offrant un nombre agréablement élevé de choix (celui du paragraphe 40 étant d'une ampleur pour le moins impressionnante !). J'ai trouvé la quête du sceptre de vie plutôt originale puisque son but ultime est de ressusciter des amis plutôt que d'occire un sorcier maléfique ou autre chose du même genre.

Les règles sont assez élaborées sans être totalement excessives. L'utilisation de l'expérience est une bonne idée.

Le monde lui-même est de l'héroïc-fantasy trop classique à mon goût. Le genre présente tellement de clichés qu'il faut faire un effort pour éviter le sentiment d'ultra-répétition.

Malgré la grande quantité de choix, je n'ai pas eu le sentiment de faire grand-chose ou de rencontrer beaucoup d'évènements au cours de toute l'aventure. Une bonne moitié de mon parcours avait une atmosphère très introductive et pas follement palpitante ; l'autre (lorsque j'ai décidé de partir pour la tour immédiatement) s'est limitée à une succession de choix nord/est pas très excitante non plus, qui s'est achevée de manière assez abrupte en me renvoyant à l'aventure suivante. Etant donné la taille raisonnable de l'aventure, je pense qu'elle aurait dû contenir un peu plus d'évènements marquants.

Même si c'est un détail, j'ai trouvé un peu désagréable de lire des trucs du genre "Epuisé(e) et affamé(e), vous vous jetez comme un(e) tigre(sse) sur le sandwich que vous dévorez jusqu'à la dernière miette." Il est possible en anglais de créer des personnages au sexe non-défini mais les parenthèses que cela impose d'utiliser en français sont vite pesantes.
Répondre
#34
Un grand merci Outremer pour ce feedback plein d’informations. J’espère que, malgré les points négatifs que tu cites, les points positifs t’auront permis de prendre du plaisir à lire cette AVH ! Ci-dessous quelques éléments qui répondront peut-être à tes attentes dans le futur :

Citation :Le monde lui-même est de l'héroïc-fantasy trop classique à mon goût.


J’ai l’impression, vu les autres feedbacks, que c’est le sentiment qui ressort le plus parmi les points négatifs. Je vais tenter de pimenter tout ça dans la suite ! En attendant, je me console en me disant que l’originalité du premier tome tient principalement dans les règles, que par la suite elle se situera ailleurs, et que si on fait une moyenne sur toute la saga il n’y aura pas de creux !!

Citation :Une bonne moitié de mon parcours avait une atmosphère très introductive et pas follement palpitante ;

Désolé pour la frustration… En fait c’est délibéré mais sans doute maladroit : j’ai voulu donner un peu de relief au héros, travailler ses sentiments. Entre autres (mêlée à de la colère, de la tristesse et de la détresse), il ressent de l’impuissance face à la menace qui pèse, impuissance que j’ai essayé d’insuffler au joueur en ce début d’aventure. Pour cela, j’ai choisi un démarrage assez linéaire. La suite de l’AVH, je l’ai voulue moins linéaire, le héros perdant progressivement cette impression d’impuissance et « prenant les choses en main », basculement qui se traduit dans la structure même (à partir du §40). Avec tout ça, qui constitue une sorte d’introduction, j’espère que le joueur abordera la suite en se sentant impliqué et motivé (« motivé » au sens « doté d’un motif / légitimé »).

Citation : l'autre [moitié du parcours] (lorsque j'ai décidé de partir pour la tour immédiatement) s'est limitée à une succession de choix nord/est pas très excitante non plus, qui s'est achevée de manière assez abrupte en me renvoyant à l'aventure suivante.


Pour les choix de direction, j’ai moi-même horreur de ce genre de procédé aléatoire. Pour cette raison, tu peux trouver au préalable un indice sur la direction la plus appropriée !

Pour la fin abrupte, j’ai pas mal hésité entre la forme actuelle, ou bien continuer un peu avec les premiers pas dans la tour, ou bien allonger la traversée de la forêt. Je vais réfléchir à une façon harmonieuse de mieux conclure.

Citation : Etant donné la taille raisonnable de l'aventure, je pense qu'elle aurait dû contenir un peu plus d'évènements marquants.

Je vais réfléchir à ça aussi, pour une éventuelle version améliorée. Initialement je pensais que, pour un modeste bûcheron à l’existence « rangée », le massacre de son village, la perspective d’une guerre dévastatrice et la traversée d’une forêt mal fréquentée, constitueraient suffisamment d’évènements marquants pour un début. En d’autres termes, j’avais peur de manquer de réalisme et de rapidement « en faire des tonnes » en chamboulant davantage le héros. Maintenant, vu que cette remarque ressort nettement dans les avis, je peux essayer de rendre ça plus palpitant.

Citation :Il est possible en anglais de créer des personnages au sexe non-défini mais les parenthèses que cela impose d'utiliser en français sont vite pesantes.

Dans ce cas je vais abandonner ce procédé. Cependant, j’aurais bien aimé avoir un avis féminin sur ce point (mais je ne sais pas si j’en aurai un ici !).

Encore merci Outremer pour cet avis éclairant ! Je me pose une question hors-sujet: d’une part, dans ton retour, tu listes méthodiquement les points positifs puis négatifs ; d’autre part, c’est peut-être une coïncidence mais j’ai l’impression que tu lis les AVH dans leur ordre de parution. Excuse ma curiosité mais ne serais-tu pas au quotidien quelqu’un d’extrêmement organisé/méticuleux/pointilleux ?
Répondre
#35
(09/01/2009, 13:18)Thierry Dicule a écrit : Je me pose une question hors-sujet: d’une part, dans ton retour, tu listes méthodiquement les points positifs puis négatifs ; d’autre part, c’est peut-être une coïncidence mais j’ai l’impression que tu lis les AVH dans leur ordre de parution. Excuse ma curiosité mais ne serais-tu pas au quotidien quelqu’un d’extrêmement organisé/méticuleux/pointilleux ?

Ha ha ha ! Belle tentative d'induction mais non, pas du tout, je suis plutôt du genre paresseux, distrait et porté sur le laisser-aller. Tes deux observations sont justes, mais le méthodisme ne s'applique chez moi qu'à de petites choses, lorsque je suis saisi d'un désir de simplicité ou d'efficacité. J'ai tout de même terminé deux AVH un 31 décembre quelques dizaines de minutes avant minuit, ce qui n'est pas un grand signe d'organisation.
Répondre
#36
Je viens de finir de lire (et relire) cette oeuvre, et ....
J'ai adoré ! Je ne suis pas du tout d'accord avec la plupart des choses qui ont étés dites, et j'ai au contraires des reproches à faire que je suis surpris de ne pas avoir déjà lu dans les feedback précédents. Mais pour faire court et en résumé, ce livre (ou tout du moins la très grosse première partie de ce livre) m'a enormement plus et sera forcement dans le top3. Je n'avais pas été aussi surpris et enthousiasmé par une AVH depuis RXN1, et c'est pas peu dire.
Je passe rapidement sur ce qui en fait une véritable perle, une nouvelle référence en ce qui me concerne :

- L'originalité de l'introduction qui présente le monde mais AUSSI les régles ! On y voit en effet les sorts en action etc.
- L'originalité, la qualité et l'efficacité des règles en terme de gameplay
- Le monde qui, au départ, était réaliste et cohérent (quel domage.... voir plus loin)
- La parfaite maîtrise de l'aspect interactif (linéarité APPAREMMENT faible, plaisir de pouvoir acheter/revendre, optimisation de son personnage etc)
- La possibilité réelle d'être une fille si on le désire (pour le moment ca ne cloche nul part même si ce n'est jamais utilisé)
- tous les "petits plus" un peu partout (traits d'humour, liens clicables....)

Arrivé au fameux paragraphe 40, je suis vraiment tombé sur le cul. Alors que je m'amusai déjà comme un petit fou on à l'impression de voir vraiment deux directions possibles, et normalement donc deux "histoires". Évidement en 200 paragraphes on ne comprend pas comment ça peut être possible, et effectivement une fois qu'on à lu les deux, on déchante vraiment. Toujours est il que l'impression de non-linéarité est conservée au maximum dans tout le bouquin, donc vraiment, chapeau.
Cela dit si tu pouvais, dans le tome2, faire en sorte que la non-linéarité ne soit plus qu'une "impression" mais qu'elle devienne réelle, ce serait franchement pas mal Wink
Parce que la en réalité je suis sur que l'arbre du tome 1 est pas bien large...

Je veux aussi répondre aux gens qui reproche un manque d'originalité dans l'univers etc. Oui c'est une copie du seigneur des anneaux ou de tous les classiques d'heroic fantasy... ET ALORS ?
Sérieusement si j'achète un livre de vampire j'espère bien trouver à l'intérieur des histoires de personnages tourmentés, obligés de boire du sang pour survivre et ne pouvant en aucun cas se montrer à la lumière du jour. Si le bouquin en question ne contient pas au moins ça (et sauf cas très exceptionnel) je vais etre super décu.
Et bein la c'est pareil, on sait au départ qu'on a affaire des des elfes, des humains et des nains, et on s'attend pas vraiment à trouver des sorciers nains dans les rangs. (et j'aurai sûrement critiqué si cela avait été le cas). Ce qui compte c'est le scénario. C'est de savoir si ce qui se passe dans ce monde est crédible ou non. Et jusqu'au paragraphe 40 (le fameux...) c'est parfaitement crédible. Ca manque peut etre un poil de profondeur mais on imagine sans peine que les réponses aux questions que l'on peut se poser (pourquoi la méchante est méchante....) viendront en temps et en heure.

Bien, maintenant que tout cela est dit, passons donc aux quelques points qui m'ont gênés.

Le gros, gros soucis et le manque de réalisme global après le paragraphe 40. Et surtout :

SPOILER
Comment est il possible que ce soit aux hommes d'aller chercher le sceptre !? Ils sont à l'autre bout du royaume et ce n'est pas leur tour, ni leurs pièges (ni leur trésors) !
Soit il fallait nous envoyer chercher la bague, soit il fallait que l'on soit un elfe au départ ! Et même la il faudrait que l'expédition soit monté par les décendants des créateurs de la tour, ayant un minimum de connaissances des pièges etc... C'est de la pure logique. Envoyé cinq hommes (deux débutants complets et 3 "elites" incapable de survivre à une simple attaque de brigand ne tiens pas debout une seconde.... Quand on explique aux soldats qu'il faut aller chercher le sceptre je me suis dit "mince, on regroupe déjà les deux branches... ça n'a pas de sens... Ensuite je me suis demandé comment tu allé faire disparaître les autres soldats et j'avais franchement espéré quelque chose de plus crédible. En fait a partir de ce moment la plus rien n'est crédible... On peut sauver son compagnon de la mort, mais plutot qu'il rentre se faire vraiment soigner il préfére nous accompagner, sauf qu'il ne peut plus porter d'armure et qu'il ne se servira plus jamais de son arme !? Ou est la crédibilité ? ou est l'intérêt ? Franchement, trouve autre chose pour te débarrasser des soldats, un pont qui s'écroule, un éboulement, une attaque de dragon, j'en sais rien, mais pas une bande de brigand Smile

SPOILER

Bon ça c'était le gros reproche majeure. Maintenant les petits détails :

Il fait quel taille ton monde ? Parce que pour rejoindre la tour on a l'impression qu'il suffit de marcher quelques heures.... Pas super réaliste non plus.
Il faudrait relire l'introduction, mais il me semble qu'il y a une incohérence au niveau des golems. A un moment tu dit qu'un golem se bat sans son créateur qui est mort, alors que plus loin tu explique que si on tue le créateur le golem est immédiatement détruit.
Toujours dans l'introduction, je veux bien que le roi humain soit un peu gamin ou pervers, mais il est roi quand meme... Je n'imagine pas un roi (même gamin) accueillir le nouveau seigneur nain en se foutant de sa gueule Smile Pas crédible.
Comme d'autres ici je te conseil vraiment d'oublier les règles simplifiés. Non seulement personne ne les utilisera jamais (et quel gachi ce serait !) mais en plus elles gênent la lecture puisque tu y fais référence régulièrement dans le texte. Si jamais certains veulent lire ton livre mais trouvent les règles trop compliqués, ne t'inquiètent pas ils trouveront eux meme comment les simplifier (ou n'en tiendront tout simplement pas compte, se contentant de noter l'équipement ou les pièces d'or par exemple).

Citation :Pour la fin abrupte, j’ai pas mal hésité entre la forme actuelle, ou bien continuer un peu avec les premiers pas dans la tour, ou bien allonger la traversée de la forêt. Je vais réfléchir à une façon harmonieuse de mieux conclure.

Allonger la foret ce serait pas mal, surtout parce que comme je le dit plus haut on a l'impression que le monde est tout petit...

Citation :Dans ce cas je vais abandonner ce procédé. Cependant, j’aurais bien aimé avoir un avis féminin sur ce point (mais je ne sais pas si j’en aurai un ici !).

Je suis pas une fille mais j'aime bien en jouer une. Avoir des (e) partout dans le texte, personnellement je m'en fiche. Ce que j'aimerai surtout voir c'est de temps en temps des "Si vous etes une fille, rendez vous au xx, rendez vous au xx sinon).

J'attends le deuxième tome de pied ferme comme on dit. Ne te précipite pas, c'est souvent à la fin qu'on fait des bêtises, qu'on ecrit des trucs moins originaux ou moins crédibles jusque parce qu'on est pressé de finir... Je préfère attendre quelques mois supplémentaires et avoir un tome2 qui soit encore meilleur que celui la Smile
Répondre
#37
Content que ça t’ai plu, Alana ! J’avoue que je redoutais ton retour. En effet je sentais, en parcourant tes avis, que tu étais un joueur avant tout. Du coup je croyais stupidement que tu t’ennuierais à la lecture de la partie romancée. Bin non, j’me suis gouré sur toi, c’est même un point que tu cites parmi les atouts de ce premier tome. Que le courroux surdimensionnel du Volderxaav s’abatte sur moi ! (Ah non c’est pas le bon topic pour ça).

Bref, un grand merci pour ce feedback, qui constitue une bonne dose d’idées en tout genre… que je ne manquerai pas de mettre en œuvre dans une version remaniée. Je dirais même que toutes ces suggestions ont un effet « booster » sur moi, à présent j’ai envie de retoucher en profondeur certains passages de la partie interactive, en l’allongeant peut-être un peu. Bon, ce n’est pas pour tout de suite, je manque de temps en ce début d’année (il faut dire que la lecture des RXN est plutôt copieuse et prenante, je suis en train de me Xhâ-Niâ-niser de jour en jour, à tel point que j’emploie des termes xhoromagiens naturellement).

Ci-dessous quelques réactions :

Concernant le choix du §40, il y a bien 2 trajectoires « principales » qui vont orienter toute la suite (« militaire » ou « civil »). Certes, il y a une fin commune à ce 1° tome pour les 2 trajectoires, certes cette jonction va se poursuivre dans le prochain volume (quoique la présence d’un partenaire pour le militaire va différencier un peu certains passages). Néanmoins, la non-linéarité du tome 2 sera bien là et se situera ailleurs. Le tome 3, quant à lui, offrira de larges perspectives selon le choix « militaire/civil » et selon les décisions du joueur, pour se terminer carrément par 2 fins, l’une menant au tome 4 et l’autre au tome 5, ces 2 derniers ouvrages concluant indépendamment la série de plusieurs façons. M’enfin je suis loin d’en être là et il me faudra de nombreux myatzens pour clôre.

À propos de la non-linéarité à étoffer, point qui ressort nettement dans les feedbacks, j’essaierai de proposer plus de chemins différents la prochaine fois. Cependant, j’ai du mal à « sentir » ce que peut être le dosage idéal. Ainsi, dans mon AVH, il faut lire moins de la moitié des § pour finir (on peut même se contenter du tiers avec la voie civile). Quel serait le « taux » idéal ? Est-ce que je fais fausse route en considérant ce critère ? Comment jauger ? Trouverai-je la réponse dans le Qyazeÿazen ?

Au sujet du manque de réalisme en fin d’aventure, je te réponds point par point :

- la mission du sceptre : en effet, les Hommes prennent l’initiative de se rendre à la tour. Il est vrai que les chances de succès sont minces (méconnaissance de ce qui les attend à l’intérieur), de même il est probable que les Elfes fassent pareil simultanément (comme suggéré dans le chapitre bonus). Néanmoins, je me suis dit qu’en cette période il n’y a plus d’alliance qui tienne, tout doit être mis en œuvre pour protéger son royaume, du coup l’incohérence de la mission en elle-même ne me paraît pas évidente. Je vais voir comment je pourrais améliorer ce point. En tout cas, de tout ça devrait découler une tension entre Elfes et Hommes.

- pourquoi la mission du sceptre et pas de la bague : en fait on peut supposer qu’une expédition similaire est lancée en parallèle au sein de la capitale (par les militaires basés dans cette dernière). Je ne l’ai pas mentionné car, officiellement, la bague n’a pas été isolée (du coup le lecteur peut imaginer ce qu’il veut selon ce qu’il s’est dit à la lecture du dernier chapitre introductif).

- l’attaque des brigands : tu as tout à fait raison, ce passage n’est pas logique. Je n’ai pas fait « survivre » de vétéran pour des raisons pratiques (un chef aurait imposé ses choix au joueur par la suite) mais c’est une erreur. Je vais revoir ce passage. Peut-être même introduirai-je un vétéran du nom de Shania, c’est un nom qui sonne bien.

- la présence d’un compagnon : en fait ce dernier porte bien une arme et participe aux combats (cf §181). J’ai beaucoup cherché comment l’inclure dans la partie sans alourdir le jeu. Au final, il ne porte pas d’objet (facile à gérer puisque le joueur ramasse tout sauf la moitié de l’or) et se fie aux choix du joueur. Dans les combats, il a juste un effet « absorbeur » de dégâts (ce qui n’est pas négligeable : le joueur a « potentiellement » 20 points d’endurance en plus avant d’être mort => gestion des soins + souple). Enfin, ce n’est pas mentionné car ça apparaîtra au moment opportun mais il maîtrise 2 compétences utiles dans un endroit comme la tour. Ceci dit, c’est vrai que ce n’est peut-être pas assez attractif. Éventuellement, je peux le rendre + intéressant avec un bonus de précision dans les combats ? En tout cas, je ne souhaite pas le doter de paramètres supplémentaires (dextérité, force et intervention « réelle » dans les affrontements) car ça serait imbuvable.

- la distance : le monde sur lequel se déroule le récit est en effet petit (il s’agit d’une île mais la carte n’est sans doute pas claire je le confesse). Ainsi, il faut environ une journée au héros pour se rendre au pied de la tour à travers la forêt (c’est du détail mais la durée de la traversée est bien présente, saupoudrée dans le texte). Si on considère 8h de marche à 5km/h, on voit que la distance entre Golfio et Kron est de 2x8x5=80km (car la tour est à mi-chemin entre les 2 villes). Voilà qui donne une idée de l’échelle. Je peux préciser cette dernière sur la carte. Je peux même changer la taille : donne-moi une surface terrestre qui te plaît et j’adapterai le texte !

- les golems : dis-donc Alana, tu as l’œil pour relever toutes les incohérences, je suis bluffé ! Dans l’univers des 3 royaumes, les golems meurent au plus tard avec leur créateur. Et en effet, page 39, bin là c’est la boulette. Je vais corriger.

- le roi : oui, il est un peu too much tu as raison. Le roi de la vanne s’assagira donc dans une prochaine version.

- les règles simplifiées : ah c’est dommage, j’en étais fier moi de ces règles allégées ! M’enfin si je suis le seul à les tester, en effet, je vais laisser tomber. Et puis ça me laissera plus de temps pour lire RXN.

D’ailleurs en parlant de ça, je m’en retourne à ma lecture de la saga de Oiseau car j’ai des sbires d’Arnaq sur le feu. Voiloù, encore merci Alana pour ce retour très encourageant et instructif ! J’espère te feedbacker un de ces quatre pour une nouvelle AVH dans la veine de NC2020 !!
Répondre
#38
Citation :- la mission du sceptre : en effet, les Hommes prennent l’initiative de se rendre à la tour.

Cela doit donc même etre considéré comme un crime par les elfes ! une tentative de vol d'un artefact qui leur appartient... (d'autant plus vrai si il n'y a plus vraiment d'alliance, ce qui n'apparait pas clairement dans cet tome 1, ou alors j'ai lu un passage trop vite). Franchement je ne sais pas comment réussir à justifier cette mission, mais la comme ça, ce n'est vraiment pas crédible. Pendant 100 ans des dizaines de bandits ont du essayer de piller cette tour, probablement sans succès, alors l'envoi de 5 "pecnos" par les militaires !? Une mission qui à 99% de chances d'échouer et 1% de chance de réussite et donc d'entrainer mécaniquement une guerre (ou presque) avec les elfes alors que c'est vraiment pas le moment...

Citation :en fait on peut supposer qu’une expédition similaire est lancée en parallèle au sein de la capitale (par les militaires basés dans cette dernière)

En effet... mais le préciser serait une bonne idée Smile Et il faut bien sur envoyer une troupe à la recherche du dernier artefact.
Sauf qu'en toute logique, la troupe humaine ne va pas aller piller les souterains des nains... elle devrait aller demander au roi des nains "excusez nous, on a de gros problèmes de notre coté, on dirait que l'autre vilaine revient et on aurait besoin de tous les artefacts pour la combattre...". On pourrait d'ailleur imaginer la meme chose pour le sceptre. Pourquoi ne pas envoyer les militaires aller poliment demander le sceptre ? (quitte à ce qu'on leur réponde "mais oui bien sur... alors heu... bein si vous le voulez pas de problème, allez le chercher... on va vous faire un petit plan rapide tout ca... vous allez voir ca va bien se passer... (plan évidement ultra foireux). Ca me semblerait etre la meilleure façon de rendre tout ça plus crédible en fait.

Citation :En tout cas, je ne souhaite pas le doter de paramètres supplémentaires (dextérité, force et intervention « réelle » dans les affrontements) car ça serait imbuvable.

L'augmentation de dextérité ca peut etre une bonne piste en effet.... La franchement quand j'ai lu ce qu'il faisait (prendre l'or et absorber une partie des dégats) ma première réaction à été de me dire "je vais peut etre pas le sauver en fait...."

Citation :- le roi : oui, il est un peu too much tu as raison. Le roi de la vanne s’assagira donc dans une prochaine version.

cool Smile Le coté "pervers" m'avais bien amusé... je l'imagine bien lancer des sous entendus à la reine des elfes pendant que son mari à le dos tourné par exemple. Mais durant les évènements officiels, les discours etc... enfin quand ils fait son boulot de roi quoi, il peut quand meme pas se permettre de dire ou de faire vraiment n'importe quoi.

Citation :Ainsi, dans mon AVH, il faut lire moins de la moitié des § pour finir (on peut même se contenter du tiers avec la voie civile). Quel serait le « taux » idéal ? Est-ce que je fais fausse route en considérant ce critère ? Comment jauger ?

Voila une super bonne question. Je ne pense pas que ce soit un bon critère... ou en tout cas pas le seul. Si on prend NC2020 par exemple, comment juge tu sa non-linéarité ? Sans fausse modestie il me semble qu'il est beaucoup moins linéaire que CR3. Pourtant il y a deux grosses voies principales et en lisant le livre deux fois, on doit pouvoir à peu près tout lire... ou disons 90% du bouquin (PFA exceptés bien sur). Pour moi la non linéarité se mesurerait plutot au nombre moyen de choix à la fin de chaque paragraphe. Il est normal que certains paragraphes n'est qu'un seul choix possible, alors que d'autres (place du marché...) en est beaucoup plus. Faire la moyenne doit a mon avis déjà donner une bonne idée de la non-linéarité. Mais ce qui compte encore plus que la réelle non-linéarité du bouquin, c'est l'impression de non linéarité. Et pour ça la recette est simple. Il faut qu'a chaque fois qu'on arrive à un choix on puisse faire tout ce qu'il semblerait logique de pouvoir faire. Tu t'en est très bien sortit à ce niveau la dans ce tome 1. Prend exemple sur les RXN. A chaque fois qu'on veut utiliser un pouvoir, ou faire un truc qui nous semblerai normal de faire dans la vie réelle (affronter l'adversaire, ou se cacher, ou fuir dans la direction opposée etc) on peut le faire. Le secret est la. Donner un but suffisamment précis au joueur pour qu'il ne puisse pas vouloir faire trop de trucs différents (si son but est de se rendre dans une ville précise, il ne va pas vouloir aller ailleur etc). Mais pour tout le reste, il doit avoir le choix de réagir comme il l'entend.

Citation :J’espère te feedbacker un de ces quatre pour une nouvelle AVH dans la veine de NC2020

Ca fait déjà un an que j'ai deux projets qui... flotte.... La suite de NC2020 et un truc qui n'a rien a voir, mais je n'ai rien commencé et j'ai très peu de temps, alors n'espère rien avant au moins quelques années Smile

Au fait pour la taille de l'ile, je ne vois pas comment trois races auraient pu évoluer sur une ile aussi minuscule ! Il faut de l'espace et des ressources pour vivre et se développer etc... A mon avis.. enfin je ne sais pas mais je dirai que le strict minimum serait un mois a cheval pour aller d'une côte à l'autre... Vraiment un strict minimum. Et encore, ce serait vraiment une bien petite ile...
Répondre
#39
Citation :Franchement je ne sais pas comment réussir à justifier cette mission, mais la comme ça, ce n'est vraiment pas crédible.

Bon je vais retravailler ça. Ce qui me vient à l’esprit, pour ne pas trop bouleverser ce que j’ai écrit de la suite, c’est de changer le motif de cette mission comme suit : « pour marquer le coup et conforter leurs relations, les Hommes envoient un groupe en soutien des Elfes, qui envoient de leur côté des personnes briefées sur ce qui les attend. Un rendez-vous est fixé au pied de la tour ». À peaufiner, bien sûr, mais ça me paraît + crédible ?

Citation :
Citation :en fait on peut supposer qu’une expédition similaire est lancée en parallèle au sein de la capitale (par les militaires basés dans cette dernière)

En effet... mais le préciser serait une bonne idée Et il faut bien sur envoyer une troupe à la recherche du dernier artefact.

Je sais pas trop, j’aime bien faire appel à l’imagination du joueur plutôt que d’être toujours explicite. Je crois que je vais plutôt le suggérer sous la forme d’une hypothèse, sortant de la bouche d’un camarade de chambrée par exemple.

Merci pour tous les autres conseils, que je prends tels quels et vais mettre en application !
Répondre
#40
O_O!! Wouaouh! Chaud les règles de cette AVH! Je viens de terminer de les lire (du moins, en grande partie) et je suis complètement vidé! Neutre
Je ne suis vraiment pas un grand fan des règles complexes et compliquées, je suis un petit joueur, mais bon, comme on dit souvent: les goûts et les couleurs...

Par contre, chapeau bas, j'ai adoré la façon dont tu les as présentées, je ne peux que te féliciter.

Mais bon, d'un côté, c'est normal que les règles soient complexes, car ton AHV, par sa composition des règles, ressemblent plus à un jeu de rôles qu'à une AVH, et c'est tout à ton honneur, c'est donc pour cette raison que je ne prends ce critère trop en compte pour ma note finale.

Concernant l'aventure, c'est très bien écrit, très bien raconté et l'ambance générale du récit est bien retranscrite. J'ai notamment bien aimé le début, après l'attaque (j'adore ces décors de morts et de sang!)Cool

Comme d'habitude, mon avis rejoint celui d'Outremer. L'aventure est loin d'être linéaire, l'utilisation de l'expérience est vraiment très bien vue (je m'en veux de ne l'avoir pas utilisée avant toi! Wink ), l'idée du sceptre bien trouvée, ainsi que celle de la ceinture avec laquelle on peut créer des potions, l'intéractivité avec les marchands pour vendre/acheter des objets, et, je le redis, c'est super bien écrit.

Par contre, c'est vrai que les choix nord/est, etc, n'est pas ce qu'il y a de plus palpitants, mais bon, on retrouve ce genre de choix dans bon nombres de LDEVLH, donc ce n'est pas dérangeant en soi, car j'ai l'habitude. J'aurais également bien voulu vivre des moments plus passionnants, plus percutants, mais bon, les moments que j'ai véçus n'étaient pas mal non plus, hein. Cool

Une choses qui m'a surpris, ce sont les (e) à tout bout de champs. Je dois dire que je m'y attendais pas. Et si ça ne me dérange, je trouve que ce n'est vraiment pas utile. Ma foi, si une fille veut lire ton AVH, faudra qu'elle s'y fasse d'être dans la peau d'un homme. Moi, ça ne m' pas empêché de finir la trilogie Project Zero sachant que les héros principaux sont des femmes! PaleMrgreen

De mon côté, le fait de vivre une aventure dans un univers classic d'héroïc-fantasy avec tout le tralala qui va avec (Elfe, Orque, Nain, combat contre la bien et le mal) ne m'a vraiment pas dérangé. À l'instar d'Alana (je crois) si je lis une aventure d'héroïc-fantasy, c'est dans l'espoir de rencontrer des Orques sanguinaires, des Elfes vivant dans les forêts et des nains miniers (C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai eu d'abord un peu de peine avec le monde du Magnamund).

Ben voilà, je crois avoir fait le tour, je n'ai plus rien d'autre à rajouter. Ah, si, au paragraphe 99, il nous est proposé un lieu mais il n'y a pas de numéro pour nous y rendre.
http://homepage.mac.com/siyanlis/Xhoroma...reinte.htm

Au final, je mettrai un bon 16/20 car je dois avouer que l'aventure m'a plutôt plu (j'avais l'impression de vivre une aventure sous format jeu de rôles ou jeu de plateaux!)
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#41
Merci bien Jin pour ce feedback, je suis content que ça t’ait plu ! En lisant le début de ton post, j’ai cru –avec curiosité– que tu allais te rabattre sur la variante simplifiée, bin non raté, faut croire que personne ne l’utilise !

Citation :l'utilisation de l'expérience est vraiment très bien vue (je m'en veux de ne l'avoir pas utilisée avant toi!)

Je ne suis pas un spécialiste mais il me semble que l’accumulation d’expérience a déjà été utilisée dans des LVH (j’ai lu par exemple quelques « quêtes du graal », où on progressait après un certain nombre de combats). Peut-être que des lecteurs plus collectionneurs que moi ont + d’infos là-dessus ?

Concernant les choix gauche/droite, c’est vrai que ce n’est pas palpitant, voilà pourquoi il existe un moyen de faire les bons choix sans hasard…

Pour le manque d’évènements marquants, je travaille dessus pour la suite mais aussi pour une version remaniée du présent volume.

Au sujet du renvoi au §99, je crois que c’est lié à la version html => le numéro manquant est le §7.

Enfin, pour les « e », comme suggéré par Alana, je crois que je vais les conserver tout en ajoutant à certains endroits des aiguillages selon le sexe du joueur.

Merci encore d’avoir pris le temps de me lire et de faire un retour, on ne le dira jamais assez mais tout commentaire est le bienvenu !
Répondre
#42
Damned, j'ai complètement zappé les règles simplifiées! Oups, la boulette Redface

Ah oui, c'est juste, il y a la série Quête du Graal. Pour ce qui est des AVH, je n'en sais rien.

Tu as raison, c'est bien d'avoir des feedbacks. Pour ma part, j'espère que j'en aurai encore d'autres pour OS 2 et pour ma prochaine AVH Marines Coloniaux. J'ai hâte de vous la faire lire!

En tout cas, Thierry, j'ai hâte de lire la suite!
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#43
Jin a écrit :Une choses qui m'a surprise
Bah? Jin est une fille? Wink

=> une chose m'a surpris ( pour un garçon )
=> une chose m'a surprise ( pour une fille )
l'accord se fait sur le C.O.D. ( m' , contraction de 'moi', dans ce cas )

Voir: accord C.O.D.

Jin a écrit :ce sont les (e) à tout bout de champs
et
Thierry a écrit :pour les « e »[...] je vais les conserver

Juste une info en passant:
Dans la langue française, le masculin est utilisé pour le neutre ( càd fille ou garçon )
les (e) , (ée) et autres sont inutiles
Je sais, c'est "macho" mais c'est le français Wink

signé : Maitre capello Wink
redo

Editeur d'A.V.H. sous Linux : http://redohome.hd.free.fr/gameBooks/
Répondre
#44
Citation :Je sais, c'est "macho" mais c'est le français Wink

Bah, moi, ça ne me dérange pas ^^

Sinon, merci pour l'info, Redo! Je me disais bien que ça sonnait bizarre! Je me coucherai moins bête comme ça Surpris
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#45
Dans Quête du Graal, le système d'expérience est très basique et presque inutile. De mémoire, il faut avoir fait 20 combats pour gagner 1 point de vie permanent supplémentaire... sur une cinquantaine de départ en moyenne.

C'est vrai que les XP sont sous-utilisés dans les LDVELH et que c'est un vrai point fort dans tes règles.

Ah si, la série Epée de Légende a un système de points d'expérience où les persos augmentent de niveau à chaque aventure réussie (sur 5 tomes au total) et on peut aller jusqu'au niveau 20. Normal pour une série hybride entre le jeu de rôle et les LDVELH.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)