SdL1 : Mascarade Mortelle
#16
Je ne propose pas de feedback pour le moment mais je voudrais juste te dire, Orion, que j'ai commencé à lire Mascarade mortelle et c'est un truc de ouf !
L'ambiance lourde, froide et glauque est posée dès les premiers paragraphes SPOIL Je suis même mort comme un con au bord de la route, écrasé par je ne sais quel "half life creature" !
Le style général au bout d'une quinzaine de paragraphes me fait penser à du X-files, du fantastique à la The mist et au niveau littéraire dans ce genre ( avec le peu de culture que j'ai...) à du Stephen king ou du Jean christophe Grangé pour les ambainces sombres et inqiétantes.
Les évènement sont très bien décrits et l'amaince est de plus en plus malsaine et inquiétante, je suis content d'être chez moi devant le PC et pas dans la peau de Ronan...

Du très bon dès le départ et j'ai eu du mal à arreter de lire pour aller manger tellement je voulais connaître la suite...

Un seul truc un peu embêtant, je lis ton avh sur pdf, c'est chiant de jongler avec la molette de la souris Grr pourquoi pas une version en ligne ou words (on peut changer la police et imprimer les 665 § sans pour autant bouffer une ramette de papier)
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#17
Je suis entièrement d'accord.

J'ai déjà imprimé le complot des princes, marines coloniaux et je suis sur le grand tournoi mais passer beaucoup de temps en modif pour gagner en confort de lecture est fastidieux.
Répondre
#18
La version HTML s'en vient bientôt, je devrais pouvoir la mettre en ligne aujourd'hui.
Répondre
#19
(18/01/2010, 12:25)sunkmanitu a écrit : Je ne propose pas de feedback pour le moment mais je voudrais juste te dire, Orion, que j'ai commencé à lire Mascarade mortelle et c'est un truc de ouf !

Merci et espérons que tu puisse apprécier cette AVH tout au long de ses 668 paragraphes. J'attendrais donc ton verdict final avec impatience. Wink

Au fait, je vais bientôt lire la tienne donc je te renverrai aussi mes impressions.
Répondre
#20
Orion, penses tu qu'il te serait possibel dans un futur proche de mettre à disposition une version Words (ou d'envoyer une version à ceux qui la veulent) pour une impression et une zolie place sur nos biblio-étagères !
Si le passage PDF-Words n'est pas trop contraignant et si tu n'as pas dans l'idée de l'éditer un jour en "vrai" livre.
D'ailleurs savez vous si LULU.com édite "un" seul et unique livre ? Je veux dire si on veut se faire plaisir et éditer (pour sa propre biblio) certaines avh que nous estimons des valeurs sûres, doit-on obligatoirement les mettre en vente ou peut-on juste imprimer un livre et le relier en dos carrré-collé pour sa propre "consommation" ?
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#21
C'est vrai que lire sur du papier ajoute qaund même au plaisir de la lecture et fatigue moins les yeux qu'un écran d'ordinateur.

En plus mon neveu pourra les lire aussi quand je les aurais fini.

Pour ce qui est du livre lui même, la finition n'est pas la même mais moi j'utilise une relieuse. C'est très pratique pour les pages à tourner, sinon je pense ça doit être galère d'avoir que des feuilles volantes, Et vous comment faites-vous?

Au début j'avais pensé au format d'origine A4 à mettre en classeur mais c'est trop grand et ça prend énormément de papier.
Donc avec un peu de temps et de courage,
j'augmente un peu la taille des lettres.
Je choisi impression deux pages sur une feuille.
J'imprime les pages impaires
Je remet toutes les pages dans l'imprimante et je choisi les pages à sélectionner en mettant page 4 page 2 page 8 page 6 page 12 page 10, (4;2;;8;6;12;10;16;14;etc) pour avoir les pages recto verso et j'ai un chouette lire que je peux lire tranquillement pour apprécier l'histoire dans mon fauteuil.

Tout ça avec une version word ou open office.
Avec un PDF, la galère commence avec les lignes qui s'arrête en milieu de page quand on fait un copier coller.
Il faut reprendre les ligne une par une et remplacer le renvoi à la ligne par un espace et refaire la mise en page quand il y a une présentation en colonne pour les combats par exemple ou les choix particulier comme la magie. C'est la cas pour les livres d'olivier (le grand tournoi par exemple)

Voici les quelques raisons qui pourrait vous inciter (peut être) à proposer aussi une version word ou similaire.
Répondre
#22
Offtopic Ce que tu appeles une relieuse c'est une spiraleuse ? La machine avec les anneaux genre ancien cordon telephonique ? Moi pour les relier je mets tout le tirage (recto-verso) entre deux plaques de bois et j'encolle la tranche avec de la colle à bois. Deux ou trois couches humidifiées pour que le papier boive bien la colle. Après je fais des entailles dans cette tranche "durcie" et je remplie de colle pure pour avoir quelques noyaux durs et profonds. Pour finir une bande de papier un peu joli appliquée avec du scotch large style déménagement (mais transparent) sur la 1ère de couv' et la 4è de couv' et le tour est joué. Fin du hors sujet

Orion j'ai remarqué un truc bizzare au paragraphe 392 SPOIL Paul rougo se presente à moi comme si c'était la première fois que je le rencontrais. Cette scène a lieu juste après la première vision de moi en monstre dans le couloir d'un hotel. Or ce brave Rougo ( que je sens traitre d'ailleurs !) je l'ai déjà rencontré au § 302 !D'aiileurs la suite me renvoie au 482 qu'il me semble avoir déjà lu : le repas avec rougo et les trois choix de fdp me semblent familier Est-ce grave docteur ou juste un souci de renvoi avec ton graphe qui je suppose devait être plus que complexe !...
En tout cas ce n'est pas un souci majeur pour moi. Et j'ai noté aussi quelques fautes d'ortho que je pourrais t'envoyer si tu le désires.
A plus Orion... fin de message 14h53.

A tout de suite donc Smile, il est 15h46 et je viens de relire une deuxième fois (d'affilée) ton avh en prenant des chemins differents. Et bien je suis sous le choc !
Par où commencer ma critique ? Par les points négatifs comme à mon habitude !

Evil J'ai pas aimé :

- Trop de choix possibles donc envie de relire 15 fois ton avh ! C'est un point négatif positif
- Quelques renvois incohérents ou que je n'ai pas saisi SPOILau § 117 lors de ma permeière lecture on me parle de bandage sur le corps ? Mais ce n'est qu'à la deuxième lecture que j'apprends au § 423 que c'est nycol qui me les a posés ; je ne connaissais pas nycol dans ma première tentative... Au fait Le Y de nycol c'est pour le Y de Lycanthropie ? Wink FIN SPOIL
- Au paragraphe 452 tu me propose d'utiliser une corde (dans la palombière) qui traîne sur le sol, dans le paragraphe précédent je l'ai mise dans mon sac à dos ! (je n'ai pas de scrupules moi !)
-Quelques fautes d'orthographe, mais comme pour chacun des mes feedback je précise que ce n'est pas un critère dans mon appréciation et mon jugement vis à vis de la qualité de l'avh, surtout qu'il y en a peu (à mes yeux) et que ton avh est excellente de bout en bout !
Voilà donc pour les points négatifs. (!)

Twisted J'ai aimé :

- La définition du mot Mascarade en début de livre, très influence Tarantino et sa définition de Pulp... (volontaire ou pas de ta part ? Mais en tout cas très cinoche !)
- La comptine "promenons nous dans les bois..." en intro m'a foutu les jetons d'entrée, je me suis dit là, ça va charcler dans les bois ! Ca fait toujours peur les trucs de gosses dans les livres ou films fantastiques...
- Le paragraphe 18 SPOIL Oser me faire mourir d'entrée de jeu était énorme ! Dans mon avh "le voyage initiatique" je pensais être fou de vouloir tuer le lecteur dans les premiers mètres mais je vois que je ne suis pas le seul ! Et attention la description de l'attaque, du grand art !
- Le paragraphe 495 et la description du manoir m'a fait pensé à l'intro du jeu Resident evil (le 1er donc) et son inquiétant manoir isolé en plein bois. Là aussi bravo pour l'ambiance.
- La séquence de l'exploration du village (lors de ma première lecture, avec hector) est une scène particulièrement réussie en matière de climat. Ah putain quel village de merde ! Tu me payes, j'y vais pas !! Sacrée bonne ambiance gothique et mystique. Limite Tim Burton ou vieux films de la Hammer. Visuellement c'est parfait pour ce village étrange presque hors du temps... Je m'attendais presque à voir surgir des gens difformes ou encapuchonés... Pale
- La révélation (lecture 1 et 2) dont je tairais l'intrigue est sacrément bien foutue ! Brutale mais efficace !
- As tu lu les bande-dessinées "Le chant des stryges" ? Ton scénar' m'y a fait penser en de nombreux endroits, ce n'est pas pour te dire que tu as copié, loin de là, mais si c'est un hommage ou si tu t'es insipré des cette saga, c'est réussi, tu as dépassé l'original coté peur et terreur !!! Si tu ne l'as pas lue (la saga), fais-le, tu comprendras ce que je veux dire...
- Spoil A de nombreux endroits du film (pardon de l'avh, lapsus révélateur !), j'ai pensé à Wolf avc nicholson, le coté loup magnétique et hypnotique, quelques fois aussi lors de ma deuxième lecture, avec nycol et son papa, je me suis demandé si ça n'allait pas partir en "vampirade mortelle" ! Tout y était, le chateau, les grandes salles, pas de lumières...Oulàlà, j'ai eu peur ! Sukumvit dit dans un post précédent que la fin est osée. Certes, mais ton attaque E.T. renvoi à la guerre des Mondes et aux E.T. en sommeil depuis des siècles...Là aussi sacrée piste à exploiter. Mais au fait ne serait tu pas en train de créer une série Extra terrestres contre loups.garous ?...Si oui, cool ! Si non, ohhh !
- Es-tu fan de X-files ?! Moi aussi !

Pour finir ce long mais nécessaire post, je veux juste te dire que je me suis pris un plaisir "monstrueux" à lire ton avh. C'est bien écrit, le suspens y est omni présent, l'angoisse, le climat lourd et malsain et l'oppression se font sentir à chacuns de nos pas. Tu risques d'avoir des points pour le yaz...(des miens c'est sûr)
Dis moi, la suite c'est pour 2010 j'espère ?!!!
A plus, et encore Bravo
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#23
Mille fois merci, pour cette longue et constructive critique.

Il faut que je regarde absolument ce paragraphe 392, il a du passer à travers ma re-relecture pour éviter un tel bug. Evil En plus c'est vraiment un truc que je déteste ces bugs là dans les ldvelh alors qu'en ça m'arrive à moi... j'ai plus qu'à aller me pendre. Mrgreen

Je vais aussi regarder ces petites incohérences dont tu m'as parlé (corde, bandage ). T'as fait l'AVH à fond ou quoi pour déceler de telles erreurs ? En tout cas je t'en remercie, moi qui croyais que j'avais une version définitive de mon AVH... NoGreen

Ce qui me fait plaisir, sunkmanitu, c'est que tu compares l'AVH à un film et étrangement je l'ai écris comme si c'était un histoire pour le cinéma. J'avais pour la vision de certains paragraphes des angles de caméra précis, j'avais des images en tête que je voyais bien sur grand écran. Ta remarque me réconforte dans ce choix là. Wink
J'ai mis la définition de Mascarade en début de livre parce que quelques personnes de mon entourage ne connaissaient pas le sens figuré. Sur l'avis de mon beau-frère, j'ai décidé de l'intégrer au livre. Elle n'y était pas une semaine avant de sortir l'AVH en ligne ! Wink

Je ne connais pas les bande-dessinées "Le chant des stryges" mais je vais essayer de les trouver car tu m'intrigues drolement avec ça.

Et saches que j'aime X-Files, Tarentino, Resident Evil, Stephen King, etc. et donc inconsciemment ça à peser sur l'écriture, c'est une certitude.

Pour finir, je veux bien les fautes d'ortographes que tu as relevées bien évidemment.
Je compte l'éditer plus tard sur Lulu comme je l'avais fait pour mon autre AVH Le Seigneur des Agneaux. Wink
Répondre
#24
Première tentative qui s'est achevée au 580. J'imagine que je n'ai entrevu qu'une infime partie de l'histoire mais j'ai globalement beaucoup aimé cette première partie. Une ambiance horrifique excellente, des décors bien choisis et un scénario intriguant. Je repars immédiatement pour une seconde lecture. Wink
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#25
Orion a écrit :T'as fait l'AVH à fond ou quoi pour déceler de telles erreurs ?

Ben je l'ai lue deux fois de suite pour savoir ce que renfermait cette foutue maison en haut de la colline dès le début du livre ! Donc pas à fond car je n'ai eu droit qu'a deux fin mais je vais sûrement explorer la troisième piste... Quand une avh est bonne, elle est bonne !

Pour les angles de caméra je te comprends tout à fait, je fais quasiment pareil pour tous mes paragraphes. J'imagine l'angle, la lumière et parfois même l'acteur qui pourrait jouer le rôle ou la griffe artistique d'un réalisateur précis. C'est pour cette raison que beaucoup de mes feedbacks font des parallèles avec le cinoche ou la bd, souvent le jeu vidéo aussi ; ce sont trois domaines qui me passionnent...

Voici un lien vers "le chant des Stryges" :
http://www.stryges.com/accueil.php

et un autre vers les critiques de ces BD :
http://www.bedetheque.com/album-6235-BD-Ombres.html

Enfin pour les fautes d'orthographe, je vais te faire une liste avec les paragraphes concernés et je t'envoie ça en privé, okay ?

Allez je faire dodo, car le pc après le taf c'est bien mais dans 3 heures mon fils doit aller chez nounou ! A tout à l'heure ! Big Grin
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#26
Je me souvenais avoir apprécié ton AVH animalière. Ce n’est pas sans plaisir que je me suis plongé dans Mascarade mortelle, où le style, toujours aussi clair, fait qu’on lit le livre très facilement.


Mes remarques au cours de la lecture des règles :

A première vue, je trouve étrange de mêler aptitudes mentales et physique sous le PRA mais ce n’est pas si irréaliste en y réfléchissant.

Pas mal le coup du marque-page :p

Avoir à gérer le mental du personnage est intéressant.

Les règles devraient s’avérer assez efficaces.

Le clin d’œil à pulp fiction est sympa (dernièrement j'ai réalisé un GIF qui commençait aussi comme ça, enfin bref).


La lecture débute…

Bon je constate que les points partent assez vite, ce qui met la pression au lecteur, ce qui est une bonne chose (je compte faire de même dans mon AVH de Fallout). L’ambiance mystérieuse, de survie est bien rendue.

Hélas, au bout d’un moment, différents évènements me déçoivent [d’abord l’histoire des parents et du fils héritier du don, pour finir par les aliens], qui d’une part font perdre à l’aventure son ambiance, et qui d’une autre part ne sont pas incroyablement originaux. Je pensais que l’ambiance onirique/cauchemardesque allait se poursuivre plus longtemps. Pour autant, je ne savais pas à quoi m'attendre comme conclusion, simplement celle que tu proposes sonne un peu faux, ça vient trop vite.

Au niveau de la structure, félicitations, tu dois avoir créé l'AVH la moins linéaire de l'année (je calculerai l'indice de linéarité... quand j'aurai fini mon algorithme). Il me semble qu'il y a un ou deux problèmes de cohérence (des bandages quand je ne suis pas sensé en avoir) mais c'est compréhensible.

Au final, je suis un peu frustré. Je m'attendais à ce que l'exploration dure plus longtemps, j'adore me balader dans des univers un peu glauques. Mais l'histoire part vite dans différents thèmes, qui peuvent donner quelque chose d'intéressant, mais cela sonne bizarrement.


Quelques corrections à faire:

Bug : au 112, il n’y a qu’un choix possible, alors que je suppose qu’on pourrait aussi aller directement à la maison.

$269
« Comme en témoigne » -> manque le comme

§594
Allier->allié

§152
« Ont fait tort » au lieu de « ont eu tort »
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#27
Tout d'abord, merci pour tes commentaires Alendir.

Juste pour te dire que le paragraphe 112 a été corrigé plus haut dans ce topic, il manquait en effet 2 autres choix. Wink

Je suis désolé de t'avoir frustré. Je vois que je me suis trompé en voulant donner quelques explications dés le premier tome. Je pensais plutôt l'inverse (que les lecteurs seraient déçu de ne pas en savoir plus sur l'origine du héros). Comme quoi, on ne pense jamais assez à laisser durer le suspense ! Wink

Pour la non-linéarité, j'essaye toujours de voir plusieurs chemins et possibilités pour un même cas et étant donné qu'il n'y a pas de combat, il fallait garder quand même une certaine once de jouabilité. J'ai donc choisi le parti-pris de développer plusieurs choix et PNJ.

Merci pour les fautes repérées.
Répondre
#28
Je ne sais plus pourquoi, mais j'avais cru avant de la lire que ton AVH jouerait plus sur le mystère, l'illusion, voire l'hallucination (d'une certaine manière c'est effectivement le cas, avec les visions), plus psychédélique. D'où ma surprise et ma légère déception. Ceci dit elle reste un grand cru de 2009.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#29
Venant d'Orion dont j'avais beaucoup aimé la clairière "Tremors" du Marais 2 ainsi que la Commune ôté de l'Agneau, j'attendais pas mal cette AVH et la lecture des premiers paragraphes m'a encore plus émoustillé : choix original du monde contemporain, en France qui plus est, bon style avec paragraphes détaillés pour la mise en ambiance, règles innovantes qui semblent très efficaces à première vue et qui compensent à mon sens par leur intérêt l'absence de dés (et oui, j'aime les dés)... Et le début de l'histoire confirme cette impression positive.
J'ai rapidement été fasciné par la construction anti-linéaire dans un périmètre géographique très restreint. J'ai eu le sentiment de pouvoir évoluer comme je le souhaitais dans la forêt puis dans la plaine et le village, de pouvoir entreprendre toutes les actions que je souhaitais et non pas celle imposées par l'écrivain. En clair, j'avais l'impression de faire une partie de jeu de rôle en solo avec un MJ ou de jouer à un PC game du type Morrowind ou Oblivion. Du grand art. C'était une expérience nouvelle, ça m'a vraiment impressionné et c'était très efficace pour s'immerger dans l'atmosphère inquiétante de cette histoire au scénario mystérieux.
Malheureusement, au terme de ma première lecture, je me suis retrouvé déçu et très frustré.
Une explication majeure : dramatiquement court pour une AVH de presque 700 paragraphes. Je suis parvenu à la fin de l'aventure sans avoir eu le temps de faire grand chose d'excitant et sans avoir pu éclaircir de mystère hormis avoir entendu la longue explication de M. Rougo. Surtout, j'ai dû lire seulement une quarantaine de paragraphes au grand maximum sur l'ensemble. Il aurait fallu une difficulté plus élevée pour inciter le lecteur à retenter en explorant des chemins différents mais justement, l'aventure n'est guère dangereuse. Je me suis un peu inquiété quand je suis tombé à 4 en Raison mais c'est tout. Par la suite, en relisant sans jouer, j'ai quand même vu quelques PFA retors (tels que la cabine téléphonique). J'ai pour une fois dû bien me débrouiller à la première tentative.
Autre grande déception qui découle là encore de la brièveté de l'aventure, les règles, si alléchantes et si bien pensées, sont sous-exploitées. Environ tous les trois paragraphes, j'ai modifié mes totaux de Raison ou de Santé et donc recalculé mes pourcentages de réussite d'action, ce qui demande à chaque fois un minimum d'attention et de calcul. Mais tout ça pour rien, jamais je n'ai eu à utiliser ce pourcentage. Concernant la Chance, on m'a demandé une fois de vérifier le niveau. J'ai trouvé l'aspect ludique un peu négligé.
Heureusement, les choix à faire sont intelligents et l'on pèse soigneusement ses décisions avant de les prendre ; ça fait aussi partie de l'aspect ludique et c'est ici bien plus attrayant que des choix type gauche-droite. Les conséquences de nos actes sont à assumer pleinement. Toujours dans le même domaine, j'ai apprécié que lors des ingénieux paragraphes convergents on nous demande si on avait rencontré telle ou telle personne, si on se trouvait dans telle ou telle situation plutôt que de nous attribuer des mots de codes qui cassent l'ambiance comme l'avait déjà souligné par ailleurs un autre forumer (VIC?). La lecture en est d'autant plus fluide et se déroule comme dans un bon roman.
Sinon, l'histoire tient bien en haleine. Le mystère est savamment entretenu et dévoilé seulement au compte-gouttes, ce qui permet au lecteur de faire travailler à plein régime son imagination tout en essayant de découvrir ce qui se trame derrière les faux-semblants, à la manière d'un investigateur. Le scénario est touffu et recèle son lot de surprises même si on n'en découvre qu'une petite partie à chaque lecture. Ainsi, j'ai rencontré le majordome, visité le village puis terminé chez Rougo. Cet itinéraire m'a seulement permis de deviner vaguement que mes parents avaient un lien avec ce village, de pressentir qu'une bestiole hantait peut-être les bois, que les villageois me cachaient plein de choses. Mais je n'ai jamais subi de transformation, on ne m'a pas encore appris que je suis un loup-garou, on ne m'a rien dit au sujet des mecs du gouvernement qui me cherchent et que je n'ai jamais croisés. Je ne sais pas Orion comment tu vas gérer ça car c'est au cours de mes relectures par d'autres chemins "pour du beurre" que j'ai appris tout ça et on peut visiblement parvenir à ma première fin en en apprenant beaucoup plus sur soi-même.
J'ai également eu une anomalie en ville lors de ma première relecture : j'ai rencontré le chef des "FBI", il m'a laissé en ville avec une carte pour le rappeler mais je n'avais pas accepté encore sa mission. Lorsque je me suis évanoui, j'ai été récupéré par Rougo et suis revenu par la suite en ville mais jamais le texte ne mentionne ma première visite ici ni le chef du "FBI". C'est visiblement un bug dû au fait qu'à l'évanouissement, tu ne proposes que le cas où l'on a accepté la mission du chef FBI. C'était plutôt très gênant tant l'histoire était cohérente jusqu'alors!
Passée ma première déception, mes relectures m'ont donné une image quand même positive de l'AVH. C'est un sacré travail que tu as fait là et plutôt rondement mené car la structure est particulière et pas facile à maîtriser, ce que tu as quand même réussi malgré le bug que je mentionne (le seul que j'ai vu, ceci dit). Surtout, l'histoire contemporaine est vraiment intéressante et l'atmosphère très angoissante. Je suis sûr que c'était ton objectif premier.
Un bémol au sujet de l'histoire, mélanger les thèmes des E-T, loups-garou, services secrets paranormaux et don fantastique à la naissance fait un peu too much ; ça n'empêche pas que le cliffhanger est réussi puisque j'ai vraiment envie de voir ce que l'on va vivre avec tous ces nouveaux éléments en jeu. Autre bémol concernant le style cette fois, par ailleurs toujours agréable, les personnages utilisent parfois un langage un peu trop châtié et des tournures de phrases un peu trop littéraires. Pour faire encore plus vrai, ils pourraient parler plus familièrement.
Mais avec du recul, globalement, cette AVH est incontournable. Elle est vraiment originale et il faut la parcourir plusieurs fois pour en apprécier toute la richesse et toutes les intrigues qu'elle recèle. C'est même dommage qu'on puisse passer à côté de si bons moments! On sent un énorme travail derrière, que ça n'a pas été écrit en dilettante (beaucoup de tests et de relecture, je suis sûr) et c'est très appréciable. Mon feedback est sans doute un peu sévère car pour moi, l'aspect ludique est très important et je n'aime pas du tout réussir une grosse AVH du premier coup. Mais je suis persuadé qu'elle va beaucoup plaire à bien d'autres lecteurs.
Répondre
#30
Concernant les codes, je pense qu'ils peuvent être "utiles" dans une AVH du style des enquêtes de Nils Jacket, puisqu'on cherche à récolter des indices pour progresser. L'acquisition d'un code -sauf ceux qui correspondent au temps qui passe - marque vraiment une progression (même si c'est sur une mauvaise piste). Disons que la forme et le fond ne sont pas si éloignés en fin de compte dans ce cas, et je trouve même que c'est un système qui est particulièrement bien adapté.
Mais dans une AVH qui veut distiller une atmosphère inquiétante, comme c'est le cas ici, je trouve que c'est une bonne chose de ne pas avoir de codes. Car ils ne seraient presque jamais utilisés pour marquer une quelconque progression, mais simplement pour différencier des chemins empruntés. Dans ce cas autant le faire par du texte qui ne casse pas l'ambiance...

Je rejoins vraiment l'avis général de Fitz pour cette AVH (en plus on a suivi le même chemin lors de la première tentative!), même si je ne peux pas dire que j'ai été "déçu" par la brièveté, disons plutôt que j'ai été surpris (tout comme je l'ai dit auparavant, pour l'absence de "loups" lors de la première tentative).

Je le redis, mais comment diable vas-tu gérer tout çà ?! Smile
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)