Nils Jacket contre l’Agent X
#1
Minuit l'heure du crime est passée, je peux commettre mon forfait.

C’est à mon tour de me lancer dans le grand bain des AVH.
Je commence par le premier tome d’une série que j’ai appelée “Les Enquêtes de Nils Jacket”.

Comme son nom l’indique, cette série vous proposera des enquêtes policières dont vous serez les héros, toutes indépendantes les unes des autres, mais mettant en scène le même personnage : Nils Jacket le détective privé.

Je ne sais pas s’il existait déjà des AVH policières ou polars. J’espère en tous cas que celle que je vous propose vous plaira.
Les enquêtes policières dont on est le héros que j’ai pu lire jusqu’à présent m’ont toujours laissé sur ma faim. J’ai voulu réussir à en écrire une qui saurait allier tous les ingrédients du parfait policier, tout en restant jouable et fluide à lire (pas comme les Super Sherlock, par exemple). Qui proposerait un mystère obscur à élucider, un méchant machiavélique à démasquer, des personnages aux personnalités fortes, des scènes d’action ou de suspense passionnantes, ... Et qui ne ferait appel qu’à la perspicacité du lecteur et non à la chance (contrairement aux Sherlock Holmes, par exemple). A vous de me dire si j’ai réussi.
Ce premier tome de 800 paragraphes s’intitule

Nils Jacket contre l’Agent X

L’Histoire :
Louis Dattaque, le PDG de la célèbre entreprise d’armement du même nom, vient d’être retrouvé assassiné dans son bureau. Comment le meurtrier s’y est-il pris, alors que la porte était fermée de l’intérieur et que la pièce se situe au 9ème étage ? Et surtout, pourquoi a-t-il pris la peine de tracer un grand X sur le mur avec le sang de sa victime ? Les meilleurs policiers du pays sont sur les rangs, mais c’est VOUS, Nils Jacket, détective privé, que la firme engage pour élucider le crime. C’est la première fois qu’une enquête de cette importance vous est confiée. Saurez-vous vous montrer à la hauteur ? Aurez-vous suffisamment d’envergure pour vous mesurer à l’Agent X, le plus célèbre des espions ?

Les Règles :
Je souhaitais que cette aventure policière ne puisse être remportée qu’avec une seule arme : l’intelligence.
Le bon détective est celui qui fait les bons choix, qui prend les décisions les plus judicieuses, qui flaire les bonnes pistes, qui sait se montrer roublard dans les situations épineuses, qui sait prendre les risques nécessaires quand il le faut, et surtout qui confond le coupable à la fin grâce à sa sagacité. Je ne voulais pas que le hasard entre en ligne de compte.

J’ai donc opté pour un système de règles minimales, sans dés, sans Points d’Endurance ni aucune valeur numérique à donner au héros. C’est encore plus minimal que dans Destins : il vous suffit de lire, les qualités de votre esprit feront le reste.
Vous n’aurez que 2 types d’informations à gérer sur votre Feuille d’Aventure : vos possessions (y compris votre compte en banque de pauvre détective sans le sou) et des mots-codes.
Ces 2 rubriques sont une sorte d’hybride entre Sherlock Holmes et Défis Fantastiques : la rubrique possession est à mi-chemin entre la rubrique Indices de Sherlock et Objets des DF, la rubrique mots-codes est à mi-chemin entre la rubrique Décisions/Déductions de Sherlock et Mots de Passe d’un Jonathan Green. La gestion de ces rubriques devrait donc être assez ergonomique.

Ce système de règles simplifiées revêt une autre importance à mes yeux. Vu qu’il s’agit d’un livre à lire sur le net, j’ai trouvé plus judicieux de privilégier une lecture fluide, la plus proche possible du roman, non alourdie par trop de contraintes réglementaires. La lecture est également facilitée pour les gens peu habitués aux LDVELH et que j’espère compter comme lecteurs aussi. Les règles simplifiées étaient les mieux adaptées à ce que je voulais faire : un livre en ligne, destiné à tous les publics.

Vous verrez, ces règles n’empêcheront nullement les scènes d’action et de combats.

Difficulté :
Cette AVH est une enquête policière. Comme dans tout roman policier, lorsqu’on découvre le coupable à la fin, l’envie de relire le livre est moins forte qu’à la première lecture.
Partant de ce constat, et souhaitant que mon livre ait une bonne durée de vie, j’ai choisi de concevoir un mystère un minimum difficile à résoudre, avec un grand nombre de décisions possibles, de telle sorte que le lecteur ait beaucoup de choses à lire, d’émotions à vivre et de bons moments à passer, avant de décrocher le Graal : démasquer le coupable et finir l’aventure.

C’est pour cela que l’AVH compte 800 paragraphes. Comme dans l’Epée de Légende, elle offre bon nombre de pistes, de possibilités d’investigation et d’actions à tenter. Et, à chaque tentative (à condition de ne pas vous faire tuer, bien sûr), vous pouvez mener votre enquête jusqu’à la fin et avancer le nom d’un coupable.
Evidemment, si vous avez loupé certains indices, vous n’avez aucune chance. Mais il vous est expliqué alors pourquoi votre proposition n’est pas la bonne (manque de preuve, votre suspect a un alibi, etc) et ainsi vous pouvez deviner quelle piste creuser à votre tentative suivante.

Si l’enquête n’était pas un tant soit peu difficile, elle n’aurait aucun intérêt. Le jeu n’aurait pas de challenge. Toutefois, cette enquête reste à la portée d’un enquêteur normal ; il suffit de faire marcher ses petites cellules grises, comme dirait Agatha Christie. La difficulté n’est pas frustrante, car elle n’est pas le fait du hasard (pas de lancers de dés, pas de choix droite/gauche mortels, etc). L’Agent X est un adversaire redoutable et très rusé ; à vous de vous montrer plus malin.

Par définition, il n’y a qu’une seule solution au mystère. L’Agent X est tel coupable. Pourtant, cette AVH n’est pas un 1-true-path, n’en (dé)plaise à Meneldur. Je n’ai pas voulu tomber dans cette facilité. Je voulais que l’œuvre ait de la valeur aux yeux de tous les types de lecteurs.
De ce fait, il n’y a peut-être qu’une seule solution au mystère, mais il y a plusieurs façons de la trouver. Plusieurs chemins permettent de collecter les indices nécessaires et de confondre le coupable.
J’ai aussi ajouté une mini sous-quête, absolument pas nécessaire à compléter pour terminer l’ouvrage.
Autrement dit, même si vous finissez le bouquin, vous pourrez y rejouer pour trouver d’autres façons de vaincre l’ennemi, et ainsi découvrir d’autres passages intéressants.

Construction :
C’est l’aspect du livre dont je suis le plus fier. Pour écrire cette aventure, j’ai utilisé la technique des paragraphes convergents vantée par Paul Mason. Comme lui je pense que c’est là la clef de voûte lorsque l’on construit un LDVELH. C’est la maîtrise de cette technique difficile qui me procure le plus de satisfaction en tant que créateur. Elle permet de mêler l’intrigue d’un scénario bien ficelé à un développement ludique ne manquant pas de challenge. Comme Mason l’a réussi dans l’Ancienne Prophétie, par exemple.

Je pense avoir atteint un bon niveau dans ce domaine. Je pense être arrivé à faire mieux que Mason : écrire un LDVELH dont le lecteur se rend le moins compte possible de la convergence. C’est le reproche que je peux faire un Chasseur de Mages. Tracer des croix, cocher une case, … je voulais éviter ces manipulations pénibles au lecteur.

Dans la construction de l’AVH, j’ai également utilisé une autre technique que j’apprécie : la trame à tiroirs style Jonathan Green. J’avais besoin de ce type de canevas pour que vous puissiez mener l’enquête sans vous retrouver bloqués.

Feedback :
J’attends vos avis et vos critiques.
Est-ce que cette enquête vous plaît ?
Est-elle plaisante à lire et à jouer ?
Les scènes vous intéressent-elles ?
Appréciez-vous le style d’écriture ?
Le challenge proposé vous captive-t-il ?
Etc.

J’ai relu et re-testé une bonne partie de l’œuvre, mais 800 paragraphes c’est long et j’avais trop le nez dessus pour juger avec recul. J’attends votre feedback avec impatience pour pouvoir corriger et améliorer un maximum de choses, pour voir des choses que je n’avais pas vues.
Je trouve parfait les feedbacks à la Jehan, qui indique l’enchaînement de ses décisions et ses avis au fur et à mesure ; ce sont des informations très précieuses pour un auteur. N’hésitez pas à relever toutes les fautes, les tournures de phrases trop lourdes/confuses ou les incohérences que vous trouverez, de façon à ce que je puisse sortir une version 1.1 la plus parfaite possible.

Le point qui intéresse le plus le créateur d’intrigue policière, c’est l’évolution du raisonnement des lecteurs.
Qui soupçonniez-vous d’abord ?
Quelle théorie avez-vous ébauchée ?
Quelle piste vous semble-t-il prioritaire de creuser ?
Quels renseignements êtes-vous frustrés de ne pas trouver ?
Quelles questions auriez-vous aimé poser ?
Quelles actions auriez-vous voulu pouvoir effectuer ?

Pour cela, il est très important que vous n’essayiez pas de tricher et jouiez à la loyale. Pour l’intérêt du jeu d’abord, mais aussi pour le pauvre auteur qui veut améliorer son œuvre.
Si vous vous trouvez bloqués, si vous galérez, je peux vous orienter, sans spoilers. Dites-moi bien ce qui vous bloque pour que je voie si c’est un point à améliorer.
Pour éviter tout spoiler, vous pouvez me donner en MP les théories que vous avez développées. Ce qui serait excellent, c’est que vous ayez trouvé des théories inexactes mais très bien pensées, qui me permettraient de créer de nouvelles fausses pistes de meilleure qualité ! :-D


J’ai envoyé l’AVH à Maître Oiseau qui devrait la mettre en ligne prochainement. J’espère que vous l’apprécierez et me donnerez beaucoup de feedbacks.
Et je vous lance dès maintenant un défi :
Votre esprit sera-t-il capable de surpasser le machiavélisme de l’Agent X ?
Et lequel d’entre vous sera le premier à le vaincre ?
Répondre
#2
JFM a écrit :Je ne sais pas s’il existait déjà des AVH policières ou polars.

Mmh, la première AVH policière qui me vient en tête est bien entendu le Marais II (tiens donc !) dont les quêtes du Bien et Neutre sont des enquêtes (Je n'ai pas l'impression que tu as lu le Marais, d'ailleurs. J'espère que tu le feras quand la version 2 sera sortie Tongue).

Sinon, c'est très intéressant ce que tu racontes, on sent que c'est bien réfléchi et que tu as essayé de faire la synthèse des LDVELH que tu aimes.

Mais, première remarque, je trouve les noms (Nils Jacket, Agent X, Louis Dattaque) un peu kitsch (ça me rappelle Pat Magnum et consorts)... C'est ptet' fait exprès, d'ailleurs... ^^


Répondre
#3
Whaou... je ne sais pas comment est le livre, mais ce qui est sur c'est que tu a su me donner envi de le lire !
Dis donc oiseau, on attend ! Smile
Répondre
#4
JFM a écrit :Pour écrire cette aventure, j’ai utilisé la technique des paragraphes convergents vantée par Paul Mason.

Pardonnez mon ignorance, mais de quoi s'agit-il ?
Où peut-on en savoir plus ?

JB
Répondre
#5
Paul Mason (répondant à la question "Lequel de vos livres préférez-vous ? Pourquoi ?") a écrit :Tout dépend de la signification de « préférer ». À la réflexion, je pense qu'il s'agit du Chasseur de Mages. Je ne crois pas qu'il soit considéré comme mon meilleur, mais de tous mes livres, c'est le seul que j'aime vraiment lire. Il représente une première application de ma théorie que la clé des livres-jeux n'est pas les chemins divergents, mais les chemins convergeants. Par cela, j'entends qu'un paragraphe auquel on peut accéder par plus d'un paragraphe peut avoir des sens totalement différents selon ce qui s'est passé auparavant. Je trouve qu'il s'agit d'une idée très excitante. Lorsque j'ai vraiment relu Le Chasseur de Mages après l'avoir écrit, j'ai découvert des histoires et des intrigues que je n'avais pas écrites de façon consciente : elles sont juste nées de la façon dont j'ai essayé d'écrire le livre. Il existe un concept littéraire des « lacunae » : ce sont les trous dans la narration que le lecteur remplit lui-même. Ils sont importants dans les livres-jeux, et je pensais qu'en travaillant là-dessus, et en faisant attention à la façon dont j'écrivais les paragraphes avec plusieurs chemins y menant, je pourrais produire un livre qui serait plus réactif à l'imagination du lecteur. Comme je l'ai dit, je ne sais pas si cela a marché pour les lecteurs de livres-jeux, mais ça a un peu marché pour moi.

Tu peux aussi relire l'interview complète ici : http://rdv1.dnsalias.net/forum/showthread.php?tid=38


Répondre
#6
H.d.V a écrit :
JFM a écrit :Je ne sais pas s’il existait déjà des AVH policières ou polars.
Mmh, la première AVH policière qui me vient en tête est bien entendu le Marais II (tiens donc !) dont les quêtes du Bien et Neutre sont des enquêtes (Je n'ai pas l'impression que tu as lu le Marais, d'ailleurs. J'espère que tu le feras quand la version 2 sera sortie Tongue).
Je parlais d'AVH policières ou polars de type classique, situées plutôt 19-20-21ème siècle.
Je n'ai pas encore lu le Marais 2, hélas. J'avais commencé à sa sortie, mais je manquais de temps, comme pour d'autres AVH qui me donnaient envie. Ces derniers temps, mes heures de lecture étaient plutôt dans le train. J'espère avoir mieux le temps l'année prochaine.
Cependant, pour ce que j'en ai lu, le Marais 2 est plutôt une AVH de type exploration dans sa construction (avec carte à tracer et artefacts à collecter pour vaincre des ennemis), sur laquelle peuvent se greffer des enquêtes. Une AVH dont la colonne vertébrale est l'enquête proposera non pas des choix de directions mais plutôt des choix de suspects à interroger, de pistes à creuser, ... Enfin, je vois ça comme ça. Les romans mettant en scène Frère Cadfael montrent qu'il est possible, d'ailleurs, de transposer une pure enquête dans un univers médiéval.
Il est très prématuré d'en parler, mais j'ai une autre série de LDVELH en gestation dans un univers heroic fantasy qui, à l'instar du Marais 2, pourra proposer des aventure avec des méchants à démasquer, de façon plus élaborée que dans un Sceaux de la Destruction.


H.d.V a écrit :Sinon, c'est très intéressant ce que tu racontes, on sent que c'est bien réfléchi et que tu as essayé de faire la synthèse des LDVELH que tu aimes.
Je trouvais intéressant d'expliquer un peu ma démarche d'auteur, de vous la faire partager. Je souhaite vraiment avoir vos feedbacks. Ecrire est très important pour moi et j'ai besoin de vos retours pour passer un nouveau pallier.


H.d.V a écrit :Mais, première remarque, je trouve les noms (Nils Jacket, Agent X, Louis Dattaque) un peu kitsch (ça me rappelle Pat Magnum et consorts)... C'est ptet' fait exprès, d'ailleurs... ^^
Tous les noms ne sont pas comme ça, mais je suis plutôt partisan de noms qui ne s'oublient pas plutôt que de noms banals et ordinaires. Cette démarche a ses défauts, mais elle donne davantage de personnalité à l'oeuvre, je trouve. Mieux vaut que tu lises l'AVH et que tu me redonnes ton avis à ce sujet.
Je peux d'ores et déjà dire que Nils Jacket est un nom de personnage que j'adore et qui colle bien au héros que je voulais créer. J'ai d'ailleurs conçu ce perso il y a plus de 15ans, lorsque j'ai commencé à écrire des LDVELH.
L'Agent X est un cliché volontaire. Et c'est un hommage à l'une de mes sources d'inspiration.


Pour ce qui est de la technique des paragraphes convergents, c'est surtout le 1er aspect décrit par Mason que j'ai exploité. Le 2ème aspect, les lacunae, est également présent dans mon AVH, mais j'ai fait attention à ne pas tomber dans l'excès du Chasseur de Mages. Je ne voulais pas faire des paragraphes trop dépouillés pour laisser le lecteur imaginer le reste.


Alana a écrit :Whaou... je ne sais pas comment est le livre, mais ce qui est sur c'est que tu a su me donner envi de le lire !
Dis donc oiseau, on attend ! Smile
J'espère que tu ne seras pas déçu. Moi, en écrivant, je trouvais le truc de qualité. A l'aube de cette publication, j'ai plutôt tendance à voir les défauts.^^
Répondre
#7
L'aventure est disponible en format HTML tel que demandé !

Les Enquêtes de Nils Jacket 1 ~ Nils Jacket contre l'Agent X
http://homepage.mac.com/siyanlis/Xhoromag/Av33.htm
124e AVH sur le site Xho / 16e AVH de l'année 2007
Répondre
#8
Remarques en vrac, au fil de ma lecture :

- Un détective fauché avec un téléphone dernier cri ? Hmm...
- Tous ces personnages qui utilisent l'imparfait du subjonctif dans les conversation les plus informelles, c'est limite effrayant. T'as mangé un Bescherelle, JFM ?
- La blague au 300 est énorme.
- Le final mélodramatique du 666 me plaît moins, en revanche...

Bon, échec à la première tentative, mais je vais rempiler sans bouder mon plaisir.

- Au 555, quand on remplit toutes les conditions des deux premiers choix, on fait quoi au juste ?
- Au 22, « qui vous prennent totalement de cours » > de court

Bon, quatrième tentative et je sèche toujours... je tablerais volontiers sur Montanes, qui ne me revient décidément pas, mais ça ne colle pas avec ce que m'a dit le caporal mourant (en même temps, les deux seules personnes qui cadrent avec cet indice ont l'air proprement inattaquables), et du reste, je n'ai pas assez d'indices pour l'accuser.

En tout cas, bon cocktail d'action, de suspense, d'humour, avec des personnages hauts en couleur et tant de fausses pistes qu'on s'y perd. Une aventure de haute classe, incontestablement. Félicitations !

EDIT : mouahaha, j'ai fini par triompher, après cinq échecs. C'était quand même salement tordu, mais au fond, c'était normal que les indices ne collent pas Tongue
Répondre
#9
Tout d'abord, un grand bravo à Oiseau pour la célérité avec laquelle il a mis cette AVH en ligne. Hier mercredi, je disais à un ami, qui me demandait où les choses en étaient, que j'avais envoyé l'AVh pour cyber publication et que, connaissant le gars qui tient le site, je ne serais pas étonné qu'elle fût dispo en ligne dès la fin de la semaine. Au moment où je disais ça, elle était en fait DEJA en ligne ! Tu as été encore plus prompt que je ne l'espérais, chapeau bas.

D'autant plus que le travail n'était pas mince, vu le travail supplémentaire que te demandait mon fichier, notamment à cause de mes phrases cibles peu pratiques pour les liens html.

C'est ma 1ère AVH disponible en ligne, et la découvrir sur le site m'a empli de joie. C'est le résultat concret et visible de tout le travail de ces derniers mois, une véritable satisfaction. Je ne sais pas si ça a fait ça aux autres auteurs. Cette version lisible en ligne (et même, vu les règles succintes, jouable en ligne^^) a la classe. La couleur bleu ciel me plaît bien. Une autre couleur conviendrait-elle mieux à une AVH policière, je ne sais pas.


Meneldur a écrit :mouahaha, j'ai fini par triompher, après cinq échecs. C'était quand même salement tordu, mais au fond, c'était normal que les indices ne collent pas Tongue
1er feedback le 1er jour de la mise en ligne et, à ma totale stupéfaction, un lecteur a déjà réussi à percer le mystère !!! Mais le fou, m'enfin !!!!
Chapeau à toi, "Maître Détective" ! Mais aurais-je pu en attendre moins d'un fan de L'Ancienne Prophétie ? Wink

ça me rassure sur le fait que c'est faisable, en tous cas.^^
Je compte sur toi pour ne rien divulguer aux autres. Merci pour le feedback.

Meneldur a écrit :- Un détective fauché avec un téléphone dernier cri ? Hmm...
Pour côtoyer chaque jour toutes les classes sociales, je ne trouve pas ça choquant du tout. J'ai déjà vu de nombreuses fois des gens nettement plus à la dèche que Jacket avoir ce genre de portable (personnes surendettées, personnes logées en foyer Sonacotra, etc), donc je ne trouve pas ça choquant. Jacket a peu sur son compte, mais il a déjà plus qu'eux.
Par ailleurs, il a besoin d'un portable évolué pour son boulot, au même titre qu'un flingue ou que d'autres gadgets. Donc ça se tient, je trouve.


Meneldur a écrit :- Tous ces personnages qui utilisent l'imparfait du subjonctif dans les conversation les plus informelles, c'est limite effrayant. T'as mangé un Bescherelle, JFM ?
C'est une volonté assumée. Créer une oeuvre, c'est créer un petit monde que l'on façonne à sa guise. J'avais envie que Jacket portât un feutre. J'avais envie que la musique qu'on entendait fût du heavy-metal. J'avais envie que les personnages sussent manier naturellement l'imparfait du subjonctif, un temps qui se perd et c'est dommage.
Toi et les autres lecteurs aurez noté que je n'ai pas situé l'aventure dans un pays et une ville nommés. Certains indices laissent penser à un pays (mentions du CAC40, du GIPN...) mais jamais on ne parle de la France. C'est voulu là aussi : c'est pour que chacun puisse imaginer l'aventure dans son pays, dans sa ville ou la ville qu'il veut. Une ville où les gens parlent ce français-là, fût-elle imaginaire.

Après, peut-être certains imparfaits du subjonctif sont-ils maladroits. Ce n'est pas impossible. Il faut me le signaler. Wink


Meneldur a écrit :- La blague au 300 est énorme.
- Le final mélodramatique du 666 me plaît moins, en revanche...
Je ne suis pas un fan ultime des histoires où il faut sauver le monde. Je tenais à donner à cette enquête tout le côté terre à terre d'un polar.
Mais ce §666 est là pour rappeler les conséquences de toute cette histoire. ça contraste avec le ton du reste des autres paragraphes, mais c'est voulu : le détective qui a le nez sur sa petite enquête de proximité réalise la portée de son échec.
Une mention est d'ailleurs faite au §666 dans le paragraphe final. Sachant que la plupart des lecteurs ayant atteint ce §800 seront sans doute passés avant au 666.^^

D'ailleurs, t'as aimé ce paragraphe final ?


Meneldur a écrit :- Au 555, quand on remplit toutes les conditions des deux premiers choix, on fait quoi au juste ?
Je vérifierai en détail mais, à première vue, si tu as le 1er mot-code demandé, tu te rends tout de suite au § indiqué, sans lire la 2ème proposition.


Meneldur a écrit :- Au 22, « qui vous prennent totalement de cours » > de court
Merci pour l'avoir repéré. Il doit y en avoir d'autres. J'ai corrigé des tas de trucs sur lequels je suis tombé par hasard avant d'envoyer le fichier à Oiseau.


Meneldur a écrit :Bon, quatrième tentative et je sèche toujours... je tablerais volontiers sur Montanes, qui ne me revient décidément pas, mais ça ne colle pas avec ...
Je vais te demander un certain nombre d'informations sur tes raisonnements, mais en privé, pour éviter tout spoiler.


Meneldur a écrit :En tout cas, bon cocktail d'action, de suspense, d'humour, avec des personnages hauts en couleur et tant de fausses pistes qu'on s'y perd. Une aventure de haute classe, incontestablement. Félicitations !
Merci beaucoup ! Content que ça t'ait plu !
Répondre
#10
Très joli message d'ouverture, ca donne vraiment envie de lire le livre !

La mise en ligne de ton livre est une récompense pour ton travail. Je suis vraiment contente pour toi. Profites de ce moment, tu as un vrai talent d'écriture.

C'est le genre de livre que je vais aimé : Regles simples et lecture passionnante et captivante pour une débutante des LDVELH !

Félicitations pour ton livre, j'espere le lire tres vite, mais avant Janvier ca sera difficile comme tu le sait.

Encore bravo JFM.

Je sais que tu auras plein d'échos positifs, je te soutiens.
Répondre
#11
Miaouh, je suis sûr que tu es une grande blonde qui porte "Poison" de Dior. LOL

Je dis ça parce que tu as l'air de le connaître, notre Fossoyeur-écrivain.


Répondre
#12
Ni blonde ni grande ni Dior. Malin.

Miaouh2004, les plus observateurs d'entre vous le savent peut-être déjà, a co-rédigé avec votre serviteur une autre oeuvre disponible sur le net. D'un autre genre.

D'ailleurs, HDV, où en es-tu de ton enquête ? Tu as vaincu le kitsch Agent X ou c'est le kitsch qui gagne encore ?^^
Si tu veux éviter les spoilers, tu peux m'envoyer tes 1ères conclusions en MP. Wink

Merci à Meneldur pour ses commentaires détaillés en privé sur les différentes pistes suivies. Jai l'impression que ce que je voulais faire avec cette oeuvre a bien fonctionné avec l'âme de détective qui est la tienne. Wink

Et merci à vous, gente super-héroïne féline, pour vos encouragements. Au plaisir de vous compter parmi mes lectrices. Copin
Répondre
#13
JFM a écrit :Miaouh2004, les plus observateurs d'entre vous le savent peut-être déjà, a co-rédigé avec votre serviteur une autre oeuvre disponible sur le net. D'un autre genre.

Un roman érotique ? Geek

JFM a écrit :D'ailleurs, HDV, où en es-tu de ton enquête ? Tu as vaincu le kitsch Agent X ou c'est le kitsch qui gagne encore ?^^
Si tu veux éviter les spoilers, tu peux m'envoyer tes 1ères conclusions en MP. Wink

Hé j'aime beaucoup les choses kitsch moi, c'est pas forcément péjoratif... D'ailleurs je suis déçu, c'est pas assez kitsch à mon goût. ^_^

Pour le moment, c'est encore l'Agent X qui gagne, cet infâme biiiiiiiiiiip !
Par contre, je ne veux pas d'aide, ça me donnerait l'impression que je ne suis pas capable de résoudre le puzzle. Pour quelqu'un qui a vaincu l'énigme du sphinx de Caïthness, ça ferait pas sérieux. Cool


Répondre
#14
N'oublie pas de remplir la dernière case de ta Feuille d'Aventure. Mrgreen
Répondre
#15
HDV a écrit :Miaouh, je suis sûr que tu es une grande blonde qui porte "Poison" de Dior.

Eh oui comme le dit JFM, c'est pas trop ca ! Je suis plutot brune et pas bien grande !

HDV a écrit :Je dis ça parce que tu as l'air de le connaître, notre Fossoyeur-écrivain.

Eh oui, j'ai été piégée dans son cimetiere !!

JFM a écrit :Miaouh2004, les plus observateurs d'entre vous le savent peut-être déjà, a co-rédigé avec votre serviteur une autre oeuvre disponible sur le net. D'un autre genre.

En effet, pas d'ordre erotique HDV (lol) mais plutot d'ordre musical disons ! Une superbe biographie de Scorpions !

JFM a écrit :Et merci à vous, gente super-héroïne féline, pour vos encouragements. Au plaisir de vous compter parmi mes lectrices.

Mais j'ai vraiment hate de le lire !

J'ai tres envie d'en connaitre plus sur les LDVELH.

Par contre, vu que ton premier lecteur a l'air d'être un habitué, et a du s'y prendre à 5 fois, eh bien, je risque d'en avoir pour un moment pour trouver le meurtrier ! lol !
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)