SdL1 : Mascarade Mortelle
#31
Et bien merci Fitz pour cette longue crititique mais fort instructive.

Je suis tombé dans le même piège que La Commune Ôtée de l'Agneau, c'est à dire que je veux développer plusieurs chemins mais du coup l'aventure paraît trop courte. Va falloir vraiment que je travaille ça ! Wink
Ce qui me fait plaisir c'est ce que tu viens de me dire :

Fitz a écrit :J'ai rapidement été fasciné par la construction anti-linéaire dans un périmètre géographique très restreint. J'ai eu le sentiment de pouvoir évoluer comme je le souhaitais dans la forêt puis dans la plaine et le village, de pouvoir entreprendre toutes les actions que je souhaitais et non pas celle imposées par l'écrivain. En clair, j'avais l'impression de faire une partie de jeu de rôle en solo avec un MJ ou de jouer à un PC game du type Morrowind ou Oblivion

J'ai travaillé dur pour ne pas enfermer le lecteur dans un carcan prédéfini. Ma priotrité était une certaine liberté d'action sachant qu'on ne peut jamais être libre non plus évidemment. Wink

Encore un bug à retravailler mais vous faire lire cette AVH avait aussi ce but là. Je la connais tellement par coeur qu'il y a des évidences qui sont passées à travers. Neutre
Merci à vous tous.

Pour le langage, je pensais justement avoir donné un style à tous les protagonistes. Il est clair que Rougo et Hector ont un langage plus litteraire que les sbires de Leshvann. Ils ne viennent pas de la même génération. Wink
Répondre
#32
Je m'apprête à lire cette aventure prometteuse. Smile
Le pdf actuellement sur le site de Oiseau est une version corrigée ?
Répondre
#33
Non pas encore désolé, la version 1.1 sera effective après les Yaz comme le dicte la procédure des versions remaniées pour les participants aux Yaz. Wink

L'errata à prendre en compte est celui-ci :

"Orio a écrit :Voici les trois choix possibles à la fin de ce paragraphe :

Si vous voulez vous engager sur la gauche et tenter une recherche de la pancarte pour essayer de vous repérer, rendez vous au 83.
Si vous préférez partir vers la forêt en suivant les traces de pneus et en espérant que le chemin mène à une impasse, vous permettant ainsi de rejoindre le véhicule qui s'y est engagé voilà une heure, rendez vous au 525.
Mais vous pouvez continuer de marcher sur la route principale, qui n'est plus éclairée après ce carrefour, dans l'espoir de voir arriver une voiture, rendez vous au 64.

Mais je crois que Oiseau l'a déjà corrigé dans la version en ligne. Le PDF ne doit pas être à jour, lui.
Répondre
#34
Je ne sais pas ce qui m'arrive avec mes lectures récentes d'AVH, mais j'ai un don pour les lire sans qu'il ne m'arrive de pépins !

Le début du Secret des Loups est angoissant, l'ambiance est très bien rendue, la forêt est inquiétante — bref, le sentiment de film d'horreur est bien retranscrit. Mais cela ne dure pas assez longtemps (du moins sur le chemin que j'ai suivi). Peu après m'être aventuré dans les bois et avoir aperçu un sinistre visage, j'ai trouvé une clôture, que j'ai sagement testée avec un cric (zap!), puis un mur et une porte d'entrée, où un certain Hector Duyed m'a sauvé des griffes d'un monstre. À partir de ce moment, j'ai eu droit à beaucoup de longs paragraphes explicatifs, mais l'ambiance horrifique a disparu.

Hector m'a conduit dans un village étrangement inquiétant. J'ai décidé de visiter la pharmacie. Après avoir reçu les semi-explications du pharmacien terrorisé, il m'a foutu à la porte en me donnant une petite boîte blanche. Ensuite, l'AVH ne me donnait plus le choix d'explorer ailleurs. J'ai dû retourner au domaine avec Hector. Ce moment m'a déçu car l'ambiance du village n'avait pas encore eu le temps de s'installer pleinement. De retour au domaine, j'ai rencontré le propriétaire, Paul Rougo (lol), et il m'a tout expliqué. C'est à me moment-là que j'ai compris la véritable non-linéarité de l'histoire, lorsque le texte a commencé à me demander si j'avais déjà eu des chaînes aux poignets, si j'avais eu des flashbacks, si j'avais lu des articles de journaux, si j'avais eu la vision d'une météorite, si j'avais visité un lac artificiel, si j'avais rencontré Hector de 4-5 manières différentes, etc ! Cela signifie qu'il existe des dizaines de voies différentes dans l'aventure, mais qu'il est impossible d'en visiter assez, lors d'une lecture unique, pour bien s'imprégner de toute l'intrigue. En fait, je sais que Paul Rougo est le loup-garou uniquement à cause de son nom (anagramme) et pour nulle autre raison (d'ailleurs, le loup-garou n'intervient plus dans l'histoire après m'avoir menacé devant la porte d'entrée du domaine). Il n'y a donc pas de « Secret des Loups » proprement dit.

Je dois avouer que je suis un peu confus avec la séquence des événements à la fin. J'ai dû relire deux fois certains paragraphes pour bien comprendre comment les choses se sont déroulées en 1931, sans doute parce que je n'avais pas trouvé moi-même assez d'indices. Et le dernier paragraphe m'a juste laissé sur un sentiment de "what the fuck" lorsque les soucoupes volantes sont sorties de nulle part pour incinérer les villes.

En somme, très bonne ambiance au début, qui s'effrite malheureusement petit à petit ; un exposé explicatif un peu trop long et complexe à la fin ; et j'ai l'impression qu'une touche de linéarité aurait été la bienvenue dans cette aventure. C'est rare que je dis quelque chose comme ça, mais Inyëlh, j'ai compté les liens dans l'historique de mon navigateur et j'ai lu 42 paragraphes sur 668 ! Et gagné ! Sans jamais une seule fois devoir calculer mon PRA ou défier le Hasard ! Lol ! Tu viens de battre Flight from the Dark v1.0 dans le domaine des aventures non-linéaires. (Pour info j'ai suivi le chemin : 1-52-493-73-219-412-35-164-113-61-327-144-390-615-283-614-550-117-7-416-609-387-655-475-527-2-140-433-126-302-374-482-150-69-424-131-152-613-514-557-619-667.)

Malgré ses branches innombrables ayant pour conséquence une fin trop rapide, je pense que cette aventure a du bon potentiel. Si jamais tu fais une v2.0, je te suggère de rassembler quelques-uns des chemins que tu as voulu offrir, afin de placer les incidents de parcours en série plutôt qu'en parallèle. Laisse aussi le lecteur s'imprégner davantage du village mystérieux, en le laissant aller à plusieurs endroits, avant de l'obliger à revenir au domaine. Enfin, je ne sais pas quel conseil donner pour la fin, car les explications sont bel et bien nécessaires, mais si certains indices étaient sur des chemins obligatoires en cours de route, ça ferait moins d'info à révéler de la bouche de Rougo.

Bon courage quand même pour L'Apocalypse selon St Ronan. Comme les autres, je me demande comment tu vas gérer tout ça. ^_^
Répondre
#35
Merci Oiseau pour ta critique et tes conseils.

Il est possible de visiter d'affilés plusieurs endroits du village (le garage, le supermarché, le snack), (tu n'as pas pris le bon chemin pour le faire c'est tout). Big Grin

De plus, j'avais déjà signalé à l'époque que faire mourir le lecteur ne m'intéressait pas. Je sais pertinemment que ce premier volume est facile (il y a, à tout casser, une vingtaine de § de mort) et que les règles ne sont pas entièrement exploitées. J'ai voulu introduire trop d'info à la fois, peut-être aurais-je dû faire mourir le lecteur plus souvent pour favoriser la relecture de l'AVH.

Oiseau a écrit :Malgré ses branches innombrables ayant pour conséquence une fin trop rapide, je pense que cette aventure a du bon potentiel. Si jamais tu fais une v2.0, je te suggère de rassembler quelques-uns des chemins que tu as voulu offrir, afin de placer les incidents de parcours en série plutôt qu'en parallèle.
Je verrais si je vais faire une v2 ou peut-être lorsque la trilogie sera finie.

Ceci dit, vous vous doutez bien que les chemins les plus courts ne sont pas forcément les meilleurs. Je ne peux que vous conseiller les relectures de cette AVH. En plus ça vous fera patienter jusqu'au volume 2. LOL Rolleyes

Merci encore pour tes conseils judicieux. Wink
Répondre
#36
Il y a 29 PFA, ce qui est effectivement très peu (4.341% du total). Pour info, il y a aussi 1.657185629 liaisons par paragraphe (oui, j'aime les chiffres significatifs).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#37
Orion a écrit :Je sais pertinemment que ce premier volume est facile

Je ne suis pas de cet avis ! Ce n’est qu’à ma 3° tentative que j’ai pu finir l’aventure, ce qui me paraît bien dosé. Bien sûr, on peut trouver ça trop facile, c’est une question de goût. Moi ça me va très bien !

J’ajoute que le fait de finir apporte des réponses mais laisse plein de mystères dans la tête du joueur, ce qui incite à recommencer. C’est là que la non-linéarité très poussée intervient et nous permet de rejouer avec plaisir.
Répondre
#38
Fini ! J'ai été moi aussi surpris par la très grande rapidité avec laquelle je suis arrivé au bout de l'aventure (dont le nombre de paragraphes me faisait anticiper d'y passer des heures). J'ai réussi dès ma première tentative, après avoir rencontré Gil au poste incendie. J'ai souvent eu à modifier mon score de raison, mais je n'ai tenté le hasard qu'une seule fois et je n'ai jamais eu à déterminer si j'étais apte ou non ! Est-ce que les règles étaient bien nécessaires ? Smile

J'ai beaucoup aimé toute la première moitié (dans la forêt). Le style est bon et l'atmosphère est tout à fait remarquable ! On se met vraiment dans la peau de notre héros, perdu dans la nature par une nuit froide, ne sachant où il pourra trouver du secours et craignant des dangers invisibles. J'ai beaucoup apprécié l'énorme liberté de déplacement et le grand nombre de choix qui nous sont offerts. J'ai jeté un coup d'oeil rapide à certains des passages que je n'avais pas suivi et vite compris pourquoi l'AVH comprenait tellement de paragraphes !

La deuxième partie ne m'a pas autant plu. J'ai regretté la disparition abrupte de l'atmosphère inquiétante que j'aimais et la forte diminution du mystère qui imprégnait l'histoire. Il m'a semblé que l'AVH changeait de genre avec ces histoires de services secrets spécialisés dans le surnaturel. Et la fin ne m'a inspiré qu'un grand "Kwâââââ?!?!?". Ce genre d'apocalypse est un évènement (par définition) extrême, qui a besoin d'être un peu introduit. Dans le cas présent, il ne colle à mon avis en rien avec tout ce qui a précédé (dont il minimise rétrospectivement l'importance, d'ailleurs).

Ce point de vue est sans doute un peu teinté par mes attentes : j'avais tellement apprécié la première partie de l'aventure que je m'étais attendu à ce qu'elle reste dans ce genre (horreur en milieu naturel) jusqu'au bout, ce qui m'aurait beaucoup plu.
Répondre
#39
Merci pour ta critique Outremer.

(26/02/2010, 21:50)Outremer a écrit : Est-ce que les règles étaient bien nécessaires ? Smile

Je pense que lorsqu'on présente une série (ici c'est une trilogie), il faut mettre les règles dès le premier tome mais je te l'accorde, elles ne sont pas exploitées à 100%. J'ai voulu plus introduire l'histoire que sa jouabilité. Mea culpa.

(26/02/2010, 21:50)Outremer a écrit : Il m'a semblé que l'AVH changeait de genre ... Ce point de vue est sans doute un peu teinté par mes attentes : j'avais tellement apprécié la première partie de l'aventure que je m'étais attendu à ce qu'elle reste dans ce genre (horreur en milieu naturel) jusqu'au bout ...

Effectivement, le genre de l'AVH sera plus fantastique que horreur, j'en suis désolé. Je ne me voyais pas faire trois tomes sur une chasse-poursuite par un loup-garou. Wink

(26/02/2010, 21:50)Outremer a écrit : Ce genre d'apocalypse est un évènement (par définition) extrême, qui a besoin d'être un peu introduit. Dans le cas présent, il ne colle à mon avis en rien avec tout ce qui a précédé (dont il minimise rétrospectivement l'importance, d'ailleurs).

C'est le principe d'un cliffhanger et il introduit quelques fois dans l'AVH (vision du crash d'un vaisseau spatial, les villageois en parlent dans la superette (faut tomber sur le bon paragraphe, je te l'accorde aussi Wink).

Puis l'épilogue me semblait clair, une des personnes parlent de points lumineux se déplaçant en formation sur le radar (c'est à dire en approche) alors que Ronan les apperçoie déjà au-dessus de la ville. Est-ce que d'après toi Ronan vit l'instant présent ? Wink
Répondre
#40
Comme promis voici mon feedback!Big Grin

Le pt qui m'a le plus surpris dans cette Avh et même comparé à toute celle que j'ai pus lire jusqu'ici c'est l'incroyable non linéarité de ton Avh: près de 700 paragraphes et j'ai le sentiment d'en avoir lu que une centaine!
Je vais le dire tout de suite je n'aime pas du tout les aventures avec "tant" de choix!

Les règles: très simple et très courte et j'ai du ranger mes dés vu qu'il serve a rien dans ton Avh!LOL
J'ai vu qu'il était écris que l'on pourrait user d'arbalète, de lance roquette et tout et tout, mais la seule arme que j'avais c'était un pistolet à fusée et une clé de roue!
Les combats, le pt que j'apprécie le plus dans les Avh et qui explique mon engouement pour les Avh de sombrecoeur et bien il y en pas...
Ou du moins pas de vrai combat! Et bien contrairement a ce que j'aurais put penser ça ne m'a pas plus dérangé plus que ça.
La fin: elle est vraiment dure à avaler, j'arrivais pas à croire que tant de chose arrive en si peu de paragraphe (alors qu'il y en à 668!) et c'est vraiment osé j'aurais jamais pensé a ça!! Belle mascarade!Twisted

J'ai adoré ton style d'écriture aussi, il est pas lourd et ce lis facilement, l'intro est très rapide et ont est tout de suite plongé dans l'aventure.
J'ai apprécié d'avancé de surprise en surprise (et quelle surprise! ^^) et les possibilités sont vraiment énorme!!
Si c'était moi qui avait écris cette avh j'en serais écœuré de savoir que l'on en lira même pas la moitié sans une autre relecture!
Je suis impatient de lire la suite qui je pense va être bien plus rythmé!
Tout ce qui est or ne brille pas...
Répondre
#41
Oui, le style d'Orion est très fluide et très agréable. Par contre, une AVH qu'on lit plus de moitié en une fois, ça me paraît franchement linéaire.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#42
(06/03/2010, 16:53)Raptor a écrit : Comme promis voici mon feedback!Big Grin

Je t'en remercie et désolé de ne te répondre que maintenant.

(06/03/2010, 16:53)Raptor a écrit : Le pt qui m'a le plus surpris dans cette Avh et même comparé à toute celle que j'ai pus lire jusqu'ici c'est l'incroyable non linéarité de ton Avh: près de 700 paragraphes et j'ai le sentiment d'en avoir lu que une centaine!
Je vais le dire tout de suite je n'aime pas du tout les aventures avec "tant" de choix!

Pas de soucis, je comprends qu'on puisse ne pas aimer d'avoir plusieurs choix en fin de paragraphes. J'ai essayé de ne pas limiter les choix à droite ou gauche pour la partie où Ronan est perdu en forêt. Wink

(06/03/2010, 16:53)Raptor a écrit : Les règles: très simple et très courte et j'ai du ranger mes dés vu qu'il serve a rien dans ton Avh!LOL
J'ai vu qu'il était écris que l'on pourrait user d'arbalète, de lance roquette et tout et tout, mais la seule arme que j'avais c'était un pistolet à fusée et une clé de roue!

Effectivement, les armes ne sont pas légion dans ce premier tome mais le lance-roquette était un exemple dans les règles pour montrer que l'on peut faire des dégats même si le héros est blessé. Wink
Ronan, bien qu'un jeune homme tout à fait ordinaire au début de l'AVH, peut se retrouver à tenir un fusil à canon scié (s'il rencontre Gil rapidement), ou un flingue (s'il se retrouve dans la voiture de Rougo) ce qui n'est pas si mal pour quelqu'un qui partait en vacance !

(06/03/2010, 16:53)Raptor a écrit : Les combats, le pt que j'apprécie le plus dans les Avh et qui explique mon engouement pour les Avh de sombrecoeur et bien il y en pas...
Ou du moins pas de vrai combat! Et bien contrairement a ce que j'aurais put penser ça ne m'a pas plus dérangé plus que ça.

Pour ma part, je ne suis pas un grand fan des combats. Chacun ses gouts et je suis content que tu ai pu quand même apprécié les quelques scènes d'action. Big Grin

(06/03/2010, 16:53)Raptor a écrit : La fin: elle est vraiment dure à avaler, j'arrivais pas à croire que tant de chose arrive en si peu de paragraphe (alors qu'il y en à 668!) et c'est vraiment osé j'aurais jamais pensé a ça!! Belle mascarade!Twisted

D'où le titre ! Mais je reconnais que cela arrive peut-être trop vite mais qui dit que la fin est vraiment celle-là. Wink

(06/03/2010, 16:53)Raptor a écrit : J'ai adoré ton style d'écriture aussi, il est pas lourd et ce lis facilement, l'intro est très rapide et ont est tout de suite plongé dans l'aventure.
J'ai apprécié d'avancé de surprise en surprise (et quelle surprise! ^^) et les possibilités sont vraiment énorme!!
Si c'était moi qui avait écris cette avh j'en serais écœuré de savoir que l'on en lira même pas la moitié sans une autre relecture!
Je suis impatient de lire la suite qui je pense va être bien plus rythmé!

Personnellement, ça ne m'écoeure pas de savoir qu'on lise qu'une infime partie de l'AVH. Mon but premier est de faire vivre réellement l'aventure au lecteur. Je sais que si ça lui plait, il essayera d'autres chemins lors d'une future relecture (immédiate ou non). Et le fait qu'il découvre d'autres éléments de l'histoire ne pourra que l'intriguer et le remettre en question. Wink
Je te confirme que la suite sera plus rythmée...
Répondre
#43
Le feedback de Raptor a attisé ma curiosité... et je pense que je vais me laisser tenter ces prochains jours Surpris
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#44
Tu peux te laisser tenter c'est une bombe son histoire ! Sérieux tu vas flipper mais comme il faut, pour peu que ton esprit sois détendu et prêt à faire le grand saut...
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#45
Flipper je sais pas!^^
C'est le créateur de OS et de nuit ce sont vraiment d'excellente Avh!^^ (+ les dernières modifications! Smile)
Bref merci Orion de m'avoir donné tout ses détails je désespérais une réponse maintenant!Neutre
Un fusil à canon scié? Il faut absolument que je refasse ton Avh!
J'attends tjrs la suite avec impatience et je dois ajouté que certain choix que tu proposes sont vraiment déroutant, les possibilité énormes!
Je repense encore quand on nous propose ou non de boire la tisane, la possibilité de regarder par la fenêtre et le nombre déroutant d'objet que l'on trouve!!
Bref vu la fin incroyable (tout s'enchaine d'un coup, tu es autant sous le choc que Ronan!^^) j'attends autant de la suite! Wink
Oui c'est vraiment une infime partie que j'ai lu de ton Avh vraiment ( combien de paragraphes visité? 150 tout au plusCool)
Bonne chance pour la suite et garde ton avh comme signature ça fait de la bonne publicité et qui m'a en partie poussé à le lire!
Rapt'
Tout ce qui est or ne brille pas...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)