Votre premier LDVH
#16
Pour ma part, j'ai bien fait les choses puisque j'ai commencé avec le Sorcier de la Montagne de feu.

Je l'avais acheté en 94 car mon frère, ancien rôliste, m'avait conseillé ce genre de livres. Par la suite sont venus le Laby, le Manoir...et je suis tombé dans les DF (comme je ne faisais pas les combats, je ne m'intéressais pas trop aux autres séries qui présentaient des règles plus compliquées).

Je me rappelle que je les achetais dans un Géant, lors des traditionnelles courses du samedi matin. Une fois entré dans le supermarché, je quittais mes parents pour me rendre au rayon livres qui, à l'époque foisonnait de LDVELH première édition. J'en feulletais quelques-uns, lisais les quatrième de couv', regardais un peu les illustrations, et je faisais une selection de 3-4. Je revenais alors au caddie, les commençais tous, et achetais celui qui me paraissait être le plus intéressant.

Souvenirs, souvenirs...


Répondre
#17
Le premier ldvelh que j'ai pu avoir entre les mains est la Forêt de la Malédiction, un ami me l'avait prêté pour le lire dans le bus alors que nous faisions un voyage scolaire à l'ile d'Oléron. C'est d'ailleurs durant ce trajet que j'ai découvert que la lecture en car ou voiture me rendait malade. Faire mes achats chez Yaztromo, avec le ventre retourné et l'arrière du bus qui chantait des chansons paillardes, que de souvenirs LOL

J'ai donc vite abandonné ma première lecture, et ce n'est que des mois plus tard, en fouinant à la bibliothèque municipale que je tombe sur la Cité Interdite (Astre d'Or 2), et c'est là que le vrai coup de foudre se fit. Je devorais donc en quelques mois tous les ldvelh de la bibliothèque. Les DF 'classic' (cad les tous premiers de Ian et Steve), Astre d'Or, Épouvante ! et les Chroniques Crétoises me marquèrent particulièrement, tandis que je garde un souvenir moyen du premier cycle de LS, de Loup*Ardent et de la Voie du Tigre.

Parallèlement à ça , l'ami qui m'avait prêté la Foret de la Malédiction me prêtait d'autres Df, dont les seuls que je garde en mémoire sont les Mondes de l'Aleph et la Cité des Pièges. Ce dernier me marqua tout particulièrement, et je décidait alors de faire l'acquisition de toute la série Sorcellerie! qui fit de moi un fan définitif des gamebooks.
Répondre
#18
H.d.V a écrit :Je me rappelle que je les achetais dans un Géant, lors des traditionnelles courses du samedi matin. Une fois entré dans le supermarché, je quittais mes parents pour me rendre au rayon livres qui, à l'époque foisonnait de LDVELH première édition. J'en feulletais quelques-uns, lisais les quatrième de couv', regardais un peu les illustrations, et je faisais une selection de 3-4. Je revenais alors au caddie, les commençais tous, et achetais celui qui me paraissait être le plus intéressant.

Souvenirs, souvenirs...
Ah la la, tous ces LDVELH commencés, voire presque terminés dans les rayons de supermarché...! Que de souvenirs, comme tu dis...! Big Grin
Répondre
#19
Pour ma part il s'agit de La cité des voleurs.
Je me souviens particulièrement des combats contre les gardes du seigneur Azzur et de celui contre les chiens de la lune.
C'est à partir de ce combat que je ne parvenais jamais à gagner que je me suis mis à tricher....
Ben curieusement au plus ça va, au moins j'ai de remors....

Grosbill
Répondre
#20
Vers 7 ans et demi/ 8 ans, un ami de ma mère, de passage à Paris, lui a confié un ouvrage dont il avait fait récemment la découverte. C'était La Citadelle du Chaos. Je me souviens encore de la terrifiante soirée passée à lire ce livre avec ma mère (un paragraphe chacun), autour de la petite table de la cuisine, vous savez, celle avec les dalles de carrelage à fleurs.

Un jour après, le virus coulait déjà dans mes veines.
Mon premier grand choc fût Le Manoir de l'Enfer, ma série favorite fût d'abord Sorcellerie puis plus tard, Loup Solitaire (du moins jusqu'au 12e tome). Enfin, La Créature Venue du Chaos sonna le glas de mon intérêt pour les LDVEH. Atteignant un tel summum, ce livre me conduisit à espérer l'arrivée de nouveaux chefs d'oeuvres du même accabit, mais jamais ils ne vinrent.

J'ai par la suite continué à consommer (plus qu'à apprécier) les LDVEH jusqu'à leur extinction (presque) définitive, par pure collectionnite aigüe.
Répondre
#21
Moi, c'est mon père qui m'avait acheté un LDVELH car il voulait que je prenne le temps de lire!

Son choix:..... La Vengeance du Ninja! Livre relativement difficile pour un garçon de 8 ans!

Moi, c'est les illustrations qui m'ont fascinés tout de suite et surtout les couvertures de cette collection!

Ah, que de bon souvenirs.
Répondre
#22
La traversée infernale, par Joe Dever... j'ai commencé de suite par de la qualité! c'est sans doute ce qui m'a donné envie de continuer!
Répondre
#23
Mon prof de Français, en sixième, nous avait demandé de faire une présentation sur des ldvelh... Je l'adore ce prof !

J'ai donc découvert Le sorcier de la montagne de feu, puis la forêt de la malédiction, le talisman de la mort, la cité des voleurs... Je n'ai plus arrêté ! Smile
Répondre
#24
Je devais avoir autour des 10 ans. Je suis allé avec mon frère dans une librairie pas loin de chez moi. J'ai choisi le Siège de Sardath, la couverture me plaisait, ça faisait mystérieux Smile La difficulté du livre m'a tout de même rebuté au début. Ce n'est que quelques années plus tard, que je suis retombé sur ce bouquin et que j'ai vraiment accroché. Je me suis mis à en chercher d'autres, puis j'ai commencé à écrire une avh Smile Depuis ma collection a bien grandie et mon avh aussi lol
-Chroniques de la Tour Grise : La Chute de Bellegarde -
Répondre
#25
j'ai commencé avec la cité des pièges mais le premier LDVELH que j'ai possédé est le sépulcre des ombres.
Répondre
#26
Desole de deterrer des vieux sujets mais bon, j'suis nouveau alors, un peu d'indulgence.:-p

L'ile du Roi Lezard. C'etait ou bien en '86 ou '87, donc j'avais 8-9 ans. Enfin, techniquement c'etait mon premier, en realite mon premier (mais je ne le compte pas vraiment) est L'invasion des Androides de la serie (tres nettement axee enfants) Challenge des etoiles. Mon cousin plus age nous avais fait decouvrir a moi et mon frere les LDVELH. Mon frere en avait deja lu un ou deux et bien que je n'etais plus jeune que d'une annee, il insistait que j'etais trop jeune pour lire de tels livres! (Ses arguments etaient regles trop compliques, textes trop long....pourtant je lisais deja beaucoup) Et donc il me reccomenda d'essayer un Challenge des Etoiles. Ce que je fit et n'apprecia pas. Comme il refusait toujours de me laisser lire les siens (ses VRAIS LDVELH) j'ai donc decider de m'en acheter un. Ce qui fut L'ile du Roi Lezard. Dernierement j'ai trouver une copie en meilleur etat de ce titre et j'allais essayer de vendre ma vieille copie a bas prix (qui est tout de meme dans un etat respectable). Mais finalement je m'y suis refuser. J'ai convenu que je ne pouvais pas en bonne conscience me departir de mon tout premier LDVELH!

Mon frere continua de me mener la vie dure pendant quelques annees en ce qui concerne la lecture de ses livres et il y a plus d'une decennie alors que nous demenagions de la maison familiale j'ai recuperer tout les LDVELH qu'il avait acheter car il allait s'en debarasser. A ce moment, realisant que nous avions chacun une copie des Portes De L'au-dela (j'ai encore ces deux copies aujourd'hui) il me demanda "pourquoi t'as pas simplement lu ma copie plutot que de t'en acheter une?". "euh, parce que tu m'laissait pas lire les tiens?" Ce a quoi il repondit "Vraiment? Ah bin, j'etais vraiment chiant a l'epoque". Ah....c'est pas moi qui l'ai dit...
Répondre
#27
Excellente histoire, Milk. LOL

(04/07/2009, 22:58)Milk a écrit : Desole de deterrer des vieux sujets mais bon, j'suis nouveau alors, un peu d'indulgence.

Au contraire, tu as tout à fait raison ! C'est d'ailleurs tout l'intérêt de l'arrivée des nouveaux : relancer des discussions et ainsi faire vivre le forum. Wink
Répondre
#28
Mon premier, je l’ai découvert à 10 ans, en 1984 , lors d’une étude organisée en CM2 par un prof novateur, qui nous a fait jouer en plusieurs groupes rivaux : la Galaxie tragique, et presque immédiatement après, dans la cour de récré, Les Maitres des ténèbres… le début d’une immense histoire d’amour.

Je me souviens aussi du premier que m’avait acheté mon papa : le Marais aux scorpions…

Gottferdöm, ce sujet me fait retomber dans une madeleine de malade… Je ferme les yeux et je me rappelle de la première fois où j’ai feuilleté, humé les Collines maléfiques… Je vous jure, j’ai envie de chialer…
C’est alors que Pip dégaina le Glaive du Sommer junior et le pointa d’un geste ample et maladroit vers la tente de l’Archimage de Mampang. La voix de Merlin (ou celle de Yatzromo, ou Nicodème, il ne savait plus trop) retentit dans son crâne… « Imbécile ! Il fait nuit noire, ça ne sert à rien !! »
Répondre
#29
Ma première aventure... Le sorcier de la montagne de feu, prété par un copain dans sa version offerte par time life... !!!
Ensuite, de la conso intensive dès qu'un titre paraissait, avec mes cousins, pendants les vacances... Mais j'ai décroché des DF quand ça a viré SF avec le mercenaire de l'espace (j'avais déjà pas accroché à galaxie tragique... et il y avait Loup Solitaire... Et pui s'amuser tout seul n'était plus intéressant, et j'ai entamé ainsi ma vie de rôliste.
Puis de longues décennies sans LDVELH ni JDR, et un peu de nostalgie qui fait que j'ai ressorti il y a quelques temps le manoir de l'enfer... et que je n'arrive toujours pas à gagner !! Je vais le passer à ma fille de presque 9 ans, peut-être y arrivera-t-elle ?
Répondre
#30
Oups! c'est un vrai groupe thérapeutique ce topic! Tout le monde se met à chialer en parlant de son dépucelage "ldvelh".

Bon, allez! Moi aussi j'en meure d'envie! Automne 1984, j'avais 10 ans, le marais aux scorpions circulait dans la cour de récré. Il est tombé entre mes mains. Quelques jours plus tard, je faisais l'acquisition du manoir de l'enfer et du talisman de la mort (sans le logo "DF" bien sûr!!!). Ont suivi la cité des voleurs et l'ile du roi lézard (pour l'annecdote, celui là je l'ai réussi du premier coup!). De la préhistoire tout ça...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)